mak178

collimation C9 Centrage secondaire

Recommended Posts

Bonsoir,

Suite à démontage de la lame de fermeture et du support secondaire, avec repérage des positions initiales, car je sais que j'aurais la question.

J'ai repéré l'orientation du secondaire et de la lame avant démontage, et j'ai remonté de manière identique pour autant que ce soit possible.

Lorsque je centre une étoile en défocalisant, la tache parait centrée par rapport à l'ombre.

La qualité du ciel ce soir ne permet pas d'obtenir la moindre figure d'airy ...bref lorsque je décale l'étoile, elle disparait en partie de manière non centrée par rapport au champ de vision, et avant le champs apparant du télescope.

Cela ne se voit pas quand je vise la lune qui apparait bien sur tout le champ de vision.

Mauvais centrage du secondaire ? il y a un petit jeu par rapport au trou de la lame mais aucun moyen de centrage précis.

 

Avez vous une idée sur le sujet

 

portez vous bien

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Posted (edited)
il y a une heure, mak178 a dit :

bref lorsque je décale l'étoile, elle disparait en partie de manière non centrée par rapport au champ de vision, et avant le champs apparent du télescope.

Faudrait que tu expliques un peu mieux ...,  c'est quoi " je décale l'étoile..."

 

il y a une heure, mak178 a dit :

Mauvais centrage du secondaire ? il y a un petit jeu par rapport au trou de la lame mais aucun moyen de centrage précis.

Oui il y a un petit jeu bien sur , en fait c'est la collimation qui va rattraper , à ce niveau, d'origine il n'y a pas de calage

le plus important coté calage , c'est de respecter la position initiale du bloc Secondaire/Lame correctrice

au niveau des cales latérales et celles sous le bord de lame .

Si tu as tout respecté au remontage , il ne te reste que la collimation à faire

 

Bernard_Bayle

Edited by Bernard_Bayle
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Merci,

je vais re vérifier la position de la lame.

 

En fait j'ai refait des réglages et je ne vois plus ce défaut, en revanche j'ai une image nulle de la lune, je vais comparer avec ma lunette de 150mm pour avoir une comparaison...........

J'ai installé la lunette APO de 150mm et, bonne nouvelle, c'est que la lunette donne des images comparablement aussi mauvaises que le C9.
Cela dit ça ne me dit quand même pas ce qu'il donne par un bon ciel

Dans les deux instruments ça dance avec des sortes de vagues d'air, bref difficile de savoir ce que vaut l'optique.
La lunette est très bonne pour comparaison et sur la lune 350x passe normalement sans problème. ce soir je suis à 130x

Edited by mak178
précision

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème est que la turbulence "se voit plus" dans un 235mm que dans un 150mm. Du coup, même si cela pourrait être "passable" à la lunette, ce pourrait être encore "médiocre" avec 80mm de plus. Mais tu aura de bonnes conditions (... un jour) où tu pourra régler le C9 et il te donnera de très bonnes images sois-en sur !

Après, mon conseil, c'est d'éviter de chercher le réglage ultime sous mauvaises conditions, la probabilité de faire plus de mal que de bien est trop grande. Contente toi de faire le plus gros, rendre concentrique le donut par exemple mais guère plus. Et bien sur, une fois que l'instrument est en température sinon là encore c'est du temps de perdu.

 

Si, sous de bonnes conditions, tu n'arrive pas à collimater, que tu a un défaut bien visible, là il faudra s'inquiéter d'un possible décalage d'un élément. Maintenant, sache que le réglage se termine à mieux que le 1/10e de tour de vis, alors que le centrage c'est une histoire de quelques dixièmes de mm, c'est plus pour se donner une position de travail. Dit autrement, je ne connais aucun cas où la lame a été démonté, position des cales notée avec soin, puis remontée sans que la collimation n'ai été à refaire à moins d'être peu perfectionniste. Il y a de toute façon un peu de jeu latéral (dilatation) donc c'est tout à fait normal. Par contre remonter "à l'aveugle", avec des cales au pif, c'est partir d'une position peut être extrême qui ne sera pas/mal compensée par la collimation.

 

Marc

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Hello,

 

Pour ne pas avoir des soucis de centrage de la lame, avant le premier démontage, j'ai mis un peu de colle chaude entre la lame et le bord du barillet. Par la suite, j'ai découpé la colle chaude avec un rasoir. Ce cette manière, au remontage, je m'assure de la position exacte en rotation mais aussi profondeur en faisant coïncider les deux découpes. Je fais juste attention lors du nettoyage de ne pas faire sauter la partie de la colle restée sur la lame et qui sert de repère. Pas besoin de collimation après remontage lame.

 

A+ 

Edited by bandido

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, bandido a dit :

Pas besoin de collimation après remontage lame.

 

Perso, je  collimate avant chaque session ....xD ....donc ... qu'il y est eu démontage ou pas des éléments .

