LE ROUX

autoguidage et tube meade lx200acf 0"

Recommended Posts

bonjour à tous,

je suis en cours d'acquisition d'une monture eq6r -pro goto sky watcher dernière génération pour y monter mon tube lx200 1et 0" de f=2500mm (provient de ma  monture meade lx200acf maintenant trop lourde pour moi) ,et en vue de me mettre a l' astrophoto, j 'ai besoin d'avis pour choisir le type de guidage adapté a cette focale, lunette guide(mais poids et champ?...ou diviseur optique celestron( mais difficulté à trouver une étoile guide..) ou autres solutions.

merci

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Les logiciels de guidage modernes parviennent à guider en sub-pixels. Il n'est pas nécessaire d'avoir des focale de guidage très longues. Une lunette guide de 50 ou 60 mm de diamètre qui vient se fixer à la place du chercheur fait très bien l'affaire. Il y a plein de sites web qui en vendent.
 

Mais, personnellement avec un C11 sous observatoire, je n'ai jamais réussi à faire des guidages satisfaisant avec cette méthode. Malheureusement, après toutes sorte d'essais, dans toutes les configurations pendant près d'un an, j'en suis arrivé à la conclusion que le tube de mon C11 fléchit sous son propre poids. Du coup, la collimation n'est pas très stable, mais surtout l'axe optique se balade. Le guidage se passait super bien, mais sur la camera d'acquisition, les étoiles restaient allongées sur des temps de poses supérieurs à 2 ou 3 minutes. J'avais une dérive bien régulière, et parfaitement reproductible. Du coup je suis passé au diviseur optique. Ca marche beaucoup mieux mais il est effectivement difficile de trouver une étoile guide. J'ai donc fait évoluer mon système de guidage au diviseur en deux points: j'ai choisi une camera de guidage très sensible et à grand capteur (ZWO ASI174mm mini). Mais il n'existe quasiment aucun diviseur avec un prisme assez grand pour se placer devant un tel capteur. J'ai donc acheté un grand prisme (face d'entrée = 10x20mm), puis j'ai dessiné et fait réaliser un diviseur optique sur mesure, capable d’accueillir ce grand prisme. Ce setup marche depuis Noël (12 nuits d'observations pour l'instant). J'ai des étoiles guides tout le temps et les étoiles sont nickel sur la camera d'acquisition.

Après si ton Meade est suffisament rigide, le guidage // peut marcher...
 

Edited by Patrick Sogorb

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour  l'info, oui le système en parallèle me parait un peu lourd surtout ici(région lorient) >:( il y a pas mal de vent,  je pense  que je vais me diriger plutot vers le diviseur optique celestron et un  reducteur de focale, je continu ma recherche de conseils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Deadleouf
      Bonjour, je voudrai savoir si une personne connaît ce genre de monture avec les courroies a l'extérieur.
      Des informations me seront d'un grand aide.
      pour le peu  d info que j ai.
      type EQ6
      Fabriqué par Synta .
      lien de l annonce .
      https://www.leboncoin.fr/sports_hobbies/1960019698.htm
      j ai un petit budget.
       


    • By santacana
      Bonjour, 
       
      Un copain m'a prêté sa monture nomade Star Adventurer (Sky Watcher) dernière génération et je rencontre le problème suivant (qui n'en n'est peut-être pas un vu que je ne connais pas trop cette monture) : 
      La monture est utilisable par l'application installée sur un mobile, mais on peut aussi semble-t-il, passer en "manuel" en réglant la vitesse d'entraînement du sélecteur sur le bon cran (sidérale, lunaire, solaire...). C'est l'option que j'avais choisie car je n'avais pas l'application pour smartphone. Je voulais réaliser des images du ciel à grand champ mais lorsque le moteur se lance après avoir réglé la vitesse (sidérale donc), celui-ci s'arrête après environ deux minutes ; plus aucun entraînement, moteur arrêté ! 
      Mon copain me dit qu'il a également rencontré ce problème, mais qu'en passant par l'application de son mobile, tout fonctionne au contraire très bien. Est-ce un problème de mise à jour ou faut-il obligatoirement passer par le smartphone pour utiliser la monture ? Je précise que les piles étaient neuves, ce n'est donc pas un souci d'alimentation. 
      Merci pour vos éclaircies si vous en avez.
       
