• 0
Phil49

Est-il normal de ne pas distinguer ces amas ?

Question

Bonjour à tous,

 

J'ai fait l'acquisition d'une AZ-EQ6 GT Pro il y a un mois de cela maintenant comme je l'expliquais dans un post à cette époque sur ce forum, pour finir de comprendre la MES avec une NEQ5 et un tube Sky-Watcher 200/1000.

 

Depuis, les premières galères avec cette excellente monture ont été récemment solutionnées en comprenant après lecture et relecture des docs que les mouvements incohérents avec le Goto étaient tout simplement dus au fait que je n'avais pas complètement serré... le frein de l'axe d'ascension droite !!

 

C'était il y a une semaine, depuis, le ciel voilé m'avait empêché d'observer les étoiles.

 

Hier soir, première ouverture, je pointe, je galère un peu pour arriver à placer Vega en tant que 1ère étoile du système de pointage Goto et Arcturus ou Dubhé en seconde, comme pour les deux ou trois autres fois précédentes, car, par manque d'habitude peut-être, j'ai du mal à trouver celles-ci en m'aidant des flèches du fait de l'éloignement par rapport au pointage initial du Goto et ce malgré une MES à mon sens très précise !

 

Pourtant ma MES est très bonne car (je n'aurai pas la prétention d dire "parfaite"), du fait que je suis chez moi, je ne bouge plus le trépied et à chaque observation j'ai l'étoile polaire pile poil sur la nouvelle mire à l'endroit attendu !

Je m'aide de l'excellent Synscaninit qui me fournit toutes les infos chaque soir.

 

J'ai fait l'acquisition cette semaine d'un chercheur TS Optics avec mire éclairée Vario B1060, coudé-redressé pour m'aider à pointer le plus précisément possible les étoiles lors de la phase  d'étalonnage à deux étoiles (choix de ma part) ainsi que d'un oculaire réticulé et éclairé également, le tout sur le site de Pierro-astro.

 

C'est très fébrile qu'hier soir j'ai utilisé tout ce petit monde pensant que cela me permettrait un meilleur pointage dans ma phase de découverte actuelle des objets du ciel profond, du moins les plus lumineux pour le moment...

 

Mais c'était sans compter sur le bon sang d'éclairage  public qui vient d'être mis en fonction début septembre et 2 magnifiques lampadaires à LED je pense, encadrent de leur magnifique torrent de lumière mon télescope derrière la haie pourtant haute et épaisse...

 

Je peux voir le ciel bien entendu, mais vous imaginez le résultat !

 

D'ailleurs, arriver à encadrer les étoiles guides n'a pas été une partie de plaisir malgré mes nouvelles acquisitions...

 

D'ailleurs je suis vraiment déçu de la qualité optique de l'oculaire réticulé, je le trouve flou ou du moins d'une définition très faible, c'est bizarre, à tel point que j'ai dû reprendre un oculaire de 32mm pour chercher Vega, puis le remettre pour finaliser le pointage !!!

 

Cependant, j'aurais une question : est-ce que l'éclairage public est la raison pour laquelle je peux voir M13 mais pas les autres amas  que j'ai essayé de distinguer hier soir tels que M39, M31, M52 ?

Je ne peux pas voir Andromède car je suis dans un quartier résidentiel et les arbres et haies me coupent tout ce qui est en dessous de la Grande Ourse ou de Cassiopée, à l'est le pignon de ma maison me bloque toute vue et au Sud j'ai un magnifique cerisier qui me bloque une grande partie de l'horizon...

 

J'avais pointé ceux-ci, cherché dans l'oculaire (le 32mm Omegon  Ploessel non réticulé), essayé d'explorer avec la raquette autour au cas d'un vraiment mauvais pointage, mais rien !

 

J'ai trouvé un spot dans un champ d'une agricultrice de l'AMAP où je suis, totalement à l'écart de la ville et bien dégagé, donc question éclairage je devrais être dans de bonnes conditions, mais avant de me lancer, je finis de prendre en main ma monture histoire d'être suffisamment autonome une fois sur place.

 

Merci d'avance pour vos conseils !

