biver

Nouvelles comètes pour 2021

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

il y a 42 minutes, biver a dit :

nouvelle comète C/2021 A1 (Leonard)

 

L'orbite de cette comète découverte le 3 janvier par Gregory J. Leonard sur des images prises à l'observatoire du Mont Lemmon avec le télescope Cassegrain de 1,52 m f/1,6 (les deux ci-dessous).

 

https://www.minorplanetcenter.net/mpec/K21/K21A99.html

 

Leonard.jpg

 

G76Leonard.jpg

 

Greg Leonard devant le télescope de 1,52 m du Mont Lemmon utilisé dans le cadre du Mount Lemmon Sky Survey. Greg avait déjà découvert plusieurs faibles comètes avec cet instrument en 2020.

 

 

G76Leonard.jpg

 

Une autre vue de la trajectoire hyperbolique de cette comète dans le système solaire interne (position de la comète au 10 janvier)

Edited by Bill46
  • Like 4
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Que pensez vous de la comète C/2020 S3 Erasmus ? De ce que j'ai pu voir sur heaven Above ce serai la plus brillante et potentiellement observable juste après le coucher du soleil.

Quelqu'un veut tenter une photo ou une observation ? Moi j'ai une météo pourrie depuis bientôt deux mois, alors je m'en remet à ceux qui auront plus de chances que moi :)

https://heavens-above.com/comet.aspx?cid=C%2F2020 S3&lat=46.2862&lng=2.7686&loc=Unnamed&alt=0&tz=CET

 

Il y a 2 heures, biver a dit :

Et on suivra aussi C/2020 R4 (ATLAS) en avril (m1~9 ?)

Toujours grâce à heaven above, sa magnitude inférieur à 10 ne nous permettrait-elle pas de l'observer dans un bon instrument en tout début de soirée ?

https://heavens-above.com/comet.aspx?cid=C%2F2020 R4&lat=46.2862&lng=2.7686&loc=Unnamed&alt=0&tz=CET

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Seprah a dit :

Que pensez vous de la comète C/2020 S3 Erasmus ? De ce que j'ai pu voir sur heaven Above ce serai la plus brillante et potentiellement observable juste après le coucher du soleil.

 

Hum. Il me semble qu'elle n'est pas très facilement observable en ce moment. Elle est montée à mag. 5,6 début décembre, puis vers la 4e magnitude mi-décembre lorsqu'elle a été vue traversant le champ du coronographe LASCO C3 de SOHO (image ci-après). Maintenant vers la mag. 8 ou même plus faible, à 1,8 UA. Située au nord de la constellation du Sagittaire actuellement, près de l'Aigle, et se dirigeant vers le Capricorne, donc pas très haut au-dessus de l'horizon sud-ouest. Elle devrait réapparaitre dans le ciel du matin début avril, mais à mag. 14 ou plus.

 

2020S3.JPG

 

2020S3orbite.jpg

 

2020S3LASCO.jpg

 

2020 S3 Erasmus vue traversant le champ du coronographe LASCO C3 de l'observatoire solaire SOHO en orbite, entre le 18 et le 31 décembre 2020

 

 

2020S3eclipse.jpg

 

Cette image réalisée par Nick James pendant l'éclipse totale de soleil du 14 décembre 2020 depuis l'Argentine montre, outre le soleil éclipsé et Mercure, deux comètes : C/2020 S3 Erasmus et C/2020 X3 SOHO (une comète du groupe de Kreutz qui n'a pas survécu à son passage au périhélie)

 

Edited by Bill46
  • Like 2
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est fini pour C/2020 S3 (Erasmus), elle va être bien trop faible quand elle sera suffisament éloignée angulairement du Soleil pour être observée depuis la Terre.

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bill46 a dit :

deux comètes : C/2020 S3 Erasmus et C/2020 X3 SOHO (une comète du groupe de Kreutz qui n'a pas survécu à son passage au périhélie)

 

Pour le fun, cette APOD du 7 janvier, qui est un composite de 55 images calibrées et retraitées montrant la Lune éclipsant totalement le Soleil le 14 décembre 2020, avec protubérances et éjection coronale massive, dévoile aussi discrètement (entourée d'un cercle rouge) la comète C/2020 X3 découverte le 13 décembre par l'astronome amateur thaïlandais Worachate Boonplod sur des images réalisées avec le coronographe LASCO C2 du satellite SOHO. Cette comète, de la taille d'un camion semi-remorque, s'est complètement vaporisée après le périhélie. SOHO a permis la découverte à ce jour de 4108 comètes et C/2020 X3 était la 3524e appartenant à la famille dite de Kreutz, groupe d'objets rasant le soleil au péril de leur vie.