      Gilles
    • By Bungert
      Bonjour,
       
      Le ciel lorrain est peu propice aux photographies ces temps derniers.
      Il faut attendre encore pour valider , ou pas, le nouveau dispositif à l'observatoire de Kleindal.
      J'ai aligné une lunette Vixen NeoApo 130/800 sur le vieux T300 NC Marcon.
      Cette lunette est impropre à la photographie astro à cause de la diffusion dans les 4 lentilles de  sa combinaison optique. En revanche son champ est bien corrigé, en visuel les images sont belles.
      Elle permet un repérage facile des galaxies pour la photo au foyer du Marcon.
      Et surtout la possibilité d'un suivi... essayé avec un APN en mode "live view" sur la lunette.
      De plus un correcteur de coma pour Newton et un correcteur de dispersion (là pour le cassegrain) arrivent demain.
      Si ce système de suivi n'est pas suffisant, il faudra changer les moteur asynchrones par des pas à pas : c'est une autre histoire.
       
      Dans un ciel voilé, avec des rafales de vent, j'ai fait des poses suivies manuelles de 3 à 7 minutes, à ISO100 et 200 (contre ISO 3200 ou 6400 pour les poses courtes non suivies).
      (M42 ci-dessous, pas très bonne, une dernière cette année dans les lueurs restantes du couchant).
       
      Et quelques images en poses courtes encore sans correcteur de coma).
       
       
      Bon ciel.
      f.
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
      Vixen 130/800 et Marcon T300.

       
      2 avril. M42. 3 poses : 17s, 180s, 180s suivies manuellement à la lunette.

       


       
      30 mars. Lune, 4 tuiles,  1/200s

       
      31 mars. M35, 8 photos de 30 s.

       
      5 avril. M66 M67 7 photos 30 s traité par Daniel Skywatcher.

       
      5 avril. M51 2 photos 30s

    • By Jean-Marc_M
      Bonjour à tous !
      Après avoir été enthousiasmé par la dernière petite monture Ioptron GEM28 (clic), je déchante un peu à l’utilisation..
       
      L'EP
      Lors d'une animation sur une protubérance solaire avec une Lunt 60/500 et une barlow x2, je trouvais que mon cadrage se déplaçait un peu trop pour une EP annoncée à ± 10”. J’en ai donc fait la mesure mais je ne sais pas l’analyser avec PECPrep puisqu’elle n’est pas dans la liste des montures du logiciel et il me manque une info pour la créer (le nombre de pas par révolution). Le relevé a été fait sur une cinquantaine de minutes avec une lunette 60/330 et une ASI178MM en bin 2 (pixels natifs de 2.4 µm). L’étoile qui a servi était proche du méridien et de l’équateur, la monture parfaitement équilibrée.
      L'EP est lisse (bonne nouvelle) mais je pense qu'elle est de l’ordre de 40” crête à crête (moins bonne nouvelle). J’ai un doute par le fait que la caméra était en bin 2 et que 40" c'est pile le double de 20", le ±10" promis par Ioptron.
       
      >> Quelqu’un pourrait-il confirmer mon interprétation sur cette valeur d’EP ?
       

      Section Heading 
      Guiding Begins at 2021-04-07 22:23:22  
      Equipment Profile = TS 60/330 & ASI178  
      Dither = both axes, Dither scale = 1.000, Image noise reduction = none, Guide-frame time lapse = 0, Server enabled  
      Pixel scale = 3.00 arc-sec/px, Binning = 2, Focal length = 330 mm  
      Search region = 15 px, Star mass tolerance = 50.0%, Single-star mode  
      Camera = ZWO ASI178MM, gain = 60, full size = 1544 x 1040, no dark, no defect map, pixel size = 2.4 um  
      Exposure = 3000 ms  
      Mount = iOptron CEM120/70/26/GEM28 Mount (ASCOM), connected, guiding disabled, xAngle = 88.3, xRate = 2.427, yAngle = 178.3, yRate = 2.329, parity = +/+  
      Norm rates RA = 7.4"/s @ dec 0, Dec = 7.0"/s; ortho.err. = 0.0 deg  
      X guide algorithm = Lowpass, Slope weight = 5.000, Minimum move = 0.200  
      Y guide algorithm = Lowpass, Slope weight = 5.000, Minimum move = 0.200  
      Backlash comp = disabled, pulse = 20 ms  
      Max RA duration = 2500, Max DEC duration = 2500, DEC guide mode = Auto  
      RA Guide Speed = 7.5 a-s/s, Dec Guide Speed = 7.5 a-s/s, Cal Dec = 11.9, Last Cal Issue = None, Timestamp = 07/04/2021 22:19:33  
      RA = 10.16 hr, Dec = 11.9 deg, Hour angle = -0.37 hr, Pier side = West, Rotator pos = N/A, Alt = 55.8 deg, Az = 170.4 deg  
      Lock position = 1486.689, 659.999, Star position = 1486.689, 659.999, HFD = 1.97 px 
       
      Le guidage
      Là ça se complique  J'ai d'abord utilisé les paramètres que je connais pour guider mon AZEQ6, très très mauvaise idée. C'est très instable et ça fini par décrocher.. J'ai testé plusieurs paramètres et tous les algorithmes dispos dans PHD2 dont forcément celui conseillé par Ioptron (passe-bas et temps de pose assez longs), cata complète. Pour rigoler, quelques aperçus, mon ex HEQ5 faisait mieux même en sautant à plusieurs autour une nuit avec du vent :
      Passe-bas

       
      Z-filter...

       
      Resist Switch

       
      Le seul qui passe à peu près bien est à 0.5" de pose en Resist Switch, sauf que 0.5" c'est sensible à la turbu.

       
      >> Si il y a déjà quelques utilisateurs de cette monture, pourriez-vous m'aiguiller sur vos paramètres ?
      >> Idem pour les possesseurs des versions précédentes, les séries 25 ?
       
      Je peux évidemment la renvoyer en garantie mais si je me suis planté, les frais de port aller/retour de chez moi à Ioptron US en passant par la Maison de l'astro sont pour ma pomme...
       
      Merci pour votre aide !
      Jean-Marc
    • By Simon Fabre
      Bonjour à toutes et tous,
       
      Pour faire suite à ce sujet des vis pour paliers de G11:
      Voilà le réglage proprement dit, après réception des 4 vis qui vont bien.
      Cela tombe très bien, car j'ai encore eu récemment un message du Gémini ("lags") lors de ma dernière session d'imagerie lunaire.

      Donc exit les anciennes vis de serrage des paliers (3 sur les 4 ont les empreintes 6 pans massacrées):
      Démontage des moteurs et réducteurs sur chaque axe, après avoir mis la monture hors charge (contre-poids et tube démontés).
      Démontage remontage de chaque vis, l'une après l'autre, en la remplaçant par une neuve.

      Réglage du jeu en se servant du pivot offert par le palier côté moteur, et pression du second palier à la fois en direction du premier palier et en direction de la roue dentée.
      Pas super simple, mais par itérations on finit par converger. 
       
      Problème, je me rends compte que le réglage n'est pas le même freins de la monture serrés ou pas:
      Le jeu roue/vsf se réduit lorsque les freins sont lâches, à tel point que le coupleur en extrémité de la vsf ne tourne plus à la main! 
       
      Sans vraiment expliquer ça, on va tenter d'être pragmatique.
      Alors je vais régler les jeux avec la monture en condition d'imagerie!
      Remontage tube et contre-poids, équilibrage et surtout freins serrés modérément comme en imagerie.
      Et c'est parti pour le réglage.

      Attention, cela va sans dire, à ne pas complètement retirer une des 2 vsf, sinon rien ne retient la roue dentée associée...
      Même si j'ai équilibré l'ensemble on ne va pas tenter le diable!
       
      Alpha: réglage en jouant sur la pression du palier externe (loin du moteur).
      Le réglage est facile car les deux paliers sont en un seul bloc.
       
      Delta: je me rends compte que mon premier réglage était mauvais: le tube brinquebalait en delta, le jeu axial étant loin d'être nul, la vsf bougeait entre les 2 paliers.
      Reprise du réglage en poussant bien le palier externe vers son jumeau, en ajustant en même temps la pression sur la vsf.
      Le poids de l'ensemble tout monté aide bien à sentir ce que l'on fait, et à bien pousser fort sur le palier externe en direction de son homologue.
       
      Voilà un moment plus tard, le télescope est en configuration imagerie, et chaque petit coupleur en bout de chaque vsf tourne librement à deux doigts.
      En alpha ça ne bagotte pas, et en delta quand bouge la platine support de tube, il subsiste un léger jeu mais la vsf ne bouge plus axialement.
       
      Remontage réducteurs, moteurs et capots.
      A vérifier Gémini branché que tout ce petit monde tourne normalement sans résistance et ce sera tout bon! 
  • Upcoming Events