Bill64160

Member
  • Content count

    263
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 80362

Community Reputation

279 Excellent

2 Followers

About Bill64160

  • Rank
    Active Member

Personal Information

  • Hobbies
    Astronomie, photographie, oenologie, gastronomie
  • Adress
    2 avenue des Ecoles, 64160 Morlaas
  • Instruments
    T Cassegrain 200, L72/420, L127/1200, jumelles 11X80

Recent Profile Visitors

3695 profile views
  1. Jupiter 2023 comparaison de F/D

    GreG Belle et intéressante série d'images obtenues avec ton C8. Il semble en effet que F/30 soit le rapport F/D le plus utilisable, mais mais F/50 par un beau ciel est excellent et mérite d'être tenté. Pour mesurer la résolution en ''/pixel obtenue, tu charges (recording/image measurement: désolé je travaille avec la version anglosaxone) ton image dans Winjupos et tu ajustes le gabarit (F11 automatique marche pas mal mais il faut peaufiner) et tu lis le résolution en bas à droite (ovale rouge de mon image jointe). Bon ciel Bill
  2. cassegrain

    Non, car je trouve que c'est un outil fort cher comparé au prix de mon tube. J'ai investigué des solutions alternatives moins chères (REEGO, TSRCKOLLI, oculaire de collimation) mais je n'ai essayé concrètement que le REEGO que m'a prêté un ami. Mais pour l'instant le résultat n'est pas probant. Mais j'ai bien l'impression que je vais devoir y passer... Mais pour ton besoin, je vois bien que tu es un peu coincé entre ta monture un peu légère et ton tube C11, qui lui devrait bien marcher. Mais pour être passé avec mon 200 d'une EQM35 à une EQ6, je peux te confirmer que c'est le jour et la nuit en terme de confort d'utilisation et de précision.
  3. cassegrain

    Bonjour Olive, Etonnant: tu as 2 posts avec le même thème et je t'ai répondu sur le second. donc je te duplique ma réponse. Je fais personnellement essentiellement du planétaire, mais dans une région peu favorisée en terme de turbulences. Cela dit j'avais un vieux SC Celestron de 200mm que j'ai revendu pour acheter un Cassegrain Képler de 200mm, avec l'idée de pouvoir imager mieux dans l'UV (Venus) et d'obtenir un meilleur résultat sur les gazeuses. Après 18 mois, mes images ont progressé mais pas autant que je n'aurais souhaité. Avantage: pas de problème de condensation (le Béarn est TRES humide...), mise en température assez rapide, poids raisonnable. Désavantage: la Collimation. Ca n'est pas ma tasse de thé et j'avoue n'avoir jamais vraiment réussi à le collimater au top. Du coup mes images en pâtissent. Donc rétrospectivement, je regrette de ne pas avoir pris un Maksutov-Cassegrain qui certes a un ménisque de fermeture, amis qui est très stable en collimation. Je souhaite monter en diamètre et je considère davantage les Newtons quand je vois les résultats atteints par certains imageurs de talent (C. Pellier, papatilleul, ...). Ils me paraissent bien plus simples à collimater. Ceci n'est que mon avis personnel. Car d'autres excellents imageurs (W Pelissard ou JP Oger) qui ont des plus gros Cassegrain auront certainement un avis différent: mais je pense que pour eux la collimation est un jeu d'enfant... Bill.
  4. cassegrain

    Bonjour Olive, Je fais personnellement essentiellement du planétaire, mais dans une région peu favorisée en terme de turbulences. Cela dit j'avais un vieux SC Celestron de 200mm que j'ai revendu pour acheter un Cassegrain Képler de 200mm, avec l'idée de pouvoir imager mieux dans l'UV (Venus) et d'obtenir un meilleur résultat sur les gazeuses. Après 18 mois, mes images ont progressé mais pas autant que je n'aurais souhaité. Avantage: pas de problème de condensation (le Béarn est TRES humide...), mise en température assez rapide, poids raisonnable. Désavantage: la Collimation. Ca n'est pas ma tasse de thé et j'avoue n'avoir jamais vraiment réussi à le collimater au top. Du coup mes images en pâtissent. Donc rétrospectivement, je regrette de ne pas avoir pris un Maksutov-Cassegrain qui certes a un ménisque de fermeture, amis qui est très stable en collimation. Je souhaite monter en diamètre et je considère davantage les Newtons quand je vois les résultats atteints par certains imageurs de talent (C. Pellier, papatilleul, ...). Ils me paraissent bien plus simples à collimater. Ceci n'est que mon avis personnel. Car d'autres excellents imageurs (W Pelissard ou JP Oger) qui ont des plus gros Cassegrain auront certainement un avis différent: mais je pense que pour eux la collimation est un jeu d'enfant... Bill.
  5. Grandioses ces images, faites avec un superbe équipement, mais bien utilisé et très habilement traitées, avec finesse et douceur. Bravo! Bill.
  6. Jupiter le 11 Août

    Très jolies images, finement traitées avec douceur. Bravo. une question: pourquoi un "windowed" cassegrain de 355mm? Avez vous réduit son ouverture? Bill
  7. Petit partage de mon seeing du 22 Juillet au 400