 

Bien astronomiquement,

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

14 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonjour pour M31 (la galaxie d'Andromède) et M52 si tu n'as pas accès à cette partie du ciel, c'est normal de ne pas les voir :D

Mais M13 et M39 dans un 200! Ton lampadaire doit être vraiment en direct dans ton champ de vision! Mais je pencherais plutôt pour une erreur de pointage de tes étoiles d'alignement. Vérifie bien avec une carte orientée comme le jour et à l'heure de ton observation.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Bonjour Maïcé,

 

Pour M31, oui pardon, c'est une erreur, effectivement, elle est derrière un arbre, normal, mais M52 non !

M13 , comme je ke disais, je le vois très bien, à tel point que je m'en sers de premier test pour voir la précision du Goto avec mes manips précédentes ! 

 

Pour le pointage de Vega, non, elle est tellement lumineuse dans cette partie du ciel qu'il est vraiment difficile de la confondre avec une autre, quant à Dubhe hier soir (les autres fois je choisissais Arcturus), la direction était cohérente et c'était la seule dans le champ de l'oculaire réticulé juste au dessus de ma haie avec la lumière de la tête des lampadaires qui encadraient..

Est ce que tu sous entendais une erreur de repérage de ces étoiles ou un manque de précision ?

 

Voici deux photos prises en plein jour pour montrer les lieux et les fameux lampadaires...

Pour l'orientation, on voit la monture orientée au Nord bien sûr et l'ouest et l'est et sud s'en déduisent...

Sur la droite de la photo 2, le pignon de la maison que l'on ne voit pas ici qui me masque l'est.

 

Vega est tout au dessus de la photo 1,à peu près dans l'axe vertical du lampadaire.

 

Lampadaire 1.jpg

 

Lampadaire 2b.jpg

 

Quant au jour et l'heure, non, effectivement, j'ai lu tellement de choses à ce sujet que j'ai même rebascule la langue du Goto en anglais pour me forcer à bien faire attention !

Quant à l'heure, je reprends stricto sensu toutes les infos de Syscaninit !

Est ce que l'heure qu'il mentionne ne serait pas la bonne ?

 

Philippe

Edited by Phil49

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je te parlais de jour et heure pour vérifier sur une carte. Le goto sera dans le choux si tu pointes Altaïr au lieu d'Arcturus par exemple même si tu as rentré correctement les heures et lieu d'observation.

il y a une heure, Phil49 a dit :

M13 , comme je ke disais, je le vois très bien, à tel point que je m'en sers de premier test pour voir la précision du Goto avec mes manips précédentes ! 

J'avais lu de travers, tu vois très bien M13 et non pas je ne vois pas M13 ni M39 ni M52.
Les choses peuvent s'expliquer par le fait que M13 est concentré et peut être peu ou prou considéré comme relativement "ponctuel"  alors que les étoiles de M39 sont plus éparses. Malgré tout avec un 200 tu devrais le voir, sauf si ton ciel est vraiment pourri dans cette direction, qu'il est beaucoup plus bas ou que tu as une erreur de pointage. M39 ressemble à un triangle d'étoiles brillantes et M52 à une concentration d'étoiles peu brillantes. Peut-être ton grossissement n'est pas adapté à la cible pour les détacher du fond de ciel.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Re,

 

Pour les étoiles guides, si j'en choisis deux, selon toi, quel serait dans un premier temps le meilleur "couple" pour les distinguer avec suffisamment de certitude et affiner le pointage du Goto, sachant que si j'ai bien lu, il faut assez d'écart pour que cela soit efficace ?

 

Pour la qualité d'observation, il est vrai qu'avec ce bon sang d'éclairage public, comme tu peux le voir sur les photos,  je suis handicapé pour le moment !

 

Hier soir je suis parti du principe qu'il valait mieux prendre un oculaire lumineux, un Omegon 32mm Ploessel, certes pas ce qui se fait de mieux, mais il faisait partie du "package" quand j'ai acheté d'occase ma première monture NEQ5 et le tube 200/1000 !

J'ai aussi une malette Omegon avec des oculaires plus puissants et une Barlow (pareil, fournis par le vendeur) , mais bon, même remarque pour la qualité ! :-(

 

Il y a 3 ans j'avais acquis un oculaire zoom Baeder Hypérion 8/24mm Mark IV qui me permettait d'avoir une vision relativement confortable.

 

Selon toi cela serait-il plus aisé de distinguer ces amas avec ?

 

Je ferai l'essai ce soir si la météo le permet, bien sûr.


