Leaderboard


Popular Content

Showing most liked content since 07/05/20 in Blog Entries

  1. 1 point
    Salut Séance cométaire du jour: 29P/Schwassman-Wachmann décline à nouveau après son outburst https://lesia.obspm.fr/comets/lib/display-obs1.php?Num=22227 @Alexandre Renou J'ai aussi tenté C/2020 K8 donnée pour mag 15.5 mais pas détectée sur 1/2h de poses cumulées..Après recherche, elle a été mesurée à mag 19 debut Juillet, normal que je soit juste avec ma petite FF
  2. 1 point
    Bonsoir, Je suis retourné faire de l’astrophotographie pendant la nuit de samedi à Dimanche sur le parking du refuge des conques (à proximité de la cabane pastorale des forquets) dans le haut Vallespir. Les prévisions météo annonçaient qu’il n’y aurait pas de vent. J’avais déjà fait une soirée d’astrophoto avec des conditions météorologiques analogues et j’avais pu obtenir des résultats corrects. Je me suis donc dis que cela vaudrait la peine de se déplacer. J’ai donc décidé de rejoindre deux potes d’astronomie qui avaient prévu de passer la soirée là-bas. Après avoir monté mon Celestron 9 sur mon AZ EQ6 en mode équatorial, j’ai fait une mise en station au polemaster. J’ai pu réaliser la collimation à 2D de grossissement en visuel : la tâche d’Airy n’était pas visible, mais j’ai pu faire en sorte que les speckles soient réparties de façon homogène. En visuel les planètes géantes montraient bien plus de détails que la nuit précédente, mais les images tremblaient rapidement. Je suis maintenant persuadé que ce site n’est pas approprié pour prendre en photo des objets bas sur l’horizon avec une focale significative. En revanche l’amas M13 qui se trouvait au Zénith était résolu. Il est donc possible de réaliser, en l’absence de vent, de beaux clichés avec une focale convenable quand les objets sont haut par rapport à l’horizon. Pendant la nuit le SQM, a oscillé entre 21,13/21.30 dans la zone où il y avait le plus de pollution lumineuse (qui se trouve pile au sud) à 21,66 au nord. J’ai réalisé 3 clichés : · Un de M13 (en cours de traitement) avec le C9 de réducteur STAR ARIZONA 0,4x · Un de M27 (en cours de traitement) avec le C9 de réducteur STAR ARIZONA 0,4x · Une voie lactée qui montre l’horizon sud, que vous trouverez en fin d’article et qui résulte de l’empilement de 20 poses de 10 secondes réalisées au 6D qui était réglé à 3200 ISO avec l’objectif de 14mm SAMYANG ouvert à 2,8 Un Time laps est en cours de traitement à partir de plus de 1000 poses. Sequator annonce plus 12h de temps de traitement. Au plaisir de vous y rencontrer. Vincent Lien vers la full : lien voie lactée au refuge des conques
  3. 1 point
    Bonjour, Je suis allé faire des photos de la comète et m’exercer à la pratique de la photo de planètes hier soir à la tour de Batère. Le site se trouve juste après la tour sur la droite quand on vient du refuge (il y a un petit chemin qui monte avec de la place pour se garer et manœuvrer, les coordonnées du site sont les suivantes : 42°30'29.6"N 2°34'40.3"E ). Il faut faire entre 10 et 15 minutes de piste. Cette dernière est caillouteuse et il ne faut pas avoir peur d’abimer ses pneus. Ce site se trouve sur la ligne de crête et est de ce fait exposé au vent. Ce dernier s’est avéré être glacial et j’ai regretté de ne pas être venu avec ma combinaison de ski. Une fois la nuit noire tombée, j’ai mesuré les valeurs SQM suivantes : 21,51 au zénith, 21.56 au nord 21,53 à l’ouest, 21.52 au sud, 21.13 a l’est. Peu de temps après m’être installé j’ai été rejoint par un groupe venu voire la comète. J’ai pu leur montrer Saturne et Jupiter au Télescope. Nous avons pu admirer