 

https://www.nasa.gov/feature/goddard/2020/recently-discovered-comet-seen-during-2020-total-solar-eclipse-SOHO/

 

APOD.jpg

(Crédit : Miloslav Druckmuller, Andreas Moller, Brno University of Technology)

 

Edited by Bill46
  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas une nouvelle comète de 2021, mais l'image est sympa quand même. Il s'agit de 156P/Russell-LINEAR au voisinage de la galaxie M33 (constellation du Triangle) photographiée le 10 janvier à 18h45 TU (3 x 270 s filtre bleu-vert T300 f/4 capteur QHY 600, Michael Jäger, Autriche).

 

De magnitude 11,5 approx., cette comète est bien placée dans le ciel de l'hémisphère nord actuellement. Elle est passée au périhélie le 17 novembre 2020 (mag. 10,6) et au plus proche de la Terre, à 0,48 UA, le 24 octobre.


Première découverte (non publiée) en septembre 1986 par Kenneth S. Russell avec le UK Schmidt Telescope de l'observatoire de Siding Spring en Australie. Puis deuxième découverte en 1993 par Carolyn S. Shoemaker avec le Palomar Schmidt Telescope (objet astéroïdal baptisé alors 1993 WU mais non suivi). Et enfin troisième découverte en 2000 avec le relevé LINEAR à Socorro au Nouveau-Mexique (2 objets baptisés alors 2000 QD181 / 2000 XV43, finalement déclarés comme étant identiques à 1993 WU en janvier 2001). Une analyse orbitale en 2003 a montré qu'il s'agissait en fait de la comète observée à Siding Spring 7 ans plus tôt.

 

156PRussell-LINEAR.jpg

 

156PRussell-LINEARorbite.jpg

 

156PRussell-LINEARcourbe.jpg

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

La même image que ci-dessus mais en RGB (10.01.2021, 18h30 TU, par Michael Jäger), faisant mieux ressortir la coma bleu-vert de la comète (émissions CN et C2).

 

156PRussell-LINEAR2.jpg

Edited by Bill46
  • Like 5
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le ‎10‎/‎01‎/‎2021 à 11:47, biver a dit :

Aussi, comme elle va passer plutôt entre le Soleil et la Terre en décembre

avec un peu de bol, en décembre 2021  les confineurs vont nous lâcher la grappe, que l'on puisse se déplacer sous un ciel pur pour l'observer,

mais au rythme d'un million de vaccinés par mois, il faudra 4 ans pour atteindre l'immunité collective 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 10/01/2021 à 11:47, biver a dit :

Et à plus court terme C/2021 A2 (Neowise), comète à longue période  à suivre en février quand elle remontera du sud et sera au plus près de nous (0.51 UA et du Soleil 1.41 UA) vers m1~10 ou mieux.

 

Cette nouvelle comète C/2021 A2 a été repérée en infrarouge par le satellite NEOWISE (J. Chesley) le 3 janvier dernier, vers la magnitude 15. Périhélie le 22 janvier à 1,4 UA, approche la plus courte à la Terre début février à 0,4 UA, circulant sur une orbite rétrograde. Elle devrait monter vers la 11e magnitude en se déplaçant de l'hémisphère sud vers le nord en traversant la Poupe, puis la Licorne et Orion.

