Looney2

On s'amuse avec un téléobjectif c'est fou [UN TROU DANS LA NEIGE].

Recommended Posts

Moi j'aime bien passer sur ce fil quand je le vois remonter. 

Il y a toujours des choses intéressantes à voir... 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Moi aussi :)

Et puis j'y trouve certaines lectures rigolotes ;)

Bonne soirée,

AG

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon ben vous voulez rire ? Hier soir je me suis "challengé", ils annonçaient beau et plus doux, un bon seeing et une bonne transparence. Alors il fait quoi bibi quand c'est comme ça ? Il sort le matos à 17h (ici il commence à faire nuit, on a 1h de moins qu'en France sur le soleil, en gros notre heure d'été c'est l'heure d'hiver en France et l'heure d'hiver ici c'est l'heure solaire...), met tout ça ne température, fout même une résistance chauffante sur l'objectif, on n'est jamais trop prudent et comme c'est bientôt l'heure de souper, je pourrai faire cuire deux oeufs sur la résistance au cas où...
 

Bref, j'installe tout ça, petite mise en station rapide (c'est toujours rapide avec le Skyguider Pro) et j'avais en tête d'attendre la deuxième partie de nuit pour essayer un cadrage sur Rigel et environs avec Atlas qui traine par là. En attendant, si on faisait un champ large au 70mm sur M31/M33 qui sont déjà assez haute ? C'est parti... Putain ça rentre au chausse-pied et il faut m'y reprendre à plusieurs fois pour parfaire le cadrage. C'est qu'on n'y voit pas grand chose dans le viseur avec un ciel pollué et un filtre CLS ! Je trouve un cadrage à peu près satisfaisant et comme madame s'impatiente parce que le souper n'est pas prêt, je lance les poses. Je décide de faire court : 60s à 1000 ISO mais à pleine ouverture. Pas forcément un choix judicieux du fait de la position extrême des deux galaxies qui vont être pile poile dans toute la merde des aberrations optiques : coma, vignettage, chromatisme, etc. Pas grave, c'est bonus, le but de la soirée c'est pas ça....
Donc voici 191x60s à 1000ISO avec le filtre CLS SVBony dans mon ciel caca (Bortle 8 certain hier soir) car oui, les prévisions c'est une chose, la réalité une autre... Il y a comme un voile léger et des passages nuageux en altitude qui me feront éliminer plusieurs dizaines de subs... La lune aidant, j'ai un gradient assez malade malgré la position très haute des objets. Le CLS Bouffe vraiment beaucoup sur les galaxies, on perd complètement la belle teinte jaunâtre pour se retrouver avec un truc soit plus bleuté (M33) soit beaucoup plus "neutre" sur M31 malgré une balance par photométrie.
D'ailleurs j'en ai bavé pour que la photométrie reconnaisse le champ dans Siril, en prenant comme référence M31 ou M33, le champ étant tellement excentré que j'essuyais un échec à chaque tentative. Qu'à cela ne tienne, je découvre NGC404 (Peugeot) collée à Beta Andromède... Et en plus on la voit très bien sur le stack malgré sa magnitude de 12.5 environ ! Paf ! Là, la photométrie trouve de suite. Bon à savoir...
Évidemment, quand je sors après 1h30 de poses, je m'aperçois que les conditions se dégradent et le seeing est vraiment pourri... J'insiste, j'arriverai à avoir 191 subs potable soit 3h11mn. Ensuite, et bien... Rideau !!! Cirrus, humidité, l'horizon avec Orion que j'aperçois à travers les nuages est vraiment très bas, Rigel et Atlas ça ne sera malheureusement pas pour ce soir... Je plie... Dommage !

L'image présentée souffre de nombreux défauts. Notamment un genre de trame qui suit le petit défaut de guidage en diagonale. Comment gérer ce genre de chose que je vois régulièrement sur des images amateur ? Pourtant mes DOF ont été faits hier soir, donc tout beaux tous neufs... Le gradient aussi semble avoir crée des zones plus ou moins denses à moins que ce ne soit "naturel" ? Des suggestions ? 

