JB Gayet

NGC 6341 aka M92

Recommended Posts

M92.thumb.jpg.ce42155e0abba0f8252d45b907cbd3a4.jpg

 

C11 Edge HD, Paramount ME guidée par CCD AP, ATIK 4000 MM et PixISinght

10 acquisitions unitaires de 90 secondes en filtre L, R, G et B dans la nuit du 03 juin 2018 (trop de lune pour les pétouilles)

 

NGC 6341 aka M92 est un amas globulaire 11.2' d'angle apparent et de magnitude apparente 6,5. Distant de 26 000 année-lumières, avec un diamètre de 85 années-lumière, il est donc un peu plus éloigné que son voisin M13. Il comprend près de 330,000 étoiles et se rapproche de la Terre à la vitesse de 110 km/s. Situé dans la constellation d'Hercule, il a été découvert par Bode en 1777 puis indépendamment par Messier en 1781 mais c'est William Herschel qui fut le premier à le résoudre en étoiles en 1783.

 

Le premier papier que j'ai trouvé sur M92 date de 1907 ! Il concerne les mouvements de ses étoiles, déjà constaté sur deux photos prises à 25 ans d'intervalle entre 1873 et 1898 !

 

Moins de 100 ans plus tard, une étude sur les mouvements des étoiles des amas est publiée grâce aux données acquises par un téléscope spatial.

 

Cette analyse cinématique de 22 amas globulaires galactiques à l'aide des catalogues de MOuvements PROpres du Télescope Spatial Hubble (HSTPROMO, publiés en 2004) s'est intéressé à trouver des corrélations entre la cinématique des amas et leurs  propriétés structurelles.


A travers l'étude couplée des profils radiaux de vélocité-dispersion et de vélocité-anisotropie et des cartes spatiales bidimensionnelles de vélocité-dispersion, les auteurs ont pu constater que: 
    - les amas plus plus concentrés au centre avaient des profils radiaux de vitesse-dispersion radiaux plus raides, 
    - en moyenne, les centres photométriques et cinématiques des amas globulaires s'accordent à ~ 1 ", 
    - en moyenne, les "noyaux" des amas globulaires ont des distributions de vitesse isotropes à 1% près, 
    - les amas ont généralement des distributions de vitesse légèrement anisotropes radialement près du rayon de demi-masse, avec des plus grandes déviations de l'isotropie pour les amas à temps de relaxation plus longs,
    - les amas les plus aplatis de l'échantillon tendent à être plus anisotropes, 

 

Dis comme ça, ça l'air touffu, mais lire ce papier sur la dispersion des amas à travers une étude cinétique extrêmement pointue grâce aux données de Hubble est vraiment passionnant. C'est la deuxième référence.

 

 

Sources :


E. E. Barnard 'On the motion of the stars in the cluster Messier 92" Astronomische Nachrichten (Astronomical Notes) First published: 1907


L. L. Watkins, R. P. Van Der Marel, A. Bellini et J.Anderson "HUBBLE SPACE TELESCOPE PROPER MOTION (HSTPROMO) CATALOGS OF GALACTIC GLOBULAR CLUSTERS∗ . II. KINEMATIC PROFILES AND MAPS"  [astro-ph.GA] 30 Jan 2015.
 

 

 

5b18574e7802a_M92annot.thumb.jpg.b827ab38f145e3088510e28033b32cfa.jpg

 

 

PS : il y a bien une petite pétouille en bas à gauche, mais là, si je commence à taper dans le ce catalogue, ce ne sera pas 2 tubes qui me suffiront, ni une vie....

  • Like 7
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Superbe capture, gros potentiel ce tube, ouais gros bon C11 HD. :)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour JB,

 

Bonne résolution jusqu'au coeur de l'amas, 

Citation

gros potentiel ce tube, ouais gros bon C11 HD.