Sinon, quel oculaire puis-je acquérir qui soit d'un bon rapport qualité/prix pour observer ces amas avec assez de netteté et de confort pendant cette phase de découverte pur moi ?

 

Bien amicalement

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Les oculaires omegon n'ont pas la meilleure réputation. Pour l'achat du matériel, je ne suis pas de bon conseil. Je n'ai que des oculaires haut de gamme, donc le rapport qualité/prix n'est pas mon fort ;)
Soit je peux me le permettre et j'achète celui qui convient bien à mon utilisation, soit je n'ai pas les moyens et je m'en passe mais je ne ferai pas le sacrifice de la qualité.
J'ai 2 plossl TeleVue, bon piqué et couleur "froide", des Nagler couleur plus chaude mais grand confort (j'ai un dobson) et des Ethos, la Rolls pour un dobson rapide, mais le prix est dissuasif. J'ai eu un UWA Meade d'ancienne génération qui était très bien aussi et d'aucuns disent que les ES sont super et vraiment moins chers que les TV à qualité équivalente, mais je n'ai pas testé.
Pour ton problème, ne me demande pas quelle combinaison va convenir à tes observations, essaie jusqu'à ce que tu trouves le grossissement qui sort tes amas du fond de ciel.

Edited by Maïcé
correction orthographe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Re,

 

Effectivement, c'est une façon de voir/gérer les choses ! ;-)

 

Personnellement j'essaie de trouver un juste équilibre, cela reste une passion, mais raisonnée, par conséquent je ne me jette pas sur un premier prix, mais je ne suis pas prêt non plus à m'endetter pour ! ;-)

 

Bon, si on laisse la marque et le modèle, si nous devions ne retenir que 2 ou 3 oculaires, pour l’observation, quels seraient-ils, et plus précisément pour du ciel profond, même si pour la planétaire je suppose qu'il doit y avoir des contraintes plus spécifiques ?

Un 24 ou un 32mm pour le plus large, puis... ?

 

Merci d'avance,

 

Bien amicalement

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Les longues focales sont réservées aux observations de champs larges, vastes nébuleuses mais attention si ton ciel est pollué,  l'image va manquer sérieusement de contraste. Je n'irais pas au delà de 25mm dans ton site pollué.

les focales intermédiaires entre 10 et 16mm sont intéressantes dans la plupart des cas et si le ciel est bon en planétaire, tu peux t'offrir une focale courte autour de 5mm avec un bon grossissement pour les objets lumineux, contrasté et compacts.

Sache tout de même que les focales les plus courtes sont souvent inconfortables avec un très peu de relief d’œil, c'est dans cette tranche que tu devras chercher la qualité optimale suivant tes finances.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir,

 

Bon, cela me donne déjà une petite idée de départ pour voir ce qui se fait dans ces focales !

 

Je viens de finir l'observation ce soir, bah pas de chance, même avec le Baader Hypérion 8/24mm, rien vu de plus ! :-(

J'ai essayé M27 et 57, rien...

Déprimant...

Même l'oculaire réticulé de 12.5mm est tellement sombre pour la recherche des étoiles guides que c'est galère...

 

Merci en tout cas pour les conseils ! ;-)

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 30 minutes, Phil49 a dit :

Même l'oculaire réticulé de 12.5mm est tellement sombre pour la recherche des étoiles guides que c'est galère...

Salut,

 

je pense que si tu utilises un chercheur type point rouge ou telrad au départ, tu "dégrossis" tellement que le pointage fin en est d'autant plus facilité après avec le chercheur réticulé et l'occulaire réticulé.

 

Bonne soirée.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 11 heures, Phil49 a dit :

Je viens de finir l'observation ce soir, bah pas de chance, même avec le Baader Hypérion 8/24mm, rien vu de plus ! :-(

J'ai essayé M27 et 57, rien...

Déprimant...

Comment dire, tu as vu la lune? En terme de pollution lumineuse pour le ciel profond, c'est elle la plus gênante. Pour peu qu'il y ait quelques voiles , c'est mort!

Attends la période proche de la nouvelle lune pour faire des observations en CP. ;)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Tu devrais aller faire un tour dans un club astro de ta région.

Tu en apprendras bien plus en une ou deux séances qu'en dix séances de galères tout seul.

Tu pourras aussi essayer divers matériels et oculaires et éviter des achats inutiles.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir,

 

Maïcé : Pas faux pour la Lune, c'est vrai qu'avec les deux lampadaires qui crachent leur torrent de lumière et la Lune, cela fait quand même beaucoup !

