eroyer

Member
  • Content count

    698
  • Joined

  • Last visited

  • Country

    France

Community Reputation

72 Neutral
  1. C'est un filtre polarisant trouvé chez un ferrailleur (origine inconnue). La source de lumière est une tv ou l'écran du PC.
  2. Est-ce que tu as testé tes verres de 15mm en lumière polarisée ?
  3. Tu parles d'une limite en diamètre ?
  4. strabisme et paire de jumelle

    Régler les prismes n'est en général pas compliqué, je l'ai fait sur des 11x70 made in china. Il faut juste trouver les vis de réglage sous le caoutchouc de protection et ajuster petit à petit en contrôlant à chaque fois ce qu'on voit à l'oculaire.
  5. Je rajoute mon grain de sel suite à ma petite expérience récente d'achat de verre. Le borofloat33 et le supremax33 sont deux verres identiques dans leur composition (tous deux produits par SCHOTT) mais le procédé de fabrication est différent. Les tensions internes, à composition identique, si je ne me trompe pas sont liées au cycle de chauffe/refroidissement. Le borofloat33 n'est produit que jusqu'à 25mm d'épaisseur, ce qui limite son usage à des miroirs pas trop gros (à peu près 300mm, voire 400 si on aime les miroirs minces). Les verres que j'ai utilisés pour faire mes miroirs secondaires étaient en borofloat33 de 25mm d'épaisseur provenant de chez Stathis. J'ai fait le test en lumière polarisée : aucune trace visible. Pour avoir une plus grosse épaisseur, il faut acheter du supremax33, ce que j'ai fait pour mes primaires de 600 et 41 d'épaisseur. Mais là encore, ce n'est pas si simple. Les disques que j'ai commandés chez Stathis ont bénéficié d'un refroidissement lent différent de la production classique et facturé en supplément (+123 € HT par disque). Ils ont tout de même des tensions visibles en lumière polarisée, mais probablement moins que du supremax "de base". Voila tout ce que je peux dire sur le sujet. Sinon, tes explications sur les propriétés des verres sont passionnantes, c'est un domaine dont j'ignore tout ou presque.
  6. strabisme et paire de jumelle

    Je te fais part de mon expérience avec le télescope binoculaire ci-dessous : sur cet instrument on peut régler la convergence à la volée en observant à travers les oculaires. J'ai rencontré parfois des gens qui me disaient ne pas pouvoir fusionner les images dans des jumelles classiques et qui ont essayé le binoscope. En ajustant la convergence à leur convenance, certains sont arrivés à fusionner les images. Bien sur après ce réglage, ce n'était plus bon pour moi. Mais ça veut dire que si tu règles les prismes des jumelles pour ta vue, il est possible que tu trouves un réglage qui te convienne. Après ça devient des jumelles uniquement à ta vue. A ta place je ferais un essai avec une paire par chère pour tester l'idée. Sinon comme dit Maïcé, le conseil d'un ophtalmo ou d'un opticien ne peut pas faire de mal.
  7. Bon début. Les galaxies, ce n'est pas le plus facile avec ce diamètre.
  8. Ne pas oublier M83 qui peut être magnifique si la transparence est bonne à l'horizon. Elle sera surement mieux visible à Lure que dans le nord de la France. C'est une grande galaxie peu contrastée qui demande un faible grossissement et de la transparence. Parfait pour une nuit où le mistral souffle fort.
  9. Lune : les géants de l'est

    Quel courage de se lever à 2h du mat. Mais ça a payé avec de bonnes images. Avec le recouvrement avec certaines images tu pourras même faire des mosaïques pour agrandir le champ.
  10. bino600

    Non du côté de Clermont Ferrand mais je passe à Pernes de temps en temps.
  11. bino600

    Bonsoir Luc, j'ai oublié de te répondre. L'expérience que j'ai avec le bino 360, c'est que ce n'est pas aussi gênant que ce qu'on pourrait croire. J'observe souvent en groupe et si c'est bon dans les autres télescopes, c'est bon aussi dans le bino. Je pense que la raison principale, c'est que je suis bien isolé avec doudoune pour observer et que l'essentiel de la chaleur s'évacue par la tête et la respiration. Comme l'air chaud monte, ça passe entre les 2 faisceaux lumineux. Sur le bino 600, j'aurai 26cm entre les 2 miroirs primaires. S'il y a un peu de vent, ça peut aller soit à droite soit à gauche, mais dans ce cas, le cerveau est rès performant pour choisir les détails dans la meilleure image.
  12. bino600

    Bonsoir, pour les tensions internes, c'est sûr qu'il y en a au moins un peu mais je ne sais pas les mesurer ni savoir ce qui est acceptable ou pas. L'idéal aurait été de ne rien voir comme sur les disques que j'ai utilisés pour les miroirs secondaires. Donc il me reste à faire confiance à Stathis, sachant que d'autres amateurs ont utilisé ces verres avec succès pour leurs miroirs (au moins Bruno Thien sur ce forum pour un 500). Donc j'ai attaqué l'ébauchage à la perceuse sans fil et au disque diamant. C'est plutôt efficace, en moins d'une heure j'ai creusé environ 2mm au centre avec une zone de verre attaquée de 300mm de diamètre environ. Mon gabarit n'est pas très précis ni rigide donc ça ne fait pas une belle calotte sphérique. Il faudra que je soit prudent au fur et à mesure que je vais creuser. Il faudra soit s'arrêter bien avant les 8,3mm de flèche souhaités, soit revoir mon gabarit. La piscinette décathlon est idéale pour faire ce genre de boulot avec le verre complètement immergé. Baissez le son avant de lire la vidéo. Personnellement , j'ai un casque antibruit.
  13. bino600

    Le plateau tournant est prévu. J'en avais fait un petit pour faire les secondaires mais avec un gros moteur pour pouvoir le modifier le jour où j'attaquerais les primaires. Le moment est venu. Je m'en servirais entre autre pour rectifier le côté des disques et essayer de faire disparaitre ces éclats. Je pense aussi faire le doucissage et le polissage avec la technique du "spin grinding/polishing" comme dans les vidéos de Gordon Waite. Pour la parabolisation, j'envisage de pousser l'outil manuellement sur le plateau tournant également. Tous mes remerciements, mais ce serait dommage de n'y mettre qu'un seul oeil....
  14. bino600

    Bonjour Abdel, j'ai envoyé une image à Stathis pour avoir son avis sur les tensions internes. Il m'a dit la même chose : quelques ombres visibles en lumière polarisée d'un niveau habituel pour ce verre qui ne devrait pas déranger au cours de la mise en forme. Je vais lui faire confiance et attaquer l'ébauchage.
  15. Position plan focal dans Ethos ?

    C'est bien le cas. Si j'ai bien compris, le "field stop" est la pièce annulaire dont l'ouverture laisse passer la lumière au niveau du plan focal.