 

M31-M33traitement1.jpg

Edited by Looney2
  • Like 8

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben . . . moi je dis chapeau pour cette images avec ces conditions :)

Ici quand Madame s'impatiente de trop, je lui réponds qu'elle a aussi 2 petites mains qui peuvent faire tout pareil que les miennes ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1
  • Haha 1
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Looney2 a dit :

Des suggestions ? 

Propose à Madame de préparer le diner les soirs dégagés et toi tu le prépares les soirs nuageux :) . 

 

Il y a 5 heures, Looney2 a dit :

Donc voici 191x60s à 1000ISO avec le filtre CLS SVBony dans mon ciel caca (Bortle 8 certain hier soir) (...)

... pour un résultat qui n'est pas crotteux du tout. 

J'aime beaucoup le champ, ces deux galaxies dont M31 qui est souvent imagée au chausse-pied. Ici elle respire, chuis contente pour elle ! 

On voit que tu as bien étudié la compo, les galaxies quasi sur la diagonale et l'étoile rubis au milieu : bien vu.

 

Conclusion : bravo (et n'oublie pas de briefer Madame ;) .) 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ben, moi aussi, heureusement que je suis revenu pour découvrir la suite de tes magnifiques images :)

 

C'est vaiment  excellent, bravo :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Grand champ sympathique

 

Les trainées que tu observes sont a priori liées aux prises avec APN. J'ai le même inconvénient avec mon Canon 100D avec ou sans dithering et je ne sais pas comment supprimer ce défaut.

Cependant elles ne sont pas très visibles sur ta photo.

 

Bravo

 

Bon ciel

Patrick

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 06/11/2020 à 02:51, Lonelystar78 a dit :

Les trainées que tu observes sont a priori liées aux prises avec APN. J'ai le même inconvénient avec mon Canon 100D avec ou sans dithering et je ne sais pas comment supprimer ce défaut.

Cependant elles ne sont pas très visibles sur ta photo.


Bon, après discussion sur la page FB de Siril, c'est du "walking noise", problème plus ou moins prononcé selon le capteur et la caméra et la seule solution pour le virer c'est le dithering... DOnc avec le Skyguider Pro, si je ne veux pas passer ma soirée à attendre chaque fin de sub et donner un coup sur l'appareil pour le faire bouger aléatoirement, faudrait embarquer sur du guidage et de laisser faire le logiciel pour appliquer du dithering entre les poses. Là on passe à un autre niveau d'emmerdement et d'investissement. Je lorgne bien vers un système Raspberry Pi qui pourrait faire le bouleau avec une petite lunette de guidage mais disons que dans l'esprit c'est pas forcément ce que je cherche...
Tiens pour le fun, j'ai croppé à 200% Mirach pour sortir NGC404 qui a quand même une magnitude de surface de 13.2... Ciel Bortle 7-8 ! 

 

NGC404.png

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Looney2 a dit :

Là on passe à un autre niveau d'emmerdement et d'investissement.

Tu te fais offrir une 10micron et tu fais du dithering sans autoguidage et sans emm... :)

Ah par contre oui . . . ça a un coût ;)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, ALAING a dit :

Tu te fais offrir une 10micron et tu fais du dithering sans autoguidage et sans emm... :)

 


Je prends les transferts Paypal, pas de souci je t'envoie mon adresse email pour m'acheminer les fonds... :D

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ! ! ! Y a pas de Père Noël au Québec ? Une Mère Noël peut-être ?

Sinon, je veux bien te léguer la mienne mais . . . y a un peu d'attente xD

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je mets cette photo ici aussi vu qu'elle est dans la continuité du sujet et qu'il y a quelques autres images qui devraient suivre même si, le fait qu'elles aient été prises à f/2.8 induit beaucoup de coma très visible sur les étoiles brillantes... Décevant. :(

Donc la comète Atlas C/2020 M3 qui traverse Orion. 44x120s à 800ISO, toujours le même setup.

