Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

Sympa mais les étoiles sont un poil allongées non?

jérôme

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca a l'air balaise comme objet.

 

Beau résultat. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Belle prise sur cette galaxie Robert, particulière en effet il n'y a pas que sur Terre que tout ne tourne par rond !

jc 

Edited by mariobross

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour Robert,

 

C'est une cible originale qui montre bien la structure interne de l'objet, bien joué !

 

 

Amicalement

 

Christian

 

Edited by christian_d

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellente image! Quel pied sûrement d'imager là-haut! :)

Nathanaël

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beau challenge et belle image, bravo :)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bravo Robert,

C'est spectaculaire dans tous

les sens du terme !

Laurent

Edited by LaurentLab
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

T500 f/8, ciel de haute montagne... C'était prometteur mais au final, bof, des poses de 10s slt et des étoiles allongées. Dur non ?

Enfin, c'était peut être juste spécifique à cette série d'images ?

 

Cordialement,

 

Marc

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'aime bien le contraste entre les deux derniers commentaires... :D

@marc jousset, si tu veux prendre la mesure du truc, la petite double dont on discerne à peine la séparation sur l'image en bas à gauche a un écartement de 0.76" d'arc d'après les données du télescope Gaia.
Si tu mettais n'importe quelle autre image amateur à la même échelle, tu aurais des étoiles peut être plus rondes, mais surtout bien plus grosses et empâtées...

Plus l'image est stable et la turbulence faible, plus les défauts optiques et mécaniques sont apparents ; cela explique pourquoi même avec du matos de compétition comme ici, et des poses de 10s "seulement", on peut avoir des étoiles ovales. D'ailleurs, il se pourrait que ce soit de la dispersion atmosphérique à ce niveau... il faudrait voir à quelle heure la cible a été faite, je n'étais pas dans la coupole à ce moment là ;)


Le but de notre mission n'était pas spécialement de produire de la belle image, mais plutôt de mettre en évidence des choses que l'on voit rarement. Les détails de la structure interne de la galaxie par exemple...
Donc pour moi c'est une image réussie. D'ailleurs les étoiles ovales, ben je m'en fiche pas mal, c'est pas vraiment ce que je regarde dans une image astro, j'en connais même qui les enlèvent ;)

 

Romain

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon choix de cible, digne de l'outil utilisé 👍🏿

Sinon dans la vraie vie, les étoiles rondes n'existent sans doute pas, elles sont toutes aplaties aux pôles 😁

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, de la haute résolution avec cette image.

 

Je rejoint les commentaires de Romain sur le léger allongement des étoiles, par très bon seeing les défaits optiques de tout ordre, générés entre autre pas une mauvaise collimation, flexions du train optique sont alors perceptibles....  c'est certainement le cas ici, je le note quand mon ciel par chez moi est particulièrement calme.... mes petits pixels me mettent alors en évidence des petits défauts imperceptibles par seeing moyen.

 

@+

Christian

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 04/10/2019 à 20:45, Roch a dit :

Donc pour moi c'est une image réussie. D'ailleurs les étoiles ovales, ben je m'en fiche pas mal, c'est pas vraiment ce que je regarde dans une image astro, j'en connais même qui les enlèvent

 

Si tu as des étoiles ovales, cela concerne toute l'image, tu perds donc en netteté et détail aussi dans la galaxie là où tu cherches à résoudre la structure !

Je trouve ça dommage comme réaction, mais c'est votre mission, si vous êtes satisfait c'est l'essentiel.

 

Fred

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, zeubeu a dit :

Si tu as des étoiles ovales, cela concerne toute l'image, tu perds donc en netteté et détail aussi dans la galaxie là où tu cherches à résoudre la structure !


Je ne dis pas le contraire... une image avec étoiles parfaitement rondes aurait effectivement été plus résolue.
Sauf que cette image avec des étoiles rondes dont tu parles, avec une fwhm comparable, ben elle n'existe pas encore. Et pour cause... ce n'est pas des poses plus longues ou de l'autoguidage qui auraient arrangé les choses.
Bien sûr, ça pourrait aussi être la collim... a ces diamètres et focales, difficile de dire d'où viennent les défauts, mais elle venait d'être refaite du mieux possible considérant la turbulence du moment, donc je ne vois pas ce qu'on aurait pu faire de mieux.

Cependant, si tu considères une image "classique", avec des étoiles rondes à 2" de fwhm, comme réussie, pourquoi considérer celle ci, avec une fwhm plutôt proche de 1" et des étoiles légèrement ovalisées, comme ratée ? Si on reste sur un but de détailler au maximum, la deuxième est strictement meilleure.

Donc réussie à mon sens.

Romain

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Roch a dit :

Je ne dis pas le contraire... une image avec étoiles parfaitement rondes aurait effectivement été plus résolue.

 

Alors on est d'accord :-)

 

 

il y a 7 minutes, Roch a dit :

Cependant, si tu considères une image "classique", avec des étoiles rondes à 2" de fwhm, comme réussie, pourquoi considérer celle ci, avec une fwhm plutôt proche de 1" et des étoiles légèrement ovalisées, comme ratée ? Si on reste sur un but de détailler au maximum, la deuxième est strictement meilleure.

 

Oui tu as raison, il faut relativiser les échelles.

Et je n'ai pas dit que ton image était ratée, ça me faisait juste bisquer que tu dises t'en foutre des étoiles allongées :-)

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 8 minutes, zeubeu a dit :

ça me faisait juste bisquer que tu dises t'en foutre des étoiles allongées :-)


;)

 

C'est juste en réaction au fait que je trouve qu'on accorde beaucoup trop d'importance à ce paramètre, et qu'on oublie le contexte :D

Après c'est sûr qu'esthétiquement c'est bof, mais bon... :D

Edited by Roch

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'autant qu'un petit coup de Roundstar et youpi youpla :

 

5d9cc62aadc6c_Sanstitre2o0_02o1_-2.jpg.3fd870de711f66fe49bbd7aed2e2e590.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By fljb67
      Bonsoir , ou bonjour .
       
