Alef

Meade 12 à réparer

Recommended Posts

Tu parles des personnes au lieu de parler du tube, donc partant de là, tu cherches à créer du conflit pour que pendant ce temps-là, on ne parle pas du sujet. Si tu n'as même pas dans l'histoire l'intérêt compréhensible de défendre un ami, ça veut dire que tu cherches à te nourrir du conflit. Mais c'est les autres les loosers c'est bien connu...

En plus tu le fais en détournant une phrase qui ne t'es pas adressée, et qui peut permettre à fred de trouver une porte de sortie honorable à cette situation ; alors que rien ne m'obligeais à raconter cette anecdote. Mais ne pas cracher dans la main tendue à un autre serait sans doute demander trop de retenue.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Astro52 oh grand psy ! je te trouve très accusateur alors même que tu ne me connais pas ! 

rien que ca ! ca en dit long ...

je vais une fois de plus le répéter pour que des gars comme toi puisse comprendre ! très clairement , avec des mots pas trop compliquer !

ce tube , MOI , je ne l'ai jamais ouvert ! pourquoi ? parce que en visuel et pour du planétaire il a fonctionner chez moi ! point barre .

Ce qui a peu ce passer après ? aucune idée ! 

le transport était juste une piste ! des fois que ! mais apparemment ca a été interpréter n'importe comment !

ce qui a peu ce passer ? aucune idée ! moi aussi tiens je vais être accusateur ! est ce qu'il aurais pas tripoter le tube " démonter" pour voir comment c'est fait dedans ? qu'est ce qui me prouve le contraire ?

Ah et oui les images ont bien était faite avec ce tube ! d'ailleurs elle avais été poster ici même a l'époque ! incroyable ! alors même que j'avais pas encore l'ADC ! 

donc pour moi !

j'ai réussi a faire des images avec !

le gars ce plaint 8 mois après !

c'est premier test ce sont fait en intérieur par la fenêtre et visant un toit en pleine journée !

m'accuse d'avoir bidouiller les vis de la lame alors qu'en réalité il s agis des vis du support de queue d'aronde !

a refuser les carton d'origine du tube et a préférer le transporter comme ca !

 

de mon coter c'est très clair , et je ne conteste absolument pas le bilan fait par skyvision , ces leurs taf et ils le font bien ! rien a dire de ce coter la !

maintenant je trouve cette histoire très étrange !

 

Fred

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est quoi au juste ce post du S.A.V....

Un règlement de compte acheteur-vendeur...

Ou plus surement un dialogue de sourd...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

@ Chroma : au début c'était un message pour trouver quelqu'un pour réparer ce tube car je ne m'y connais pas en optique. Je n'ai utilisé le tube que 3 ou 4 fois très déçu de l'optique, chaque fois après 3 ou 4h de mise en température à l'extérieur et je n'ai pas de dalle en béton. Certes je l'ai acheté y a 8 mois ,mais sans le tester. Libre a chacun de me croire ou pas.

 

Pour comprendre le problème je l'ai apporté à Skyvision pour qu'ils testent l'otique et que j'ai des mesures. D'ailleurs au passage un grand MERCI à Skyvision et T. Ruiz qui est vraiment très sympa. Service TOP !

 

Le règlement de compte ne m'intéresse absolument pas ça ne sert à rien.

Mais il faut être factuel il y a des mesures. Soit ce tube part à la benne soit j'arrive à le réparer.

Par contre ce tube des années 80 a des optiques comme neuves, toutes propres, sans avoir été démontées ? il a presque 40 ans d'âge...

La carrosserie a pas mal de pets dessus. Je l'ai acheté dans cet état.

 

AVIS aux modérateurs :

Si vous jugez bon de fermer le post vous pouvez, pas de soucis..

Le but était de trouver un amateur pour m'aider au bricolage.