 

 

CometeTraitement1.png

  • Like 4
  • Love 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, Looney2 a dit :

Décevant. :(

Mais non mais non :) c'est un superbe souvenir au contraire :)

Bonne journée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/11/2020 à 19:01, ALAING a dit :

ci quand Madame s'impatiente de trop, je lui réponds qu'elle a aussi 2 petites mains qui peuvent faire tout pareil que les miennes ;)

Et ben le temps des attentions délicates passent bien trop vite...:|:P

 

 

Re bravo Lounî ! 

 

 

Amitiés

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, hamilton a dit :

Et ben le temps des attentions délicates passent bien trop vite...:|

Heu . . . Hamilton . . . c'est moi qui passe mon temps au piano à faire la cuisine :) et pas que ;)

Alors si on est trop pressé quand je fais quelque chose ben . . . on s'y colle :)

Faut pas abuser non plus xD

AG

  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant que je jouais avec la comète sur le PC, j'ai laissé tourner en "bonus" le 60D sur la rosette. Mêmes paramètres que d'habitude avec le filtre CLS dans mon ciel toujours aussi pourri et 43x120s à 800ISO avec la Lune pas très gênante même si elle n'était pas si loin que ça.
Par contre, au Québec on vit une semaine de folie côté météo, il fait 20°C... Cette nuit j'étais en t-shirt à 3h du matin dans l'arrière cour... Un 9 Novembre... On en profite quand c'est là car dans peu de temps je ne pourrai même plus y aller dans le jardin !!!! :):(
À vrai dire je ne suis pas très satisfait de la série d'hier, il y en a d'autres à venir mais la grosse erreur fut de vouloir faire les images à pleine ouverture. Aussi, je ne sais pas comment minimiser le bruit qui commence à me gêner, le "walking noise", le dithering et tout le tralala... Mais ça tient occupé et ça avance au moins. On finira bien par sortir un ou deux belles images ! ;)

 

rosettetraitement2.jpg

Edited by Looney2
  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Looney2 a dit :

j'ai laissé tourner en "bonus" le 60D sur la rosette.

Merci pour ce joli bonus :)

il y a 28 minutes, Looney2 a dit :

Par contre, au Québec on vit une semaine de folie côté météo, il fait 20°C.

Sans rire, j'ai vu des cultures de fraises en Alaska !

Bonne soirée,

AG

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon et comme il fallait attendre qu'Orion se lève et soit assez haute car c'était le but de ma soirée, il a bien fallu tuer le temps.
J'ai jeté mon dévolu sur la Flamming Star dans le Cocher qui prenait une position intéressante (la missionnaire) pour lancer quelques expositions. Il y a à priori un très léger défaut de suivi mais ça passe.

41x120s à 800ISO à 200mm f/2.8 CLS en pleine ville Bortle 7-8 Terrebonne, Québec.

 

 

flamingstar.jpg

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien aussi la position du missionnaire et très réussie :)

Bonne soirée,

AG

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Rosette est un peu trop contrastée à mon goût. Mais j'imagine que tu n'avais pas trop le choix, à pousser les curseurs pour compenser le manque de signal sous ton ciel pourrave ?

J'aime beaucoup la comète dans Orion, j'ai prévu de l'observer aux jumelles ce WE (sortie astro en montagne) ! Ca va cailler, il se pourrait qu'il gèle...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Une autre zone, qui, pour être honnête m'était complètement inconnue avant que je ne décide de la photographier, la zone de NGC7822 entre Cassiopée et Céphée. Ce sont des zones qui nécessitent beaucoup de temps de pose et de préférence avec des capteurs à l'aise avec le H alpha... Mais bon, qui ne tente rien n'a rien, alors je l'ai lancé en début de soirée pour faire chauffer le matos en attendant que les autres cibles soient plus hautes dans le ciel.
Là, du coup, comme je préparais la bouffe pendant que madame s'occupait des mioches, j'ai laissé tourner le bousin pendant 210mn... 3h30 d'exposition quand même... 105x120s pour être exact.
Bon, point de vue traitement, j'ai encore beaucoup de progrès à faire. Point de vue technique je me trouve confronté à des problèmes qui sont la limite de mon setup léger à savoir principalement la difficulté de faire du dithering avec un matos minimaliste. Aussi, il faudrait que j'essaye d'autres filtres anti-pollution, le signal que je sors est quand même pas super haut donc on pousse un peu plus les curseurs pour voir quelque chose.