La Lune est cachée par un cerisier, mais les lampadaires hier soir donnaient l'impression d'un show avec leurs projections bloquées vers le haut mais hélas pointées vers le bas et le télescope par la même occasion...

 

Franck_77 : j'ai regardé cet ustensile et je pensais qu'il se substituait au chercheur, cela dit, sans chercheur, pas de camera d'autoguidage sauf à faire cohabiter les deux, chercheur et Telrad !

Du coup cela devient l'usine à gaz ! LOL ! ;-)

Mais ce système émet un faisceau lumineux ?

 

Den_b : Oui j'y pense, mais faut trouver le bon, pas de bons souvenirs de ma première inscription il y a 3 ans, les gens étaient plutôt acharnés à suivre à la semaine la promotion du club pour faire rentrer l'argent,  et mettaient tout le monde sur le pont, pas vraiment mon trip...

Je verrai avec un autre si vraiment je n'avance pas...

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 1 heure, Phil49 a dit :

j'ai regardé cet ustensile et je pensais qu'il se substituait au chercheur, cela dit, sans chercheur, pas de camera d'autoguidage sauf à faire cohabiter les deux, chercheur et Telrad !

Salut,

 

tu peux le substituer totalement avec un chercheur réticulé sur dob, étant donné la flexibilité de pointage. Sur eq, tu le montes en // du chercheur réticulé, si il est bien calibré, le réticulé te sers uniquement pour le calage fin, et franchement, c'est d'un confort !!! Au réticulé tout seul, si ta MES n'est pas "parfaite", tu peux passer une soirée entière à pointer ta 1ère étoile, étant donné l'étroitesse du champs, la vision inversée, les étoiles brillantes dans le champs que tu penses être la bonne, etc. Au telrad, tu as le ciel en "transparence", c'est surprenant de facilité, de fiabilité et de précision… Pour les Messier, tu peux arriver quasiment directement sur l'objet avec un bon atlas du ciel à disposition, et c'est pas du tout une usine à gaz :D

 

Bonne soirée,

Franck

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonsoir,

 

Waouh !

 

C'st bon, j'ai refait une observation ce soir, et j'ai dû recaler la polaire pour la première fois un peu plus.

 

Malgré les conditions déplorables, j'ai pu accrocher Vega dans le chercheur, et calibrer celui-ci et le viseur réticulé pour avoir l'étoile en pleine mire rétroéclairée toutes les deux !

 

J'ai eu du mal à trouver Vega dans l'oculaire, j'ai interverti celui-ci avec mon 32mm et j'ai pu la trouver facilement, j'ai remis l'oculaire réticulé et là, waouh, super brillante, Vega illuminait le cercle, defocalisée certes, mais une fois la mise au point faite, plus rien à voir avec les autres soirs, elle était clairement visible !

 

Pour ma deuxième étoile, j'ai pris cette fois-ci Alkaid, et là aussi, quasiment du premier coup elle était légèrement en bas du champ, je l'ai recentrée et ensuite j'ai pu voir que M13 était mieux calée, j'ai ensuite tenté ma chance avec M92, et là j'ai enfin pu distinguer un autre amas que M13 !

 

j'ai fini par la Lune puisqu'elle était là aussi, et quel spectacle !

 

J'avais l'impression d'être dans Apollo 13 en train de survoler celle-ci !

 

Une soirée qui fait oublier toutes les autres et un pas de plus dans le bon sens !

 

Bien amicalement,

 

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By STF8LZOS6
      Il s'agit de ma dernière acquisition, avec ses dimensions comparée avec un oculaire Orion Q70 32mm. Il provient d'un lot sorti de je ne sais où et mis en vente par ENS optical. Le produit proviendrait du fabriquant d'optique ASTRO Russe TAL 
      http://ensoptical.co.uk/siberian-50mm-ep?search=siberia
      L'oculaire a été livré sans bouchon, contrairement à l'image sur le site.
      ici des discussions, mais pas encore de vrai CROA:
      https://stargazerslounge.com/topic/341165-siberia-50mm-erfle/
      https://www.cloudynights.com/topic/644301-tal-eyepieces-particuarly-plossls/
       
      Je vous dirai ce que j'en pense à l'occasion.
       
      PS: A vue de nez, le champ doit faire 60°....
       