 

Je confirme, ce tube est un couteau Suisse en offrant différentes possibilités, utilisé aux faibles échantillonnages et avec un bon équilibre en température il apporte une très bonne résolution. Son tube fermé y contribue probablement en limitant les risques de turbu locale. 

Bonne image en remote ;)

 

 

Christian

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour jb, belle prise sur cet amas, merci pour les docs, tu as une déformation des étoiles qui t'on fait perdre sans doute un poil de résolution (elle ont une forme ovoïde, allongées dans le sens horizontal) cela ressemble plutôt à du guidage  non optimal?

 

Sinon , j'ai pas compris comment tu fonctionnes, tu es en remote avec 2 instruments ????  qui sont sous quel ciel,  en France ???

jc.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo c'est superbe ;)

JC 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique cet amas, mais là ça devient de la méga pétouille :)

Et merci pour le côté historique de la bestiole ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour les commentaires. 

 

@decatur30033 : question d'habitude la biblio, j'en fait une toutes les semaines en radio ;)

 

@mariobross : oui, je fonctionne en remote car même si le ciel parisien permet le planétaire, comme le montrent admirablement JL, WIll et d'autres,  je reconnais que ça ne m'amuse pas du tout comme le ciel profond :) 

Et oui, deux tubes, puisque en parallèle je pars sur du dépistage de SN (à la @econseil). Si j'ai déployé le premier tube (en Espagne), avec toutes les galères que ça comporte comme on peut l'imaginer, mais surtout pour moi qui partait vraiment de 0 en octobre dernier, je n'ai pas du tout participé au déploiement du second, ca il est localisé aux US pour profiter de météo et de créneaux horaires qui n'ont rien à voir avec ceux de l'Europe.... L'équipe de Tolga de TolgaAstro m'a bien aidé ! D'ailleurs, on voit très bien la différence de résultat entre mon installation et la leur :D Mais au moins j'aurai appris !

 

Ceci étant, aujourd'hui, les anomalies de suivi se résolvent à coups de micropoils de réglages et de micropoils de modifications et je commence à être presque au point. Je pense que la paramount ME en autoguidage hors axe par lodestar X2 est "juste" pour une focale F7 et insuffisante pour une focale F10 en remote...

 

Sinon, puisqu'on parle de Réducteur de Focale, le RF de Célestron pour C11 EdgeHD avec son backfocus de m.... vient de me foutre le boxon dans mon train optique, et je dois retourner tout re-régler dans un mois, une fois que j'ai reçu les bagues d'adaptation de Skymeca (j'ai du opter pour un FLI atlas à interposer entre le réducteur de focale et la CCD). Honnêtement, le service commercial US de Celestron est lamentable : ils ne répondent à aucune question, ou demande, et un mail reçu de Didier ce matin me confirme ce ressenti de "légèreté" de cette société dans ses descriptifs (je cite Didier : "sur leur site celestron mentionne un filetage de 3.25" mais moi j'ai toujours fait du 3.29" pour les C11 ou C14 donc il a fallu que je trouve quelqu'un pour me mesurer le filetage pour voir quel est le bon (entre 3.29" et 3.25 il y a 1 mm d'écart !!) et j'ai fini par trouver chez medas, il s'agit bien d'un 3.29" donc celestron indique des trucs faux sur son site et du coup les autres le reprenne!  bon ça n'a pas été simple mais au moins on est renseigné."). Et les appeler ne résoud rien...

 

Bref, le remote c'est horriblement frustrant, cher et difficile à gérer mais quand on n'a pas le choix on fait avec;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique cet amas. Bravo. Pour les pétouilles on attendra :D

 

Xavier

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement ;) que les nuages et la lune aillent faire un tour ailleurs ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

OK jb, moi je suis en remote aussi,  mais dans mon jardin !

Une seule différence ( mais de taille) avec  le remote à grande distance: c'est que lorsque j'ai un pb, je sort je fais 20 mètres et je suis sur site. 