    Waow! Ca fait rêver un Béarnais un seeing de ce style. Et avec mon Cassegrain de 200 je ne vois jamais autant de détails sur le globe en live avec cette même caméra. Bravo pour ces images qui me font rêver... Et du coup comment juges-tu ton passage du Cassegrain au Newton (car c'est une option que je considères aussi pour me permettre d'augmenter en diamètre)? Le conseillerais tu? Bill.
  8. Qualité des images lunaires

    @jldauvergne Après réflexion, c'est vrai que ce soir là, je ne m'attendais pas vraiment à imager. J'ai sorti le télescope en vue d'imager les gazeuses le lendemain matin et voyant la Lune en PQ intéressante, je m'y suis mis , mais le tube n'était pas du tout en température (alors que le lendemain matin il était bien équilibré. Ma situation n'est pas en plaine , mais dans les coteaux face aux Pyrénées et je me souviens avoir vu une video ou un article dans lequel tu disais que cette situation était peu enviable coté seeing. Et il est vrai, par expérience vécue, que même si MB suggère un bon seeing, c'est rarement le cas ici. Mais bien sûr il y a la solution nomade que S Labergère ou JP Oger (bonnes références en terme de résultats) choisissent. C'est bien sûr bien plus contraignant et consommateur de temps.....
  9. Quelques données planétaires

    Matériel de choix, bonne technique rodée et excellent astrophotographe, tout ça sous un ciel Corse (même si pas optimal), ca donne de très belles images. Bravo Bill.
  10. Excellent travail d'acquisition et de traitement! Superbe résultat. Le passage de la planisphère brute à la finale sans jonction visible relève du grand art! Bravo et merci. Bill
  11. Qualité des images lunaires

    @jldauvergne C'est déjà ça que la collimation n'est pas complètement aux fraises. Mais bon faut que je me fasse une raison la turbulence telle que tu la vois sur ce film est très fréquente ici. Le nombre de nuits où je pourrai qualifier le ciel de stable sur l'année, a été inférieur à 10 ces deux dernières années. Merci en tout cas de ta gentillesse pour partager ton expertise à étudier mon problème. Bill.
  12. Qualité des images lunaires

    @jldauvergne Merci Jean-Luc de tes efforts pour essayer d'améliorer cette image. Effectivement il y a du mieux sur ton résultat mais on voit toujours des rebonds sur les bords de petits cratères dans la zone basaltique. De toutes les discussions il ressort des causes possibles multiples, auxquelles tu ajoutes éventuellement un effet thermique, mais il parait bien difficile de faire la part des choses. Peut être en effet qu'en travaillant sur des parties du film ( sélection manuelle ou via PIPP) on arriverait a mieux encore mais je ne pense pas que je vais m'acharner sur ces films. Au travers de ces discussions j'ai appris des choses que je vais tâcher de mettre en application. Mais une chose reste problématique pour moi: la collimation! Pour ton info, voici un lien décrivant le collimateur REEGO que tu ne connais pas: Franck Vaissière me l'a prêté pour vérifier le centrage du primaire, qui était en effet perfectible. Bill
  13. Qualité des images lunaires

    @christian viladrich La Lune était vers 27-28° de hauteur d’où l'ADC. Je reconnais que 0.12''/pixel est élevé et probablement trop élevé pour ce soir là. Mais des images à 0.24''/pix j'en ai déjà fait pas mal, sans pouvoir résoudre la rainure au fond de la vallée des Alpes, et c'est que je voulais. Entièrement d'accord avec le filtre rouge et effectivement j'ai fait une session sans et une session avec. Si la question sur le back focus m'est aussi posée, là je donne ma langue au chat. je n'ai jamais imaginé mesurer cela. @jldauvergne Pour Wetransfer, il faudrait que tu me donnes une adresse mail. Je te l'envoie quand tu veux. En tout cas je vous remercie tous pour vos retours fort instructifs. J'ai bien du grain à moudre suite à vos commentaires et probablement a changer un peu ma méthodologie.
  14. Qualité des images lunaires

    Merci à tous pour vos réactions et commentaires! @christian viladrich: Oui je suis d'accord avec toi mais quand on a une jolie soirée dans le mois, on sort le télescope, avec une mise en station approximative, et on image quand il fait encore jour (la lune est déja très basse) donc pas question de verifier la collimation sur une étoile. Après tu me répondras: OK mais pas de HR! Et tu auras raison.. @jldauvergne merci pour tous tes conseils et liens : je vais étudier tout cela avec attention. Pour la mise a disposition du film je n'ai pas de souci avec ça, sauf que je ne sais comment transférer un film de 7Gb autrement que par Wetransfer ou équivalent.... @Daniel B: merci de tes retours: a bien y regarder tu as raison, mais cela ne m'a pas paru évident de prime abord. C'est probablement pour cela que j'ai du mal à obtenir une collimation au top .
  15. Qualité des images lunaires

    Question subsidiaire à @CPI-Z: comment obtiens tu ta PSF de test?