• 0
Achaim

Filtres , il y en à trop....!!!!!!

Question

bonjour .

je suis entrain de potasser pour un achat de filtres , mais c est l inondation tellement il y a de références , et à tout les prix pour la même chose

donc je fais appel à votre expérience de vieux "briscars du ciel"...:ph34r:

Objectf : observation de nébuleuses

matoss: 200/1000

occulaire : explo sc 24mm 82 de champs en 2"

j ai plus ou moins compris qu 'une complémentarité entre un UHC et OIII est nécessaire , par contre sa va suivant les sites marchand de 80 à 200 euros pour soit disant le même usage ¬¬

ma question :

avec un 200/1000 , est il justifié ou pas de mettre le prix sur ce genre de filtres qui serait peut être plus adapté à des instruments plus performants  , ou une qualité moyenne devrait simplement suffire ..??

merci si retour d expériences :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

22 réponses à cette question

Messages recommandés

  • 0

J'ai eu un Lumicon OIII en 2" une ancienne version, super rendu sur  les dentelles du cygne  magique, il parait que les nouveaux sont moins bon, je doute pas que  dans d'autres marques tu puisses  trouver ton bonheur.

D'autres avis vont arriver pour élargir et affiner ton choix . :)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible arrive ...
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

je possède un UHCS et OIII de marque Baader et en suis satisfait. Les filtres visuels explore scientifique ont aussi un bon rapport qualité prix (résultat de  test paru dans astronomie-magazine de septemnbre 2014)

test 1.pdf

test 2.pdf

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 2 heures, fritz a dit :

résultat de  test paru dans astronomie-magazine

super merci pour les pdf ... effectivement sa à l air pas mal après j ai lu que les filtres sur un 200 ne donnaient pas grand chose de plus en observation , et qu il fallait au moins taper dans le diamètre de 250 mini

info ou intox ..? no sé ...:(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Même avec 200mm et même depuis un bon site d'observation, un filtre OIII de bonne qualité (pas Sky Optic par exemple) peut te révéler une faible nébuleuse planétaire là ou tu ne discernerais rien (ou très peu) sans filtre. Dans mon souvenir avec un schmidt-cassegrain de 200mm, l'OIII était révélateur sur la Méduse (PK205+14.1) ou les écouteurs (PK 164+31.1). Bien sûr, il permet aussi d'accentuer certains contrastes dans les nébuleuses plus brillantes (mais les structures OIII des nébuleuses ne sont pas toujours les plus fines -angulairement-).

A mon avis (et je le partage ! :-), mieux vaut éviter les filtres à 40-60€ (en 31.75mm/1.25") qui, pour une même appellation, sont nettement plus larges (moins sélectifs) que leurs homologues à 80-120€.

Et bien sûr, moduler avec l'expérience : la différence entre les filtres se "sentira" d'autant plus avec l'expérience de l'observateur (et l'expérience se fait automatiquement si l'on pratique un peu...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Concernant les filtres interférentiels, UHC, OIII etc... Ce n'est pas trop une question d'ouverture. Entre les deux cités, l'utilisation est différente : certains disent "c'est une question de gout". En fait cela dépend de l'objectif : quand on veux mieux voir, le coté esthétique passe en second plan (et souvent l'OIII gagne). Maintenant, quand on veut du beau ... 

Disposant de plusieurs OIII, je confirme des différences (en visuel, je ne pratique pas la photo) importante. Cela ne manque pas, je pense, d'influencer le prix.

Concernant les filtres non interférentiels, par exemple les ND, j'utilise conjointement des productions chinoises à prix "très raisonnables" et du Baader : bof, peu d'écart.

Mais ce n'est qu'une expérience personnelle.