Edited by Alef

Share this post


Link to post
Share on other sites

@ Fred : est ce que tu pourrais me donner des renseignements sur le tube, (ici ou en privé), savoir à qui tu l'as acheté, pour comprendre, peut être la lame de schmidt n'est pas celle d'origine. Il me faut savoir son histoire pour comprendre et envisager si une réparation est faisable ou pas. 

Si je n'ai aucun historique de ce tube, l'expertise pour comprendre son problème va durer longtemps et donc sera onéreuse équivalente à celle prix d'un tube d'occasion.

Si on sait ce qui c'est passé on peut identifier le problème et voir si la réparation vaut le coup ou pas.

Cdt.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Fred pour ta réponse.

 

Si tu n'as pas ouvert ce tube, est-il possible que quelqu'un l'ait fait avant toi ?

Si tu l'as acheté d'occasion toi-même et jamais passé sur banc optique, peut-être que l'explication est tout simplement là. De prime abord, les mesures faites par Skyvision me semblaient trop loin de remplir le critère de Raleigh pour permettre d'atteindre le niveau de qualité de ta photo de la Lune. Mais peut-être que je me trompe après tout. Je serai à Royan à partir de la fin du mois, je pourrai tester le tube moi-même et peut-être qu'à ce moment-là je ferai le même style de photo sur la Lune. Ce qui prouvera ta bonne foi, si tu as acheté ce tube d'occasion.

 

Après avoir évalué à nouveau le tube en situation réelle, je compte tenter d'utiliser la méthode décrite par Jean-Marc Lecleire page 258 à 262 du livre "Réalisez votre télescope" en mode visuel, pour tenter de percevoir l'équivalent de ce qui est visible sur le diagramme de Skyvision, ce sera moins précis mais ça peut suffire. Comme ça je pourrai évaluer les éventuelles interventions futures sans repasser sur un banc optique. La première étape de l'intervention sera de vérifier l'absence de contraintes mécaniques sur les optiques, et si ça ne donne rien, de tester avec une rotation de 99° de la lame de fermeture, qui me semble être l'angle d'erreur le plus probable d'après les mesures de Skyvision dans l'hypothèse où le problème viendrait d'un mauvais remontage de la lame.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

la lame et /ou le secondaire.

 

Winroddier pour vérifier sur une étoile est bien pratique pour ce genre de manip. c'est long...très long.

 

la rotation peut résoudre l'astigmatisme, par contre l'erreur de sphéricité c'est un autre problème.

Il faut voir si ça se reproduit sur le ciel en ayant mis un filtre et au bon bacfocus.

Car sur les SCT (comme l'avait montré Frédéric Jabet dans un article)  quand on augmente le tirage, l'aberration spécifique diminue dans le rouge mais augmente dans le vert.

Donc il faut trouver le bon compromis.

En polychromatique, sans filtre, il faut vraiment se méfier, on ne peut pas déduire grand chose, voir des choses complètement fausses sur certains tubes comme les Mak.

 

mais en gros si on utilise un renvoi coudé court (31,75 ou T2) ça sera plutôt optimal dans le vert (et souvent un bon compromis sans filtre) alors qu'avec un renvoi coudé long, encore plus si on a un crayford, ça sera plutôt optimal dans le rouge.

Et sans renvoi coudé on a intérêt à mettre une bague allonge pour arriver au backfocus préconisé par le fabricant. (c'est ce qu'il faudrait faire avec une caméra, tube à la verticale et winroddier pour suivre l'évolution suivant les modifs)

 

Je conseillerais de regarder les rapport de mesure de SCT fait par d'Airy Lab. C'est une mine d'informations

Edited by olivdeso
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ces précieuses informations olivdeso.

Du coup avec  Winroddier, plus besoin de bricolage aléatoire pour le couteau de Foucault ?

