safaritn

Observatoire sur un toit d'une maison

Messages recommandés

il y a 6 minutes, christian_d a dit :

Ceci dit il ne faut pas en faire tout un problème, mais c'est bien de le savoir.

Je dirai même : cela dit ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Merci à vous tous pour vos précieux conseils.

Je vous liste mon matos :

- Un télescope de type Newton SKYWATCHER 200/1000 (f/D : 5) utilisé surtout pour le ciel profond.

- Un télescope Maksutov SKYWATCHER 150/1800 (f/D : 12) utilisé surtout pour le planétaire.

- Une monture équatoriale allemande HEQ5 motorisée double axes avec un kit GOTO et un viseur polaire.

- Un chercheur 9 X 50 utilisé comme lunette de guidage.

- Un appareil photo numérique reflex Canon EOS 1100D.

- Une caméra ZWO ASI120MM.

- Une roue à filtres (de nombre 5).

La terrasse du toit est coupée en deux par une poutre pour tenir bien le plafond de la maison et construit avec des barres de fer de section 12, donc ça peut tenir pour une éventuelle construction au dessus.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, safaritn a dit :

La terrasse du toit est coupée en deux par une poutre pour tenir bien le plafond de la maison

Tu es ingénieur structure pour affirmer cela ? Sans nous donner la section de la poutre n'y la distance entre les murs porteurs ;-) Je suis désolé de te taquiner, mais les règles de la construction ne sont pas régis sur l'intuition  ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, safaritn a dit :

La terrasse du toit est coupée en deux par une poutre pour tenir bien le plafond de la maison et construit avec des barres de fer de section 12, donc ça peut tenir pour une éventuelle construction au dessus.

ça va tenir mais ça va vibrer.c'est pour cela que la solution d'avoir l'abri à toit roulant en surplomb avec un pied indépendant pour l'instrument et la dalle seulement pour accueillir le toit quand l'abri est ouvert me parait pas mal.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à vous tous,

jm-fluo : vous êtes le bienvenu avec vos taquineries ;-) C'est bien de savoir si nous avons tort ou non, c'est pour ça que sont fait les forum de discussion.

En fait, la maison est en cours de construction. La poutre sera installée entre les murs avec une section de 40 cm, 20 cm sous le toit de la maison (plafond de maison) et 20 cm au dessus du toit (hauteur entre le sol du toit et l'extrémité supérieure de la poutre).

asp06 :  justement, ma décision pour la technique de l'abri sera celle avec un toit roulant, une technique plus facile à mettre en place, pas cher et indiscrète.

Mon but pour le choix du toit de la maison est pour deux raisons : une est d'avoir plus d'hauteur, donc champ d'observation plus grand, et l'autre est de raison sécuritaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, safaritn a dit :

En fait, la maison est en cours de construction.

 

C'est parfait. Il faut voir avec le constructeur à faire une descente de charges (avec une marge si tu montes en gamme de matos) pour calculer la poutre avec une coefficient de sécurité généreux pour éviter les vibrations. ça vaut le coup d'interroger un ingénieur structure s'il n'y en a pas dans le projet, ce n'est pas si cher et en tout cas beaucoup moins cher que les emmerdes quand c'est mal réalisé du premier coup.

 

Si c'était pour moi, je réaliserai sur le plafond une terrasse isolée en panneaux de laine comprimée (pour l'acoustique) avec l'étanchéité dessus et accessible sur plots. C'est classique. A l’emplacement des télescopes, du haut vers le bas une dalle béton, éventuellement une couche anti vibration (comme pour les groupe VMC en terrasse), un polystyrène extrudé pour éviter le poinçonnement de l'étanchéité, l'étanchéité, la laine, le plafond.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Tu ne disposes pas d'un espace suffisant coté sud, bien à l'écart du batiment principal,  pour y placer ton "spot" d'observation (une mini coupole par exemple) ?

 

Christian

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci infiniment à vous tous pour vos éclaircissements et vos conseils.

Après réflexion et vue la complexité de la chose, je pense que je vais installer mon observatoire sur le jardin malgré qu'il y a beaucoup d'arbres !

Je vais le construire en ossature bois avec des piliers car le terrain est un peu en pente. Bien sûr, le lieu de construction sera la partie du terrain la plus haute.

@christian_d Une coupole est trop cher et n'est pas disponible en Tunisie. J'opte plutôt sur un toit roulant.

Côté sécurité, je vais "enrouler" l'observatoire avec du grillage en acier inoxydable pour éviter les rouilles (aluminium, inox, etc.) ou tout autre matériau que vous me conseillez de l'utiliser. Même le toit de l'observatoire sera sécurisé en grillage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

tu ne pourrais pas nous faire une copie d'écran "anonymisé" de ton bout de terrain sur goole maps orienté N-S avec l'emplacement de la maison?

quelle est la direction des vents dans ton coin quand les images sont bonnes au télescope?

Modifié par asp06

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pierre Bourge a fait çà à son époque dans son Perche natal!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, safaritn a dit :

En fait, la maison est en cours de construction.