 

https://minorplanetcenter.net/mpec/K21/K21AA0.html

 

Neowise-orbite.jpg

 

Quelques images :

 

Neowise-1.jpg

 

Ci-dessus : la comète C/2021 A2 imagée le 6 janvier à 7h40 TU avec un astrographe de 0,6 m f/6,5 opéré à distance au Chili (Ernesto Guido, Marco Rocchetto)

 

 

Neowise-Mattiazzo.jpg

 

Ci-dessus : C/2021 A2 photographiée le 8 janvier à 12h45 TU depuis Victoria, Australie (C11 Rasa f/2,2)

 

 

Neowise-Urbanik .jpg

 

Ci-dessus : C/2021 A2 photographiée le 9 janvier à 14h53 TU (iTelescope 0,50 m f/6,8, Siding Spring, Marian Urbanik)

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

C/2021 A1 (Leonard) photographiée par Artyom Novichonok le 12 janvier, 9 jours après sa découverte, à la mag. m1 = 18,8 avec un télescope de 36 cm (station du mont Kitab, Ouzbekistan, réseau ISON) opéré à distance.


A noter pour les astrophotographes, que le 24 novembre 2021 cette comète qu'on annonce brillante passera devant les galaxies du groupe de NGC 4631 (Chiens de chasse) ainsi que devant l'amas globulaire Messier 3 les 3/4 décembre.

 

C2021A1.jpg

 

 

carte.JPG

Edited by Bill46
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La comète 398P/Boattini le 13,6 janvier 2021 TU (réfracteur 160ED + EOSRa ISO 6400 et 2 min × 8 de pose) par Kumaga Yakimura.


Andrea Boattini (Catalina Sky Survey) avait découvert le 26 août 2009 cette comète périodique (P/2009 Q4) qui gravite autour du Soleil en 5,53 ans et qui avait atteint la mag. 12  cette année-là. Retrouvée par Nicolas Erasmus (ATLAS-MLO) le 18 juillet 2020 à la mag. 19, c'est son premier retour observé. Actuellement de magnitude 12, elle est observable dans de bonnes conditions en soirée.

 

Boattini.jpg

 

Boattini-orbite.jpg

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Bill46 a dit :

elle est observable dans de bonnes conditions en soirée

Pas pour plusieurs millions de concitoyens qui n'ont pas le droit à mieux que un ciel à SQM de 18 (après 18h ou 20h depuis des mois) O.o

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Je l'ai imagée hier soir

 

Bien, bien, très bien même :) Petite coma brillante et queue en éventail où on pourrait deviner quelque asymétrie.

On voit bien le déplacement par rapport à la photo de Kumaga Yakimura (on retrouve le groupe d'étoiles brillantes en bas à droite sur la photo du 14).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Yoann DEGOT LONGHI a dit :

Peut être accessible en visuel avec ton 400, @biver....

... si je peux venir chez toi avec !? Car là je ne suis pas sur d'avoir le droit de faire 60km de nuit pour aller observer en ce moment... :|>:(O.o

On va attendre encore quelques mois pour voir des comètes....

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parlant de 29P/Schwassmann-Wachmann 1 à propos du Centaure Échéclos dans un autre fil, on peut signaler qu'un nouveau sursaut de cette comète a été observé entre les 13 et 14 janvier 2021 avec passage de la mag. 16 à la mag. 14.3 (R). L'image ci-dessous est d'Albert Sànchez et a été prise à l'observatoire de Gualba en Catalogne (a priori avec un Meade LX-200GPS). 29P/SW1 est actuellement située dans la constellation du Bélier, non loin d'Alpha Arietis (Hamal) et se trouve à 5,53 UA de la Terre (sa plus courte distance à la Terre sera de 4,72 UA en 2034). Un précédent sursaut de 3 magnitudes avait été observé entre les 17 et 20 novembre 2020. Ses sursauts réguliers, voire périodiques, sont dus à l'éjection massive de particules riches en glace qui produit en se sublimant de grandes quantités de poussières de taille micrométrique responsables de la variation soudaine de la magnitude, en quelques jours.

 

29PSW1.jpg

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

C/2021 A7 (NEOWISE) est a 7e nouvelle comète découverte en 2021, premières observations rapportées le 9 janvier par Jana Chesley à partir de données de surveillance du satellite NEOWISE.

 

https://www.minorplanetcenter.net/mpec/K21/K21AL1.html

 

Les premiers éléments donnent un périhélie le 15 juillet 2021 à 1,96 UA, une distance minimale à la Terre de 0,97 2,13 UA vers le 5 avril (mag. estimée alors à 15).