Donc 105x120s, Canon 60D, CLS SVBony, 200mm à f/2.8, 800ISO, Skyguider Pro iOptron. Toujours depuis mon ciel pollué de banlieue et toujours Bortle 7-8...

 

NGC7822Traitement1.jpg

 

 

Et juste pour toi mon Bobinou japonais, je t'ai fait une version de la rosette un peu moins agressive... Vous reprendrez bien un peu d'rosette ma p'tite dame !!! :)

 

rosettetraitement3.jpg

Edited by Looney2
  • Like 3
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belles images :)

Mais y fait toujours beau chez toi on dirait ;)

Bonne soirée,

AG

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, autant le dire tout de suite, ce soir il caille !!! Tout est en train de faire des subs en ce moment et il fait -6°C au thermomètre. Mais c'est pas trop humide, on arrive encore à voir un petit peu les instruments sous le givre !

J'ai commencé la soirée tôt comme ici au Québec en hiver nous sommes à l'heure solaire, à 17h00, il fait nuit ! Glurp... Au moins tu sors le matos avant de souper et ça travaille pour toi pendant le fromage.

J'ai donc visé le trompe d'éléphant avec son repère phare l'étoile grenat...Et je me suis lamentablement vautré dans mon cadrage ! Heureusement la nature fait bien les choses, dans mon cadre apparait une zone sombre intéressante.... Ouffff...
Premier jet de traitement, je pense que je reprendrai ça à tête reposée plus tard.
60x3mn à 800ISO f/4 et 200mm de focale au Canon 60D as usual sur Skyguider dans mon ciel pourri Bortle 7-8 avec filtre SVBony CLS.

 

 

elephant14Nov.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By xs_man
      Salut la foule, et en particulier les bricoleurs, 
       
      Après l'imagerie martienne et grâce au concours fort utile du temps pourri de ces derniers mois,
      je tenais à vous présenter mon dernier "gros" bricolage en date : la résurrection/modification
      d'une grosse monture des années 90, une Meade LXD 750. Pour les non-connaisseurs, rien à voir avec
      la très piètre et très oubliable LXD 75... Non, là je parle d'une version aux stéroïdes d'une EQ-6,
      d'un calibre au moins équivalentaux CI 700, CGX, NJP, G11 et autres Vixen Atlux. Charge maximale
      d'une petite trentaine de kg pour du visuel/imagerie planétaire. Et on n'en trouve désormais que
      très très rarement dans les petites annonces sous nos cieux... Evidemment, à ce titre je me doute
      bien qu'il y a très peu de chance que cela intéresse vraiment quelqu'un de faire le même travail
      sur la même monture. Mais si quelques petites idées peuvent inspirer d'autres bricoleurs, alors
      j'en serais vraiment heureux !
       
      La LXD 750 avait été conçue dans les années 90 pour supporter les grosses lunettes ED 152 mm et ED
      178 mm Meade. Elle était épaulée par une petite soeur, la LXD 650, plus légère et destinée aux ED 102
      et ED 127 mm. A noter, elles ont aussi eu des versions antérieures, les LXD 700 et LXD 600 qui
      semble-t'il (mais à vérifier) avaient un catalogue d'objets moins nourri et à priori alimentées en
      12V (au lieu de 18V). Et il semble aussi que le socle de la monture ait évolué, il a été sérieusement
      allégé pour gagner du poids.
       
      Voici la page du catalogue Meade de l'époque suivit d'une comparaison de ma LXD 750 après modifications
      versus EQ6 :
       

       

       
      J'avais acheté cette LXD 750 il y a déjà quelques années à l'un des membre du forum (Ourspolaire23).
      Sans trépied (ni lunette !) et avec une électronique HS. De plus elle avait été repeinte en blanc
      et bricolée par ses précédents propriétaires. Dans un premier temps, je l'ai gardée juste comme une
      réserve de pièce pour la LXD 750 déjà à ma disposition et qui supporte (avec peine, il faut le
      dire...) mon Newton T400 F/D 4.5. Puis j'ai rapidement commencé à cogiter pour lui offrir une
      motorisation plus récente en remplacement du système à servomoteur courant continu agé de 25 ans
      qui de toute de toute façon était HS et irrécupérable :
       
      https://www.webastro.net/forums/topic/159469-quel-kit-de-motorisation-à-adapter-sur-monture-équatoriale-lxd-750/
       

       
       
      Après recherches, il apparait que les roues dentées de l'EQ6 et de la LXD 750 ont le même nombre
      de dents (180) et le même diamètre de 95 mm, ce qui va bien m'aider pour la suite ! Mon plan, au début,
      était d'acheter poulies et courroies crantées à part mais je n'ai pas réussi à trouver de poulies
      dentées en aluminium de 47 dents, que ce soit au format T2.5 (2.5 mm) ou même au format MXL (2.03 mm US).
      On m'avait suggéré de faires des pièces en impression 3D mais ça manque de précision et de solidité.
      Donc je me suis finalement rabattu sur un kit Rowan complet et... pas donné ! Et les soldes Optique
      Unterlinden sont ensuite passées par là et miracle... Un kit goto pour EQ6 qui me tendait les bras !!

      Je pense que cette motorisation est un peu limite pour une telle monture mais Fred (Zeubeu) a quand
      même motorisé un télescope de 500 mm avec ce même type de kit  !
       
      https://www.webastro.net/forums/topic/132038-construction-dun-t500-et-de-sa-monture/
       

       

       
      Avant de m'attaquer à l'adaptation de la nouvelle motorisation, j'ai testé (sans succès) puis démontée
      l'ancienne motorisation avec ses cartes électroniques. Et là l'explication du problème est devenu
      évidente, le moteur d'AD ne tournait plus à cause d'un manque de jeu sur la VSF qui s'était grippée.
      Et l'électronique avait morflé, ça dépassait le simple fusible qui a sauté. Je n'ai pas réussi à la
      réparer donc j'ai purement et simplement viré sans regret tout le vieux système(cartes électroniques
      et servomoteurs avec leur réducteur). Dommage quand même pour les manettes de suivi manuel, perdues
      dans la bataille...
       



       
      Bon, sans vouloir vexer personne, il faut dire que cette pauvre monture avait subit quelques
      maltraitances par le passé et nécessitait une bonne remise en forme... Virer et refaire la piètre
      peinture blanche qui s'écaillait de partout, les jeux fonctionnels à rerégler avec soin, le réglage
      de latitude complètement modifié à revoir... Ce dernier bricolage est d'ailleurs pire que le
      médiocre système d'origine... Sans oublier le graissage des roulements et roues dentées qui lui
      avait été fait mais à réactualiser pendant le démontage, ça ne mange pas de pain.
       
      Première étape :
      ------------------------
      Démontage complet et graissage. Assez facile, on voit bien que cette monture a déjà été démontée
      dans le passé. Et surprise, c'était en fait une LXD 700 rebadgée et "upgradée" en LXD 750, le
      marquage "LXD 700" ayant été masqué par un nouveau badge "LXD 750". Comparativement à ma seconde
      LXD 750 un peu plus récente et non modifiée, elle est aussi sensiblement plus lourde, le socle
      étant nettement moins optimisé.
       
      Deuxième étape :
      ---------------------------
      Tant que la monture est démontée, ponçage/grattage de l'horrible peinture blanche qui tenait à peine.
      Par contre l'ancienne peinture était elle bien accrochée et je l'ai finalement gardée comme sous-
      couche, même si c'est pas terrible. Le choix de la couleur ? Pas difficile, il me restait une bombe
      de peinture de couleur bordeaux achetée pour repeindre des caches latéraux d'une moto XS 850. Mais
      la moto ayant été revendue entre temps, la bombe est restée et m'a finalement servi pour la LXD.
      Bon, il a quand même fallu en acheter 2 autres de plus pour faire les 3 couches...
       

       
      Troisième étape :
      --------------------------
      Il est temps de refaire le système de réglage de latitude bricolé. Impossible de rattraper le
      désaxement de l'axe de latitude, il a été mal repercé. Heureusement c'est surtout plus inesthétique
      que réellement problématique pour la mise en station. Le filetage d'origine ayant disparu, de toute
      façon pas moyen de revenir en arrière, comme à l'origine. Donc autant modifier au mieux l'existant
      sans chercher à tout prix à retrouver l'"authenticité". L'axe de remplacement est un gond de portail
      avec tige fileté, la poignée vient d'une scie à carrelage et la grosse molette de serrage a été
      acheté chez HPC si je me rappelle bien.
      J'ai récupéré le filetage de la vis de réglage de latitude qui avait été agrandi à M14 mais un
      filetage très réduit à cause de la finesse de la paroi à cet endroit (!!??). J'ai
      donc acheté puis collé une douille en laiton M14/M10 pour revenir (presque) au diamètre d'origine.
      Et comme tout cela avait de toute façon été modifié, j'en ai profité pour ajouter une douille en
      laiton et une contre-vis comme sur une EQ-6. Non sans avoir ajouté un renfort, la cloison en
      aluminium étant relativement fine à cet endroit. Et au final, c'est bien mieux comme ça !
       
      En photos, les anciennes modifications sur la latitude, puis le montage d'origine et enfin
      les nouvelles modifications perso :
       

       

       

       

       
      Quatrième étape :
      ----------------------------
      Adapter la motorisation d'ascension droite du kit d'EQ-6 et du kit Rowan.
      Et petit soucis, les grandes poulies du kit Rowan ont des trous de diamètre 10 ou 12 mm là où
      les axes des vis sans fin de de la LXD 750 ont un diamètre de 6.35 mm (1/4" en mesure US).
      Heureusement l'ami Norma m'a gentillement usiné 2 douilles d'adaptation en bronze ! Sauvé, merci !
      En plus, grâce à ma fabuleuse perceuse à colonne achetée... au Lidl, j'ai pu réusiner le support
      du kit Rowan pour l'ajuster à la LXD et pouvoir régler la tension de la courroie.    
      Ici je n'ai pas pu réutiliser la courroie du kit Rowan, trop longue, il m'a fallut en acheter
      une plus courte de remplacement (chez HPC).

      J'ai essayé de placer le moteur d'AD le plus bas possible mais il dépassait encore trop pour
      pouvoir remonter directement le capôt d'origine. Évidemment j'aurais pu faire une découpe et
      laisser dépasser le moteur mais autant faire d'une pierre deux coups et fixer en même temps la
      carte électronique du kit servant d'interface. De toute façon elle ne passe pas dans les panneaux
      latéraux démontables donc c'était la meilleure place.

      J'ai trouvé un solide boitier aluminium type boitier de protection pour électricité  électronique
      et déjà peint en noir, avec les bonnes dimensions et presque de la bonne hauteur. Après adaptation
      et ajout d'une prise RS232 pour le moteur de déclinaison, il remplace avantageusement l'ancien capôt.
      Je l'ai enfin découpé pour faire place à la carte électronique.
      A noter, Pour laisser suffisamment de place à la grande poulie du kit Rowan fixée sur la vis sans
      fin, pas le choix, il m'a quand même fallut gratter un peu d'aluminium du corps de la monture.
       

       

       


      Cinquième étape :
      ----------------------------
      Adapter la motorisation de déclinaison du kit d'EQ-6 et du kit Rowan.
      Exercice nettement plus difficile, je me suis bien amusé ! Impossible de fixer directement la
      grande poulie 47 dents sur la vis sans fin de DEC sans grosses modifications, à cause de la trop
      grande proximité de la grande roue dentée et du petit capot de protection. Après d'intenses
      cogitations, je me suis rabattu sur une solution plus complexe avec un axe intermédiaire. Avantage,
      cette option permettait en plus de réutiliser les 2 poulies de l'ancienne motorisation de la LXD.
      Il me restait donc à trouver une solution toute prête avec un diamètre de 6.35 mm (1/4"). Et j'ai
      pensé aux fraises à bois pour défonceuse dont certaines sont équipées de 2 roulements de guidage de
      même diamètre externe. Et sur le site bien connu de Jeff (Bezos), j'ai trouvé un modèle bien adapté.
      D'abord, il faut meuler des lames tranchantes puis fabriquer un support dans un bout d'aluminium
      épais de 20 mm.  Pas de bol, l'un des 2 petits roulements accrochait donc remplacement, encore une
      fois merci Jeff... Beaucoup de travail pour réaliser cet assemblage "maison" incluant la modification
      du 2e support du kit Rowan et la fabrication d'un support de fixation au corps de la monture.
      L'ensemble permettant en plus de tendre les deux courroies. Et dernière contrainte de taille, il faut
      éviter de masquer l'ouverture du viseur polaire !

      Une fois de plus la fabuleuse perceuse à colonne Lidl s'est avérée absolument incontournable.
      Enfin j'ai fabriqué un nouveau cache latéral en remplacement de l'ancien, trop découpé. Il supporte
      la prise DB9 pour connecteur le moteur de DEC à la rallonge vers la carte de commande.
       

       

       

       


      Sixième étape :
      ------------------------
      Adapter une platine vixen/Losmandy.
      D'origine la tête de la monture était une pièce spéciale supportant la lunette et directement
      boulonnée sur le hut de l'axe de déclinaison. Tout sauf pratique ! J'ai donc opté pour la modification
      d'une tête d'AZ-EQ6 au double format Vixen/Losmandy. Et le magicien Norma a transformé la citrouille
      en carosse. Derniers petits ajustement des têtes de vis, peinture en noir à la bombe et hop, la monture
      a enfin une tête !
       
      La platine avant modification et après modification :
       

       

       

       
      Septième et dernière étape  :
      ---------------------------------------------
      Il ne reste plus qu'à monter le tout sur le trépied géant Meade raccourci que j'ai déjà et direction
      les étoiles pour valider le tout sur le ciel" : vérifier le suivi et vérifier que le Goto fonctionne.
      Je dois aussi être sûr que le sens de rotation des moteurs est le bon.
      Vérification rapide faite le soir du 25 Janvier, la monture chargée avec le T 300 F/ 5.3.
      Entrainement OK. Le 300 suit sans problème  Sens des moteurs OK, du moins OK sûr en AD.
      EP non mesurée mais conséquente, comme sur les vieilles EQ6. Je m'y attendais. Mais le suivi est
      lisse et sans à-coups, merci la courroie, ça fera l'affaire pour le planétaire et du CP en poses
      courtes. Test du Goto après alignement, ça marche, les moteurs tractent.
      Restera encore l'ultime test en CP poses courtes pendant quelques heures...
       

       

       

       
      Bilan final :
      -----------------
      Malgré une partie d'éléments de récupération, mais avec tous les petits achats en plus du kit EQ-6 et kit
      Rowan (platine EQ-6, boitier aluminium, fiches RS232, douilles laiton, visseries diverses, molette,
      morceaux d'aluminium, fraise avec roulements, gond de portail, peinture,...), le résultat est sensiblement
      plus coûteux que le prix de cette monture en occasion. Mais ça n'était pas non plus le but visé, la priorité
      étant juste le plaisir de bricoler, d'adapter, de rajeunir et donc de donner une seconde vie à cette rare
      et belle monture !
       
      Reste quelques petits détails ultimes à régler mais je suis satisfait du résultat.  
      Encore une fois merci à la perceuse à colonne Lidl à 80 Euros, très bien amortie en peu de temps....
       
      Albéric
    • By b2
      Bonjour,
      La première de 2021. La célèbre tête de singe (ngc2174, au Nord la constellation d'Orion), version originale en n&b (Ha). J'espérai pouvoir faire la version colorisée mais la météo ne semble pas d'accord...
      Coté setup : FSQ85, EM200 usd3, QHY695A, guidage Lodestar. Prétraitement et traitement : PixInsight/Photoshop + un petit coup de "Topaz denoise" sur la starless. Ha : 17x600"
      Acquisitions Romainville (Seine St Denis)
      Bon ciel

    • By maxip
      Bonsoir,
      Voici un test sur une nébuleuse bien connue : La bulle et l'amas ouvert Sel et Poivre. 
       