 

Par contre, si le secondaire est à appairé aussi et pas seulement la lame avec le primaire, je risque effectivement d'y passer du temps. Mais j'ai du temps en juillet-août même si je bosse aussi un peu en même temps, donc si la météo est clémente, pourquoi pas.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai une fois un peu serré les vis du flasque de la lame, ça se voyait immédiatement à l'image défocalisée (image en étoile, chaque vis marquée)

Peut-être il suffirait que le cercle d'appui de la lame (le flasque) soit voilé...

Ça ressemble à un - gros- problème mécanique.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Shadoko,

 

Je pense en effet qu'il faudra commencer par vérifier les appuis mécaniques des optiques. Le diagramme de skyvision fait penser à de l'astigmatisme au premier coup d'oeil, mais quand on commence à regarder plus précisément les angles, on voit que les extrêmes ne s'alignent pas de part et d'autre comme pour un astigmatisme pur.

 

Il faut que je me renseigne un peu plus sur le montage entre la lame et son support. Il me semble que chez Celestron il y a des cales ? Ce pourrait-il qu'une cale soit abîmée ou qu'elle ait sauté de son emplacement d'origine ?

  • Thanks 1
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci à tous pour l'aide et d'y passer du temps.

Merci à Astro52 pour ton aide proposée.

SI ça pouvait être qu'une histoire de réglages ça serait vraiment super !

Edited by Alef

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 27/05/2019 à 11:40, Alef a dit :

@Gadal, non en fait l'objet reste à sa place dans l'oculaire par contre au lieu d'avoir un fin piqué, point minuscule, l'étoile devient ronde et gonfle.

Aussi phénomène curieux j'ai l'impression que le piqué est meilleur à F/10 qu'à F/6.3.....

Est ce que la mise au point ne glisse pas ? C'est du classique sur un Meade. Il faut bloquer le miroir primaire. 
Que ce soit meilleur à f/10 c'est normal. Le correcteur 6,3 ne vise pas la haute résolution. 

 

Le 28/05/2019 à 22:56, Astro52 a dit :

Ce tube est donc ni bon, ni moyen, ni mauvaise, mais INUTILISABLE.

La PSF sur un tube de ce diamètre est petite même avec ce niveau d'aberration. C'est largement utilisable en ciel profond. Surtout que l’aberration de sphéricité est de révolution. 

 

Le 28/05/2019 à 22:56, Astro52 a dit :

Ceci dit, il est impossible qu'une marque comme Meade ait livré en l'état un instrument aussi catastrophique.

Sur quoi te fondes tu pour affirmer ça ?

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 27/05/2019 à 17:11, fred4646 a dit :

il ne faut oublier que l'acheteur a fait 5h de route chemin retour avec le tube poser a même la banquette arrière sans protection , le carton d'origine que je possède avec ces protections ne l'intéressais pas car bien trop gros pour son auto ! 

alors je me dis ! est ce que la lame avec le poids non négligeable du secondaire et les secousses du trajet aurais peu faire bouger celui ci ? je n'en c'est rien mais peut être une piste . 

Oui mais non, ce qui ressort en 1er c'est de l'aberration de sphéricité, ça n'apparaît pas comme ça par un trajet en voiture. 

Par contre une chose importante serait de faire un star test caméra comme celui présenté plus haut à différentes position de back focus. L'aberration de sphéricité sur ces télescopes change en fonction de ça. 

Là où @fred4646 a raison c'est que ne pas utiliser le focuser ce n'est pas une bonne idée. Il suffit de l'alimenter autrement ce n'est pas compliqué. 
Et il faut bloquer ce foutun miroir primaire en cherchant la meilleure position. 

Je trouve que c'est beaucoup de tension ici en grande partie autour de défauts classiques de SC. J'en ai eu quelques un entre les mains rien ne m'étonne dans ce que je lis ici. 
Ces gammes là de Meade n'ont jamais été haut de gamme, et il y a une grosse différence de prix avec du haut de gamme, ce n'est pas sans raison. A un moment on a aussi ce pourquoi on paye. Si il est vraiment autour de 300 nm ptv dans toutes les position de foc, là pas de chance, c'est quand même un sacré mauvais exemplaire. 

