Pierre-Marie

Miroir ruiné suite à réaluminure

Recommended Posts

Je ne connaissais pas ce risque et vous fais part de ma mésaventure.

Je remets en état un ancien télescope, sa monture à fourche, j’en change les moteurs, je commande un nouveau secondaire chez Antares, son barillet à AstroSystems, je refais l’araignée, je change le porte-oculaire etc. L’ensemble marche fort bien mais le primaire n’est plus tout jeune et je l’envoie à réaluminer. Deux mois après que l’entreprise eut reçu mon primaire et n’ayant pas spontanément de nouvelles, je téléphone. On me répond qu’en effet on est très pris, très occupé mais on finit par me dire que la surface de mon miroir est désormais détériorée, que le problème est survenu au décapage à l’acide, que le miroir avait été sans doute rudoyé au cours du polissage, que le décapage révèle un défaut auparavant indécelable. David Vernet – mon inaltérable amitié au passage - qui avait eu en 2003 l’occasion de l’examiner, l’avait trouvé très bon, était même un peu surpris car il était de série et fabriqué par Meade, je l’avais acheté chez Médas. Je n’avais aucune connaissance de ce risque, je connais d’autres miroirs identiques et des mêmes années qui ont été réaluminés sans problème et le mien est fichu. Je ne mets pas en cause l’entreprise, je n’en ai pas la compétence, je lui fais confiance a priori.

  • Sad 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Salut,

 

désolé pour toi :(

 

il y a 7 minutes, Pierre-Marie a dit :

On me répond qu’en effet on est très pris, très occupé mais on finit par me dire que la surface de mon miroir est désormais détériorée, que le problème est survenu au décapage à l’acide, que le miroir avait été sans doute rudoyé au cours du polissage, que le décapage révèle un défaut auparavant indécelable.

 

Mais de quelle manière est-il détérioré ??? Quel est le défaut révélé par le décapage ?

Quelle entreprise t'a dit cela ?

 

Fred.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bizarre, il faudrait leur demander avec quoi ils font leur décapage. Si c'est à l'acide chlorhydrique (diluée) normalement ça n'attaque pas le verre ou alors très lentement. Auraient ils laissé le miroir trop longtemps dans la solution ?

Edited by gagarine

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai eu le coup d'une aluminure à refaire une fois, en France  ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Détraiter une aluminure protégée n'est pas forcément simple en fonction du traitement présent. 
Est ce qu'ils ont prévenu du risque du départ car si ce n'est pas le cas, ils ont une part de responsabilité. Quand tu acceptes de faire un boulot ce n'est pas pour tout salopper. 
Imagine tu vas chez le garagiste et il te rend une épave, c'est sa responsabilité quelque soit la cause. 

 

Ceci dit il faudrait plus de précisions sur le défaut dont ils parlent. 

 

Le motif de la surface rudoyée au polissage me semble étrange. 

Est ce qu'ils n'ont tout simplement pas commis une erreur et qu'ils ne souhaitent pas l'assumer ?

Edited by jldauvergne
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, jldauvergne a dit :

Est ce qu'ils ont prévenu du risque du départ car si ce n'est pas le cas, ils ont une part de responsabilité. Quand tu acceptes de faire un boulot ce n'est pas pour tout salopper. 
Imagine tu vas chez le garagiste et il te rend une épave, c'est ça responsabilité quelque soit la cause. 

Ola, ça fait réfléchir tout ça !

En effet, tu as raison jldauvergne, l'entreprise qui gère une ré-aluminure doit prendre ses responsabilités. Bon, j'ai un 700 et un 1000mm à faire aluminer. Déjà que je stress pour le transport...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous remercie pour votre sollicitude. Je vais essayer de répondre à chaque point.

 

Fred-Burgeot : je n’ai pas vu le miroir, ce sont des propos recueillis au téléphone. L’entreprise est sise en France, je ne voudrais pas en révélant son nom lui faire du tort injustement.

 

Gagarine : on me dit que c’est de l’HCl  mais je ne sais à quel titrage ni combien de temps.

 

Petit-Ours : pourrais-tu peut-être nous en dire davantage ?

 

jldauvergne : je n’étais pas prévenu du risque, n’en avais jamais entendu parler ; j’ai l’impression que vous tous pas davantage, c’est étrange.

Je n’ai pas d’autres précisions pour l’instant, le miroir est chez eux. Mais on m’a prévenu que ça allait « diffuser partout ». Il est inutilisable, des choses gravées semblent apparaître, il faut le resurfacer.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Pierre-Marie a dit :

Il est inutilisable, des choses gravées semblent apparaître, il faut le resurfacer.

Des choses gravées sur la surface polie c'est ubuesque. Demande une photo et le type d'acide utilisé. 
Certains acides peuvent attaquer le verre, ça c'est certain, mais ils sont responsables si ils ont mis un acide qui attaque le verre à traiter. 
C'est un miroir de quelle taille ? Moi je demanderai un dédommagement, une aluminure gratuite plus le coût du repolissage (qui n'est sans doute pas être trop élevé si la forme est déjà bonne). 
Tu peux au moins de faire une raison en te disant ça, le bout de verre n'est pas foutu et tu vas gagner en qualité de surface si tu le donnes à un artisan. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'attends la photo depuis hier, j'ai relancé, n'ai pas encore eu de réponse. Des caractères d'une quinzaine de millimètres de hauteur, me dit-on, apparaissent sur tout un diamètre ; que David n'aurait pas vus ? Ni moi qui l'ai eu des années ?

Ils ont utilisé de l'acide chlorhydrique, à moins de se tromper avec du fluorhydrique, c'est très curieux.

J'aurais pu me faire une raison si on m'avait proposé un véritable arrangement. Pour l'instant, on me fait grâce de l'aluminure. J'ai bien fait de vous conter l'aventure ; sinon, j'aurais gobé que ce sont des choses qui arrivent sur les mauvais miroir - pourquoi mauvais ? Votre surprise et que la personne ne m'ait pas prévenu des problèmes, son silence, vont dans le sens d'une erreur de leur part.

Share this post


Link to post
Share on other sites

D’ailleurs, il n’est pas seulement question de subliminaux caractères car, quand j’ai dit qu’ils ne représentaient qu’une faible surface, on m’a fait comprendre, après un silence gêné, qu’il n’y avait pas que cela. Que c’était la surface toute entière qui était altérée. Beaucoup d’énigmes pour un seul miroir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelle taille de miroir?

j'ai eu une petite aventure avec une entreprise pyrénéenne mais sur un miroir neuf

mais peut-être aucun rapport

après une aluminure un peu épaisse peut masquer des tout petits défauts typiquement inférieur à 20nm

à approfondir; çà reste bizarre en effet

Share this post


Link to post
Share on other sites

si c'est un miroir en pyrex même une solution saturée en acide chlorhydrique ne causerait pas une telle altération ou alors seulement à chaud et après un contact prolongé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Pierre-Marie a dit :

Des caractères d'une quinzaine de millimètres de hauteur, me dit-on, apparaissent sur tout un diamètre ; que David n'aurait pas vus ?

"HELP ME"  , "I AM THE GOST"  ;-)  ?

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, asp06 a dit :

si c'est un miroir en pyrex même une solution saturée en acide chlorhydrique ne causerait pas une telle altération ou alors seulement à chaud et après un contact prolongé.

 

C'est bien du Pyrex, Alain, c'est un miroir Supermeade. Merci pour l'info, ça devient vraiment suspect, le miroir n'est donc probablement pas en cause.

Astrocg : 20 nm, non ; on est dans un autre ordre de grandeur. Quand j'ai posé la question de savoir si l'aluminure précédente pouvait colmater ces défauts, la réponse a été très nette : « Non ». On les voit à l'oeil nu - je ne les ai pas encore vus, je n'ai pas reçu les photos - pas au contraste de phase.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il on juste mis un choc dessus ça se trouve. Pour question une aluminure dure combien de temps sur un miroir ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Pierre-Marie a dit :

Des caractères d'une quinzaine de millimètres de hauteur, me dit-on, apparaissent sur tout un diamètre ; que David n'aurait pas vus ? Ni moi qui l'ai eu des années ?

O.o

En gros le miroir est tombé ou bien un objet est tombé dessus et ils n'assument pas. C'est moche. C'est encore plus moche qu'ils tentent de te faire avaler un bobard pareil. 
Et en plus avec des creux aussi profond ton miroir est bon pour la poubelle. 

C'est quel entreprise que l'on sache qui il faut éviter ? 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, JR45 a dit :

Pour question une aluminure dure combien de temps sur un miroir ?

si elle n'est pas protégée 12 à 24 mois à la louche (tout dépend de l'environnement et du seuil de tolérance. 

