Sign in to follow this  
SLO

CROA galactique au Mak 127

Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour

Avec un peu de retard je vous propose un petit CROA d'une soirée remontant au 26 février.
Mardi soir je n’ai pas résisté au scintillement des étoiles, après une mise en station rapide du Mak 127 mm dans mon jardin c’est parti pour une séance d’observation purement visuelle. 
Pour commencer une cible facile avec la nébuleuse d’Orion M42, toujours aussi magnifique, elle remplit tout le champ de l’oculaire de 35 mm et il me semble percevoir sa teinte verte fluorescente.

Un peu au Nord dans le Taureau je rend une visite à la nébuleuse du Crabe, jolie tache grisâtre dont la forme est facilement reconnaissable.
A l’Est s’élève le Lion, je pars à la recherche du couple galactique M65 et M66, les deux galaxies d’égale intensité sont facilement visible dans le même champs.
Pour les comparer au couple M81 et M82 je vise le sommet de la Grand Ourse. Toutes les deux sont déjà visible au chercheur 8x50mm, à l’oculaire c’est la claque. M82 est facilement reconnaissable avec sa forme de cigare et un petit renfoncement en son centre, M81 est magique, j’ai l’impression de distinguer ses bras en spirales. 
Toujours dans la Grande Ours je me tourne vers la nébuleuse planétaire M97, une jolie tache ronde et grisâtre, j’en profite aussi pour visiter la galaxie M108 assez diffuse et légèrement allongée. J’enchaîne sur la galaxie M109 plus facile avec un centre bien marqué. 
Un autre classique me tend le bras, M51, là encore le spectacle est accentué par la grande limpidité du ciel doublé d’une faible turbulence. Les deux noyaux galactiques baignent dans une lueur diffuse et ile me semble distinguer le bras qui les relis, observation confirmer par sa position par rapport aux étoiles voisines.
Je continue mon voyage vers M63, un jolie disque diffus avec une condensation centrale, puis d’étoiles en étoiles je capture NGC 5005 très fine et légèrement allongée. Je remonte vers M94, une belle galaxie avec une zone lumineuse plus concentrée. Je rebondie sur NGC 4490 puis NGC4449, toutes les deux visuellement assez semblable, fines et diffuses, avant d’atterrir sur M106 coupée en deux par une barre lumineuse. Enfin il se fait tard et termine par M101, finalement pas si évidente car elle apparaît très étalée et diffuse sans condensation marquée. 
C'est décidé la prochaine fois je me met au dessin pour illustrer mes observations. ;)


 

Edited by SLO
  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Bravo, beaucoup d'objets. Tu dois avoir un sacré ciel, pour voir tout çà au 127.  On attend les dessins!

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbes observations et compte-rendu très intéressant, merci beaucoup ! :)

 

Je ne sais pas pourquoi NGC 4449 me dit quelque chose, j'en ai déjà entendu parler ou je l'ai vue en dessin quelque part... Oui tiens je me souviens, c'est ça, il y a des dessins de cet objet qui ont circulé sur ce forum il y a quelques mois, à coup sûr. 5005 par contre je crois bien que c'est la première fois que je la croise ici et je te remercie de la mentionner, je la garde en mémoire pour y passer un soir (ça a l'avantage d'être facile à retenir, 5005... ;))

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une bien belle soirée :)

Donc on attend les dessins ;)

AG

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Superbes observations et compte-rendu très intéressant, merci beaucoup ! :)

 

Je ne sais pas pourquoi NGC 4449 me dit quelque chose, j'en ai déjà entendu parler ou je l'ai vue en dessin quelque part... Oui tiens je me souviens, c'est ça, il y a des dessins de cet objet qui ont circulé sur ce forum il y a quelques mois, à coup sûr. 5005 par contre je crois bien que c'est la première fois que je la croise ici et je te remercie de la mentionner, je la garde en mémoire pour y passer un soir (ça a l'avantage d'être facile à retenir, 5005... ;))


Merci, je réside dans un petit village de campagne où l’éclairage public est éteint à partir de 23 heures. La voie lactée est régulièrement observable mais ce soir là les conditions étaient vraiment exceptionnelles avec une faible humidité. ;)       

2019-03-18_183534.jpg

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

oui faut reconnaître que ces soirs-là n'étaient pas mal ! C'était la fin de la fameuse période claire de février, et tu lui as bien rendu honneur.

