jeffbax

Méthode d'allignement multi-points avec AS!3 - montée d'histogramme

Recommended Posts

Salut la communauté.

Je reprends ci-dessous 2 posts qui étaient initialement dans le forum astrophotographie. Ils contiennent une méthode que j'ai essayée avec succès pour l'empilement des images avec AS!3. Je pense que cette méthode est bien adaptée lorsque les temps de pose descendent franchement sous la seconde, que le signal est donc faible, et que la turbulence affecte la surface des objets.

 

1. L'IMAGE COMPAREE AU HST

 

J'ai repris ma NGC 7662 de novembre depuis le début, car un truc me chagrinait. Avec des poses de 200ms je pensais que la finesse aurait été meilleure, comme en planétaire. Du coup je me suis dit que si je ne profitais pas pleinement de la résolution c'était parce que les logiciels d'empilement se concentrent sur les étoiles pour aligner. Or, la turbulence affecte également la nébuleuse et les structures gazeuses.

 

AS!3 fait bien l'alignement de surface pour le planétaire, mais en poses rapides sur le CP il n'accroche pas car ça manque de lumière. J'ai donc appliqué une idée bête : faire une montée d'histogramme sur les brutes (45 000 tout de même) avant d'empiler.

 

Ca a l'air de marcher, AS!3 s'en sort mieux et les AP peuvent être définis sur l'ensemble de la surface de l'objet. Enfin je crois. Je trouve que sur l'image les principales structures montrées par Hubble sont visibles (Hubble réduit 50%).

 

Je confirmerai bientôt tout ça sur le Clown avec ma nouvelle Barlow 1,5  x. :ph34r:

 

Il y a 35000 x 200 ms retenues. La couleur vient d'une image à la 224 MC de 2016 :

 

5c95e04d77943_NGC7662HST.jpg.771b9f70667abdd7701f0a7ca72fca7c.jpg

 

Un petit like sur la full ici si vous avez 2 mn :

 

get.jpg?insecure

 

 

2. LA TECHNIQUE

 

Je vais tenter une explication globale sur cette méthode. Elle n'a pas de nom, disons la "sauce à JF" :

 

Pour commencer, un comparatif avant/après. traitement habituel avec SIRIL à gauche puis empilement AS!3 avec montée d'histogramme (la sauce) à droite.

 

A gauche l'image est triée par FWHM et traitée en drizzle X2 puis déconvolution à la limite des artefacts pour aller chercher les détails, avec comme prix à payer une élévation du contraste qui gomme les détails dans les tons clairs. La couleur souffre aussi beaucoup. Mais bon, c'est déjà pas trop mal. Ce qui m'a embêté, c'est que j'ai fait une série en 2016 à 1 seconde de pose et qu'à 200ms le gain n'est pas significatif. Pourtant il devrait l'être. J'ai donc pensé à cette histoire d'alignement sur les étoiles qui ne traite pas toute la turbulence affectant la surface.

 

compa.jpg.2cf4ad97d9af5cbfcaddfdae947aeb2c.jpg

 

J'ai donc repris depuis le début. Voici une brute :

 

brute.jpg.bbe965a83c0d9c042e59bcd64654ebdb.jpg

 

Le signal est faible et AS!3 n'accroche pas sur la surface avec les points d'ancrage pour empiler. Ca génère des images fantômes et il est impossible de sortir un truc propre. Généralement on choisit donc une étoile et on empile avec un seul AP. Je pense qu'on se prive ainsi d'un alignement bien plus efficace, du type de ce qui se fait en imagerie planétaire. D'où l'idée d'une montée d'histogramme en pré-traitement pour "aider" le logiciel.

 

J'intègre mes darks sous PIPP comme d'habitude pour chaque série, puis j'ouvre une brute sous CS. Je calle les niveaux, sans toucher aux points blanc et noir, mais juste en jouant sur le curseur central. Ca revient à appliquer un gamma. J'arrête quand ça a "une bonne tête". Ici on lit un gamma de 1,7 :

 

brute_niveaux.jpg.e45932cb27845f8e85152d65619a5a87.jpg

 

Je note ce gamma. Je charge mes fichiers dans PIPP pour les recoller en SER comme d'habitude, et j'applique ce gamma de 1,7 à toute la séquence :

 

PIPP.jpg.29f384945c2e683128c5e73565491688.jpg

 

J'obtiens un gros SER qui contient toutes les brutes pré-traitées avec dark et gamma appliqué.

Je le charge dans AS!3. Drizzle 3X (ça c'est comme on veut) et je définis les AP sur l'objet. Je prends les fenêtres très larges (400) car l'objet va dériver un peu (pas d'autoguidage) :

 

brute_AS.jpg.7caee8d8617c9cbaec1b9a40d1d7792d.jpg

 

Et là, ben ça mouline longtemps (pourtant core i7 4790 overclocké à 4200 Mhz et 32 Go de mémoire DDR 3 overclockée ! = 5 heures)  et ça le fait :

 

Stack.jpg.8a1523112ea054083b4a47034b4baa19.jpg

 

Juste pour montrer, un RL et 2 x 500% de netteté optimisée sous CS (oui j'abuse) :

 

Stack_dec.jpg.14148e16f9197b8d00fb3515ab1162f9.jpg

 

Ca n'a pas la même tête et les détails sont bien plus présents. Le reste est classique sous CS : histo non linéaire, couche couleur, bruit, etc...

