yapo

Esotériques de fin d'hiver

Recommended Posts

Le 15/7/2019 à 21:17, Bertrand13 a dit :

Déjà plus de 100 DSOs sur un post...

Et Bertrand qui compte ! ;) Allez, on est plus prêt de la fin que du début et il est temps car ce n'est plus vraiment de saison tout ça…

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
Il y a 10 heures, yapo a dit :

on est plus prêt de la fin que du début et il est temps car ce n'est plus vraiment de saison tout ça…

 

Bah, on attend tes "ésotériques de fin d'été", pour quand l'hiver sera venu ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, xavierc a dit :

Je poursuis sur M78 aussi dans Orion, et y vois pour la première fois une seconde nébuleuse, et l'impression d'un chenal sombre comme une rivière séparant les 2 nébuleuses

 

Je me souviens avoir vu cela aussi dans mon ancien Dob 350 sous le ciel de campagne de mon club. Comme tu dis, un chenal coupant la nébuleuse en deux, avec un hémisphère quand même nettement plus lumineux (celui où se trouvent les deux étoiles brillantes, de mémoire...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un joli petit coeur d'amas de galaxies, Zwicky 2278 ou Abell 779, à presque 300 millions d'années-lumière dans le Lynx maintenant, à base de chaîne courbée. Avec une belle variété de formes et d'orientations là aussi.

 

n4089-4091-4092-4093-4095-4098_daaoT445x

T445x271

 

fiche 2MASSJ12060375+2036202 / fiche NGC4098 / fiche NGC4095 / fiche NGC4093 / fiche NGC4092 / fiche NGC4091 / fiche NGC4089

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un couple sympa à base de spirale aux boudougnes désaxées (je vais militer pour l'adoption du provençal comme langue de base en ciel profond), NGC 4731 et sa PGC compagnon. J'ai agrandi un peu le champ pour cadrer le faible compagnon un astérisme d'étoiles caractéristique à l'opposé.

 

n4731-p43526_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.j

T445x271


fiche NGC 4731

fiche PGC 43526

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

De retour dans la Vierge, en bordure éloignée de l'amas Virgo, NGC 5247 déploie ses spires remarquables au Nord et au Sud avec quelques irrégularités dont deux nodosités plus marquées.

 

n5247_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x271

 

fiche NGC 5247

fiche NGC5247-2MASSJ13375841-1754344 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un cible pour Bertrand maintenant (je ne l'ai pas trouvé sur son site mais peut-être l'a-t-il déjà dans ses cartons), mais pas seulement. Dans l'amas Abell 1882, une mini-condensation en forme d'anneau de galaxies bien faibles (plutôt raquette de tennis à l'oculaire). J'ai reconnu une forme globale mais pas détaillé les galaxies constituantes malheureusement. Je laisse ça au plus de 600mm…

 

abell1882-%5BOBB2013%5DA_daaoT445x182-0.

T445x182

 

fiche ABELL1882_[OBB2013]A 

fiche LEDA3110345 

fiche LEDA1142588 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Houa ce que tu vas chercher ! xD ça fait rêver ces amas de minuscules trucs paumés...

 

Il y a 1 heure, yapo a dit :

je vais militer pour l'adoption du provençal comme langue de base en ciel profond

 

Ha oui pourquoi pas ! ;)On peut commencer avec tes galaxies situées à Pamparigouste ! xD

Edited by Cédric Perrouriefh

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Pamparigouste

PGC, ça commence par la même lettre, t'as raison ;)

 

Dans la même veine, un quatuor en grand champ autour de NGC 2468 avec son compagnon quasi-stellaire LEDA 0200240 et un peu plus loin un duo de tranches un peu paumées, UGC 4133 et UGC 4134. 

 

n2468+u04133_daaoT445x182-0.458_YPrbdo.j

T445x182

 

NGC 2468 & LEDA 200240

n2468-leda200240_daaoT445x271-0.300_YPrb

T445x271

 

UGC 4133 & UGC 4134

u04133-u04134_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.