Si tu as besoin d'aide, essaye de faire des star tests caméra en variant les distances de back focus et envoie moi ça en privée si tu veux je t'aiderai à analyser la situation. IL faut defoc de 200 pixels environ, et moyenner 30s de vidéo. Ou faire des poses de 30 s
 

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 02/06/2019 à 19:24, Astro52 a dit :

De prime abord, les mesures faites par Skyvision me semblaient trop loin de remplir le critère de Raleigh pour permettre d'atteindre le niveau de qualité de ta photo de la Lune.

C'est bien d'employer des mots comme ça, mais visiblement tu ne maîtrises pas ce dont tu parles. Ces photos sont très très loin des capacités d'un 300, donc largement compatibles avec le bulletin publié. 

 

Le 03/06/2019 à 11:15, Astro52 a dit :

Le diagramme de skyvision fait penser à de l'astigmatisme au premier coup d'oeil

Il faut le lire le rapport et non pas le regarder. La décomposition en zernike montre que l'astig est très faible par rapport à l'aberration de sphéricité. 
Est ce qu'il est possible que la mesure ait été faite avec une mauvaise position de mise au point ? Mise au point à 100 m par exemple ?
C'est plutôt ce genre de question qu'il faut se poser. C'est une hypothèse hautement probable vu que le propriétaire vise des toits. Les images pourries des toits peuvent s'expliqués d'ailleurs en partie par une distance d'utilisation inappropriée. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Jean-Luc pour ces précisions.

 

Je comptais en effet faire le test avec winroddier en faisait des moyennes sur des "disques" de cette taille environ, et en remontant le focuser car si on rajoute du shifting dans la mesure ça va vraiment commencer à devenir compliqué. On verra si ça confirme les mesures faites par Skyvision. Mais enfin j'aurais tendance à penser qu'ils connaissent leur métier et que si mes mesures ne correspondaient pas, ce serait plutôt ces dernières qui seraient remises en question.

 

Pour les photos, en effet j'ai un doute par rapport au fait que l'échantillonnage n'est pas très poussé par rapport aux possibilités d'un 300, et parfois un plus faible grossissement maquille bien la mariée.

 

Mais restent les mots de Skyvision qui concluent que l'instrument n'est pas dans son état normal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 12 heures, Astro52 a dit :

le test avec winroddier en faisait des moyennes sur des "disques" de cette taille environ

ça ne fonctionne pas winroddier. J'ai essayé plusieurs fois de recouper avec des mesures de labo et je n'y suis pas parvenu. Il y a soit un problème avec le logiciel, soit plus probablement, le test est trop sensible au protocole expérimental. 

On a plus d'infos en faisant un bon star test caméra et en faisant un gif animé (en tournat un des plages de 180°. 
Exemple :

 

c11.gif

on voit tout de suite ici une aberration de sphéricité d'ordre élevé au bord avec une pente très forte. 
Pas d'astig (négligeable).
Etat de surface vraiment mauvais. 
On est en dessous de L/2 et pourtant le télescope parvient à faire ça (280 mm de diamètre) : 

5cf78936b7cf8_2018-09-19-1859_6-R-Saturn_ZWOASI290MMMini_lapl6_ap155.jpg.a4acce1056c53d68f1bdfa089f8b188e.jpg

Donc avant d'aller chercher des poux au vendeur du télescope, il faut l'apprivoiser et le prendre tel qu'il est. 
Déjà voir cette histoire de back focus, bloquer le primaire, utiliser le moteur de mise au point. Une fois que tout ça sera vu ça ira mieux déjà. 
Ca restera un mauvais télescope, celui que je donne en exemple est reconverti pour d'autre applications à échantillonnage plus faible. Mais ce n'est pas parce qu'il est mauvais que l'on ne peut rien en faire. 
Le plus gros problème de ce type d'instrument c'est leur plus grande sensibilité à la turbu et à l'alignement optique (les problèmes se cumulent). 