Ceci dit avec du poids sur les montures, et des focales importantes pas simple de parfaire le guidage, ça se joue comme tu dis au poil près. 

Ça fait un an que j'ai environ 80 kg sur l'ap 1100 et je n'ai pas encore trouvé un truc optimal,  et c'est très amplifié lors de nuits moins calmes. 

Jc

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

A la base, c'est ce que je voulais faire dans une maison familiale dans le Gers... mais en fait, c'est tellement compliqué de gérer l'"électrique" à distance quand tu n'es pas sur place qu'on m'a franchement déconseillé et que du moment où je ne suis pas sur mon balcon (les photos d'Elie ou de Will me bluffent , perso), en fait, autant mettre ses tubes dans des endroits où les gens peuvent intervenir en cas de panne électrique...

 

Quand aux réglages de la monture, j'y crois !! je vais y arriver ! Gniiiiiiii ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle image malgre le court temps d acquisition

 

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Joli.

 

J'ai l'impression que sur l'image en grand, la couche bleu est plus "grande" que le autres?

 

Christophe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By teko38
       
      Bonjour
      Voici un essai de prise vue de ngc 869
       
      nuit du 18 oct au 19 oct 2020
      Temps de poses global 1h26 avec DOF
      Temps de pose unitaire :  120 sec
      Nombre de pose unitaires : 43
      Gain 120
      Température cooling + 5 deg
      Offset cam : 30
      Instrument de prise de vue : SW 80ED  F/D 6.5
      Réducteur de focale : ORION x0.85
      Camera de prise de vue : ASI294MC pro IR cut
      Instrument de guidage : chercheur 8x50
      Camera de guidage : asi290 mini IR cut
      Monture : AZEQ6 en mode eqmod
      Soft  ASIAIR  SIRIL
      Lieu de prise de vue:  BACKYARD BIEVRE ISERE FRANCE
      Coordonnées: Apparente
      Amas ouvert NGC 869 Constellation: Persée
      Magnitude: 5.30 Dimension: 30.0 x 30.0 ' Double Cluster w NGC 884
      Coordonnées: Apparente
      Moyenne J2000 AD: 02h19m06.0s DE:+57°08'00"
      Merci pour vos avis et critiques
      Cdt Daniel

    • By encelade18
      Bonjour à tous,
       
      Voici une image montrant la région entourant Mayall II (M31 G1), un l'amas globulaire qui appartient à la galaxie d'Andromède.
      Cet amas globulaire est distant de 2.52 millions d'années-lumière, à une distance une centaine de fois supérieure à la distance typique des amas globulaires de notre galaxie.
      Les étoiles de l'amas ne sont pas résolus sur cette image, on devine simplement une augmentation de luminosité diffuse autour du centre lumineux.
      Une cible que je voudrais retenter une nuit avec encore moins de turbulence, avec plus de temps de pose dans le but d'obtenir plus de signal dans la zone diffuse.
       

       
      et un petit recadrage de la zone centrale :

       
      * Acquisitions :
      - Caméra ASI533, refroidissement activé (capteur à -15°C), gain 100.
      20 images de 5min, tri de 17 images retenues (avec une FWHM moyenne de 2,3"/pxls) (soit 1h25min de pose).
      Nuit du 11 au 12 septembre. Logiciel d'acquisition : Sharpcap
       
      * Optique :
      - Télescope Celestron C11 avec réducteur à 1901 mm de focale (mesure astrométrique). Pare-buée et résistance chauffante. Filtre Baader Neodymium.
       