Bel exploit pour la structure spiralée de M81 et celle de M51, c'est pas commun à ce diamètre, en plus avec l'obstruction du tube. Je suis loin de voir cela à la lunette de 100.

A ce diamètre par contre tu dois pouvoir percevoir les irrégularités à la surface de M108, ainsi que voir NGC 5033 la voisine de NGC 5005.

 

Bon ciel !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila une jolie brochette d'objets du ciel profond.  Tu as du bien en profiter.

C'est un bon p'tit instrument ce Mak 127 :)

Merci pour le partage.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  



  • Similar Content

    • By MALLART
      Salut à tous,
       
      Me revoilà avec le second champ imagé durant cette session de fin septembre au col du Restefond.
       
      Il s'agit du champ de NGC7023 et VDB 141, fait en même temps que Thomas Bexant s'en occupait avec son tout nouveau Newton de 250mm (lien).
       
      Image réalisée au col du Restefond les 29/30 Septembre et 2 Octobre 2019.
      Couches : LRVB
      Matériel :
      Lunette FSQ106ED sans sa crémaillère,
      Monture 10 Micron GM 1000 HPS,
      Caméra FLi Proline 16803,
      Roue à filtres CFW5-7,
      Diviseur optique "maison",
      Porte - oculaire FLI Atlas,
      => montage direct du train d'imagerie sur la lunette via un cône sur mesure en aluminium.
       
      Prises de vue : 46 poses de 5mn en luminance +15 poses de 5mn en R,V,B en bin2.
      Total : 7h35mn.
      Caméra refroidie à -20°C
      Prises de vues faites sur trois nuits du fait de conditions variables.
       
      Traitement :
      Acquisition et pré-traitement avec Maxim DL (bias, darks et flats),
      Alignement sous PRISM,
      Correctif des couleurs avec SIRIL,
      Assemblage dans Photoshop.
       
      Idem que pour le traitement du champ de North America + pelican : j'attends vos remarques pour savoir si je n'y suis pas allé trop fort sur les curseurs,  car il est difficile de faire tout ressortir
      sur ce champ dans lequel, franchement, il y aurait un peu de ménage de poussières à faire .... ça fait peu soigné tout de même ce coin de voie lactée !
       
      Lien vers la full.
       
      A+
      Emmanuel

    • By Daniel B
      Bonjour le groupe!
       
      Le 19 octobre dernier j'ai pris 3h30 (avant les brumes) pour croquer le poisson rouge (IC 1795) situé à la pointe du coeur (IC1805). 
      Je me suis monté un setup d'hiver avec ma lunette TEC140 et un réducteur Astro-Physics 0.75x. J'obtiens une focale de 750 mm. Il me reste un peu d'alignement de la caméra à améliorer mais ça donne déjà des résultats utilisables.
       
      1h30 de Ha et d'OIII. 5 minutes seulement pour chaque canal RGB. En plus de ce qui est indiqué sous l'image: prétraitement, assemblage RGB et ajout des couches Ha (dans le rouge) et OIII (dans le vert et le bleu): PixInsight 1.8. L'ajout des couches Ha et OIII a été fait grâce au script Utilities -> NBRGBCombination. Un peu de réduction de bruit, ajustement finaux dans Photoshop CS3.
       
      Daniel
       

    • By Pyrophorus
      Bonjour à tous !
      J'ai enfin réussi à photographier Pacman la nuit dernière. Ce n'est pas tant qu'il soit difficile à trouver, mais entre la météo pourrie et mes essais de guidage, j'ai tout merdé depuis un mois.
      TN200/F5 sur EQ5; Nikon D5300 au foyer, correcteur de champ Baader.
      La nouveauté c'est le guidage avec un Synguider sur une lunette Orion 80x350. Ce qui m'a permis de faire des poses d'une minute trente au lieu de trente secondes. C'est incontestablement un progrès du point de vue du signal car je n'ai pas eu besoin d'extraire les couleurs au  pied de biche. Mais il va falloir que j'apprenne à dompter les caprices de la petite bête qui par moment vasouille grave. J'ai dû mettre à la poubelle la moitié des 90 brutes, donc évidemment du côté du bruit, c'est pas génial (le reste non plus d'ailleurs, mais c'est pour participer). Mon correcteur est peut-être aussi un poil trop près de l'APN, vous me direz votre avis.
       

       
      Bon ciel à tous !
    • By MALLART
      Salut à tous,
       
      Suite à une session d'imagerie relativement satisfaisante au Col du Restefond,  Je prends la suite de Thomas (voir son post) pour présenter les quelques résultats que j'ai pu obtenir.
       