Edited by jldauvergne
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci.

Donc tant pis pour winroddier.

 

Mais les mesures de skyvision, elles devraient marcher elles, et L / 1.4  ça relève quand même de l'énormité me semble-t-il.

Tu ne trouves pas que c'est assez mauvais pour envisager, comme le pense olivdeso, que ça puisse être lié à un problème de contrainte mécanique sur une optique ?

Ou comme l'envisage skyvision que  le primaire et la lame ne soient plus appairés comme à l'origine ?

 

As-tu testé la méthode du couteau de Foucault en visuel sur une étoile ?

Edited by Astro52

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Astro52 a dit :

Mais les mesures de skyvision, elles devraient marcher elles, et L / 1.4  ça relève quand même de l'énormité me semble-t-il.

sauf si le télescope  a été déposé chez eux avec une position de mise au point à quelques dizaines de mètres. Ca ne remet en rien en cause le boulot de Skyvision, mais il faut toujours recouper par du test sur le ciel, car même avec les meilleures méthodes métrologiques et les meilleurs expert on peut passer à côté de quelque chose. 
Est ce que l'on sait dans quelles conditions a été fait le star test que l'on voit plus haut dans ce fil (car il montre aussi une aberration de sphéricité forte), mais il est possible qu'elle soit moins forte que ce qui a été mesuré sur banc quand le télescope observe à l'infini. 

 

 

il y a 25 minutes, Astro52 a dit :

Tu ne trouves pas que c'est assez mauvais pour envisager, comme le pense olivdeso, que ça puisse être lié à un problème de contrainte mécanique sur une optique ?

C'est un défaut de révolution, tu ne peux pas induire ça par une contraire mécanique, du moins c'est très peu plausible. 

 

il y a 26 minutes, Astro52 a dit :

Ou comme l'envisage skyvision que  le primaire et la lame ne soient plus appairés comme à l'origine ?

le calage de la lame vise à diminuer l'astigmatisme, pas l'aberration de sphéricité. 
Après est ce que la lame aurait été changée et n'aurait pas une courbure optimale pour ce miroir là, c'est éventuellement possible. 
Si le télescope date des année 80, il fait sans doute partie des plus anciens 12" produits. Est ce que la très jeune entreprise Meade à l'époque avait une bonne maîtrise de sa qualité de production ? Perso je n'en sais rien je n'ai pas eu assez de tube vintage entre les mains pour en juger, mais ça peut être une explication. 

Après l'aberration de sphéricité franchement ce n'est pas la pire en ciel profond. En planétaire il y a un impact sur le contraste mais pas la résolution. C'est moins délétère pour l'aspect des détails que la coma, le trefoil et l'astig. 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques remarques en vrac :

 

- Des Meade anciens aussi mauvais en AS, j'en ai vu. 

- On ne peux pas introduire une AS par contrainte mécanique sur la lame. Eventuellement sur le primaire

- Les figues intra/extra sont attendues comme symétriques sur un instrument stigmatique uniquement. Un newton oui, un SCT ou pire un mak non.

- L'AS est une plaie pour la résolution, il suffit de regarder une MTF. Je préfère un astigmatisme à une AS.

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

A quoi tu vois que c'est une aberration de sphéricité ? Le dégradé du rouge vers le bleu quand on va du centre vers le bord ?

Si c'est cela qu'il faut retenir, en effet c'est difficile à créer par contrainte mécanique, sauf à le faire un peu exprès à partir d'un nombre de points assez grand.

 

Je ne sais pas si c'est un tube des années 80 ou 90.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

c'est écrit dans le rapport de SV. il faudrait vraiment serrer le primaire comme un dingue pour que ça donne autant d'AS.