      * Monture :
      - AZ-EQ6, Autoguidage par diviseur optique ZWO, caméra GPCAM2 IMX224. Logiciel : PHD2 Guiding
       
      * Prétraitements :
      - Alignement et empilement (moyenne additive + mise à l'échelle + rejet Winsorized sigma clipping) de 17 images (85% des images) avec masters dark, offset, flat (11 darks, 100 offsets, 100 flats). Logiciel : Siril
       
      * Traitements :
      - Extraction du gradient. Étalonnage des couleurs par photométrie. Transformation de l'histogramme.
      - Réglage des tons foncés / tons clairs.
      - Réduction du bruit chromatique. Réduction du bruit par médiane.
      - Ajustement des niveaux. Saturation.
      - Logiciels : Siril, CS2
       
      * Lieu :
      - Vauréal (Cergy-Pontoise, 95)
       
      Plus d'informations et image plus résolue sur mon site personnel à la page :
      http://encelade18.free.fr/photos/Mayall2.html
    • By kaelig
      Bonjour,
       
      Je souhaiterai créer un nouveau post pour échanger des listes skysafari (fichier .skylist) et discuter des problèmes rencontrés.
       
      J'ai une monture AZ goto commandé par synscan et je la commande via une tablette (application synscan et planétarium Skysafari).
       
      J'ai commencé un travail en séparant les constellations circumpolaires et les autres (que je range par saison, c'est plus simple).
      Ci-joint mes fichiers pour les objets CP en circumpolaires. 
       
       
      DSO_all_circumpolaires.csv
      DSO_all_circumpolaires.skylist
    • By candrzej
      Salut à tous
       
      On continue de traiter tranquillement les images acquises ces dernières semaines, avec ce petit et lointain amas globulaire du Dauphin ngc 7006.
      Amas de petit taille qui demande pas mal de poses pour révéler sa périphérie. Pas mal de galaxies lointaines, répertoriées dans le catalogue PGC, viennent agrémenter ce champ.
       
      Les données techniques :
      CTA 320 f/d 4 (correcteur Wynne Keller)
      Caméra ZWO ASI2600MC
      161 poses de 120 secondes à -15°c (1x1)
       
      N'hésitez pas à cliquer sur l'image pour la voir en pleine résolution
       

       
      @+
      Christian
       
    • By BlackMaple
      Voici M15, l'amas globulaire situé dans Pégase, réalisé hier soir. J'adore particulièrement faire les amas globulaires!
      C'est vraiment beau et très .. "challenge" a chaque fois d'arriver a reproduire la sensation très vivante et mouvante/variable d'un globulaire selon la vision directe ou décalée... On est dans un flou continu, on ne sait pas où mettre les étoiles, déjà parce qu'il y en a une rafale, mais en plus elles apparaissent et disparaissent sans cesse.. Déroutant! Tout l'inverse d'un amas ouvert très balisé.
      (Je mettrai en commentaire un lien pour le voir top qualité une fois publié sur la galerie.)
       
      Le CROA :
      Depuis un ciel de campagne donc, malheureusement pollué de lampadaires. Ce soir l'ambiance est humide, fraiche, et je sens déjà qu'il va falloir faire vite pour terminer un maximum du dessin avant de songer à rentrer pour les finitions. Je travail en couche et surcouche d'étoiles et d'estompage pour donner un bel effet diffus et de transparence. Ca prend du temps. Cela dit, l'intensité d'M15 permet une observation très plaisante et comme toujours très vivante sur les AG. Sans cesse en train de se déformer, l'amas prend des allures de nuage ou d'essaim en mouvement.. Tantôt plus étiré à droite, tantôt plus a gauche.. La vision décalée offre quelque chose de tout à la fois fantomatique et fascinant. Les amas globulaires sont peut-être ce que je préfère observer tant je les trouves mystiques et mystérieux.  Mais Ô combien difficiles a saisir, tant on ne sait pas où placer les étoiles. Il faut toujours avoir un oeil "frais", de "recul" sur le dessin dans sa globalité, pour bien voir si l'on a saisi l'amas dans sa forme générale. Voila encore un endormissement qui sera tout de douceur, les yeux encore scintillant. (Note : Et ca a été le cas! ^^)
       
       
       
       
       


  • Upcoming Events