T445x271

 

fiche NGC 2468

fiche LEDA 200240

fiche UGC 4133

fiche UGC 4134

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un échec sur PK219+07.1 ensuite, mais je ne savais pas trop ce que je cherchais, une NP de moins de 30" de ø d'après les catalogues, ce qui pouvait vouloir dire stellaire ou quelques secondes d'arc seulement. Rien n'a blinké à l'UHC, l'OIII ou l'Hß et les images "profondes" révèlent en fait qu'elle est très faible en vert et/ou en OIII, mais pas stellaire. Sans doute hors de portée de mon télescope et de mon oeil.

 

Deux nébuleuses ensuite, extrêmement faible smais assez évidentes quand on sait où chercher : vdB62 et LKHa 336. J'aurais du essayé les filtres mais j'ai oublié (ou bien juste un dont le résultat ne m'a pas semblé digne d'essayer les autres, de toute façon vdB 62 est une nébuleuse par réflexion). Les étoiles centrales sont bien prépondérantes dans les deux cas.

 

vdb062+lkha336_daaoT445x182-0.458_YPrbdo

T445x182

 

fiche vdB 62

fiche LKHa 336

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une étude de cas intéressante à ce stade, sur PGC 18096 dans Orion. Issue d'une fusion inter-galactique, cette naine compacte bleue abrite en son coeur un SSC (super amas d'étoiles). C'est donc une invitation à l'utilisation des filtres interférentiels sur une galaxie! Et effectivement, le coeur réagit à l'utilisation de ceux-ci : illustration avec l'OIII

 

SANS FILTRE

p18096_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x271

 

AVEC FILTRE OIII

p18096-OIII_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jp

T445x271+OIII

 

fiche PGC 18096

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un quatuor de nébuleuses diffuses constituent un rapprochement qui régale la rétine dans l'association Mon OB1 (au sein de la Licorne) : NGC 2245, NGC 2247, IC 446 & IC 447. Eclairées par des étoiles jeunes et émissives de type Herbig AeBe pour les 3 premières, c'est une véritable nurserie stellaire qui baigne dans un nuage moléculaire commun (CO).

 

n2245-n2247-i0446-i0447_daaoT445x83-1.08

T445x83

 

fiche NGC 2245

fiche NGC 2247

fiche IC 446

fiche IC 447

 

NGC2247 gros plan

n2245_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x271

 

NGC 2247 gros plan

n2247_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x271

 

IGC 446 gros plan

ic0446_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x271

 

IC 447

ic0447_daaoT445x83-1.083_YPr.jpg

T445x83

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Yann !

 

effet réaliste très réussi pour les 2 derniers grands champs de la Licorne !

Après, pour commenter les objets en eux-mêmes, j'avoue que les déconvenues de cette année (météo pourrie, nuages arrivant une fois le Dob monté à plusieurs reprises, etc ...) m'ont un peu refroidi et ne m'ont guère incité dans la recherche extrémiste - moins que les années d'avant. J'espère que l'été sera plus propice

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, etoilesdesecrins a dit :

j'avoue que les déconvenues de cette année (météo pourrie, nuages arrivant une fois le Dob monté à plusieurs reprises, etc ...) m'ont un peu refroidi et ne m'ont guère incité dans la recherche extrémiste

c'est vrai que Murphy ne nous épargne généralement pas, mais j'aurais tendance à dire : une escapade dans les écrins s'impose, non ? ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais aussi envie de retourner sur un objet emblématique s'il en est, à savoir NGC 2261 la nébuleuse variable de Hubble. Toujours difficile à "lire" cette nébuleuse je trouve, et puis cette fois ci la turbulence était assez forte, alors bon avec un peu de patience on retrouve les grands lignes internes actuelles (parce qu'elles fluctuent sans doute) notamment cette bordure Est courbée un peu renforcée.

 

n2261_daaoT445x364-0.283_YPrbdo.jpg

T445x364

 

fiche NGC 2261

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Carrément atypique ensuite : NGC 2433. Une étoile triple prise pour une nébuleuse par rien moins que John Herschel lui même (qui était quand même un bon spécialiste des doubles…). A 364x et avec un turbulence peu coopérante, on comprend pourquoi et le petit triangle stellaire bien régulier et net sur les images se transforme en petite boule nébuleuse !

