Recommended Posts

Salut,

 

Je viens de finir de daaoiser mes observations du PK alors je partage (pour quelques temps). Cela peut vous aider si vous prévoyez de vous frotter à des cibles PK, localiser les plus faciles ou bien comparer à ce que vous avez vu . Si il y en a quelques observations faites au T115 et T200, la majorité sont au T445 (ce qui ne veut pas dire qu'elles soient inaccessibles à plus faible ouverture).

 

C'est disponible à la page suivante : parking des PK

 

Je me rends compte que les dessins n'étant pas (très) légendés, on ne sait pas immédiatement si un filtre a été utilisé ou pas. Alors, en baladant la souris sur la vignette du dessin, vous pouvez voir l'adresse du fichier et donc sa référence PK, immédiatement suivie d'un des indices suivants: ssf=sans filtre, uhc=filtre UHC, oIII=filtre OIII, hb=filtre Hbeta, wr65a=filtre Wratten vert, bsc=Baader Solar Continuum. Généralement, c'est dans l'ordre alphabétique : carte de champ Guide en premier, hbeta, OIII, UHC, sans filtre et wr65A le cas échéant. En outre, un "daaosp" signifie l'usage d'un spectroscope (droit d'amici généralement, parfois blazé type Rainbow Star), mais les traits visibles sur les vignettes donnent un bon indice a priori.

 

Allez, je m'attaque à "l'index des IC" prochainement, puis suivra ultérieurement un "énième catalogue NGC", et comme j'ai une réputation, la "masterlist des Messiers" ne viendra qu'en dernier, non mais... :D

Edited by yapo
  • Like 1
  • Thanks 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

MERCI oh grand Yann pour la volumineuse source d'infos pratiques pour ces nébuleuses que tu nous gratifies ;)

 

Reste plus qu'à attendre les éclaircies...pour le printemps prochain ?? Je n'ai même pas pu jeter un coup d'oeil avec mon 560 sur ta cible de ciel extrême KPG 151.
Par contre, je l'ai observé quelques années plus tôt avec un T 400 à 250x.

Voici le croa de l'époque :

UGC 4133

UGC 4133 = MCG+9-13-102
Lynx (Lyn) 08 00 08.5 +56 21 56
V = 14.4; Taille 1.7'x0.3'; PA = 165°
Très difficile, quelque chose de visible mais difficile de dire quoi...
UGC 4134
UGC 4134 = MCG+9-13-101
Lynx (Lyn) 08 00 12.8 +56 21 12
V(B) = 15.6
Moins difficile, ovale avec centre dense. A noter que ces 2 dernières galaxies sont à 17,5' SW de NGC 2488.

Ces 2 galaxies sont assez difficiles dans ce télescope (et je ne suis pas du tout sous un ciel de montagne).

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah merci ! je vais penser à l'adjoindre à ma liste de favoris, même si je ne suis pas encore très porté sur ces petites NP.

Je pourrai ainsi comparer au fur et à mesure.

Ca fait plaisir en ces époques nuageuses ces compte-rendus !

Vraiment frustrant en ce moment de se tenir à un programme d'observation, quand on culmine à 2 ou 3 soirs clairs dans le mois. Et les prévisions ne sont pas optimistes, pourtant souvent en février cela s'améliore.

Pour info, je "profite" de cette sale météo pour re-balayer une seconde fois l'intégralité des Ciel Extrême (en essayant cette fois de m'intéresser plus aux aspects astrophysiques des dossiers spéciaux). Sacrée aventure à l'époque !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai oublié de dire 2 trucs.

 

D'abord, il y a ça et là quelques images non-visuelles obtenues dans les années 1990 avec un intensificateur (XX1390) au T620 d'Astroqueyras avec un camescope (HI8) derrière vu que mon fichier d'observations contient quelques (très rares) sessions d'imagerie/photographie (ou bien CCD ST4), bien vintage donc… :$

 

Ensuite et pour être complet sur le nom des dessins, assez explicite finalement :

 

"pk208+331oIII_daaoT445x125-0.608m157_YPr.jpg" signifie l'observation de PK 208+33.1 avec filtre OxygenIII en DAAO avec un télescope de 445mm de ø, à 125x de grossissement offrant un champ réel de 0.608° et une magnitude stellaire limite estimée à 15.7

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, etoilesdesecrins a dit :

Vraiment frustrant en ce moment de se tenir à un programme d'observation, quand on culmine à 2 ou 3 soirs clairs dans le mois. Et les prévisions ne sont pas optimistes, pourtant souvent en février cela s'améliore.

Je pars observer dans les Alpes le 10/02 donc il fera beau à partir de cette date (à l'Est de la Durance pour le moins), y a intérêt !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo! C'est un énorme travail te tu nous mets à disposition et les cartes de champ sont un réel plus bien utile

 

Une remarque néanmoins: ne pourrais-tu pas dans ton catalogue proposer aussi un classement de ces NP par constellation ou période de visibilité?

