eroyer

Membre
  • Compteur de contenus

    670
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Pays

    France

Réputation sur la communauté

38 Neutre

À propos de eroyer

  • Rang
    Membre actif
  1. bino600

    Bonjour, j'ai reçu cette semaine un petit colis qui présage de belles observations dans quelques années mais surtout pas mal de boulot dans l'immédiat : Ce sont 2 disques bruts de 600mm en supremax 33 (épaisseur 41mm). J'ai fait les miroirs secondaires l'année dernière, alors je m'attaque maintenant au gros morceau. Et j'ai déjà des questions à poser aux pousseurs de verre. J'ai voulu contrôler les tensions internes dans les disques avant de les dépolir. Pour cela, j'ai placé ma télé sous un des disques pour le regarder à travers un filtre polarisant. J'obtiens un motif qui m'a un peu inquiété au premier abord car il m'a été impossible d'obtenir une extinction homogène de l'image (voir ci-dessous) : Mais en faisant tourner le disque de verre (ou en testant le deuxième disque), le motif reste le même et ne tourne pas avec le verre. Je me dis que c'est probablement le fait que le disque soit supporté uniquement sur ses deux bords qui le fait fléchir et crée donc les tensions que j'observe. Mon explication semble-t-elle raisonnable ?
  2. Polissage de mon miroir de 110cm

    Alors là c'est du lourd ! Comment contrôles-tu sa planéité ?
  3. transport telescope en avion

    Bonjour, les télescopes (ou lunettes) avec lesquelles on observe par l'arrière et qui nécessitent un trépied ne sont vraiment pas optimisés pour un rangement compact. Je parle de l'ensemble comprenant le trépied, la monture et les contrepoids même si le tube seul est compact. Le mieux pour voyager est le dobson: la monture est minimaliste et le tube du télescope lui-même sert à réhausser l'oculaire. Si en plus il est démontable, c'est le top. Maintenant, pour répondre précisément à ta question il faut en savoir un peu plus sur ta situation : - est-ce que tu possèdes déjà un instrument que tu veux emmener occasionnellement ? - est-ce que tu envisages de nombreux voyages, auquel cas il est intéressant de choisir un télescope parfaitement adapté à cela - ne pas oublier aussi la possibilité de louer un instrument sur place dans une structure astro-touristique.
  4. Fallait le faire. 1ère résolution 2019.

    Bonne idée. J'ai fait pareil avec les miroirs du bino 360 et je crois que ça valait le coup.
  5. NGC 1999, un objet pas comme les autres...

    Bonjour, mon dessin fait à 250x ressemble pas mal à celui de Laurent ou de Yann. Ce que je note, c'est qu'il aurait fallu grossir plus pour avoir plus de détails. Je vois que nombre d'entre vous n'ont pas hésité à aller à 500x ou plus. Il faut que je retente, ce soir peut-être si j'arrive à monter au dessus du brouillard.
  6. Oregon 2017 - un rêve d'éclipse

    Ca valait le coup de déterrer. La lecture de ces quelques pages était fort agréable.
  7. Je dis peut-être des bêtises, mais on doit pouvoir utiliser un télescope de 250mm de diamètre mini et de bonne qualité avec une source ponctuelle au foyer pour créer une étoile artificielle. Ensuite, il faudrait placer la lentille en face du télescope et faire du star-test. Je n'ai jamais pratiqué de la sorte, mais je pense que ça doit être possible. C'est pour faire un coronographe ?
  8. IC2177 "la mouette" au télescope de Schmidt

    Bonjour, je me souviens de ces images qu tu avais exposées en grand format à la Fnac d'Avignon vers 1995 ou à peu près à cette époque alors que je commençais tout juste à mettre l'oeil à l'oculaire. J'avais trouvé cela fabuleux. Et tu m'avais aussi expliqué la construction des instruments et la taille des miroirs. Je ne savais même pas que c'était possible à l'époque. 20 ans plus tard, j'en ai taillé presque une dizaine. Je n'ai pas eu le temps de te croiser depuis cette époque, mais je t'adresse un grand merci par l'intermédiaire du forum car je crois que c'est en grande partie grâce à toi et à tes images que je me suis lancé et que la passion me tient toujours. Eric
  9. NGc7023 L'Iris

    Superbe image, une fois de plus. C'est bien dommage pour les lumières. De ce côté-ci de l'Allier tu es dans une des dernières communes qui ne coupent pas leur éclarage en milieu de nuit : http://www.aduhme.org/ressource-thematique/ville-econome2/ Mais chaque année de nouveaux villages passent à l'extinction donc ça va bien finir par arriver. Et alors là, je te dis pas les images...
  10. Où faire contrôler son miroir primaire