 

Ci-dessous, C/2021 A7 photographiée à la mag. 17,8 le 12,7 janvier TU (iTelescope robotisé de 0,43 m f/6,8 situé en Australie, à Siding Spring, piloté à distance par Adriano Valvasori et Ernesto Guido, 24 x 60 s). On note une coma de 11" de diamètre et au moins 2 ou 3 "extensions" visibles sur l'image agrandie en encart.

 

C2021A7NEOWISE.jpg

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Bill46 a dit :

Les premiers éléments donnent un périhélie le 15 juillet 2021 à 1,96 UA, une distance minimale à la Terre de 0,97 UA vers le 5 avril (mag. estimée alors à 14/15).

Non, là tu dois confondre avec une autre, elle sera à 2.13 UA au plus "près" de la terre en avril et sera quasiment derrière le soleil au périhélie. En plus elle sera la majeure partie du temps plus au sud que le soleil, inobservable de l'hémisphère nord.:(

C/2021 A4 (NEOWISE) est potentiellement plus intéressante:

- périhélie à 1.15 UA le 19 Mars (en-dessous de 1.5 UA ça vaut le coup de suivre de plus près ce qui se passe...)

- périgée vers 0.44 UA vers le 13 février et circumpolaire (~+60°) donc observable toute la nuit chez nous... m1=15? à suivre, elle peut toujours faire mieux...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, biver a dit :

elle sera à 2.13 UA au plus "près" de la terre en avril

 

Oui, pardon j'ai confondu avec la distance minimale d'intersection de l'orbite.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Deux récentes nouvelles comètes imagées par François Kugel le 16 janvier 2021, encore très faibles, toutes deux de magnitude 19 approx. (tél. 0,4 m f/2.8 + CCD Atik460ex).

 

C/2021 A1 (Leonard) alors à 4,947 UA du Soleil :

 

C2021A1Leonard.jpg

 

 

C/2021 A4 (NEOWISE) alors à 1,504 UA du Soleil :

 

C2021A4NEOWISE-FK.jpg

 

Edited by Bill46

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La prometteuse comète C/2022 E3 (ZTF) revient doucement dans le ciel du matin et même si sa faible hauteur ne permet pas encore d'en profiter elle a gagné 3 magnitudes depuis fin août : elle tient donc toutes ses promesse pour l'instant
       
      Pour l'heure, elle n'est observable que moins d'une heure à l'aurore, la voici capturée dimanche matin :

       
      ( Clic droit puis Ourvir dans un Nouvel onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à sa pleine résolution )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 20 novembre entre 05h03 et 05h34 utc
      19 poses de 01 min à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 00 h 19 min
       
      Traitement Siril 1.0.6, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 3"/pixel (forte turbulence...)
       
      C'est sûr que dans de telles conditions, elle n'est pas spectaculaire mais les mesures ne trompent pas, elle est de plus en plus active !
      La coma fait 1.2' de diamètre pour sa partie le pmus brillante mais elle est entourée d'un vaste halo bleuté qui porte ce chiffre à 4' (en réalité ce doit être davantage encore). La queue de poussières est la plus marquée, elle est en éventail axée en gros sur PA=56° et visible sur 6.6' de longueur Une queue de gaz encore un peu faible a fait son apparition : devinable vers PA=9° sur une longueur de 9.7'  
      Et les meures photométriques sont sans appel :
      Magnitude nucléaire : m2  = 12.2 (rayon de 6") Magnitude totale, m1 = 9.3 (rayon de 2.1') ==> Pour comparaison, j'avais mesuré m2=13.9 et m1=12.5 le 30 août avec la même configuration(1)
       
      Elle sera 20° plus haute vers Noël, puis  40° plus haute encore vers le 20 janvier puis deviendra circumpolaire et observable toute la nuit fin janvier vers m1=5 si tout va bien
      Il y aura alors la Lune, mais elle restera  encore observable en première partie de nuit pour la NL de février.
       
      Le plus beau spectacle reste donc à venir
       
      Bonne soirée.
       