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alors, comme la référence PK est basée sur les coordonnées galactiques, tu peux considérer à la grosse louche que la période estivale (juin-juillet-août) s'étend de PK000 à PK100, l'automne (sep-oct-nov) va de PK100 à PK200, l'hiver (déc-jan-fév) de PK200 à PK300 et le printemps de PK300 à PK 360 (mar-avr-mai), surtout si la seconde partie de la référence (valeurs après le + ou le -) reste inférieure à 20° et ne l'éloigne pas trop de l'équateur galactique.

Je devrais pouvoir affiner en sortant un classement avec l'ascension droite en référence de tri ce soir.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah mince 360 PK ! ET dire que j'ai déjà les 338 Arp à voir ! xD:D (non je rigole pas mal ont déjà été vus car ils consistent aussi en NGC ou Messier même)

 

J'ai regardé tes deux premières PK, la mag décourage mon 300 et tu les notes extrêmement faible et très faible au 445, sous le ciel de Ceillac !!

Peut-être que je commencerai par d'autres catalogues en fait ...Si je ne m'abuse ils ont recensé surtout des NP de petite taille, donc jeunes ?

 

J'espère que tu auras beau temps là-bas. Je sors d'une soirée d'anthologie hier soir niveau météo pour ma région nuageuse (tous objets de Canis minor du NSOG + ceux de Canis major non vus la dernière fois)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, etoilesdesecrins a dit :

Ah mince 360 PK ! ET dire que j'ai déjà les 338 Arp à voir ! xD:D (non je rigole pas mal ont déjà été vus car ils consistent aussi en NGC ou Messier même)

Attention, la référence PK décrit la position galactique, et du coup PK 009+18.2 se retrouve à 9° de longitude le long de l'équateur galactique et à 18° au Nord de celui -ci (et la seconde dans la zone pour être précis). C'est pour ça que ça s'arrête à 359... degrés ! Mais il y en a plus que 360 exemplaires dans tout le catalogue, car si seulement 148 sont décrites ici (il y en a également pas mal dans le Messier, le NGC et l'IC bien sûr qui ont un toutes une référence PK), il y en plus d'un millier je crois dans le PK d'origine (publié vers 1967 il me semble), hémisphères nord et sud inclus.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, etoilesdesecrins a dit :

J'ai regardé tes deux premières PK, la mag décourage mon 300 et tu les notes extrêmement faible et très faible au 445, sous le ciel de Ceillac !!

Peut-être que je commencerai par d'autres catalogues en fait ...Si je ne m'abuse ils ont recensé surtout des NP de petite taille, donc jeunes ?

Pas mal de stellaires effectivement, mais certains (PK 318+41.1 ou PK 248+29.1 par exemple, généralement des Abell) dépassent généreusement les 60" et un bon petit peu sont entre 10" et 30" (même si faibles).

Edited by yapo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci le Yann ! 

Bien des idées.  Celles que j’ai sont très majoritairement australes. Et il est vrai que beaucoup sont stellaires , et donc ne m’inspirent pas un dessin.  Par contre, certaines avec un gros bouzin,  un grossissement d’ogre et pas mal de patience laissent deviner des structures exotiques et ça,  j’adore 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

..ou, à l'inverse, juste tenter la détection avec un tube des plus modestes, pas mal aussi comme exo. Ca permet de travailler ses gammes de repérage, de réflexes, d'acuité (différencier d'une étoile plus fine tout en montant en grossissement, et confirmer à l' OIII par ex)

Edited by etoilesdesecrins
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By SLO
      Bonjour,

      Voici une image grand champ réalisée la nuit dernière à la limite des constellations des Gémeaux, du Taureau et d'Orion.
      Dans cette région très riche on peut voir à gauche IC443 "Nébuleuse de la Méduse" rémanents d'une supernova, en bas à droite NGC 2174 "Nébuleuse de la tête de Singe" une nébuleuse en émission et au dessus la petite Sh-2-247 encore une nébuleuse en émission.
      Lunette TS 70/420 mm ED, correcteur-réducteur TS 0,80, APN Fuji X-T1 (non défiltré) et un filtre CLS, sur monture Heq5 sans autoguidage.
      66 poses de 125 secondes à 1600 ISO, DOF, traitées avec SIRIL et Photoshop (avec une pincée de Topaz Denoise).
       

       
      Stéphane
    • By Larbucen
      NGC2246. La nébuleuse de la Rosette.
       
      Bonjour à tous. Vous le savez, j'ai une préférence pour les poses courtes. Mais une fois n'est pas coutume, je me suis essayé au grand champ.
       
      Pour cela, j'ai équipé ma monture AZ-EQ6 du PoleMaster reçu à Noël. Grâce à ça, j'ai obtenu une MES quasiment parfaite, cela m'a permis d'augmenter mon temps d'exposition sans avoir recours à une caméra de guidage. Cette image a été réalisée avec ma lunette apochromatique chinée aux RCE : l'Omegon Pro 72/432 ED OTA. Je n'ai pas encore fait l'achat de l'Omegon « Field Flattener » et cela se voit bien dans les coins. Comme capteur, j'ai utilisé un bon vieux Canon 1100D partiellement dé-filtré, sur lequel, j'avais ajouté un filtre CLS, car la nébuleuse a été prise une nuit de pleine Lune, quand même.
       