      Voici donc pour commencer le champ de NGC7000 et du Pelican (IC5067/68/70) imagé la nuit du 2 au 3 Octobre en LRVB avec une "touche" de Ha.
      Je comptais attendre de rajouter du Ha au retour, mais vu le temps en Picardie .... ça risque d'attendre !
      Et puis une image avec peu de Ha ressemble un peu à une LRVB classique, qui me parait plus naturelle ...
       
      Les détails :
      Image réalisée au col du Restefond les 2 et 3 Octobre 2019.
      Température : 2°C en début de nuit, -4°C vers 4h du matin.
      Nuit peu transparente pour le site, avec un peu de vent et surtout pas mal de turbulence.
      Couches : LRVB renforcé avec un peu de Ha.
      Matériel :
      Lunette FSQ106ED sans sa crémaillère,
      Monture 10 Micron GM 1000 HPS,
      Caméra FLi Proline 16803,
      Roue à filtres CFW5-7,
      Diviseur optique "maison",
      Porte - oculaire FLI Atlas,
      => montage direct du train d'imagerie sur la lunette via un cône sur mesure en aluminium (faut pas se rater sur le tirage, vu la faible course de MAP de l'Atlas ...)
       
      Prises de vue :
      18 poses de luminance, 6 poses R,V,B en bin2, 3 poses Ha (6nm) de 10mn en bin2.
      Caméra refroidie à -20°C
       
      Traitement :
      Acquisition et pré-traitement avec Maxim DL,
      Alignement sous PRISM,
      Stacking sous MaximDL (SD_Mask),
      Couche RVB : utilisation de SIRIL pour la suppression des gradients et l'équilibrage des couleurs par photométrie sur les étoiles,
      Assemblage dans Photoshop (colorisation luminance sur laquelle sont appliqués des filtres passe-haut en mode incrustation pour donner de la profondeur aux nébulosités),
      La Couche Ha est utilisée en renforcement des couches L et R en mode "Densité linéaire -".
       
      J'ai refait la mise au point régulièrement, me méfiant de l'instabilité de la mise au point de la FSQ106ED qui doit être refaite à chaque variation de 1°C (drift d'environ 40 microns par degrés
      avec la crémaillère d'origine). Il semble qu'avec la crémaillère démontée et remplacée par un simple cône sur lequel est fixé le train d'imagerie, la dérive soit moindre mais je n'ai pas pu le confirmer (autres essais nécessaires).
       
      Je livre cette première image couleur à votre avis, n'ayant pas le même rendu suivant l'écran utilisé (tantôt trop claire, trop foncée, couleurs plus ou moins marquées ...).
       
      Lien vers la full :  full
       
      A bientôt pour le prochain champ, en attendant votre avis sur ce premier traitement ...
       
      Emmanuel

    • By APO_Team
      Bonsoir,
       
      après vous avoir montré la version classique, on a osé la version SHO sur ce champ  bon, au départ c'était surtout pour sortir la nébuleuse planétaire Patchick 161 et puis finalement on s'est rendu compte qu'on pouvait identifier un nombre important d'objets sur la galaxie en elle même !! et ce malgré notre échantillonnage modéré ! On vous la présente juste pour le coté original
      Pour la technique:
      Observatoire remote APO - Chez Alain Maury - Chili
      TOA150 + Flattener 67: focale 1100mm, échantillonage 1.68" par pixel, champ 1°55' x 1°55' 
      Alta U16M ( KAF16803) à -20°
      Filtre HaOIIISIILRVB Gen2. Astrodon
      Pour l'image :
      Ha = 15 x 40 min
      OIII = 15 x 40 min
      SII = 15 x 40 min
      L= 24 x 20min 
      R=V=B= 6 x 20min par couche
      Monture Mini-OHP et MCMT
      Guidage par Atik 314L+ en bin2, acquisition 1 sec
      25 Darks
      25 Bias
      9 Flats 
      Chef d'orchestre pour l'acquiz, autoguidage et prétraitement: Prism v9
      Traitement: Prism, Iris et CS6.
      Les vignettes sont cliquables vers les full:
       

       
      Version annotée avec les nébuleuses planétaires et les zones HII :

       
      Voilou, bon ciel
      @+, Thierry
      APO_Team
      Thierry Demange, Richard Galli et Thomas Petit
       
       
  • Images