Encore un mot : les filtres interférentiels (peut-être pas tous) vieillissent : en 20 ans mon Lumicon OIII n'est plus le même (depuis, je lui en préfère un autre).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 1 heure, yapo a dit :

Une bonne base de comparaison entre courbes des filtres ici

merci super ce site ..

vu les prix en 2" je regrette presque d avoir investi dans un occulaire explo sc de 24 en 82 de champs , du coup je ne vais pas diversifier et pense prendre un filtre UHC en 2"

après il me semble d après ce que je comprend que la bande rouge   Hydrogène vèrs les 650 n es pas ou peut perceptible à l œil  donc je me pose la question de savoir si il y a un interet a prendre un filtre uhc  qui laisse passer  aussi cette raie ou plutôt prendre selectif mais un peut plus large  qui ne laisse passer que le bleue et le vert , qu apporte le H alpha en observation..?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Le Halpha en visuel peut donner de sacrées surprises sur certains objets singuliers et/ou brillants (M42, PK 64+5.1 alias l'étoile à hydrogène de Campbell), mais un autre intérêt plus général (et juste esthétique) est d'équilibrer (un peu) la balance des couleurs des étoiles et cela ne donne pas que des étoiles vertes mais également rouges: en bref, c'est noël ! :D

Certaines rétines sont plus sensibles que d'autres au rouge (j'y suis peu sensible a priori).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 8 heures, yapo a dit :

en bref, c'est noël ! :D

ok donc si j ai bien compris , du coup le filtre polyvalent par excellence , c est le UHC

du coup sur le logiciel que tu m as fourni , je n es vu que le bader qui peut être un bon compromis  il redescend avant d aller sur les IR...c est étonnant que tout les autres même the best , la marque astronomic  ne bloquent plus vers les IR ...est ce que ça a une influence..???B|

je me pose aussi une autre  question, suivant  la largeur de bande sélectionnée en OIII et beta , il y a des filtre "large et d'autres étroit" , y a t il une relation entre la largeur de bande et le diamètre de l instrument , en gros logiquement plus je met un filtre a sélection étroite, plus il me faudra de lumière ..?? donc peut être incompatible avec un diamètre donné d  instrument ..?

y a t il une règle à ce niveau ..??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 1 heure, Achaim a dit :

ne bloquent plus vers les IR ...est ce que ça a une influence..???

 

 

En visuel non , on ne voit pas les IR !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 1 heure, Achaim a dit :

en gros logiquement plus je met un filtre a sélection étroite, plus il me faudra de lumière ..??

 

 

Nan , plus le filtre sera efficace en ne laissant passer que les longueurs d'onde choisies et rejetant les autres

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Si deux "UHC" passent les raies Hbeta et OIII à 90%, peu importe la largeur de la bande passante, ta nébuleuse aura le même flux (intensité lumineuse). Par contre, le fond de ciel (qui rayonne presque de manière continue dans le spectre) sera plus sombre, donc le contraste meilleur avec le filtre "serré". Maintenant, avec des filtres très sélectifs, il faut s'habituer (certains ne s'y habituent pas) à avoir un ciel très assombri, voire jusqu'à en perdre les repères du bord du champ (ce qui est assez perturbant) et un champ stellaire très appauvri. On perd -sur les étoiles-  jusqu'à 3 magnitudes avec un filtre Hbeta et environ 1.6 magnitude avec un UHC classique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
il y a 17 minutes, yapo a dit :

On perd -sur les étoiles-  jusqu'à 3 magnitudes avec un filtre Hbeta et environ 1.6 magnitude avec un UHC classique.

merci pour toutes ces précisions ...

une dernière question , j attend mon sky w 200 si je veux du coup mettre tout les atouts de mon coté pour l observation du ciel profond (je pouvais prendre plus grand diamètre , mais  15 kg à mettre en solo sur l AZ sa me parait du sport à part peut etre inventer un système de rail qui va du sol a la monture ...:D

et essayer de voir par exemple du mieux possible M51 pour faire dans le compliqué , que me conseillerais tu avec un occ de 24 /82°en 2"...et aurais vraiment une différence ..? là j en appel à l expérience de l observation que je n es bien évidement pas :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

M51 est formé d'étoiles, donc doit s'observer sans filtre. Les filtres sont utiles sur les objets qui émettent dans des longueurs d'onde précises, principalement les nébuleuses à émission et les nébuleuses planétaires.