1- Tu as peut-être encore le temps de penser à l'accès de ton observatoire depuis intérieur de ta maison ;-)

2- Si tu as besoin de 12m2 par exemple pour ton observatoire et on peut très bien imaginer au RDC une pièce de 12m2 (avec des murs porteur de 20 cm) qui fera office d'accès à ton observatoire et qui te servira également de bureau. Ensuite ton extension verticale maçonnée (parpaing de 20 cm par exemple) pour ton observatoire, serait le prolongement vertical de ton "accès-bureau" située au RDC ;-)

 

Tremie.jpeg

Modifié par jm-fluo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, safaritn a dit :

Mon but pour le choix du toit de la maison est pour deux raisons : une est d'avoir plus d'hauteur, donc champ d'observation plus grand, et l'autre est de raison sécuritaire.

Et l'idée de passer de sa "maison" à son "observatoire", sans avoir à traverser le jardin est plutôt sympa :-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Pierre Bourge avait la même chose à la Barbote en normandie... des travaux titanesques!

Avec les moyens de l'époque et son don du bricolage lourd ;)

 

barbotte-5.jpg

 

 

barbotte-1.jpg

 

 

barbotte-6b.jpg

Modifié par zirkel 2
  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je vous remercie pour tous vos conseils et remarques :D

Toutefois, avec ces complications de conditions, je vais opté pour un observatoire qui sera construit dans le jardin lui-même et je vais utiliser le toit roulant.

Pour gagner la place du toit lorsqu'il sera ouvert, j'ai pensé à ces deux techniques qui m'ont semblé intéressantes :

image.png.3ad68b896835c06fe0947027f0339b15.pngimage.png.55d5ce285db2c982ca972b69f15bb121.png

Celle à droite est la plis intéressante. C'est une porte sectionnelle. Donc, au lieu qu'il sera ouverte comme une porte (en vertical), elle sera ouverte en horizontal pour  ouvrir le toit de l'observatoire.

Qu'en pensez-vous ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il risque d'y avoir des problèmes d'étanchéité si ce n'est pas bien étudié avant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quel est la différence entre un toit roulant qui se déplace horizontalement et un autre qui se plie en 90° pour se ranger dans un mur au lieu de continuer tout droit sur des rails ?

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le poids pour le remettre en place >> contrepoids.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne vois pas le problème. Au lieu qu'il s'ouvre verticalement, il va s'ouvrir horizontalement. En effet, pour un garage, il va s'ouvrir verticalement, il tourne 90° pour se déplacer en horizontal. Dans le cas d'un observatoire, il s'ouvre horizontalement, il tourne 90° pour se déplacer verticalement.  A la fermeture, il fait exactement la même chose que dans le cas de l'ouverture pour un garage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, safaritn a dit :

Quel est la différence entre un toit roulant qui se déplace horizontalement et un autre qui se plie en 90°

un toit horizontal à de l'eau qui restera dessus et passera à travers, alors qu'un rideau vertical arrêtera l'eau et 

celle çi s'écoulera donc le long du rideau, et non pas à travers ...?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est simple. Le toit sera un peu incliné et quand on l'ouvre, il sera déployé vers le mur dont l'hauteur est minimale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci infiniment jlucolas.

Cet observatoire cette technique :

image.png.d044fdc8d0585612fa19433c270d1a07.png

 

Moi, je veux bien employer cette technique :

image.png.ca42c95be54774694ab8b82e3f875dbf.png

 

Ainsi, lorsque le toit sera ouvert, le rideau sera déployé en vertical, entre deux murs en verticale (une cloison).

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, jlucolas a dit :

si tu veux des infos pour un toit - rideau de garage :

http://jluccolas.free.fr/details/index.html

 

Faut aimer le risque. Ce n'est pas du traditionnel donc aucune assurance ne couvrira.

Combien de tempêtes depuis que c'est construit ?

Il est prudent de bâcher le matos avant un orage et de ne pas laisser trainer les fils électriques au sol.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bel air, il y a eu un souci au début à la 1ere pluie (je n'avais pas installé le matos bien sûr) de l'eau est passée.
j'ai rappelé l'artisan, il a mis du joint silicone entre les lattes.
depuis ça ne passe plus, il y a juste une goutte tout en haut, j'ai mis une cuvette, j'ai eu beau repasser du joint, la fuite et introuvable mais elle est maitrisée, pas genante.
il y a eu de grosses pluies, du vent, pas de tempêtes, et jusque là tout va bien.
il faut voir comment le rideau est tenu : des gros contrepoids de chaque côté pour qu'il puisse descendre.
car le toit n'est incliné que de 12°.
lors de la fermeture je dois l'aider à descendre au démarrage, question d'habitude.

en hiver je rentre le matos à cause de l'humidité.

 

Safari, ton toit va être horizontal, comment tu prévois l'écoulement des eaux ?
ce serait pas mieux un toit incliné vers le sud ? avec enroulement dans un coffre au nord
si tu trouves un rideau avec des joints en forme de X entre les lattes c'est l'idéal car en bout de course les lattes compriment les joints et font étanchéité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques exemples glanés il y a quelques peres_gomes_20060521-Portugal.jpg.50390dea087497473370703293fd2c82.jpgannéessalavisa.jpg.34b554d15bd6906f72a40501d17b6d82.jpg

06_OSTI_ext_rue.jpg

ricardo1.jpg

roofUp.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant