eroyer

Member
  • Content count

    811
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

210 Excellent

1 Follower

About eroyer

  • Rank
    Active Member
  1. Merci pour ces éclaircissements. C'est toujours bien d'avoir l'origine de l'information. Surtout quand c'est un avis négatif et surtout quand c'est un premier message sur un forum.
  2. Bonjour, pour un premier post sur le forum, ça commence fort. Autant je peux comprendre qu'on apporte un témoignage en faveur d'un opticien dont on apprécie le travail, autant j'ai du mal à comprendre une attaque en règle contre une autre entreprise qui fournit du verre. Il faudrait au minimum des cas précis de disques en BVC défectueux et pas des généralités balancées sans arguments. J'ai taillé 2 miroirs en BVC et je n'ai pas été déçu par le matériau. Ce qui me semble surtout louche dans ce dénigrement, c'est le contexte dans lequel il arrive. C'est juste le moment où André Taillon (le gérant de l'entreprise ASM products qui fournissait le BVC ) est semble-t-il en train de relancer une entreprise qui commercialise à nouveau du BVC. Serait-ce un règlement de compte entre Canadiens ? et M. Turboscope pourrait-il nous préciser ses relations avec les entreprises qu'il cite ? Pour appliquer à moi-même ce que je demande, je précise que je ne connais M. Fullum que de réputation et M. Taillon que parce que je lui ai acheté 2 disques de BVC il y a 15 ans. Je n'ai aucun intérêt dans l'affaire.
  3. Dessins du Restefond au T1m de David

    C'est superbe une fois de plus. J'ai l'impression que sur les galaxies tu n'as pas poussé plus le grossissement avec le T1000 que ce que tu fais habituellement au T400. Je m'attendais à voir des grossissements de 500x ou plus avec ce diamètre. Tu n'as pas ressenti le besoin (ou l'envie) de grossir plus ?
  4. Un Mars du Restefond avec seeing sympa

    Tant mieux, ça laissera le temps de se remettre de ce premier choc. Que de détails sur cette image de Mars !
  5. vieux mirroir 300mm focale 2800mm

    Bonjour, d'après la description, rien n'indique qu'il est parabolique ou prévu pour un télescope. Selon l'application d'origine la forme peut être sphérique, parabolique, hyperbolique voire autre chose. C'est la première chose à déterminer. Un test de Foucault, de Ronchi ou un interféromètre de Bath peuvent faire l'affaire. Pour cela le mieux est de se rapproche d'un artisan, d'un club ou d'un amateur qui taille des miroirs. Je peux proposer mon aide dans le 63. Si c'est une parabole (de bonne qualité), il me semble judicieux d'envisager un Newton mais pas avec le renvoi classique à 90° par le secondaire mais un renvoi à 135° voire plus pour raccourcir le tube et baisser la hauteur de l'oculaire. Un CHIEF est aussi possible (voir ici : https://www.cloudynights.com/topic/723377-8-inch-f7-chief-group-build/ )
  6. bino600

    Le ciel est bien dégagé avec assez peu de turbulence. J'ai pu affiner la collimation sur la polaire à 750x (nagler 3.5). Je n'ai pas beaucoup d'entrainement au star test mais je n'ai pas vu de gros défaut. Juste un anneau extérieur un peu renforcé en intra-focal. Et le plus important, pas d'astigmatisme visible à 750x. J'ai aussi pointé Saturne et Jupiter. Les images étaient bonnes avec de beaux détails dans les bandes nuageuses de Jupiter à 200x. A 400x, l'absence d'aluminure commence à se faire sentir, l'image manque un peu de luminosité et la turbulence devient plus gênante. Pour rigoler, j'ai même fait du ciel profond. M11 est assez bien visible. M17 est accessible aussi, visible en vision directe mais avec assez peu de détails quand même. Bref, je valide ce premier miroir, il est bon pour le service. Il ne me reste plus qu'à attendre Mars qui devrait sortir de derrière les arbres dans une demi heure.
  7. bino600

    Zut, j'ai raté l'occasion d'associer le pseudo à un visage. Ce sera pourla prochaine fois.
  8. bino600

    Voila quelques nouvelles du projet. Le miroir numéro 1 est fini si j'en crois les mesures à l'interféromètre publiées un peu plus haut sur ce fil. Le miroir numéro 2 avait un astigmatisme bien plus prononcé (supérieur à 1 lambda), j'ai tenté des corrections pour supprimer l'astigmatisme et conserver la forme parabolique mais sans succès. Je n'avais pas grand espoir d'y arriver mais j'ai tenté quand même. Rattraper plus d'un lambda d'astig, c'est pas facile. J'ai donc repoli à la machine pour revenir vers la sphère, je ne suis pas encore certain d'avoir éliminé tout le résidu d'astigmatisme, mais j'y reviendrais. J'ai mis l'optique un peu de côté pour l'instant. Ces jours-ci je me suis consacré à la construction d'un barillet et d'un tube provisoire pour pouvoir confirmer sur le ciel les mesures effectuées au test de Foucault ou à l'interféromètre. La tube est bricolé en utilisant ce que j'avais sous la main. La caisse primaire est la caisse dans laquelle on m'a livré les disques bruts. La monture est celle du bino360 qui bien qu'un peu sous-dimensionnée, devrait faire l'affaire. Le miroir secondaire est aussi emprunté au bino360. Il faut encore que je monte le primaire et que j'équilibre l'ensemble. Le barillet a été un peu plus soigné, avec des éléments que je vais récupérer dans le tube final ( triangles carbone, leviers en alu). Le reste c'est du provisoire. Pour l'instant, j'ai 2 supports latéraux à 90°. Pour faire du star test haut dans le ciel, ça devrait convenir. Je pourrais aussi me rendre compte de l'astigmatisme de pliure que j'aurais en visant bas sur l'horizon avec ce système. D'après le calculateur cruxis, c'est suffisant mais je verrai ce qu'il en est en pratique. Si ça ne suffit pas, je ferais un support latéral à 4 points avec des leviers.
  9. Premières lumière du strock 250

    La première lumière d'un instrument est toujours un grand moment. On profite du moment présent, satisfait de la réussite de la construction et on rêve déjà des observations futures.
  10. Coma , astigmatisme ou ?