 

Par contre on voit que l'AS est "compensée" probablement pour un test fait à distance plus courte que "l'infini" sur le ciel...

 

Le 08/06/2019 à 09:22, chonum a dit :

Les figues intra/extra sont attendues comme symétriques sur un instrument stigmatique uniquement. Un newton oui, un SCT ou pire un mak non.

 

Point extrêmement important que beaucoup oublient.

Edited by olivdeso
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous lis depuis quelques temps et je souhaiterais apporter une expérience sur ces tubes en en ayant eu un dans le passé un meade 12" aussi acquis auprès d'un amateur de l'est de paris.

Plutôt moyen ce tube me disait-il à la vente.

Un test sur le ciel en arrivant après un équilibrage thermique long, très long sur ces 12", pour voir le premier anneau de diffraction s'évanouir à mesure que l'équilibrage thermique s'affermissait et puis en intra et extra des donuts assez elliptiques. Une SA qui évolue  pendant l'équilibrage et puis un peu d'astigmatisme à la louche estimé.

Par contre en changeant l'inclinaison du tube, la collimation restait stable. On y voyait aussi le disque d'airy pas trop circulaire ce qui montrait un manque d'alignement des miroirs.

 

Les contraintes méca: tant que l'on ne démonte pas on pourra tjs discuter de ce qui peut être ou pas.

Un roddier donné sans connaitre les conditions de réalisation me semble à refaire.

Le démontage de la lame: bien récupérer les cales de diamètre, il y a des cales avec un repère sur la lame et sur le diamètre qui la reçoit. 

Examiner le secondaire pour voir s'il est propre, le mien était blanchâtre, cad qu'il avait pris de la rosée (à l'intérieur du tube!). Alcool, purosol, mouchoirs lotus (les plus doux du marché, ne raye pas). Comme par hasard ce dépo^t blanchâtre se situait davantage en anneau externe.

Ensuite le vissage du secondaire, à l'époque bloqué à mort, juste à remettre bloqué modérément.

Lavage de la lame à l'eau tiède et éponge usée dégraissée.

Regardez la position de la face plane pour voir si elle n'est à l'envers (meade ne le ferait pas mais les acquéreurs aurait pu éventuellement).

On met de côté en protégeant avec un linge légèrement humide (pour les poussières.

Dans le fond du tube, bien sur le primaire et voir si on peut le faire tourner facilement. Si c'est cas pas de soucis.

Un nettoyage au besoin faut en profiter de ce moment.

Si vous voulez démonter le primaire, il faut débloquer la noix centrale avec une clé allen, puis tirer le primaire.

Mais le mieux c'est le retirer avec son tube de centrage en ayant enlevé la vis du bout de l'autre tube centrant et en déboîtant le sabot pour la map sur le primaire. Il y a 2 encoches sur le support de ménisque qui permettent le passage du primaire sur la tranche. Attention aux chocs sur l'aluminiure.

Le graissage des 2 tubes peut être éliminé, cela ne sert à rien et à la map il n'y aura plus de mouvement caoutchouteux. Le centrage des 2 tubes était à 0.05mm près.

 

Le remontage en ordre inverse en remettant sur les repères notés, tube propre maintenant.

 

- Test sur le ciel:

On fait apparaître d'abord les donuts in et out en cherchant les coaxialités, puis la collimation au mieux pour l'état du tube. C'est dégrossi.

Observer:

la circularité de l'anneau de diffraction

son intensité

la circularité de la tâche d'airy

 

Le 1er anneau n'est jamais constitué avec une tâche d'airy elliptique: problème d'alignement. Faut centrer le secondaire par rapport au primaire. Il faudrait en toute rigueur faire jouer le ménisque mais c'est plus tolérant en défaut admissible.

Déjà repérer l'orientation du défaut par rapport au tube pour voir vers quelle direction agir. A l'opposé du défaut.