 

n2433_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x364

 

fiche NGC 2433

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une faible nébuleuse planétaire du Cancer, PK 208+33.1 (Abell 30) maintenant. Peu d'entre elles ont réchappées à mon recensement systématique fin XXème siècle, mais quelques unes résistent encore alors je réitère les tentatives et parfois les récalcitrantes cèdent… C'est le cas ici puisque c'était un second essai, sans doute plus sérieux et attentif que le premier.

 

pk208+331_daaoT445x125-0.608_YPrbdo.jpg

T445x125+OIII

 

fiche NGC Abell 30

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 19 juillet 2019 à 00:04, yapo a dit :

Sans doute hors de portée de mon télescope et de mon oeil.

 

Peut-être, mais quand-même... Pour produire un travail d'une telle finesse sur des objets extrêmes quasi-imperceptibles, il faut avoir le tiercé gagnant télescope / oeil /ciel !

 

Intéressant en plus ces comparaisons d'un même champ avec ou sans filtre ! Il y a dans cette production à la fois la quantité et la qualité. Donc, maintenant qu'on arrive vers la fin, pour récapituler, encore bravo et merci de nous en faire profiter ;)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Il y a 9 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Donc, maintenant qu'on arrive vers la fin,

Tu as du flair, comme dans près d'une semaine j'y retourne, sous un ciel estival à présent, il est temps de finir la moisson d'hiver…

 

Il y a 9 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

Intéressant en plus ces comparaisons d'un même champ avec ou sans filtre !

C'est le genre d'illustration qui manque un peu (beaucoup) pour bien appréhender (ne pas surestimer ou sous-estimer) l'apport des filtres interférentiel quand on ne connait pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien ces spirales vues de 3/4 ou quasi par la tranche lorsqu'on on peut saisir subtilement le sens de l'enroulement. C'est le cas avec NGC 3981 dans la constellation australe de la Coupe qui montre les bordures latérales des extensions renforcées de manière symétrique.

 

n3981_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x271

 

fiche NGC 3981

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un trio physique dans la Chevelure en antepénultième champ exploré : NGC 4536 et NGC 4527 (avec NGC 4533 au milieu). D'ailleurs la carte foisonne de faibles PGC autour, mais je n'ai pas été les chercher, fasciné que j'étais par la brillante spirale et sa proximité une étoile de m=7 qui s'impose aussi.

 

n4536-n4533-n4527_daaoT445x83-1.083_YPrb

T445x83, vue de l'ensemble

 

n4536-n4533_daaoT445x182-0.458_YPrbdo.jp

T445x182, vue resserrée sur NGC 4536

 

fiche NGC 4527

fiche NGC 4533

fiche NGC 4536

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas vous, mais moi j'aime bien le marbré : au chocolat ou extra-galactique, c'est pareil. NGC 4517 montre quelques marques de son épaisse bande d'absorption, mais pas aussi aisément qu'on le souhaiterait, l'une quasi-centrale et l'autre à mi-chemin de la limite de l'extension Est. Regardez en vision décalée sur le dessin et vous verrez mieux la seconde, si si j'vous jure...

 

n4517_daaoT445x271-0.300_YPrbdo.jpg

T445x271

 

fiche NGC 4517

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et voila le dernier couple hivernal, NGC 3143 et NGC 3145 dont le seul intérêt visuel est la facilité de repérage : à 9’ Sud-Est de Lambda HYA de magnitude 4 ! Un jalon de première catégorie, non ?

 

n3143-n3145_daaoT445x182-0.458_YPrbdo.jp

T445x182

 

fiche NGC 3143

fiche NGC 3145

 

Ayé, fini. J'espère que vous avez bien digéré et désolé pour le suspense/différé de parution, mais ça m'a permis de faire ma remise au propre et mon archivage en parallèle, tranquillement sans saturer et surtout de ne pas faire paraître en juillet un ensemble de cibles hivernales plus vraiment de saison… Xavier est plus rapide que moi, c'est sûr.

 

a + Yann

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now