Laurent51

NGC2626 en LRVB avec Janus Sud

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

 superbe champ ! bravo à toute l'équipe ! :)

 polo

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Laurent et Michel! superbe champ avec une belle douceur et riche en détail!

Christophe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique image de cette nébuleuse, bravo à vous :)

Et merci pour son histoire ;)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique... pour l'Iris du Sud ;)

La full :x et merci pour les objets hors des sentiers battus.

Bravo à vous deux.

Patrice

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau, très beau même 👍

ici on peut seulement faire des photos de nébuleuses pluvieuses....

Eric

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme déjà posté : a voir en full. ^^

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 La qualité de signal et rendue de l'image est toujours aussi exceptionnel :)  

 

Merci de me faire découvrir cette splendide nébuleuse du sud B|

 

Bravo vous deux

 

Martin

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous!

 

Déjà un grand merci pour vos messages toujour tres encourageants!! Vraiment Merci à tous!!!

On aime bien varier les thèmes et les sujets, une fois une nébuleuse, une fois une galaxie, et surtout on aime varier entre les objets super connu et d'autres beaucoup moins. Au final, on ne fait que les découvrir juste un peu avant vous:-).

 

@Jean-Philippe Cazard: En période d'été Austral, c'est vraiment tres régulier d'etre en dessous de 1.5 sec d'arc, au moins lors de la premiere heure de nuit. On a régulièrement des images a 1.2 / 1.3 sec d'arc, pouvant rarement descendre jusqu'à 1.0 sec d'arc sur une pose de 5min. Maintenant la moyenne est disons vers 1.6/1.7 sec d'arc.

En période d'hiver, 1.5 / 1.6 sec d'arc, ca sera généralement la limite basse, et la moyenne va etre au environ de 1.8 / 2.1 sec d'arc.

Dans tout les cas, toutes images au dessus de 2.4 sec d'arc ne sera pas retenue, voir meme jusqu'à maxi 2sec d'arc… dépend au final de la somme des nuits sur un objet.  Enfin il arrive (rarement, disons une dizaine de fois par an grand maximum) qu'une nuit soit mauvais avec un seing de 3 sec d'arc moyen par exemple.

C'est pour ca que l'on ne regrette pas notre choix d'avoir privilégie l'échantillonnage par rapport au champ pour ce télescope, tout en gardant les 16 millions de pixel de base pour obtenir de grandes images. Et l'avenir va nous permettre, en changeant de camera, de ne plus avoir a faire le choix.

 

Encore merci à tous!!!!

 

La JANUS Team
Michel Meunier et Laurent Bernasconi
http://team-janus.astrosurf.com/
https://www.facebook.com/JanusTeamNordSud/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette nouvelle image et pour toutes ces informations techniques. J'en reste baba, comme à chaque fois.

 

Deux images par mois, ça me va. Cela ne fait que 15 jours à ronger son frein avant de découvrir votre nouvelle image. A bientôt, donc.

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Planete Sciences
      L’association d’éducation populaire aux sciences et techniques, Planète Sciences, organise son  traditionnel camp d'été astronomie (anciennement Campagne Astronomie) du 7 au 15 août 2021 à Barret-sur-Méouge, en Hautes-Alpes.
      Pas moins de six parcours de formations sont proposés :
       
      – trois parcours observationnels pour se faire plaisir, se former et vivre à un rythme totalement décalé :
      * Première étoile — Initiation théorique et pratique
      * Deuxième étoile — Approfondissement théorique et pratique
      * Troisième étoile — Astrophotographie et imagerie numérique
      – trois parcours pédagogiques, pour se former à transmettre le plaisir de l’astronomie :
      * Agrément pédagogique Petite Ourse — Animer avec des 8-14 ans
      * Agrément pédagogique Arpenter l’Univers — Animer en collège-lycée
      * Agrément Planétarium Numérique
       
      Chacun de ces parcours se décline sous deux modalités : base, donnant une formation complète aboutissant à une certification, et consolidation, pour réviser et approfondir en autonomie ses compétences, en étant accompagné par les formateurs et formatrices et en disposant des ressources matérielles et pédagogiques de l’association.
       
      Et bien sûr, comme chaque année, des temps de convivialité, d’échange autour d’intérêts personnels et d’astronomie, de bonne humeur et de joyeuse entente.
       
      Renseignement et inscription sur le site internet de l’association :
      http://www.planete-sciences.org/astro/camp-ete
    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : PK 104-29.1 ( alias Jones 1 )
       
      http://cdsportal.u-strasbg.fr/?target=PK 104-29.1
       
      Magnitude: 15.10
      Brillance de surface : 16.60
      Dimensions : 318.0 x318.0 "
       
      - Date : 18/09/2020.
       
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Monture : Takahashi EM10.
       
      - Optique de base : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Barlow "x2" au coulant 31.75 ( Takahashi ) ... ce qui donne ~ 2400 mm de focale effective avec le montage utilisé.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidissable ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 0,5 s
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercheur visuel de type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
       
      - Réglages  de la caméra :  Raw 8 ; Bin 2 ; Gain 500 ;  T° :  - 10 °C ; saturation : 10.
       
      - Temps de pose unitaire : 200 s.
       
       
      - Empilement : DSS ( DeepSkyStacker ).
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 +  Fitswork si réductions d'étoiles.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
      - Seeing  : Mauvais
       
      - Transparence du ciel : Correcte.
       
      ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
       
       
       Plein champ ( ~ 27,64' x 18,83' ) :
       
      1°) Une brute :
       

       
      C'est pour moi, c'est un "gros" objet, mais il n'est pas très lumineux comme objet avec une brillance de surface de seulement 16.60.
       
