BlackMaple

M13 le classique d'Hercule -DESSIN-

Recommended Posts

Cette fois je me suis attaqué à un grand classique : M13.

 

Materiel : 

Dobson 203 - Oculaire William Optics SWAN 15mm

Crayon graphites, inversion numérique.

 

En vision directe il est très diffus, très nébuleux. En vision périphérique tout le "piqué" des étoiles apparaît. Ce qu'il y a d'amusant c'est qu'une fois que vous obtenez cette sensation et que vous revenez en vision directe, vous arrivez à voir le "piqué" également en vision directe! Son observation est donc très variable en passant de la feuille à l'oculaire et l'on doit jongler entre les styles de vision pour faire ré-apparaître tous les détails. Reportez ça sur le papier n'est donc pas simple non plus...

 

5cf3c94649458_M13V2BK(2).thumb.jpg.26ea823395a8782c52c9037069c6f95d.jpg

 

 

  • Like 6
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Dessin très sympa, bien réalisé, avec les extensions d'étoiles typiques de ce qu'on voit a ce diamètre. J'aime beaucoup

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau dessin, bien conforme à ce que j'ai vu hier soir vers 0H au dobson 203 avec un oculaire de 10mm.

Je vais revoir ce soir en m'attardant sur la vision décalée :) !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très bon rendu. Allez, faut pousser le grossissement pour aller chatouiller le Y sombre.

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Yapo. Niveau grossissement je veux bien, mais pour ca il me faut d'abord un oculaire ! 😅 

 

Mamout84, ca c'est sympa d'avoir une confirmation d'observation du même soir avec le même matos quasiment ! Ca rassure sur la véracité du dessin. 😁

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau dessin de cet amas pas évident à dessiner :)

La forme générale est très bien rendue, bravo ;)

Bonne journée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est très réussi, et les bras ont été bien vus.

Comme le dit Yapo, il n'y a plus qu'à chercher le Y,  et la petite galaxie NGC 6207.

Bravo.

 

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau dessin qui restitue la vision à l'oculaire.
...Ce qui est, à mon avis, le sens de l'astro-dessin (mais je ne suis peut-être pas qualifié) : donner à voir ce que perçoit l'oeil humain, chose qu'aucun capteur électronique ne saurait faire...

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc vu à nouveau hier soir à la même heure, en m'attachant à la vision décalée,  je confirme :

Citation

En vision périphérique tout le "piqué" des étoiles apparaît. Ce qu'il y a d'amusant c'est qu'une fois que vous obtenez cette sensation et que vous revenez en vision directe, vous arrivez à voir le "piqué" également en vision directe!

 Bien beaux les bras, même avec un oculaire de 6mm !  Essayé aussi à 14mm pour plus de vue dans l'espace.  Pour moi, la plus belle des vues était à 10mm. Mais tout reste très bon aux 3 focales.
 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

[...]qui restitue la vision à l'oculaire.  ..Ce qui est, à mon avis, le sens de l'astro-dessin[...]

 

Mais totalement! L'astro dessin permet aux non initiés de voir concrètement ce qu'il est possible d'observer au télescope. A contrario des attentes "hubbuliennes" très exagérées quand on ne sait pas. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xavierc
       Nuit du 29 au 30 mars 2019
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne sur le terrain des ballots de foin.
       5 dessins : 8695 à 8699.
       
       A cause de la météo instable, la sortie avec le groupe Whatsapp de Webastro et mon Dobson 508 est annulée.
       J'apprends néanmoins que l'un des membres, Thierry, est déjà sur place depuis 20h avec son Dobson 350.
       Je tente vers 22h car les voiles sont moindres.
       Le temps d'arriver et de m'installer, il est 23h.
       Le terrain est vide de ses ballots.
       
       Le ciel est malheureusement encore voilé, avec des zones plus épargnées.
       
       Je dirige le Strock vers une galaxie du Lion.
       