 

** en dehors de ça , lors d'un démontage complet sans trop de précaution

certains non pas respecté la Face de la Lame de Schmidt Correctrice ( non c'est pas une vitre :/ )

vers le ciel ou vers Primaire .

 

Bernard_Bayle

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Bernard_Bayle a dit :

Perso, je  collimate avant chaque session

 

Oui, mais je suis moins exigeant :).

 

J'ai très vite eu marre d'essayer de corriger la collim au début à chaque session. Mon tube, un C11edgeHD, ne bouge pas. Même après 2000Km à l'arrière de ma voiture. En six ans, la seule collimation nécessaire avec finition sur la figure d'Airy fut quand j'ai remplacé les vis cruciformes du secondaire par des exa. Habituellement, je vérifie juste au focus, avec un oculaire de 2mm, que l'énergie est bien répartie si les conditions ne permettent pas une Airy nette.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vais clore le sujet, car je suis très énervé contre moi même.

En effet j'ai vérifié le centrage de la lame qui était au passage bon, et en resserrant le flasque de maintien j'ai trop serré une vis et j'ai cassé la lame de fermeture (même pas au niveau de l'éclat).

Décidément j'aurai mieux fait de m'abstenir de vouloir parfaire une collimation, d'un télescope qui donnait avant mes conneries d'excellentes images, et en plus il était quasi vendu.

Bref là maintenant je me déteste.

 

Merci pour les conseils 

  • Confused 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, patry a dit :

Le problème est que la turbulence "se voit plus" dans un 235mm que dans un 150mm. Du coup, même si cela pourrait être "passable" à la lunette, ce pourrait être encore "médiocre" avec 80mm de plus. Mais tu aura de bonnes conditions (... un jour) où tu pourra régler le C9 et il te donnera de très bonnes images sois-en sur !

Après, mon conseil, c'est d'éviter de chercher le réglage ultime sous mauvaises conditions, la probabilité de faire plus de mal que de bien est trop grande. Contente toi de faire le plus gros, rendre concentrique le donut par exemple mais guère plus. Et bien sur, une fois que l'instrument est en température sinon là encore c'est du temps de perdu.

Je suis arrivé à la même conclusion. J'ai plusieurs fois refait la collimation de mon mak 200mm, volontairement après démontage, ou tout simplement pour l'améliorer. A chaque fois, j'aboutis à quelque chose d'assez bien car j'obtiens de belles photos. Mais en visuel, l'image n'est quasiment jamais parfaite, en faisant référence avec un instrument plus petit, ma LZOS 152mm. Toujours plus instabilité thermique, beaucoup de lumière sur les anneaux de diffraction qui chahutent pas mal, etc....le confort n'y est pas, toujours en référence avec la lunette. Je sais que les pros de l'observation visuelle, surtout en CP, y trouvent leur compte et c'est normal, car plus de diamètre, mais l'observateur lambda en visuel et planétaire doit se prendre le choux. Je ne suis pas surpris de lire assez souvent que certains reviennent vers des instruments plus petits et plus pointus comme les instruments hauts de gamme à diamètre réduits. "paroles de grand père"

il y a 21 minutes, mak178 a dit :

Bref là maintenant je me déteste.

Je te comprends. Quand je serre mon flasque du secondaire sur le ménisque pas de risque de casse, le ménisque est très épais. Je m'étonne qu'une lame ne soit pas disponible chez Celestron en pièce détachée, mais avec Celestron, plus rien ne m'étonne. On parle d'appairage en usine...pipeau...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, mak178 a dit :

et en resserrant le flasque de maintien j'ai trop serré une vis et j'ai cassé la lame de fermeture

Tu as du tout de même serrer à mort pour casser la lame !

alors que rien ne l'impose , à peine appuyé c'est bon .

 

Il ne te reste plus qu'à voir avec Medas

 

Une lame C-8 = 378€ TTC ,  d'après Cedric-Z qui a fait la manip en 2019

 

Valérie MARTEL - Medas Instruments 

57, Avenue Paul Doumer  03200 VICHY

Tel : +33.4.70.30.19.30. 

www.medas-instruments.com

 

--- si tu fais la manip, demande qu'il te repère la face qui doit voir le ciel

 

Bernard_Bayle

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

@mak178 désolé pour toi :( mais t’inquiètes pas d’autres ont eu cette mésaventure avant toi :( 

bon courage, avec une lame neuve çà ira bien mieux :) 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, mak178 a dit :

Bref là maintenant je me déteste.

non, ça il ne faut pas. Certes, le mieux est parfois l'ennemi du bien (souvent en astro), mais être exigeant est une bonne chose.  Tu ne dois pas t'en vouloir pour cela. Seul celui qui ne fait rien ne commet pas d'erreur. Et on apprend par ces erreurs, même si parfois, elles ont des conséquences financières comme celle du rachat d'une lame. Par ailleurs, peut être est-il encore utilisable même si invendable. Tout ça pour dire de ne jamais t'en vouloir d'avoir tenté quelque-chose qui n'a pas fonctionné (ou qui s'est abimé). Je suis un gros bricoleur, et crois moi, des erreurs, j'en ai aussi fait.... Courage à toi

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Bernard_Bayle a dit :

certains non pas respecté la Face de la Lame de Schmidt Correctrice

Vécu quand j'ai acheté mon C8 ultima, il avait été démonté entièrement (support secondaire y compris) et remonté à l'envers (numéro de série à l'intérieur au lieu de l'extérieur).