ensemble l’astre chevelu. J’ai ensuite pris quelques photos de cette dernière, fait une photo de la voie lactée puis j’ai lancé l’acquisition d’un timelapse mettant en valeur le ciel et la tour de Batère. Comme il faisait froid et qu’il y avait beaucoup de turbulence, je suis allé dormir 2h dans la voiture. A mon réveil, la turbulence ayant baissé (je pu le constater en regardant à l’oculaire, on voyait plus de détails), j’ai pu faire mes premières acquisitions d’images planétaires. Je ne pense pas que ce site soit adapté à l’imagerie planétaire quand ces dernières sont basses sur l’horizon (il y a des montagnes au sud et cela peut perturber l’atmosphère). Par contre j’ai un doute pour mars qui sera bien plus haut dans le ciel (en effet lorsque j’ai fait ma collimation sur une étoile assez haute dans le ciel j’ai pu sans problème grossir à 2D) . Vous trouverez mes premières images réalisées lors de cette soirée. Vincent
  4. 1 point
    Un peu de méli-mélo de différents essais en poses courtes. Toujours le même instrument et la même camera. Lunette APO LZOS 152/1200 et ZWO ASI 224MC. Toujours le même traitement méthode planétaire: AS!3 et R6 avec en final un petit rehaussement du contraste et un cadrage final. M57 à 2400mm de focale - 350 poses de 1s - Environ 0.3" d'arc par pixel - Avec une barlow Meade télécentrique 2X coulant 50mm. Elle a reçu un choc sur le coulant par un vendeur précédent Autrichien. Il y aurait une très légère décollimation (voir étoile brillante et léger arc en ciel). Je pense faire un démontage après avoir redressé le coulant pour pouvoir dévisser la bague de retenue. Les gens malhonnêtes inondent la planète TERRE.... En prime, une belle étoile double d'éclat inégal dans le champ qui ferai entre 2.5 et 3" d'arc de séparation, au milieu à droite. Ce n'est pas la double de référence de la qualité de résolution de M57 (MERCI @Superfulgur/ Image suivante). Elle est ici au dessus de M57. On l’aperçoit au-dessus de M57, un peu à droite, très légèrement au-dessus de la double à proximité qui fait dans les 5 secondes d'arc. Elle est très diffuse et très faible sur le cliché. Je vais tenter une image un de ces jours à 0.185" d'arc/p. M57 à 2400mm de focale - 350 poses de 1s - Environ 0.3" d'arc par pixel Image transmisse par @Superfulgur pour la double de 2" d'arc de référence de la résolution de M57 Puis M57 et M56 - 600 poses de 1s - au foyer 1200mm soit 0.6" d'arc par pixel. Ici M57: Plus fine que la version colorée.....puis une retouche de @Lucien dans l'image suivante, puis ajouts d'images avec les magnitudes d'étoiles proches. Image prise sur le net avec les magnitudes des étoiles les plus brillantes. Version améliorée par @Lucien de mon image ci-dessus. L'image montre des étoiles proche la magnitude 17 (ici 16.9) acquises en 10mn de pose cumulée, magnitude limite théorique d'un télescope de 1 mètre en visuel. Le négatif de l'image améliorée par @lucien Image prise sur le net avec les magnitudes.des étoiles les plus faibles. M56: Beau petit amas globulaire avec une belle double inégale de 6 à 7 secondes d'arc de séparation. Messier 56 en négatif: Conclusion: N'ayant pas un ciel d'une noirceur exceptionnelle à 40 kms de Paris, je vais devoir monter en gain et/ou monter en temps de pose, pour obtenir au moins la couleur, comme je l'ai eu sur la version précédente de M57 de mon dernier billet, même si la couleur n'est pas ma priorité. Je recherche de la résolution.. Il va falloir que la mise en station soit impeccable pour garder la finesse d'image. Bon ciel à vous, et merci d'avoir pris le temps de la lecture. Claude Schuhmacher