 

Pour mieux voir M51 il faut trouver un ciel encore plus transparent (ou monter en diamètre...)

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
il y a 41 minutes, Bruno- a dit :

M51 est formé d'étoiles, donc doit s'observer sans filtre. Les filtres sont utiles sur les objets qui émettent dans des longueurs d'onde précises, principalement les nébuleuses à émission et les nébuleuses planétaires.

 

Il existe tout de même des filtres anti pollution lumineuse, moins sélectifs.

Je n'en ai jamais utilisé donc je ne sais pas quelle est leur efficacité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 1 heure, Bruno- a dit :

Pour mieux voir M51 il faut trouver un ciel encore plus transparent (ou monter en diamètre...)

Je suis d'accord, rien ne remplace un ciel bien noir pour M51 (et les galaxies en général avec + ou - 200 mm de diamètre). J'ai un CLS Astronomik, il ne m'est jamais venu à l'idée de le testé sur M51 car chez moi cette galaxie ne se dévoile que par un ciel nickel. Il y a des nuits où je la devine à peine (voire pas du tout) et d'autres où elle est magnifique, avec la même (faible) pollution lumineuse évidemment. Je testerai le CLS dessus par curiosité lors de la prochaine nuit claire.

 

Pour le OIII, il marche et apporte quelque chose avec tous les diamètres, de 80 à 300 mm chez moi. J'ai le Baader et l'Astronomik en 31,75 et le ES en 2", ils sont tous différents et l'ES est pour moi le meilleur compromis contraste / extinction d'étoiles (mais je ne l'ai pas encore testé sur tous mes tubes).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 21 heures, Bruno- a dit :

M51 est formé d'étoiles, donc doit s'observer sans filtre

ok ....je pensais qu il pouvait exister un "booster de contraste" pour les galaxies..??

j ai lu pas mal d avis su d autres forums ...c est marrant de voir à quel point les avis divergent quant à l emploie de filtres

tous sont dac pour dire " ciel noir, grand diamètre"

et autant sont satisfaits de l emploie de tel ou tel filtre (je parle en observation) que  d autres absolument pas , alors que l on parle a priori des mêmes condition et de la même marque B|

Il y a 19 heures, akhael a dit :

Pour le OIII, il marche et apporte quelque chose avec tous les diamètres

sa répond à un de mes questionnement ...après j ai aussi lu des avis différents en terme d emploie sur des diamètres inferieure à 250

en fait ce n est pas une science exacte , il y a la théorie que nous pouvons constater avec de jolies courbes ou graphique , et le terrain ou là apparemment trop de paramètres qui permettent de tirer des conclusions .

 

après je ne sais si ça existe , mais un catalogue d objets avec la correspondance du petit plus en terme d emploie de tel type de filtre pour les voir "mieux" serai bien (pas trouvé sur le net)...

 

pour reprendre un refrain de chanson,

à chacun sa route , à chacun  son chemin,......à chacun son filtre alors ...;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
il y a 51 minutes, Achaim a dit :

et de la même marque

 

 

C'est encore plus compliqué , dans une même marque les filtres peuvent être différent selon à quelle époque ils ont été fabriqués ....

 

J'ai un 200 , un beau ciel , une roue à filtre (c'est cool , ça permet de bien voir les différences) avec un UHC Explore Scientific , un UHC Astronomik , un DGM NPB et un O-III Astronomik récoltés sur le marché de l'ocaz .... et bien ils sont tous différents , apportent tous une petite touche que les autres n'ont pas ; je pensais par exemple revendre l'ES quand j'ai trouvé l'Astronomik mais je vais peut-être bien le garder quand même .....

 

il y a 51 minutes, Achaim a dit :

après je ne sais si ça existe , mais un catalogue d objets avec la correspondance du petit plus en terme d emploie de tel type de filtre pour les voir "mieux" serai bien (pas trouvé sur le net)..

 

 

http://www.raycash.us/astroimages/filters.htm

 

 

 Sinon , un comparateur de filtres à mettre dans ses favoris !