 

Voilà B|

 

JF

 

Edited by jeffbax
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Super intéressant tout ça.

 

Si je comprends bien tu appliques un gamma via PIPP (le couteau Suisse des logiciel de pré-traitement) afin d'aider AS!3 à mieux trouver la nébuleuse pour un alignement plus précis.

 

Cette valeur de 1,7 tu l'obtiens sous CS en glissant les tons moyens en limite de courbe ou en fonction de l'aspect de la nébuleuse sur l'image ? N'est-ce-pas un peu empirique ? 

 

Une fois que tu as appliqué cette correction de gamma, as-tu essayé un second traitement SiriL pour voir ce qui se passait de ce côté ? Si ça aide AS!3, ça devrait aider SiriL aussi, non ?

 

En tout cas, merci pour ce partage. Je trouve tout cela passionnant et impressionnant. Vous me bluffez les gars. Grand respect.

 

Merci également pour les réponses.

 

Simon-Pierre .

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut. Oui c'est ca. Le gamma aide le logiciel à accrocher sur la cible en multipoint. La méthode ne marche pas toujours.

Pour siril pas de problème, même sans gamma. Mais c'est un alignement sur les étoiles. L'intérêt ici est de faire du multipoint sur l'objet. Je crois que la prochaine version de siril le fera si j'ai bien compris.

Pour le choix de la valeur du gamma c'est à l'oeil et en essayant.

Merci pour tes encouragements.

Jf

Edited by jeffbax
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites



  • Similar Content

    • By ZeMrHyde
      Salut,
       
      Grosse lune, poussières dans l'atmosphere, mais c'est pas grave,  de toutes façons depuis le balcon le ciel est pourri  
      test de la technique sur NGC3242, the ghost of Jupiter, nébuleuse planétaire située dans la constellation de l'Hydre.
       
      ASI533 + L-Pro au foyer d'un C8 (nouveau tube  ) 
      enregistré en fits avec NINA, raw16 (j'ai oublié de passer en 8bits),
      bin2x2 (0.77"/px d'echantillonnage),
      gain 450, 1s de pose, -15°C
       
      moulinette avec SIRILsur les 1590 images, j'ai gardé 1202x1s via une selection pas trop méchante en FWHM et rondeur
      101 darks, 101 flats, 101 darkflats
      autoguidage avec dithering toutes les 30 images

      j'ai mis un petit peu d'ondelettes à trous et de déconvo
       

       
       
      crop 100%

       
      Pas totalement certain du focus fait à l'oeil sur une étoile; j'ai pas encore de bathinov/hartmann ou autre masque 
      Pas totalement convaincu de la collimation, meme si à l'oeil sur une étoile délocalisée ça avait l'air bien concentrique
      Pas totalement confiant dans les choix des paramètres de prise de vue... (il y a une relation entre echantillonnage et temps de pose ? ) 
       
      Avant de refaire ça proprement avec 10-20-30k images, suis-je dans la bonne direction ? 
       
       
       
    • By Nicolobrica
      La nuit du 12 au 13 fevrier a été très prolifique, avec observation en VA de 21h a 6h30 du matin (avec une coupure entre 4h et 5h30 pour cause de passages nuageux). Ce fut une orgie de galaxies avec le combo QHY290MM / 150PDS sur EQM35.
       
      Les acquisitions on toutes été faites avec Sharpcap en mode live stacking pour la partie "observation" (retrait des darks/flats a la volée) avec des poses unitaires de 10s a gain 198/offset 74. Les images présentées ici on été réempilées avec Siril avec retrait des darks/flats issus de Sharpcap. Ce ne sont que des photos souvenirs des observations en live, avec des cumul qui tournent autour des 20mn, donc sans autres prétentions que de montrer ce que l'on voit en EAA!
       
       
       

      IC 2233 et NGC 2537 (ARP6) 110x10s gain 198 offset 74 (Lynx)
       
       

      Abell 779 100x10s gain 198 offset 74 (Lynx)
       
       

      NGC 1589/88/87 100x10s gain 198 offset 74 (Taureau)
       
       

      NGC2683 119X10s gain 198 offset 74 (Lynx)
       
       

      NGC 3738 et 3756 120x10s gain 300  offset 201 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 3184 140x10s gain 198 offset 74 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 3938 140x10s gain 198 offset 74 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 4157 120x10s gain 198 offset 74 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 4100 200x10s gain 198 offset 74 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 3726 150x10s gain 198 offset 74 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 4051 120x10s gain 198 offset 74 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 4085 et 4088 (Arp 18) 120x10s gain 198 offset 74 (Grande Ourse)
       
       

      NGC 4565 90x10s gain 198 offset 74 (Chevelure de Berenice)
       
       

      Petite planche récapitulative de (presque) toutes les cibles de la nuit
       
      Voila pour cette épopée galactique, une nuit bien remplie ^^
    • By dfremond
      Bonjour.
       