      Les conditions n'étaient pas vraiment optimales mais l'envie d'essayer le filtre L-Extrême m'ont poussé dehors.
      Le ciel était bien dégagé, avec une lune à 92%, une température de 1°C, et une FHM a 2,9.
      Camera ASI2600 à -10°c
      51 x 180 s
      Filtre L-Extrême
      FSQ106
       
      Le cadrage m'a permis de capturer La nébuleuse de la Bulle, NGC7654 (amas Sel et poivre), une étoile double (4 Cas) et un bout de NGC7538 que je croyais dans le cadre.
      je n'ai pas eu le courage de compléter avec une série avec le filtre L-pro.
      Donc pas la photo du siècle mais ce filtre me plait bien pour un soir avec la compagnie de la lune.
      Maxime
       
       
       

    • By Nicolobrica
      Je fais beaucoup de photos diurnes, notamment en macrophotographie, avec un Olympus EM-1 Mark ll. IL se trouve que ce boitier a un excellent capteur  (on en trouve un dérivé dans l'Altair Hypercam 269C) et je me suis amusé a le tester en pose courte lundi soir, très rapidement. Pour être honnete je ne partais pas pour faire des poses courtes, mais le ce capteur a le meilleur snr a 1600iso, je me suis donc calé a cette valeur, et a 30s tout était cramé, j'ai donc abaissé le temps de pose jusqu’à obtenir le dosage voulu, 10s était le maximum.
       
      Pilotage de l'apn depuis le pc avec Olympus capture, Sharpcap en mode folder monitor pour pouvoir faire du live stacking en même temps, tout fonctionne! Je n'ai pas eu le temps de soigner la map, elle est imparfaite (aigrettes légèrement dédoublées a 100%) et je n'ai stacké que 76X10s, soit 12mn. Précision, la Lune était juste au dessus d'Orion et bien enflée.
       
      Voici le résultat en passant par Siril. Je n'ai pas fait de darks, par contre j'ai utilisé la fonction dark auto du boitier (il prend une pose de 10s, puis une seconde pose de 10s obturateur fermé, et soustrait tout seul le "dark", avantage c'est toujours fait à la même température que l'image, inconvénient c'est probablement moins efficace que XX darks empilés et moyennés, mais je n'avais pas le temps)
       

      76X10s 1600iso Olympus OM-D EM-1 Mark ll
       
      C'est évidemment loin d’être parfait, mais ça donne une idée du potentiel, qui aurait pu imaginer qu'on aurait ça en 12mn il y a seulement quelques années, avec un apn qui plus est (on parle d'un µ4/3, pas d'un FF a gros pixels type A7S)? En tous cas pour ma part le test est concluant et la prochaine fois je m'appliquerai!
       
       
    • By Superfulgur
      M 42, avant hier soir.
      Comme d'hab : une belle éclaircie, je monte vite fait la EQ 6, je pointe la Polaire en tant que mise en station, mise au point direct sur le Trapèze et vaz-y, en remote, depuis le canapé, pendant Killing Eve.
      Pendant la pub, je retourne me les geler une minute pour remettre le Trapèze au centre, et c'est reparti.
         
      La Lune Gibbeuse est dans les Gémeaux, c'est chaud, mais bon, on verra bien... Des cirrus à la con passent de temps en temps, mais tant pis, c'est parti............
         
      Télescope de 150 à F/12, Nikon D810 A, 460 poses de 15 secondes à 1000 ISO, filtre DTC, euh, pardon, STC.
       
      DOF : j'ai fait mes flats avant la nuit, sur le ciel, en faisant la mise au point sur la Lune. Les offsets et les darks en fin de poses.
      Traitement Siril.
      Puis Photoshop, impossible, j'y arrive pas, trop dur pour moi, c'est @frédogoto qui se charge du traitement, je sais pas comment il fait, avec PigInside, je suppose, bref, à la fin, comme souvent, je misque son traitement avec le mien, mais là, clairement, c'est sa photo à 90 %... Bravo et merci, Fredo ! 
       

       
       
       

  • Upcoming Events