       Observation 8695 : NGC3521.
       75x, 109x, 150x. A centre marqué et considérablement faible, cette galaxie montre aussi son halo diffus faible à très faible et incurvé.
       Les voiles dégradent l'image.
       
       
       J'observe ensuite une galaxie du Petit Lion.
       
       Observation 8696 : NGC3344.
       75x, 109x. Je la vois faible à très faible, très diffuse.
       
       
       A 1h l'habituel coup de barre survient, 20 minutes de sieste sont nécessaires pour lui échapper.
       
       Je passe aux galaxies du Bouvier.
       
       Observation 8697 : NGC5660.
       Je la repère à 75x et la détaille à 150x, faible à très faible, assez large, diffuse, et son centre visible qu'en vision décalée.
       
       
       Ce froid humide est désagréable mais n'atteint pas les optiques. Mais mes pieds oui, 1 heure plus tard.
       A 2h, les chouettes chevèches s'expriment.
       A 2h20 Thierry est parti.
       
       Observation 8698 : NGC5676.
       A 109x, elle montre des détails en plus de son centre faible : forme allongée, des nodosités VI3 à 5 et une barre VI3.
       
       
       Le ciel s'améliore, il reste pourtant des voiles par endroits.
       
       A la frontière du printemps et de l'été, je cherche une galaxie du Serpent.
       
       Observation 8699 : NGC5990.
       Elle reste petite à 150x, faible et condensée, un petit flocon céleste.
       
       
       Pour faire ce dessin, j'ai perdu du temps à rechercher mon crayon tombé au sol, il faut dire dans une zone riche de brins de foin pouvant être confondus avec. Une variante de l'aiguille perdue dans une botte de foin!
       
       A 3h49 L'ISS passe dans le Cygne et la Lyre.
       
       Le retour de voiles dans le Serpent et ma fatigue revenue sonnent le glas de cette nuit.
       Je remballe et dors pas moins de 3 heures sur la banquette arrière de la voiture avant d'envisager de rentrer.
    • By Guillaume BERTRAND
      Hello, 
      Allez je me lance, premier dessin lunaire !  
      Deux heures à l'oculaire Samedi soir pour mettre sur la papier la région d'Artistarque et la vallée de Schröter.
      Les conditions étaient plutôt mauvaises... stabilité vraiment pas top
      Coté technique Dobson Flextube 254mm et Ethos 8mm. Pas pu grossir d'avantage, ça bougeait vraiment trop.
       
      Bonne soirée !
      Guillaume

       
       
    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne au sud des ballots de foin.
       4 dessins : 8691 à 8694.
       
       Je suis prêt à observer à 22h au son des chouettes.
       Les horizons diffusants augurent de conditions de transparence perfectibles.
       Toute la soirée est passée dans la constellation de la Girafe autour de la galaxie NGC2403 par laquelle je commence.
       
       Observation 8691 : NGC2403.
       La galaxie majeure de la Girafe est déjà visible au chercheur 9x50 très faible et floue.
       75x, 109x, 150x, 201x.
       Les spires sont optimales à 109x. La galaxie faible et très diffuse montre plusieurs régions HII à 109x et 150x.
       Un bras VI3 se déploie à l'est, l'autre limite (VI5) flou se devine à l'ouest.
       A 218x, c'est le pullulement de nodosités à la limite. Assurément un objet à explorer encore plus en profondeur au Dobson 508!
       
       
       Le vent est gênant.
       Je poursuis la soirée d'observation sur d'autres galaxies de la Girafe.
       
       Observation 8692 : NGC2366.
       Son noyau est soupçonné à 75x, confirmé à 109x, faible à très faible. C'est très dur de voir le reste de la galaxie, une partie reste à la limite VI5.
       
       
       Observation 8693 : UGC3580.
       Repérée à 75x, elle est collée contre une étoile et reste compacte, très faible et petite à 109x.
       
       
       Je ressens de la fatigue à 23h50.
       
       Observation 8694 : IC2179 et NGC2347.
       109x. La galaxie IC reste très faible, petite, condensée, tandis que la NGC apparaît faible, diffuse, allongée en vision indirecte notamment.
       
       
       A 0h30 les chiens aboient au Nord-Est.
       Il fait froid, notamment aux pieds, ayant omis de mettre les bottes fourrées, trompé par la température clémente de début de nuit.
       Je pars.
    • By Merope
      Bonjour
       
      Lors de la dernière NL j'ai pu terminer un dessin de M 83 commencé l'année dernière
       
      Ça n'a pas été facile sans suivi avec un fort vent qui m'obligeait à replacer la galaxie dans le champ au chercheur après chaque trait de crayon...
       
      Bien que brillante dans le TN400, elle n'est pas très contrastée (moins que ne le laisse entendre le dessin) et l'interprétation de la structure spirale ne m'a pas semblé si évidente que cela.
       
      Dessin à 145x
       

       
       
    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne à l'entrée de la ferme
       6 dessins : 8669 à 8674.
       
       Toujours pendant les vacances, une éclaircie impromptue survient alors que je dîne sur Paris-Ouest avec 2 anciens collègues. Le beau temps tient contrairement aux prévisions, donc une fois la soirée terminée, vers 23h, je rentre dard-dard chercher le télescope rapide à installer, donc le 254mm.
       Je suis prêt à observer un peu avant 1h du matin, et choisis l'entrée de la ferme à cause du vent gênant d'Ouest.
       Je m'abrite en plus derrière la voiture.
       
       Je me focalise sur les galaxies du Lion.
       
       Observation 8669 : NGC3666.
       Vue dès 75x, elle se révèle très faible, diffuse. A 150x son centre stellaire est vu ainsi que son aspect allongé en vision indirecte.
       
       
       Il passe quelques nuages à 1h, poussés par un vent froid assez gênant.
       
       Observation 8670 : NGC3547.
       Je ne la vois pas à 75x, le repérage effectif se fait à 109x.
       Elle est faible à très faible, sa forme n'est pas évidente, allongée il me semble.
       
       
       A 1h45 je pars pour 25 minutes de repos dans l'auto.
       
       Je ré-embraye avec une galaxie du Lion.
       
       Observation 8671 : NGC3506.
       109x. Faible, elle est à la fois condensée au centre et à bords diffus.
       
       
       Je range les galaxies du Lion dans la boîte aux souvenirs pour cette nuit, direction une galaxie de la Vierge.
       
       Observation 8672 : NGC4124.
       109x. Je note son aspect diffus, ses limites floues, son centre faible et flou, et ses extensions très faibles à VI1.
       A 3h un passage nuageux descendu du Nord-Ouest contrarie l'observation.
       
       
       Ca se dégrade. Une heure de sieste s'écoule dans la Dacia à attendre le départ des nuages.
       Dans un ciel à nouveau dégagé, je rends visite aux galaxies de la Chevelure de Bérénice.
       
       Observation 8673 : NGC4293.
       75x, 109x. Elle est très faible, diffuse, et vue dès 75x.
       
       
       Observation 8674 : NGC4340 et 4350.
       Ces galaxies m'apparaissent à 75x puis 150x respectivement très faible et considérablement faible.
       
       
       Le vent a emporté vers la ferme l'une de mes cartes de la Revue des Constellations, .
       Je n'ai pas réalisé de suite que c'était ça le bruit de papier envolé. J'ai heureusement pu retrouver cette carte et pas tâchée par la terre humide sporadiquement éparse.
       
       Le camion de lait arrivé à 4h50 pendant ce dessin est reparti à 5h20.
       
       J'ai les pieds gelés.
       Les nuages reviennent fort alors que Jupiter apparaît dans Ophiucus.
       Il est 5h30, au vu des nuages arrivant à la limite de l'aube, je remballe et rentre directement.
  • Images