      Une NGC 7331 avec un seeing pas spécialement  bon ( d'où difficulté de mise au point ) ...juste avant que la Lune ne se lève.
       
      C'est mon premier test sur cet objet.
       
      Date : 16/11/2019.
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SW 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  ambiante ( ~ 3,7 °C )  suite à une erreur de ma part ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° )  :
       

       
       
      Phénomène d'ampglow bien visible en haut à droite.
       
       
      2°) Crop après Empilement de 17 images de 100 s chacune ( 1700 s en tout =  28 min 20 s au total )  ... sans offsets et avec des darks qui ne correspondaient pas ( d'où phénomène d'ampglow  qui n'a pas été dégagé ) :
       

       
       
       
      Bon, clair que le centre de la galaxie a été "cramé" ... et  que le fond du ciel est mauvais ( T ° caméra pas réglée + conditions météo + traitement à l'arrache ... entre autre  ).
       
      ... sans compter du fait que la MAP ( Mise Au Point ) est perfectible.
       
      La prochaine fois, j'essayerais de mieux faire. ^^
       
    • By fljb67
      Bonsoir , ou bonjour .
       
      Une M33 alors que la Lune commençait à pointer du nez ... et avec un ciel voilé  :  PHD2 donnait souvent des alertes sonores à cause de passages nuageux ... qui m'ont obligé à mettre certaines prises de vues à la poubelle.
       
      C'est un premier test sur cet objet ... et vu les conditions de daube niveau métép ces derniers temps dans mon coin, j'avoue ne pas avoir pu résister à la tentation de sortir mon matos malgré des conditions pas spécialement sympathiques ( passages de bancs nuageux +  Lune qui venait de se lever ).
       
      Date : 16/11/2019.
       
      Caractéristiques du matériel / prises de vues :
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500.
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SW 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8
       
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      Bonjour le fond du ciel bien présent à cause de la Lune ( entre autre ) .. et phénomène d'ampglow bien visible en haut à droite
       
       
      2°) Crops après Empilement de 13 images de 100 s chacune ( 1300 s en tout =  21 min 40 s au total )  ... sans offsets et avec des darks qui ne correspondaient pas ( d'où phénomène d'ampglow  qui n'a pas été dégagé ) :
       

       

       
       
      Bon, clair que ce n'est pas très beau, d'autant plus que j'ai du pousser les curseurs pour bien révéler la bestiole ... mais vu les conditions, le résultat final n'est pas si dégueulasse que je pensais initialement.
       
       
      D'autre part, je suis satisfait que M33 entre à peu près dans le champ de la caméra, alors que celle-ci est orientée "horizontalement" comme sur les atlas, à savoir : Nord en haut, Sud en bas, Est à gauche et Ouest à droite ... et que le système de guidage automatique ait fait son boulot. ^^
       
      La prochaine fois, j''orienterais la caméra "verticalement" afin que M33 y rentre correctement ... en espérant avoir un ciel de meilleure qualité.
       
       
    • By pfil
      Bonjour à tous,
       
      NGC 1169 est une galaxie située à environ 109 millions d'années-lumière dans la constellation de Persée. C'est une spirale intermédiaire, c'est-à-dire à mi-chemin entre une spirale régulière et une spirale barrée. Elle est aussi très pâle (magnitude 11.6). L'image a été réalisée le 25 octobre 2019, avec quelques poses datant du 11 janvier, en utilisant ma ST10 et le C14 de la Société Astronomique de la Montagne de Lure. Le temps de pose est de 180 minutes en luminance, 244 en chrominance, soit 7 heures. Le seeing était remarquable (1.37'' sur la luminance après compositage), ce qui permet de distinguer une bande de poussière devant l'embryon de barre, ainsi que les nodosités dans les bras spiraux. La petite galaxie en bas à gauche de NGC 1169 s'appelle PGC2280846. 



      La full est ici (à voir dans une pièce sombre, car le champ est très riche en petites galaxies) : http://pfilliatre.free.fr/images/images_astronomie/ngc1169_20191025_v3.jpg


      A bientôt,
      Philippe
    • By DJOUBS
      Je partage un nouveau timelapse avec cette fois-çi la Voie lactée.
      Réalisé avec un ami : Jean Philippe Kornmann dans la vallée de Névache.
      Avec de la musique..., choisir en tenant compte des remarques suscitées par mon timelapse sur la Lune cendrée...
      Remarques et suggestions bienvenues
      Dominique
       
    • By CAZILHAC Robert
      Lors de notre mission AstroQueyras du début Août 2019 nous avons pu mettre un APN Sony A7S au foyer du T620 F/D15 pour imager la célèbre galaxie NGC 7331 dans Pegase !
      Quelques pbs de couleurs au traitement final ,beaucoup de vent cette nuit là et surtout une collimation perfectible !
      Je vous propose un montage comparatif de la partie centrale en noir et blanc !! désolé pour les étoiles allongées( 9m de focale sans autoguidage !!!)
      Je rajoute un lien vers l'image couleur réduite à 50%
      http://www.astrosurf.com/pixiel/AQ2019NGC7331T620A7Sred50.htm
      et la version Noir et blanc réduite à 50%
      http://www.astrosurf.com/pixiel/AQ2019NGC7331T620A7Sred50NB.htm
       
      Robert

  • Images