    On commence à la voir mais en grossissant un peu plus c'est encore mieux. Quoi qu'il en soit si tu as une contrainte sur le primaire, cela se verra d'autant mieux que le grossissement est élevé. Avec le 24, cela fait juste 50x. Si en passant à 100x ou 200x, le défaut que tu vois ne grossis pas, ça ne vient pas d'une contrainte sur le primaire.
  11. Coma , astigmatisme ou ?

    Pour moi ce que tu observes n'est probablement pas provoqué par une contrainte du miroir primaire. Si c'était le cas, ce serait visible aussi au centre du champ. Pour en avoir le coeur net, il faudrait observer une étoile à fort grossissement pour voir la tache de diffraction (au minimum grossissement = 1x le diamètre du tube en mm). D'ailleurs , quel est le diamètre et la focale de ce tube ? Ensuite, à faible grossissement et grande pupille de sortie, on fait aussi ressortir les défauts de l’œil et notamment l'astigmatisme qui peut passer inaperçu en vision diurne. Est-ce que le défaut tourne quand tu tournes la tête ? et si tu changes d’œil ? L'oculaire peut être en cause aussi. Ca vaut le coup d'essayer avec un autre pour voir.
  12. Comète Neowise en juillet

    Voila ce que me donne Stellarium pour une position proche de Clermont-Ferrand (45°48' N). Ca change selon la latitude, donc à adapter selon que vous êtes plus au nord ou plus au sud.
  13. Comète Neowise en juillet

    Voici un résumé que j'ai envoyé au membres de mon asso pour les prochains jours (les conditions sont données pour Clermont-Ferrand) : Elle est maintenant quasiment circumpolaire, ce qui veut dire qu'elle est observable théoriquement au nord toute la nuit du soir au matin. En fait elle est presque circumpolaire car cette nuit son noyau descend encore à 20 minutes d'arc sous l'horizon théorique mais sa queue reste au dessus de l'horizon nord. Bien sûr à raz de l'horizon, elle sera fortement atténuée. La question qui se pose maintenant, c'est quel est le meilleur moment pour l'observer les nuits prochaines ? Il faut trouver un compromis entre hauteur de la comète, hauteur du soleil sous l'horizon et présence de la lune en plus de la météo Les heures que je donne dans la suite sont les heures à la montre (TU+2) - cette nuit (samedi à dimanche), je pense qu'il est possible de la repérer dès le soir au Nord-Ouest : à 23h15, la comète est à presque 4° de hauteur et le soleil est à -13° soit des conditions d'observation proches de celle de jeudi matin mais sans la lune : on devrait la voir assez bien mon conseil pour ce soir, commencer à la chercher vers 22h45, le meilleur moment sera surement entre 23h et minuit le matin, les conditions d'observation seront encore bonnes, et même un peu meilleure que ces derniers jours car la lune sera moins brillante. Pour les photographes c'est une bonne période pour profiter d'un premier plan éclairé par la lune avec la comète à quelques degrés de l'horizon NE - les nuits suivantes : de jour en jour, les conditions vont s'améliorer le soir avec la comète de plus en plus haute à la fin du crépuscule jusque vers le 25 juillet, date à laquelle la lune revient le soir elle sera également visible de mieux en mieux dans un ciel noir toute la nuit mais plus basse lors de son passage plein nord Pendant cette période, la comète va s'éloigner du soleil donc sa luminosité va surement baisser un peu mais j'ignore à quel rythme Comme les conditions s'améliorent, on va voir apparaitre au moins sur les photos (et peut-être aussi en visuel) une deuxième queue de gaz plus rectiligne que la queue de poussière qu'on a vu jusque là. Elle apparait sur des photos vues sur internet ces tous derniers jours. Dernier conseil, jusqu'à présent la lumière de la lune et du soleil était gênantes et il n'y avait pas de grosse différence entre un ciel de ville et de campagne. Certains l'ont photographiée en plein Paris. Mais dans les jours qui viennent les conditions en ville vont rester les mêmes à cause de la pollution lumineuse alors qu'à la campagne ou encore mieux en altitude, la visibilité de la comète sera bien meilleure. N'hésitez pas à chercher des coins sombres pour l'observer. On a une comète exceptionnelle, il n'y en aura peut-être pas d'autre comme ça avant 20 ans.
  14. bino600

    Tu as raison,l 'idéal serait d'éviter de tester à l'horizontale, mais en pratique c'est difficile d'atteindre une inclinaison significative dès que la focale est longue. Dans mon cas, miroir au plus bas et appareil de test collé au plafond à 2,40m je n'arrive même pas à 20°. J'ai bien pensé à mettre le miroir dehors et tester par la fenêtre du premier étage, mais avec les échanges thermiques entre extérieur et intérieur, je ne suis pas sûr que ce soit mieux.
  15. C'est vrai que pour un SC de 300, le secondaire est plus gros et plus lourd mais beaucoup plus près de la lame. A la louche, il doit exercer un couple 5 à 10x plus faible, mais la lame est aussi 10x moins rigide. Donc ça me parait cohérent et les calculs de PascalC03 ont achevé de me convaincre. Je me suis inquiété pour rien.