      (1) :
       
       
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      En cette période de météo si difficile, un petit miracle s'est produit ici dans la nuit de samedi à dimanche : une nuit claire de bout en bout
      Bon, il a fallu faire avec une turbulence difficile qui n'a cessé d'ailleurs de se dégrader et un mistral en embuscade qui a, lui aussi, compliqué les choses, mais au moins j'ai pu sortir le matos et çà fait beaucoup de bien !
      L'occasion de retourner voir une petite comète, pas bien brillante mais assez photogénique, que je vous ai déjà présentée récemment : C/2021 QM45 (Panstarrs) bien haute dans le ciel et visible une bonne partie de la nuit qui passait, en plus, tout près d'une belle galaxie cette nuit-là : NGC 2541.
       
      Voici donc le portrait de cette petite rencontre céleste :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 20 novembre entre 00h32 et 02h50 utc
      112 poses de 01 min à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 52 min
       
      Traitement Siril 1.0.6, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      Côté mensurations, voici ce que donne les mesures photométriques (UCAC4) :
      magnitude nucléaire, m2 = 18.6 (rayon de 6") magnitude globale, m1 = 17.9 (rayon de 19") elle a donc déjà un peu faibli en un mois.
       
      La coma fait 21" de diamètre  à peine, mais on peut encore suivre la queue en éventail sur une longueur de 1.6' vers PA=289°.
       
      Outres les pétouilles de fond de ciel, un peu plus à droite, on trouve une autre galaxie assez sympathique : UGC 4309 dont voici le crop :

       
      D'ailleurs, si vous voulez vous balader dans le champ complet, c'est ici :
      ( Pour voir l'image à sa pleine résolution, Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel onglet ou une Nouvelle Fenêtre )

       
      Bonne soirée.
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      La comète 73P/Schwassmann-Wachmann 3 est passée au périhélie fin août, mais elle était très basse sur l'horizon SW puis a littéralement plongé dans l'hamisphère Sud au moment de son maximum d'éclat fin septembre où elle était alors au voisinage d'une autre comète partie, elle aussi, dans l'hémisphère Sud : C/2017 K2 (Panstarrs), ce rapprochement a d'ailleurs fait l'objet d'une APOD par Jose J. CHAMBO : https://apod.nasa.gov/apod/ap221008.html
       
      Pour ma part, je l'avais perdue de vue le 31 mai, l'image est en page 10 du post Cometes2022 :
      à regrets, car elle commençait à être plutôt jolie...
       
      Mais elle remonte et se décale aussi vers le Sud, et même si elle reste encore australe (Décl=-29°), elle est redevenue pointable au méridien à la tombée de la nuit cette lunaison, et la bonne surprise, c'elle qu'elle est encore plutôt jolie , jugez plutôt :
       

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
       
      Le  16 Novembre 2022 de 17h13 à 18h13 utc
      43 poses de 60s à -15°C et Gain 120, Temps d'intégration de 00 h 43 min
       
      Traitement Siril 1.0.6, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2,5"/pixel
       
      A cette faible hauteur sur l'horizon (16°), la turbulence ne m'a pas fait de cadeaux (FWHM de 6 à 7"), c'est donc une version réduite de 50% par rapport à l'échantillonnage natif.
       
      La coma interne est petite, mais il y a une large chevelure diffuse externe qui lui donne un diamètre de 1.6'.
      On voit très bien la queue sur une longueur de 4.1' vers PA=80°. En voici d'ailleurs une version plus contrastée (à pleine échelle cette fois):

       
      Les mesures photométriques (UCAC4) donnent :
      une magnitude nucléaire, m2 = 15.0 (rayon d'ouverture de 6") une magnitude totale, m1=12.5 (rayon de 50")  
      Cette comète a un passé de fragmentation particulièrement actif, et ce passage n'y échappe pas : quatre nouveaux fragments ont été observés quand elle était inacessible d'ici :
      https://alpo-astronomy.org/gallery3/index.php/Comet-Images-and-Observations/051P-100P/73P/73P-C/73P-Schwassmann-Wachmann-2022-Aug-14-Michael-Jager
       
      J'ai bien regardé, mais je n'en trouve aucune trace, ce qui n'est pas surprenant car ils ont eu une durée de vie assez courte...
       