Mesurer au 1/10mm la position du secondaire, desserrer l'écrou de blocage du secondaire pour permettre juste un glissant juste et déplacer de 0.5mm max pour espérer compenser. On pourrait aussi jouer sur les cales du ménisque mais je considère qu'il est à priori proprement placé par rapport au primaire. C'est la construction meade. J'ai trouvé une dégradation sensible sur l'image de diffraction avec 0.5mm de déplacement latéral du secondaire.

Après remontage, nouveau test sur le ciel. Voir les variations etc...

Cela peut durer longtemps mais dès que l'on aura obtenu une image de diffraction symétrisée, disque d'airy circulaire ou un poil elliptique (pas en forme de poire) et le 1er anneau régulier sans coma apparente on n'est pas loin du résultat.

On peut s'attaquer à l'astigmatisme en faisant tourner l'ensemble ménisque secondaire pour trouver une image du disque d'airy et du 1er anneau la plus circulaire possible. Pas trop difficile à faire en ayant collé les cales de ménisque sur le tube de sorte que en enlevant l'anneau de ménisque on peut faire tourner ce ménisque par fraction de tour, observer puis retoucher au besoin.

A réaliser pendant une nuit sèche, avec la rosée c'est impraticable.

Le réglage n'est pas le top surement mais c'est une situation améliorée.

 

L'intensité du 1er anneau est significative de l'aberration de sphéricité. Le tube possède 33% CO cad avec le 1er anneau déjà renforcé avec SA disons L/2 on doit avoir un 1er anneau d'intensité similaire à un tube style 50% CO, et très voisine de celle de la tache d'airy.

J'ai du mal à croire que l'on ait autant de SA sur un tube sct. Par contre par le passé on a vu des tubes circulant sur pa avec des composants frelatés, ménisques inter-changés ou autres.

 

La manip proposée ne se fait pas en 2-3h mais plutôt sur une semaine avec un ciel coopérant.

Un roddier, qui n'est pas une mesure, mais une tendance chiffrée, pourra encore affiner la situation globale et voir si quelque chose peut être amélioré significativement encore.

Au final le bon test d'alignement et de collimation reste le gmk, quand tous les groupes de 4 pts sont bien centrés, on pourra effectivement se concentrer sur la réduction de SA et astigmatisme, si c'est possible.

Et puis tout roddier effectué à ce stade prendra une valeur plus certaine.

 

Pour le moment il n'y a que ce roddier qui reste à refaire pour se conforter pour démarrer le diagnostic et puis démonter chaque composant. On y verra plus clair après. Équilibrage thermique très très long à considérer.

Et puis s'il on a la chance d’opérer sur un jardin de 100m de long avec une étoile artificielle cela aidera pour faire plus vite pendant la journée pour réaliser un bon alignement collimation et réduction de l'astigmatisme puis le roddier sur le ciel pour confirmer.

Puis sur le ciel encore pour observer l'intensité du SA sur un tube connu cad sans contrainte et croiser les résultats. A ce stade on aura une décision certaine du statut du tube.

Le mien qui valait L/2-3 à l'achat valait après améliorations L/4 environ, pas si mauvais.

Surtout faites-le par vous même.

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

il y a 20 minutes, rvuti9 a dit :

Je vous lis depuis quelques temps et je souhaiterais apporter une expérience sur ces tubes

 

Très pertinent et instructif , on sent le vécu de l'expérience

à suivre et à méditer

 

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bernard je me souviens du  forum sur  ton C8 à diagnostiquer à l'époque où le roddier n'était pas aussi utilisé.

C'était pertinent.

Maintenant pour insister le roddier sur une situation connue, tube aligné.

Si l'on prends en compte ce bouquin de de SuIter pour les star test, il est bien évoqué cette affaire de réaliser sur un engin aligné collimaté avec tous ses défauts, autrement on aura bien du mal à faire le tri du réel.

Le roddier c'est du star test photométrique.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now