      Les paramètres sont les suivants : 1 mn d'exposition, ISO 1600, pour un total de 2h de poses. Darks, flats et offsets.
       
      Prétraitement SiriL en utilisant les scripts de Colmic (merci Michel), traitement PS et un petit coup de Topaze Denoise pour finir. C'est donc presque une première pour moi. Promis, après ça, je retourne à mes poses courtes.
       
      Bon ciel à tous. SP.
       

    • By xavierc
      Dobson 508/1920
      Champ des tentes canadiennes au domaine de Pradines, camping de Lanuejols dans le Gard.
      8 dessins : 9342 à 9349

      Des nuages épars et la Lune en croissant m'accompagnent en début de nuit à 22h.
      C'est d'ailleurs la dernière nuit du séjour.

      Elle commence avec un échec sur une nébuleuse planétaire de Céphée.
      Je trouve par contre une autre nébuleuse planétaire, dans Cassiopée cette fois-ci.

      Observation 9342 : PK111-2.1.
      J'ai galéré pour la trouver à 85x, par blinking Oxygène 3, vu qu'elle répond bien à ce filtre.
      Elle est assez brillante à ce grossissement.
      A 631x, elle me montre des extensions en vision indirecte notamment au sud.


      J'observe ensuite une nébuleuse diffuse de Céphée tandis que la Lune se couche à 23h20 lors du dessin.

      Observation 9343 : IC1470.
      Elle ne réagit à aucun filtre (Oxygène 3 ou HBêta) ce qui la classerait dans la catégorie des nébuleuses à réflexion.
      Petite à 85x, elle est évidente à 201x, sans filtre, assez faible, ronde.


      Je poursuis sur des amas ouverts de Céphée.

      Observation 9344 : NGC7510.
      Je le repère dans le champ du chercheur 9x50 comme une petite tache. Au télescope, à 201x, il est fourni, concentré, brillant, avec ses étoiles brillantes à perceptibles.


      Observation 9345 : K19.
      A 201x, cet amas ouvert est concentré et fourni.


      Fatigué à 0h50, je m'abandonne à une sieste dans la voiture jusqu'à 3h.
      Les affaires sont trempées au réveil, l'humidité épargnant fort heureusement les optiques.

      Je finis le séjour avec un baroud d'honneur aux galaxies Arp des Poissons jusqu'à la fin de la nuit à 5h.

      Observation 9346 : PGC4789 = Arp48.
      Très faible, cette représentante du catalogue Arp est visible à 85x et 201x dans le même champ que la suivante Arp à observer, Arp119.
      Elle est difficile à détailler à 276x. J'y note des nodosités limites, VI4 à 5.


      Observation 9347 : PGC4748/50 = UGC849 = Arp119.
      A 276x, cet objet est double comme en attestent les 2 références PGC, comportant PGC4748 faible et condensée, et PGC4750 diffuse et très faible.


      Observation 9348 : UGC827 = Arp128.
      A 276x, cet objet se dédouble en 2 galaxies faible et VI2, tandis que je n'y voyais qu'une tache unique à 85x. La séparation à 276x n'est effective qu'en vision indirecte.


      Observation 9349 : UGC717 = Arp11.
      Vue dès 85x, elle montre 3 galaxies à 276x : UGC717 faible, UGC719 très faible, PGC4123 vue VI2, et une tache VI4 que j'identifierai comme un groupe serré irrésolu d'étoiles sur les photos, prise pour une autre galaxie lors du dessin.


      Je remballe le haut et le miroir primaire du télescope avant d'aller dormir à 6h.
      Depuis, avec les restrictions de la crise sanitaire Covid 19, ce télescope n'est plus ressorti jusqu'à ce jour.
    • By guilaume
      Bonjour, 
      J'ai tenté un dessin de la lune hier avec mon petit mak 100.
      Je l'avais observé il y a quelques temps au c8, et la difference de resolution est flagrante, les stries au fond du cratère, sur les paroies ainsi que les pics au centre du cratère et l'aspect granuleux au sud n'ont pas été perçu avec moitié moins de diamètre. Du coup, le dessin était plus simple à réaliser 
      Bref, voici ce que ca donne à 200x:

      C'est fait au smartphone, avec l'appli sketchbook.
      Bon ciel.
    • By xavierc
      Strock 254/1200
      Vers Crécy (Seine et Marne)

      Je poursuis la publication systématique de mes anciens dessins jamais postés sur les forums, qui correspondent aux nuits de 2016 et avant où je ne publiais que les CROAs de mes vacances et voyages, et encore pas toujours.

      NGC6585
      Observation numéro 6777


      NGC6751
      Observation numéro 6778


      IC4846
      Observation numéro 6779


      M110
      Observation numéro 6780

  • Upcoming Events