       
       


    • By Phil49
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      Vos diverses réponses à mes questions ont pratiquement résolu mes problèmes, mais il en reste un qui n'a pas trouvé de solution et qui me "pollue" la vie, c'est l'alimentation !
       
      Et sans alimentation, tout l’édifice s'effondre...
       
      Le challenge, banal en astrophoto est le suivant : comment alimenter 3 sources :
       
      - Le boitier Zwo ASIair
      - La camera Zwo ASi 294 MC pro (la camera ASI 120 Mini ne nécessitant pas d'alim, si je en me suis pas trompé, c'est déjà cela)
      - La monture AZ-EQ6 Pro Gt
       
      Nous avons d'un côté deux boîtiers alimentation avec prise normale et un autre avec l'adaptateur 5,5/2,1mm femelle avec son pendant mâle se terminant avec une prise allume cigare pour la monture AZ-EQ6 GT.
       
      Aujourd'hui, j'utilise un vieux booster Norauto pour alimenter uniquement la monture, mais bien évidemment avec les deux autres on change la donne et j'ai cru comprendre que les caméras refroidies étaient assez sensibles côté qualité courant fourni...
       
      J'ai pu lire plein de conversations sur les batteries voitures, au gel, les Powerbank LiPo etc, mais j'avoue que les branchements artisanaux me "branchent" moyennement et les prix qui s'envolent au delà de 200 euros encore moins...
       
      J'ai bien vu ce powerbank Bresser sur le site de Pierro Astro qui dispose d'une prise standard et de 3 prises 5,5/2,1mm.
       
      Deux possibilités à mon sens (ou 3 dans l’absolu) :
       
      - on exploite la prise alim standard et deux prises 5,5/2,1mm : 1 adaptateur secteur sur standard pour la 294, la monture et le boitier ASIair en 5,5/2,1mm, mais dans ce cas à il faut repasser en 5,5/2,1mm du boitier d'alim vers le powerbank et changer la partie mâle du câble de la monture : en mâle 5,5/2,1mm pour se connecter au câble femelle de la monture vendu par Pierro Astro avec l'AZ EQ6 GT vers mâle en 5,5/2,1mm pour se connecter au powerbank je suppose ?
      - on exploite la prise standard et une prise 5,5/2,1mm : mais il faut ajouter un boitier transfo de ce genre pour disposer de deux prises standards et brancher la monture sur une 5,5/2,1mm et utiliser un des adaptateurs fournis avec le powerbank celui qui fait allume cigare femelle vers 5,5/,1mm.
       
      Voilà, je cherche une solution, mais je commence à avoir mal au crâne !
       
      Est-ce que vous avez une meilleure idée, il y a tellement de possibilités au niveau connectique...
       
      Merci d'avance,
       
      Bien amicalement
       
      Philippe
    • By Arnaud17
      Bonjour à toutes et à tous,
       
      J'écris ce post pour vous donner mon retour d'expérience avec la monture iOptron CEM120. C'est une monture annoncée pour pouvoir emporter environ 50kg d'instrument (hors contre-poids). Elle est basée sur une variation du design standard de la monture équatoriale allemande qui permet d'avoir un soutien double de l'axe d'ascension droite. Elle offre aussi une compacité qui me paraissait intéressante. En outre, plusieurs versions sont disponibles avec ou sans encodeurs absolus sur les 2 axes. Étant à la recherche d'une monture pour un tube C14 (environ 25kg sans les accesssoires + 5kg de train optique et chercheur), et après consultation de forums d'utilisateurs, j'ai décidé d'acheter cette monture dans la version avec encodeurs sur les 2 axes. Dans cette configuration, le coût est d'environ 7 000 € en incluant un pied colonne et 30kg de contre-poids.
       
      J'ai reçu la monture en avril. A première vue, il s'agit d'une belle bête, compacte et avec un bon système de gestion des cables. Je l'ai donc installée sur le pied colonne et ai attendu patiemment la première nuit claire....
       
      Premier essai, première déconvenue : impossible de faire un alignement sur étoile, même en essayant les 2 méthodes proposés. Après consultation du service technique du distributeur, j'ai procédé à la mise à jour du firmware de la raquette et de la monture : il semblait en effet que les versions de ces 2 softs n'étaient d'entrée de jeu pas compatibles l'une avec l'autre ! La mise à jour est relativement simple mais nécessite l'achat de cables spécifiques.
       