C'est revenu à la normale heureusement.

 

Marc

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

l'essentiel, c'est de ne pas avoir le secondaire qui pointe vers le ciel :ph34r:

 

Edited by olivufu
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, patry a dit :

C'est revenu à la normale heureusement.

top

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, mak178 a dit :

et en resserrant le flasque de maintien j'ai trop serré une vis et j'ai cassé la lame de fermeture (même pas au niveau de l'éclat).

 

En y repensant , sans doute qu'il y avait une amorce de fissure après l'histoire de l'éclat

car pour avoir démonté donc remonté x fois des Lames de C8 et C11 , je ne pense pas

qu'il soit possible de casser une lame en vissant même fort le flasque en plastoc .......

 

Un C9 , ça vaut 2000 euros ,  en occase ça doit tourner entre 900/1100 euros

si tu ne fais rien, tu perd TOUT , tube invendable .........

Donc à ta place , je contacterai comme dit plus haut Médas  , demande le prix

d'une Lame C9 seule et le prix avec montage chez eux  , tu prend Rdv tu vas

faire un tour à Vichy .....

 

Valérie MARTEL - Medas Instruments 

57, Avenue Paul Doumer  03200 VICHY

Tel : +33.4.70.30.19.30. 

www.medas-instruments.com

--- si tu fais la manip, demande qu'il te repère la face qui doit voir le ciel

 

Bernard_Bayle

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai payé ma lame de rechange de C9* quelque chose comme 530 € il y a cinq ans.

Remontée au pif (impossible de faire autrement), le secondaire dans la bonne orientation, les images sont bonnes et je n'y ai pas touché depuis.

 

* acheté sans lame mais avec la monture CPC qu'au départ je comptais récupérer pour un autre tube, ce qui ne s'est finalement pas fait...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

merci pour les conseils, j'ai donc envoyé un mail à Medas hier soir.

J'ai reçu une réponse ce matin.
L''éclat initial a sans doute entrainé une contrainte comme le suggère Bernard, car je n'ai pas vraiment serré très fort (environ 1/8 de tour depuis le contact de vis) Mais 1/8 de tour est de toute évidence déjà trop, et en y repensant ce flasque ne sert qu'à empêcher la lame de tomber donc il suffit juste d'amener les vis au contact sans les serrer .

Bref j'ai eu Medas au téléphone cet après midi, et j'envoie le tube demain pour remplacement de la lame.

Ca va couté un peu plus de 600€ mais bon...

 

Edited by mak178
précision
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Là tu vas être tranquille, il va revenir au top...Et quoi que tu en fasses après , vente ou pas tu as pris la bonne décision. Après personne dans sa vie n'est à l'abri de ce genre de chose, et dans quelques semaines tu auras oublié tout ça.

 

Bernard_Bayle 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, mak178 a dit :

je n'ai pas vraiment serré très fort (environ 1/8 de tour depuis le contact de vis) Mais 1/8 de tour est de toute évidence déjà trop, et en y repensant ce flasque ne sert qu'à empêcher la lame de tomber donc il suffit juste d'amener les vis au contact sans les serrer

 

Exactement juste au contact, pas plus. 

 

il ne faut surtout pas serrer ces vis sur un SCT ou un Mak : le verre n'est pas compressible. Ça va le mettre en contrainte tout de suite, ce qui est très mauvais pour la qualité optique sans même parler de la casse.

 

Et attention ça se resserre quand la température baisse.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, mak178 a dit :

Ca va couté un peu plus de 600€ mais bon.

 

Ramené au prix d'un C9 cassé (autant dire pas grand chose) ce n'est finalement pas excessif non ?

Même si j'en conviens c'est toujours "trop".

 

Marc

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnelement je le ferai mon tube m'ayant permis de passer des nuits mémorables, la moindre des choses serait de lui donner un seconde vie :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, olivdeso a dit :

il ne faut surtout pas serrer ces vis sur un SCT ou un Mak

Hélas nombreux sont ceux qui ont reçu leur SCT comme ça. Ça doit être serré en usine en prévision du transport et les revendeurs ne prennent pas forcément le temps de préparer le tube. 
Mon C9, neuf, avait carrément la pièce plastique (celle avec du texte style Celestron, XLT, le diamètre…) déformée quand j’ai ouvert le carton. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now