      Elle continue de s'élever dans le ciel, on gagnera encore une dizaine de degrés au mois de décembre.
      Bon week-end.
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Je vous propose un petit retour sur une des 5 comètes découvertes par le duo Alain MAURY et Georges ATTARD depuis le Chili : C/2021 X1.
      Pour rappel (*) C/2021 X1 a été découverte le 02 décembre 2021 et identifiée dès le départ comme une comète par son aspect, puis les premiers éléments orbitaux (excentricité proche de 1, inclinaison de 140°…) et signalée comme tel mais en oubliant de remplir le formulaire du MPC avec la case disant que c'était une comète...
      Du coup, l'UAI l'a annoncée comme l'astéroïde hyperbolique A/2021 X1.
      A cette époque, elle était d'aspect quasi-stellaire au premier abord.
       
      Elle n'a été officialisée comme la comète C/2021 X1 (Maury-Attard) que le 05 mai 2022 (via la CBET 5119) et à l'approche de son périhélie qui se produira le 27 mai 2023 son aspect est désormais sans équivoque Elle reste un peu faible mais elle est facilement observable et ce n'est pas tous les jours qu'on a  l'opportunité d'observer une comète frenchie
       
      La voici donc capturée le 29 octobre dernier, avec quelques galaxies (dont encore une LSB) :

       
      ( Pour voir l'image à 100%, faire un clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet ou une Nouvelle Fenêtre )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Nuit du 28 au 29 octobre 2022 de 03h55 à 05h00 utc
      74 poses de 30 s, temps d'intégration : 00 h 37min
      Température  -15°C et Gain 120
      Traitement Siril 1.0.5, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      C'était malheureusement une nuit plutôt turbulente qui ne m'a pas fait de cadeau par -21° de déclinaison, mais c'est déjà suffisant pour la voir
       
      Elle est petite avec une chevelure mesurée à 23" de diamètre à peine, et une petite queue de 30" de long vers PA=52°.
      Les mesures photométriques donnent :
      Magnitude totale : m1 = 15.0 (fenêtre d'ouverture de 19") Magnitude nucléaire : m2 = 15.7 (fenêtre d'ouverture de 6")  
      Elle devrait gagner au moins une magnitude encore ces prochains mois.
      Bon ciel à tous.
       
       
      (*) J'en avais parlé précédemment dans ce post :
       
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Pour ce post, je vous propose un petit retour sur la comète 285P/Linear dont je vous avais parlé cet été à l'occasion d'un sursaut notable d'éclat :
       
      Je la suis régulièrement depuis, elle n'est pas toujours facile à imager car elle se balade en pleine Voie Lactée (elle était dans l'Aigle en octobre) et se trouve du coup facilement masquée face à la densité des étoiles du champ
       
      Il est donc préférable de bien sélectionner à l'avance sa nuit, en choisissant les moments où elle circule entre les étoiles et pas mêlée à celles-ci. Vive les logiciels de planetarium qui permettent de bien anticiper (j'utilise skychart avec fond de carte DSS).
       
      Pour autant, çà reste dense (voici ce que donne le compositage somme (la comète est au centre ) :

       
      J'ai eu de la chance pour la nuit du 18 au 19 octobre, car non seulement elle passait ce test préalable, mais en plus 285P partageait le champ avec la petite nébuleuse planétaire NGC 6772, un petit bonus qui pimente toujours les observations
       
      Voici donc le portrait de cette conjonction :
      ( Pour voir l'image à 100%, Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 18 Octobre 2022 entre 18h11 et 20h05 utc
      47 poses de 02min à -15°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 34 min
      Traitement Siril 1.0.5, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à : 1.5"/pixel
       
      La faible coma périphérique reperée le mois dernier (*) a fortement faibli et même presque disparu (24 septembre à GAUCHE vs 18 octobre à DROITE) :

      ( Visualisation Histogramme Siril pour booster fortement les contrastes )
       
      Bien qu'elle approche du périhélie (12 janvier 2023), la baisse de la magnitude totale de la comète se poursuit, le gain noté cet été était donc ponctuel et juste lié au sursaut.
      Voici un petit récapitulatif sur 3 mois (cette fois-ci en visualisation Auto-Ajustement Siril) :

       
      Bon ciel à tous.
       
      (*): l'observation du 24 septembre est en page 18 du post collectif "Cometes2022" d'@airbus340 :
       
  • Upcoming Events