      Deuxième essai, deuxième déconvenue : la mise à jour des firmware a permis de résoudre le problème d'alignement. J'ai donc décidé de regarder la qualité du suivi dont j'attendais de bon résultats au vu de la présence de l'encodeur en RA sensé éliminer l'erreur périodique. Première catastrophe !!!! La monture montre une oscillation permanente d'environ 5 secondes d'arc avec une fréquence de 2 à 3 Hz : autant dire qu'aucune observation n'est faisable dans ces conditions, même en visuel. J'ai testé des changements d'équilibrage de l'ensemble pour essayer de sortir d'une éventuelle résonance malencontreuse, rien n'y a fait.
       
      En accord avec le distributeur, nous avons donc décidé de renvoyer la monture chez iOptron et demander un échange standard. Pendant la préparation de ce retour, j'ai remplacé le tube du C14 par un tube de C11. J'ai pu constater que la monture se comportait normalement, sans oscillation et avec une qualité de suivi qui m'a permis de réaliser des poses de 250 secondes sans guidage avec une focale de 2,3m. On était bien dans les performances attendues ce qui m'a redonné un peu de confiance dans la CEM120. Je restait quand même perplexe quant à la raison de l'oscillation avec le C14.
       
      Le remplacement de la monture par iOptron a tardé 2 bons mois et une nouvelle monture est enfin arrivée en été. Entre temps, j'avais décidé de changer la queue d'aronde d'origine du C14 pour un modèle qui semble être plus rigide, juste pour enlever une source possible de faiblesse de l'ensemble.
       
      La seconde monture n'a pas eu de problème de firmware... dès la première nuit, j'ai pu commencer mes tests.... Catastrophe encore : le même problème d'oscillation est apparu immédiatement. Après d'autres tests, je me suis rendu compte que le problème vient sans doute de la conception même de la monture : un petite claque sur le tube provoque un mouvement du tube visible à l'oeil nu... je vous laisse imaginer ce que ça peut donner au travers d'un occulaire monté sur un tube de 4 m de focale !!! Il faut bien compter 4 ou 5 secondes pour que le mouvement d'une amplitude d'au moins 1 minute d'arc s'amortisse ! On jurerait que le C14 est monté sur une monture de lunette de grand magasin. Bref, ça plus l'oscillation de suivi font que la monture est complètement impropre à l'usage avec ce tube optique.
       
      A ce stade, inutile de vous dire que j'en avais plus qu'assez de la CEM120 et j'ai entrepris de la retourner définitivement. Je dois dire que le distributeur (astroshop) a été nickel : ils ont fait tout ce qu'on pouvait espérer d'un bon distributeur responsable dans un cas pareil. Exit donc la 2ème monture. J'ai cassé une seconde tirelire et je suis maintenant en attente d'une 10microns GM2000HPS... et je croise les doigts pour que cette fois soit la bonne.
       
      Si vous avez eu une expérience similaire ou différente de la mienne avec la CEM120, j'aimerais avoir votre témoignage.
       
      Bon ciel à toutes et à tous.
       
       
      Arnaud
       
       
       
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      Je suis en voie d'acheter un telescope 150/750 sur monture EQ5 ou EQ3-2,
      Et je me demandais si on pouvait juste monter un appareil sur la monture (pour faire de la voie lactée par exemple) sans qu'il y ait le télescope.
      Pourrait-on me l'indiquer ?
      Merci d'avance,
      Bonne journée/Soirée,
      Onhenriquanne..
    • By Onhenriquanne
      Bonjour,
      En quête d'un télescope, je désire donc aussi obtenir une monture équatoriale motorisée pour y faire de la photo. Les deux montures entre lesquelles j'hésite sont la EQ3-2 et les NEQ5 (même si on m'a dit que la NEQ5 est meilleur mais n'est pas là le sujet.
      Je désirerait faire mes observation dans mon jardin mais qui est penché, donc avec mon père nous allons creuser une plateforme de la taille de l'écartement des deux montures.
      D'où ma question (qui peut paraître bizarre aux premiers abords) : Pourriez vous m'indiquer la prise au sol des EQ3-2 et/ou NEQ5 (en taille maximale) ? Car j'ai cherché sur internet mais je n'ai rien trouvé....
      Bonne journée/Soirée,
      Onhenriquanne.
  • Images