       
      2°) Après empilement de 35 prises de 200 s retenues ( Total : 1h 56 min 40 s ) avec Darks + Flats  + post traitement :
       

       
      J'ai du tirer les curseurs assez loin, et du coup, l'image est pas mal "bruitée" ( malgré l'utilisation d'un filtre gaussien ).
       
    • By idir
      La maison de Céphée, une demeure bien poussiéreuse !

      Pour le roi des Ethiopiens c'est pas gratifiant, mais pour nous, qui sommes un peuple admiratif des royaumes célestes, c'est un joyau pour nos yeux.
      Ces poussières célestes sont d'une telle beauté,  qu'elle  est comparables à celle d'Andromède, la fille du roi,  qui suscite souvent la jalousie des nymphes.
      Mais pour toi homme moderne qui lit ces lignes, et qui imagine des formes animales, tel un requin, laisse-moi te dire alors que je n’y vois que des silhouettes féminines aux longues robes avec des formes veloutées et généreuses!
      Mais  ne nous égarons pas dans ces rêveries mythiques et lointaines, revenons plutôt à notre réalité d'homo "scientificus" !

      C'est en examinant les plaques photographiques de l'observatoire du Mont Palomar dans les débuts des années 60, que l'astronome Beverly T. Lynds définit  2 catalogues de nébuleuses :
      LBN : Lynds Catalog of Bright Nebulae . Catalogue de nébuleuses brillantes.  
      LDN :  Lynds Catalog of Dark Nebulae- Catalogue de nébuleuses obscures.
      Les  catalogue LBN et LDN comptent respectivement  1255 et 1791 nébuleuses, visibles dans tout l'hémisphère nord et une partie de l'hémisphère sud.
      Voici  donc une région bien riche en ces nébuleuses  avec quatre gigantesques colonnes de matières  qui se dressent dans un champ de 3.7° x 7.2° dont l'une d'elle bien connue, est surnommée la nébuleuse du requin(LBN535+LDN1235). Elles sont souvent imagées individuellement ou par deux, mais rarement  toutes les 4 (LBN 532 528 535 558) sont rassemblées dans une même photo.
      Dans ce même champ  nous pouvons également  trouver trois autres curiosités d’un tout autre genre :
      - la nébuleuse planétaire DeHt5  en l'honneur des astronomes  J. Dengel et H. Hartl qui ont en fait la publication en 1979 à partir également de l'étude des plaques du Mont Palomar (Palomar Observatory Sky Survey (POSS)).
      - Rémanent de supernova  SNR 110,3 + 11,3. Longue structure rouge filamenteuse traversant le champs gauche de la photo et rendu bien visible grâce à des acquisitions en Ha.
      - Trois Nébuleuses bleues par réflexions cataloguées par  Van Den Bergh à partir du POSS (Vdb152 - 149- 150).
       
      La photo :

       
       

      La full (7411 x 3846 pixels) :
      http://www.astrosurf.com/crepuscule/Perso/ldn1235full.jpg
       
       
       
      les données d'acquisitions :


       
       
       
      Légende :


       
       
       
      Localisation et champ :


       
       


      Les panneaux de la mosaïque avec Aladin :


       
       
       
      Une idée du signal :


       
       
       
      Pour les adeptes du like :


       
       
       
      Merci et bon cieux !
      idir

       
    • By b2
      Bonjour,
      Grand champ sur la célèbre bulle et ses compagnons.
      Setup : FSQ85/EM200/QSI583wsg/Lodestar/AstroArt, PHD2 guiding, PixInsight, Photoshop/Nièvre
      Fil de pêche pour les aigrettes!...
      Ha : 14x1200"
      SII : 12x900"
      OIII : 10x900"

    • By jepastro
      Bonjour à tous,
       
      Cela fait des dizaines d'années que je prends plaisir à observer le ciel et je m'amuse régulièrement à faire des photos "de base" avec mon APN (un EOS 700D).
      Il est temps pour moi d'aller plus loin et de m'équiper sérieusement pour faire de l'astrophotographie.
      J'ai pris le temps de chercher un peu sur le net et de me renseigner mais j'arrive à un point où j'ai besoin de conseils avisés pour ne pas faire les mauvais choix.
      Je compte donc sur vous tous pour m'aiguiller 😀
       
      Voici ce que je peux dire sur ce que je souhaite et ce que je ne souhaite pas, sur le contexte d'observation, mes questions, etc ...
       
      1) je souhaite faire de l'astrophotographie de ciel profond principalement.
      2) l'idée n'est pas d'observer mais bel et bien de réaliser de beau clichés.
      3) je suis en Bretagne dans un endroit dégagé en campagne.
      4) mon budget tourne autour de 1000 euros (peut évoluer si besoin mais pas dans des proportions délirantes)
      5) idéalement je souhaiterais pouvoir réutiliser mon APN bien sur.
       
      Dans les recherches que j'ai déjà pu effectuer, il semblerait que les télescopes de Newton avec une monture équatoriale en Goto soient les plus adaptés à mes critères.
      Les seuls points qui m’embêtent un peu par rapport à ce type de télescope sont la collimation qui semble être chronophage mais nécessaire pour une bonne prise de vue et le côté ouvert du télescope qui doit nécessiter plus d'entretien je suppose (ce n'est pas mon fort 😄)
      C'est pour ces raisons que je me suis penché vers des télescopes de type Maksutov ... mais il semblerait qu'ils soient moins destinés à du ciel profond et qu'il y ait d'autres contraintes (comme la mise en température par exemple ...)
       
      Bref je pense que cela vous donne une idée de ce que je recherche ...
      Surtout n'hésitez pas à me poser des questions s'il manque des éléments.
       
      Un grand merci par avance à vous tous pour vos réponses et conseils!!! 😉
       
  • Upcoming Events