    Bonsoir, tu peux aussi te rapprocher d'un club. S'il y a des pousseurs de verre, ils ont forcément des moyens de contrôle (Foucault ou Bath). Tu es dans quel coin ? Le star test est aussi accessible en visuel, même si ce n'est pas très facile surtout sur un diamètre comme ça.
  11. Taille de miroirs plans

    Bonjour, je ne comprends pas. tu avais bien des blanks pour faire tes plans ? Il faut s'accrocher. Il faut bien voir aussi qu'il y a 3 miroirs donc ça ne fait qu'une trentaine de retouches par miroir. Mais c'est clairement plus difficile qu'un miroir parabolique pour lequel on peut jouer sur la courbure pour choisir la retouche la plus facile. Le fait de n'avoir pas de plan de référence complique aussi les choses. A la lecture de l'article de Serge Bertorello, je m'attendais à ce que le chemin soit plus direct. Je n'ai eu aucun mal à atteindre lambda/4 sur la totalité de la surface. Pas difficile non plus de faire lambda/10 sur la partie centrale (sur 150mm de diamètre), mais lambda/10 partout, ben j'en ai bavé Mais pas suffisamment pour me dissuader d'attaquer les primaires. Je vais quand même faire une petite pause avant.
  12. Taille de miroirs plans

    Bonsoir, voila des nouvelles fraiches. J'ai dépassé la centaine de retouches (102 pour être précis) et j'arrive enfin à un résultat intéressant. Pour les mesures, la méthode de Serge Bertorello qui consiste à résumer l'état d'un miroir à son rayon de courbure n'était pas suffisante dans mon car j'ai toujours eu des défauts zonaux et jamais une courbe bien régulière. D'un autre côté l'interprétation des fronts d'onde obtenus avec DFTFringe est trop complexe pour réellement guider les retouches à cause du bruit dans les mesures et de certains artefacts de reconstruction du front d'onde pas toujours reproductibles. J'ai du faire un compromis. J'ai donc supposé que chaque miroir était une forme de révolution. Ainsi à partir des interférogrammes traités avec DFTFringe, je ne garde que les coefficients de Zernike qui correspondent à de l'aberration sphérique. De cette façon, voici ce que j'obtiens au bout des 102 retouches : Pour l'instant, je ne touche à rien. Le A semble vraiment bon. Le B est quasi à lambda/10. Vu son profil , je serais presque tenté de faire une retouche très courte miroir dessous mais j'ai peur de la rater. Je vais réfléchir un peu, la nuit porte conseil. Ca n'a pas été simple d'en arriver jusque là. C'est quand même plus facile de faire un miroir parabolique plutôt qu'un plan, mais je crois que j'ai aussi appris pas mal de choses en optique, ce qui était aussi le but de l'opération.
  13. Interféromètre de Bath

    Merci pour ces compléments. Ca me conforte dans mon choix de rester sur un laser classe 2.
  14. Interféromètre de Bath

    Merci. J'avais sélectionné celui-là pour rester sur du classe 2. D'autant plus que j'ai confié la conception de l'interféromètre à des étudiants en projet et je ne voudrai pas qu'ils se fassent mal avec du classe 3 même si le risque est faible. Je verrais si c'est suffisant quitte à travailler dans une pièce sombre. Si vraiment c'est trop peu lumineux, j'achèterai quelque chose de plus puissant. Comme tu le conseilles, j'ai sélectionné plusieurs lentilles chez surplus shed pour pouvoir faire des essais de focales 10, 16 et 21mm (ce n'est pas cher 4,50$ pièce). La commande n'est pas encore partie, je peux choisir autre chose si nécessaire.
  15. Interféromètre de Bath

    Bonjour, je remonte le sujet pour poser une question pratique. Je dois choisir un laser pour monter un interféromètre de Bath. A la lecture de l'article, je suis allé voir chez picotronic et le choix est impressionnant à tel point que je ne sais pas quoi choisir. Celui-ci pourrait-il faire l'affaire : https://www.picotronic.de/picopage/fr/product/detail/category/1/id/706 Les caractéristiques qui me paraissent importantes sont : - lentille réglable - lentille en verre traitée AR - faisceau de 5mm (j'ai prévu un cube séparateur de 10mm et une lentille de 8mm de diamètre) Je prévois de mesurer des miroirs de 600mm à f/d 4.5.