      Encore une fenetre de ciel dégagé le 12 Fevrier au soir, autour de la nouvelle lune, il ne fallait pas la rater, meme s'il y avait du vent, j'ai tenté une ptite soirée astro.
       
      D'abord je ressaie  M81 , dont je ne suis toujours pas sartisfait. J'ai pensé a faire un master dark avant, mais le vent fait legerement osciller la monture, et les etoiles ne sont plus rondes. 
       
      650 poses de 2 secondes grdées sur 900,

       
      Enfin une galaxie que j'aime bien, avec sa forme globuleuse et ses prolongements filandreux, NGC3718, avec juste a coté le groupe Hickson 56.
       
      Là j'a fait du bining 2X2 en moyenné, avec poses de 5 secondes. Je ne sais pas si c'etait la meilleure solution.  Il reste un eu de rame derriere..   400 images de gardées sur 670
       

       
      Flextube 305 correcteur-reducteur skywatcher, filtre luminance optolong 2'', camera IMX294 couleur refrigerée
      Traitement Siril, Astrosurface, et photoshop.
       
      Bonne journée!
    • By mulot35
      Salut,
      Second essai avec la zwo385mc sur le 200/1000 cette fois avec le Peltier  en régulation a 5°c.
      Apres avoir perdu 1 heure avec le goto (Ekos déplacement inversé en declinaison???) j'ai pointer a la main M1 pour lancer une session qui sera écourté par l'arrivé soudaine du cerisier ....
       
      5227 FITS x 1sec x 450 de gain. (Je n'ai pas trouvé comment faire du ser avec EKOS).
      10 000 darks x 1sec x 450 de gain.
      Le tout a 5°c
       
      Création SER_light et SER_Darks via Siril, puis passage dans PIPP pour assembler le tout puis dématricage,  alignement, empilement avec rejet (fwhm a 5 pour 99% (1h30min) des prises de vue) sous Siril.
      Traitement Photoshop.
       
      Les brins du crabes étaient vert j'ai donc interverti le rouge et le vert dans Photoshop (erreur de dématricage???).
       

       
      Une brute au pif:
       
      Light_005.fits
       

       
      La sortie d'empilement si quelqu'un veux me montrer comment on fait:
       
      0_rejet_fwhm5_99pc.fit
       
      Voila n'hésité pas... 
    • By ZeMrHyde
      Bonjour,
      Je me suis essayé à faire M42 en poses courtes mais j'ai une méchante trame qui me rend un peu dingue ... la trame du débutant en rapide sans aucun doute ! 
       
      Train optique : Mak127 + reducteur ccd47 + ASI533 (le reducteur c'etait pour tester, aussi  ) et un L-Pro en guise d'IR cut 
      Params de prise de vue avec Sharpcap:
      [ZWO ASI533MC Pro(IMAGES)] Debayer Preview=On Pan=0 Tilt=0 Output Format=SER file (*.ser) Binning=2 Capture Area=3008x3008 Colour Space=RAW8 Hardware Binning=Off Turbo USB=94 Flip=None Frame Rate Limit=Maximum Gain=400 Exposure=0,3 Timestamp Frames=Off White Bal (B)=95 White Bal (R)=52 Brightness=70 Temperature=-15 Cooler Power=56 Target Temperature=-15 Cooler=On  
      j'ai donc fait des .SER de quelques centaines d'images et entre les séquences, un coup de dithering.
      Alors comme j'ai un peu la flemme, ça autoguidait (avec une 60/240+asi224) durant la capture et entre les sequences je cliquais sur le bouton "dither" de PHD2 pour décaler de quelques pixels.
      Camera refroidie qui simplifie la chose, j'ai fait un .SER de 101 darks
       
      Ensuite, 
      Concatenation des .SER images avec PIPP ( 6327 images au total)
      Master dark avec AS3!
      Alignement, retrait du dark et empilement des 75% (4745) avec AS3! aussi
       
      Pour le traitement, 
      Avec SIRIL : la balance des couleurs par photométrie, SCNR, stretch de l'histogramme
      Puis avec Astrosurface : un peu de Wavelets/deconv Wiener, contraste local
      et voilà,
      le seeing n'était vraiment pas coopératif ce soir là  
       

       
      Et j'ai donc une trame horrible
      et encore, j'y suis allé moins fort que le strech auto de SIRIL pour limiter un peu les dégâts...
       
      ***
      edit : l'autostrech de SIRIL 

      ***
       
       
      Je dois louper un truc quelque part. 
      C'est l'autoguidage qui me pourrit tout ? (meme si la fréquence des corrections étaient dans les 2-3s ) 
      Le dithering de trop faible amplitude ? 
      Bref, help ... 
       
  • Upcoming Events