DJOUBS

La voie lactée, timelapse dans les hautes alpes

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 1 minute, DJOUBS a dit :

Avec de la musique..., choisir en tenant compte des remarques suscitées par mon timelapse sur la Lune cendrée...

 

C'est parfait :)  : un time-lapse enchanteur, les notes cristallines s'harmonisent parfaitement avec la transparence du ciel et de l'eau, la voie lactée est magnifique.

C'est très agréable à visionner !

Bravo !

 

:) 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sympa. :)

 

La région du sagitaire est bien mise en valeur. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est superbe !  Bravo.

l’intérêt serait aussi de savoir  comment c'est fait .

 

Bernard_Bayle

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 hours ago, Bernard_Bayle said:

l’intérêt serait aussi de savoir  comment c'est fait .

Merci pour tous ces retours !

par rapport à la question ci-dessus :

Quant à la réalisation, en quelques mots, mais plus détails possible si besoin:

les séquences avec la voie lactée ont été réalisées avec 4 techniques différentes:

-1- la plus classique au 24mm F1.4 sur trépied fixe avec intervallomètre 15s de pose intervalle 17s

-2- même type de séquence avec mouvement premier plan due à l'utilisation d'un rail, déplacement latéral (1,5m)+ rotation(15° sur 1h30)

-3- séquence au 50mm ( grossissement intermédiaire sur le timelapse ) avec suivi sur une star adventurer mini / fonction astro-timelapse = retour point initial entre chaque photo

-4- séquence au 85mm ( plan ciel seul + crête qui arrive...) avec suivi sur star adventurer mini / fonction astrophoto = suivi et du coup on arrive sur la crête de la montagne...

Les séquences jour/nuit sont pilotées par l'application Dslrdashboard. l'application sur une tablette connectée en Wifi modifie les paramètres en fonction luminosité...

Avec plaisir je suis disposé à expliquer plus en détail

Dominique

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellent travail,félicitations et merci du partage !

Jean Pierre.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me joins à ces louanges :) C'est magnifique ;)

Bonne soirée,

AG

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo, très belle réalisation. Par contre je ne crois pas avoir vu avec quel boitier c'est réalisé ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est tres beau....  Avec la montagne en toile de fond, magnifique..

Share this post


Link to post
Share on other sites
40 minutes ago, spdx said:

Bravo, très belle réalisation. Par contre je ne crois pas avoir vu avec quel boitier c'est réalisé ?

Merci pour l'appréciation. Quant au matériel utilisé : 2 Canon 6D défiltré et 2 Nikon D610 dont 1 défiltré. Plus d'infos dans la description sous la vidéo dans youtube...;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est magnifique.

Et très émouvant pour moi car je connais le coin comme ma poche... Et nous avons vendu notre chalet il y a à peine un mois et ne sais pas quand je retournerai dans cet endroit merveilleux.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, emmanuel fontaine a dit :

Et très émouvant pour moi car je connais le coin comme ma poche...

Et oui Manu,  cette magnifique vallée de Névache j'y ai campé .... bon t'étais pas encore né .

 

Merci  DJOUBS pour les paramètres

 

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi c'est féerique , e suis un grand fan 

Patrice

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo c'est magnifique! Quelle douceur et quelle pureté! Et quelle technique, chapeau.

C'est toujours un petit spectacle de voir ce genre de vidéo!

 

Par contre il y a pas mal de parasite qui passe et repasse!! :D

 

C'est marrant l'illusion d'optique de croire que le niveau du lac baisse et remonte; on le voit surtout à la fin, sur le dernier plan...je me suis fait avoir :$:D

 

Bonne soirée

 

Emilien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Merci pour toutes ces appréciations !

Le cadre grandiose de la vallée de la Clarée aide beaucoup pour le résultat,

je vois également que la vallée de la Clarée est bien connue...

Dominique

Share this post


Link to post
Share on other sites

un TL qui donne envie d aller poser sa guitoune par la bas ...........:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi qui aime la montagne et l'astro, je suis enchanté par ce superbe TL

Merci du partage

 

Nicolas

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : IC 434 (  avec la "Tête de cheval" )
       
      - Date :  04/12/2019.  ( ou plutôt le 05/12/2019  ... après NGC 925 et M1 )
       
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie à -10 °C ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork ( pour la réduction d'étoiles ).
       
       
      Remarque : le seeing  était assez mauvais  .... mais il était meilleur qu'en début de nuit ... et le brouillard t a fini par disparaître
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      Phénomène d' Amp glow bien visible en haut à droite. ( bien corrigé avec les Darks ).
       
      ... sans compter le joli reflet d'une étoile. ( pas fait exprès ).
       
      La prochaine fois, je recadrerais en conséquence ( j'avoue avoir été focalisé sur le fait de vouloir absolument centrer la "tête de cheval" ).
       
       
       
      2°) Après empilement de 34 prises de vues ( 3400 s au total soit 56 min 40 s  ) avec DOF :
       

       
       
       
      3°) Crop :
       

       
       
      C'est la première fois que je tente ce objet avec le Mak.
       
      Clair que cela manque de signal et que le fond du ciel n'était pas "top".
       
      J'essayerais de faire mieux la prochaine fois. ^^
       
       
       
    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : M1 ( la nébuleuse du "crabe" )
       
      - Date :  04/12/2019.
       
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie à -10 °C ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork ( pour la réduction d'étoiles ).
       
       
      Remarque : le seeing ( décidément ) était horrible  .... avec certainement un peu de brouillard.
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      Phénomène d' Amp glow bien visible en haut à droite. ( bien corrigé avec les Darks ).
       
       
      2°) Après empilement de 20 prises de vues ( 2000 s au total soit 33 min 20 s  ) avec DOF :
       

       
       
       
      3°) Crop :
       

       
       
      Clair que le crop n'est  pas beau  .... comme quoi, le nombre de vues empilées ne remplacera pas un ciel de bonne qualité ( qui permet entre autre de pouvoir effectuer une MAP correcte ).
       
      Après, je n'en ai pas fini avec M1, car elle me plait bien cette NP.
       
       
       
    • By fljb67
      Bonjour ou bonsoir.
       
       
      - Objet : NGC 925
       
      - Date :  04/12/2019.
       
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie à -10 °C ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork ( pour la réduction d'étoiles ).
       
       
      Remarques :
       
      - La Lune était encore assez présente.
      - Le seeing ( décidément ) était horrible  .... avec du brouillard qui est arrivé en fin de la séquence de prises de vues.
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
       
      Phénomène d' Amp glow bien visible en haut à droite. ( bien corrigé avec les Darks ).
       
       
       
      2°) Après empilement de 26 prises de vues (  2600 s au total soit 43 min 20 s  ) avec DOF :
       

       

       
      Il subsiste un effet "vignettage" assez marqué  : cause humidité dans l'air ?
       
       
      3°) Crop :
       

       
       
      Voilà : c'est la première fois que je photographie cet objet ... donc quand même assez satisfait du résultat --> à refaire sans la Lune ... et avec un meilleur ciel.
       
       
    • By ALAING
      Bien le bonjour amis noctambules,
       
      Hé ben hier soir, chose incroyable depuis le mois d'octobre, un ciel à peu près dégagé
      Et donc, je suis sorti prendre l'air avec mon scope malgré la présence de la Lune.
       
      Je vous passe tous les emm... les divers problèmes que j'ai eu avec la monture et ma CCD
      Mais à force de persévérance j'ai réussi à enregistrer quelques images
       
      C'est donc à l'Intes M809 de 200mm à F10 avec la CCD Starlight SXV-H9, roue à filtres et filtres Baader.
      Vu l'éclairage ambiant, je n'ai fait que 6 poses Ha et 6 poses OIII pour la couleur ( poses de 300 sec )
      Et pour avoir un peu plus d'étoiles, j'ai fait une quinzaine de poses de 60sec au filtre clair.
      Pas pu faire plus à cause de la brume qui tombait et de la CCD très près du pied de la monture !
       