 

https://searchlight.semrock.com/?sid=f0299348-a1ef-4eb9-ad4c-ed9a28d1cd58

Modifié par Hoth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
il y a une heure, Achaim a dit :

alors que l on parle a priori des mêmes condition et de la même marque

 

hehehe, oui, mais nos yeux sont tous différents aussi ! Et c'est l'instrument au bout de la chaîne optique qui nous est unique. Comme tu le dis, rien ne vaut le terrain.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0

Bjr

 

Avant de te précipiter à acheter analyses bien ce que disent les copains !

 

Puis, fais un tour dans les PA d'un  site comme Astrosurf, il se vend des filtres (voire des sets de filtres) bcp moins chers que neufs !

 

D'ailleurs, j'ai un set de filtres à vendre, vas voir !  ;)

 

Bon Ciel

 

Frank

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Le 11/10/2018 à 10:52, Achaim a dit :

j ai lu pas mal d avis su d autres forums ...c est marrant de voir à quel point les avis divergent quant à l emploie de filtres

tous sont dac pour dire " ciel noir, grand diamètre"

et autant sont satisfaits de l emploie de tel ou tel filtre (je parle en observation) que  d autres absolument pas , alors que l on parle a priori des mêmes condition et de la même marque

 

C'est parce qu'on n'observe pas tous de la même façon, on n'a pas les mêmes buts, ou le même regard. Exemple : de façon générale, les filtres UHC donnent sur les nébuleuses à émission une image plus lumineuse que les filtres OIII mais avec moins de détails ; et les OIII donnent une image un peu plus artificielle. Il y a des chances que ceux qui préfèrent le UHC préfèrent bien voir la nébuleuse et conserver une certaine esthétique, tandis que ceux qui préfèrent le OIII s'attachent en priorité à voir les détails, quitte à avoir une image peu lumineuse et pour ainsi dire inesthétique. Je fais partie de la deuxième catégorie (j'ai eu un UHC, je l'ai revendu pour un OIII − le choix s'est fait après les avoir utilisés, pas avant).

 

Sur le site de comparaison de filtres indiqué par Hoth, je suis d'accord avec les appréciations détaillées, et pourtant je n'aurais pas mis les mêmes notes. Par exemple sur M1 l'auteur note que le OIII permet de détecter quelques détails filamenteux, mais la nébuleuse est plus sombre qu'au UHC. Du coup il met une meilleure note au UHC. Avec ces mêmes conclusions, j'aurais mis la meilleure note au OIII : certes, M1 devient sombre, mais on détecte les filaments ! Il est vrai que ma préférence (détails au détriment de la lumière) nécessite un grand diamètre (pour ma part je ne les ai pas vus au 300 mm, mais vus au 495 mm : wahou !).

 

Quant aux filtres colorés, je pense qu'il y a surtout du marketing. Les gens lâchent plus facilement leur argent sur de faibles sommes ; c'est plus tentant de s'offrir sur un coup de tête un petit filtre à 20 € qu'un gros oculaire à 200 €. Or à quoi ça sert ? J'ai débuté l'astronomie à une époque où les filtres colorés étaient conseillés pour l'observation planétaire scientifique avec au moins de 300 mm de diamètre. Ce n'était surtout pas des accessoires pour débutants, mais pour ceux qui observaient les planètes dans le but de soumettre leurs observations à la commission planétaire de la S.A.F. par exemple. Il me semble que c'est ce que disait le Guide l'observateur, un livre décrivant les techniques pointues accessibles aux amateurs. En gros, celui qui étudie les nuages de Jupiter va utiliser tel filtre coloré pour mieux détecter tel détail précis avant de mesurer sa position. Y avait-il de l'exagération ? En tout cas, de nos jours ça a bien changé : les sites marchands les considèrent comme utiles à tous même aux débutants.