Si elle est protégée ça dépend de la qualité de la protection et de la qualité du traitement. 5 ans quand c'est mal fait. Quand c'est bien fait très longtemps. Je ne sais pas si il y a une limite supérieure. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, jldauvergne a dit :

En gros le miroir est tombé ou bien un objet est tombé dessus et ils n'assument pas.

 

Pour masquer une connerie, tu n'inventes pas une histoire de caractères :

tu te doutes que le client va demander à les voir.

 

A moins que la connerie soit directement liées aux caractères

(genre inscription au feutre "à désalluminer", ou page complète de journal par appui ???).

 

ça me rappelle cette histoire durant la guerre froide de femme prise pour une espionne parce qu'elle avait mis du papier journal sur la lunette des toilettes...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Pierre-Marie a dit :

pourrais-tu peut-être nous en dire davantage ?

la même que la tienne ? 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas la boite qui porte le même Nom que l'équipementier électrique, j'ai déjà lu des choses pas bien sur eux?

De toutes façons, ça vas sortir à un moment surtout s'ils continuent à prendre les clients pour des billes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Attention tout de même de ne pas condamner trop vite cette entreprise : il y a peut-être un problème sur le verre qui n'est pas de son fait.

 

Fred.

Edited by fred-burgeot

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, fred-burgeot a dit :

Attention tout de même de ne pas condamner trop vite cette entreprise : il y a peut-être un problème sur le verre qui n'est pas de son fait.

quel problème sur le verre peut expliquer que tu creuses de 15 mm en trempant dans l'acide ?
Je peux me renseigner auprès de gens plus experts en verre, et dans tous les cas avant de condamner l'entreprise il faudrait voir une photo pour tenter de comprendre et contraindre les explications possibles, mais on est dans tous les cas face à un cas vraiment abracadabrant. 
Il faut voir aussi si ils ont les éclats des morceaux qui sont partis, l'acide ne peut pas manger des bouts de verre aussi gros (à moins de se tromper d'acide et de mettre de l'acide fluorhydrique).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, jldauvergne a dit :

quel problème sur le verre peut expliquer que tu creuses de 15 mm en trempant dans l'acide ?

 

Pour les caractères de 15mm, pour ma part j'ai compris que c'était la trace laissée par l'encre (ou en tout cas la matière du crayon) et absolument pas des caractères gravés... les 15mm correspondant à la hauteur des caractères, pas à la profondeur dans le verre (comment serait-ce possible ?)

Quand Pierre-Marie parle de choses "gravées" dans le verre, je comprends plutôt qu'il parle de l'état de surface global, pas des caractères écrits.

Des caractères "gravés" se seraient vus malgré l'aluminure et je ne vois pas comment l'entreprise aurait pu "graver" quoi que ce soit sur le verre.

 

On émet des jugements et on condamne à partir de... ben on ne sait pas exactement quoi en fait.

 

Pour ma part j'ai envie de dire que pour cette entreprise, la solution de facilité aurait été de déposer l'aluminure sur le verre et de restituer le miroir au client, sans rien lui dire, en se disant que de toute façon il ne verrait pas la diffusion sur le ciel. Prévenir le client qu'il y a un pb est plutôt gage de sérieux. Toujours dans l'hypothèse où il s'agirait d'un pb d'état de surface, pas de choses visibles à l'oeil.

 

Fred.

 

Edited by fred-burgeot
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut PM, ca fait longtemps ;)

 

Bon alors des miroirs flingués au détraitement, ou au nettoyage par des entreprises de traitement sous vide, j'en ai eu quelques uns... Ça va du manque de savoir faire quand on utilise pas les bons produits, pour par exemple dé-traiter une sous couche de chrome, à la connerie pure et simple, comme casser un miroir, ou se gourer d'acide, ici de l'acide fluorhydrique qui a été versé accidentellement sur un 600...

 

600massacreFoucault.JPG

 

Avant sur le ciel:

600avantAlu.JPG

 

après sur le ciel:

 

600apresAlu.JPG

 

J'avais réussi a obtenir un dédommagement, au départ ils n'offraient là aussi que l'aluminune (sont mignons, après avoir flingué le miroir...), et après avoir bien bataillé j'ai obtenu un dédommagement correct.

 

Bref, contacte moi en privé, déjà pour savoir si c'est les même... ;)

Edited by DVernet
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now