      Pour le traitement, c'est assemblé sous AstroArt, une image en couleur Ha-OIII-OIII
      et un compositage LRGB avec l'image de luminance. Retrait du gradient sous Astrosurface.
      puis découpage des bords et retouches finales sous PSP.
       
      Voilà donc ce que j'ai pu tirer en premier jet avec ces quelques images :
       

       
      Alors bon, j'ai pas postulé pour l'APOD et je sais bien qu'il va falloir ajouter encore quelques prises
      Par contre, dieu seul sait quand ! Et encore j'en suis pas sûr
      Mais vos avis seront toujours les bienvenus
       
      Je vous souhaite une excellente journée,
      AG
    • By fljb67
       
      - Objet : M1 ( la nébuleuse du "crabe" )
       
      - Date :  30/11/2019.
       
       
      - Monture : Takahashi EM10
       
      - Optique : Mak Skywatcher 127/1500. ( en réalité, plutôt 1400 mm de focale après test sur la Lune ).
       
      - Caméra photo : ZWO ASI 294MC Pro  ( Couleur ; 4144 x 2822 ; 4.63 x 4.63 µm ;  ~ 19.2 x 13.1 mm ; refroidie à -10 °C ).
      - Filtre : L-PRO Optolong coulant 31.75 mm. ( 1,25" )
      - Acquisition : Avec le logiciel ZWO ASICAP.
       
       
      - Suivi automatique :
       
      - Optique de guidage : Takahashi GT-40 { f = 240 mm ; D = 40 mm ; f/D = 6 }.
      - Caméra de guidage : ZWO ASI 290MM mini  ( N&B ; 1936 x 1096 ; 2.9 x 2.9 µm ; ~ 5.6 x 3.2 mm ; non refroidie ).
      - Logiciel d'autoguidage : PHD2  ( v2.6.6 ).
      - Réglages caméra de guidage  : Gain 90% ; temps de pose unitaire : 1 s.
       
       
      - Pointage : manuel avec un le viseur "point rouge" livré avec le Mak + chercher du type "chasse" + oeil électronique ( ASI 294 MC + chercheur SWO 50/240 ).
       
      - Lieu : Depuis mon balcon.
       
      - Mise en station  ( l'étoile polaire n'étant pas visible ) :
      Avec marquage au sol du méridien ( pour l'azimut ) + { rapporteur fixé à la barre du contrepoids + fil à plomb } ( pour la "hauteur" ).
       
      - Réglages  de la caméra : Raw 8  ; Gain 500 ; temps de pose unitaire : 100 s ; T° :  - 10°C ; Rouge 52 ; Bleu 62  ; Saturation : 10
       
      - Mode Binning 2  ...  ce qui permet , en mode Raw 8 ( contrairement au Raw 16 ) de multiplier la sensibilité par un coef compris entre 3 et 4 ... ce qui n'est pas négligeable.
       
      - Post-traitement : GIMP + PSE8 + Fitswork ( pour la réduction d'étoiles ).
       
       
      Remarque : le seeing ( décidément ) était horrible  .... mais au mois le ciel était "clair".
       
       
      1°) Une brute de chez brute ( 1 x 100 s )  plein champ ( ~ 0,79 ° x 0.54 ° ) :
       

       
      Phénomène d' Amp glow bien visible en haut à droite. ( bien corrigé avec les Darks ).
       
       
      2°) Après empilement de 8 prises de vues ( 800 s au total soit 13 min 20  ) avec DOF :
       
      ( 8 prises de vues seulement, car après, passage de nuages )
       

       
      Voilà : c'est la première fois que je photographie cet objet ... et dommage pour le fait que les nombreux nuages soient arrivés rapidement ( PHD2 Guiding commençait sérieusement à gueuler  )
       
       
  • Images