 

Je possède un filtre bleu sombre qui m'est réellement utile sur Vénus (dès que le ciel devient sombre, Vénus est tellement éclatante que ça diffuse partout, le filtre vire la diffusion) alors que je l'avais acheté pour Jupiter, et un filtre rouge sombre que j'essaie aux oppositions de Mars − encore cet été − avec toujours la même conclusion : ne m'apporte rien. Et pourtant j'ai un 300 mm. Mais c'est personnel : je n'observe pas les planètes de façon régulière et scientifique, donc je ne me focalise pas sur quelques petits détails. Peut-être qu'une personne regardant différemment les planètes me diraient le contraire : ah si, le filtre rouge apporte quelque chose ! Ou pas.

 

Ça dépend aussi de ce qu'on attend comme amélioration. Par exemple je ne suis pas adepte des filtres « deep sky » ou « LPR » parce que si j'admets qu'on y gagne, je trouve qu'on y gagne trop peu pour que ça vaille le coup. Oui, ça assombrit le ciel et les nébuleuses ressortent un poil mieux.  Le OIII, lui, ne fait pas que ressortir un poil mieux les Dentelles... (Il les révèle !)

 

Ça me fait penser au vieux duel lunettes contre télescopes. On sait que les lunettes de haute qualité (apochromatiques, ou bien achromatiques haut de gamme à long F/D) donnent des images magnifiques des planètes, tandis que les gros télescopes en donnent des images brouillées, tremblotantes, compliquées à interpréter... mais plus détaillées. Question de goût : on peut préférer les belles images comme on peut préférer les images moches mais détaillées.

 

Cette subjectivité est à mon avis importante dans l'appréciation des filtres et, pour moi, on doit les essayer avant d'acheter.

 

Dernière chose : attention aux malentendus. Je parcours les forums depuis suffisamment longtemps pour avoir vu des débutants croire que les filtres colorés aident à voir les couleurs des astres. Et il m'a fallu observer sous un très bon ciel pour comprendre qu'un filtre interférentiel est d'autant plus efficace que le ciel est transparent (la publicité aurait tendance à faire croire le contraire).

 

Modifié par Bruno-
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 0
Il y a 23 heures, Bruno- a dit :

Et il m'a fallu observer sous un très bon ciel pour comprendre qu'un filtre interférentiel est d'autant plus efficace que le ciel est transparent (la publicité aurait tendance à faire croire le contraire).

merci pour cette longue explication très "objective"

effectivement la vente de ces filtres met en valeur le fait qu ils sont efficace dès que l on es pour ainsi dire dans le "brouillard"

L astro est à la mode je pense de plus en plus puisque de plus en plus abordable , donc bisness obligatoire à tout les niveaux

on es peut etre pas assez méfiants en tant que débutants et il est vrai que l on se laisserai vite mené par le bisness astrale ou ce que j'appellerai l achat du "gadjet qui fait tout et pas chère" je l es fait , j ai acheté une Barlow fois 3  pas chère pour ma 80/400  acro qui en fait ne m apporte rien ....ou si , que du flou ......du cp je prend plus de plaisir a regarder saturne avec juste un 24mm

qu est ce que l on veut ..?  du beau ? ou du détail pas beau ? bennnn....j oserai dire les deux à la fois :)

mais c est pas possible ............ON ne nous aurai donc pas tout dit..........:D

ce que je retient de tout ça , ...........on va attendre un peut .......on va observer , maitriser , et si deçu ....ben tout revendre ...non, humour........

pour mon choix d ouverture de télescope et oculaire , me suis fié au site de skyvision

http://www.stelvision.com/simulateur-telescope/simulateur-telescope.php

je pense ensuite me fier aussi au site cité par HOTH pour les filtres et voir petit à petit ce qui me conviendra  puisque rien n est vraiment établi et différent pour chacun...........

après il y a aussi la qualité de fabrication du filtre , sa va des filtres "omegon" pas chère aux télévue ..ouahhhh et l intermédiaire exp.sc....ou astronomix qui aurai tendance à aller vers le televue ........

je penserai plutôt m orienter ds le futur  vers du exp.sc...mais apparemment ça aussi c est à l appréciation de chacun:)

on en sort plus ....xD

il nous faudrait dans les communes une bibliothèque de prets de tout les filtres sur le marcher ........ça ce serait top.........

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant