AstronoSeb

Quel "bit depth" fut utlisé ?

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour à tous.

 

Dans les logiciels d'aquisition, il est possible de definir sous combien de bit sont enregistré les niveaux de chaque pixel. 

Apres coup, est-il possible pour une image de retrouver sous combien de bit les données ont été enregistrées ?

 

Merci bien pour votre aide !

 

AstronoSeb

Edited by AstronoSeb

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Çà dépend des caméras ;)

Pour les caméras vidéo rapides (ASI, Basler, etc.), et selon le capteur, on peut choisir entre 8, 12 ou 14 bits.

Selon le logiciel d'acquisition, l'info sur le nombre de bits utilisés lors de l'acquisition peut être stockée dans un fichier log (ou dans le header du fichier FITS).

Pourrais-tu préciser ta question ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Christian, en fait pour être plus précis, j'ai des problèmes pour le prétraitement d'images avec dark / flat / darkflat avec mon Altair 294C. J'ai fait 2 sessions de ligth et de flat, puis j'ai dû réinstaller mon logiciel d’acquisition et j'ai perdu les paramètres de réglage de la camera, en particulier le "bit depth". Il est donc possible que les darks (fait après avoir perdu mes paramétrés) et flat ai été fait avec un autre bit depth que les images. Il en découle un gros problème de calibration et un ampglow persistant.

 

J'ai pu m’apercevoir que mes dark ont été fait en 14 bit car la valeur max des pixel était de 16,383 (sur les pixels chaud), alors que mes light était en 16 bit avec un max (sur les étoiles) de 65,535. Mais pour les flats, je n'ai pas de saturation ni de pixels chauds, et je ne fait donc pas quels était la profondeur de bit.

 

C'est pour cela que je cherche a savoir s'il y a moyen de retrouver cette information.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le fits header tout doit être indiqué. Sinon pour les acquisitions il faut toujours mettre la profondeur au max.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, c'est pas le temps de transfert qui sera pénalisant en CP eu égard au temps d'exposition.

Alors autant échantillonner au maximum l'image chèrement acquise.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loup Lunaire
      Bonjour Les Lunaires,
       
      Sélène est de retour et bien haute, espérons que cela dure.. mais les jours rallongent hélas il faut attendre de plus en plus longtemps la nuit surtout sous 50° de latitude.
      Ici pas de fioriture, pas d'Autostakkert ni même d'Astrosurface... aucun traitement , à l’ancienne pour changer en tous cas si elle aurait été prise au reflex argentique.... c'est tous bon.
       

       
       
      Bon ciel lunaire
    • By Nathanael
      Bonjour à tous,
      Je retente ma chance sur ce sujet qui me titille toujours : existe-t-il un lien entre le rapport f/d et la fwhm des étoiles?
      Depuis quelques années, je transforme mon newton 10" à f/d4 (asa 0.73x), à f/d6 (paracorr2) et à f/d12 (powermate 2" x2 + paracorr2). Je suis quasiment sûr (images à l'appui) que plus le rapport f/d augmente, plus la fwhm diminue. C'est évidemment lié aussi à l'échantillonnage, mais dans mon cas, on est à chaque fois en-deçà du critère du seeing mesuré/3. Avec l'asi 183 je suis respectivement à 0.5"/p, 0.33"/p et 0.17"/p pour une fwhm théorique de 1" (mesurée entre 1.6" et 3" ou plus suivant le seeing).
      Hier soir par exemple, à f/d12, j'avais une fwhm moyenne de 1.3"(!) à la map sur 3s ce qui n'arrive jamais à f/d6 et encore moins à f/d4. J'ai pu faire des brutes avec une finesse de 1.6" sur 5mn (ci-dessous, bin3 sans traitement).
      Bien sûr, ce n'est pas le f/d qui fait le seeing qui est plus ou moins bon. Une excellente nuit à f/d 4 pourra peut-être rivaliser avec une bonne nuit à f/d12. Mais il me semble qu'en général (et je me base sur de nombreuses images, voir ici), les étoiles sont plus fines à f/d12 qu'à f/d6 qu'à f/d 4. D'autre part, les images bien résolues sur le net semblent toutes provenir de rapport f/d assez grands.
      Je n'ai pas d'explication. Peut-être une piste, la turbulence. La tolérance de mise ou point augmentant avec le f/d, est-il possible que à fort f/d, on "absorbe" une partie de la turbulence?
      Nathanaël
       
       

    • By Mehdi
      Bonjour 
       
      depuis la dernière nouvelle lune , une grande partie du territoire Français  a pu bénéficier d'un nombre de nuits claires fort convenables . Cependant je constate sur trois sites au moins ( Drome / Ardèche nord / Alsace ) des cieux certes sans nuages ou très peu mais surtout d'une qualité catastrophique , seeing elevé et transparence toute relative pour le moins . Je regarde sur l'appli cleartoutside et 7timer et ceci est confirmé . Du coup je m'interroge y a t il un phénomène particulier qui chasserai les nuages et la remplacerai par un fort niveau de frustation ? j'ai remarqué que le vent venait essentiellement du nord , un lien possible ?  
       
      le truc qui m'interroge c''est qu'en journée le seeing s'ameliore . Est ce normal comme phenomene ? ou particulier à la periode ? 
    • By masgus
      Bonjour à tous, 
       
      J'ai une question technique qui a peut-être été déjà traitée mais je n'ai pas retrouvé de trace.
      Pour faire le pre-traitement des images faites sur plusieurs nuits avec SIRIL, je crois avoir compris qu'il fallait traiter chaque nuit indépendamment et ensuite empiler les fichiers .FIT résultants avec SIRIL également.
       
      Pouvez vous me dire si j'ai bon ou s'il faut faire autrement ?
      Merci
       
      Augustin
    • By Syntel
      Bonjour,
      Je viens vers vous car j'aimerais savoir si il existe des logiciels pour détecter un défaut de collimation à partir d'une ou plusieurs photos grand champ ? En effet, j'ai un télescope avec rapport focal de 3.2. Par conséquent, je ne peux pas faire de photo d'une étoile délocalisé comme je l'ai déjà vu sur internet pour repérer le défaut de collimation.
       
      Merci beaucoup de votre aide,
      Antoine
  • Upcoming Events