• 1
S3RV4L

DOBSON - BUDGET TOTAL 1000 EUROS MAX

Question

Bonjour,

 

Je m'appelle Jeff, 35 ans, Breton et mon pseudo se prononce SERVAL.

Je suis passionné par l'univers et ces grands principe qui le régissent.

J'ai de nombreux outils/machines à ma disposition et un peu d'expérience en CAO / Mécanique / Electricité / Informatique. ( Je suis gérant d'un atelier de métallerie/usinage )

Le passage de la comète NEOWISE a été un déclencheur pour investir dans un télescope.

Après ( 3/4 semaines ) beaucoup de lecture / consultation sites marchands / visu vidéos & tutos / rencontres , je suis prêt à investir dans un dobson.

 

Critères pour le choix :

  • Expérience = 0
  • Situation Géographique = J'habite à la campagne sans pollution lumineuse à partir de 22H/23H -  ( Bleu : 1800–3000 étoiles / Bleu nuit : 3000–5000 étoiles ) - Carte pollution lumineuse
  • Manutention = Grande maison avec accès direct à la zone d'observation
  • Objectif = Je veux observer Lune / Planètes / Ciel Profond & Faire découvrir le ciel à mes enfants
  • Je veux chercher les objets moi-même = Pas de GOTO / PUSHTO

 

En stock:

- Une carte du ciel Stelvision 365

- Une lampe torche avec le mode rouge

- Nikon D5200 pour l'avenir lointain

 

Budget de 1000 Euros MAX qui doit comprendre:

  1. Le télescope
  2. L' outil de collimation
  3. Un ou deux objectif de qualité dont un grand angle
  4. Une bible du ciel - 25 EUR
  5. Un viseur si nécessaire type Telrad / Point rouge vert / Lunette airsoft
  6. Les outils de nettoyage si nécessaire - 25 EUR

 

Caractéristiques minimales:

  • PO en 50.8mm / 2"
  • PO type Crayford démultiplié
  • F/D entre 4 et 6
  • Ouverture minimale 254
  • ( Une queue d'aronde ou la possibilité d'en installé une . A priori, c'est toujours possible ! ? ) *
  • (1 ou 2 accessoires max) **

 

 

* Vu la taille de l'instrument, je souhaite pouvoir évoluer vers l'astrophotographie à très long terme si je le souhaite.

Un tuto disait que les BRESSER était mieux pour prévoir car il y avait un collier avec le bon déport... ?

Dans le pire des cas; avec quelques conseils; je suppose que l'on doit pouvoir usiné des cales pour décaler la queue d'aronde et répartir correctement les efforts.

 

** Vu que les accessoires sont souvent de mauvaise/moyenne qualité, moins il y a d'accessoires, plus le pourcentage du prix est dans le télescope.

 

 

Je ne vous mets pas de modèles pour l'instant, pour voir vos avis et partir de cette base pour faire une sélection.

Merci de m'avoir lu et bonne soirée.


 

Notes et références:

 

 

Liste des instruments par ordre de prix et diamètre décroissant #La Chaine Astro - cdlc48

Liste des instruments par ordre de diamètre puis prix #La Chaine Astro - cdlc48

 

 

---------------------------------------------------------------

FUTUR EDIT POUR LE CHOIX FINAL

---------------------------------------------------------------

 

 

---------------------------------------------------------------

Share this post


Link to post
Share on other sites

19 answers to this question

Recommended Posts

  • 0
il y a 29 minutes, S3RV4L a dit :

Expérience = 0

Ca ce n'est pas le matériel qui comblera cette lacune : un club, il vous faut que diable !

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Salut @S3RV4L

et bienvenue

pour ton budget tu reçoit un skywatcher 254

le chercheur est compris avec

les oculaires explore sientific sont de très bons oculaires pour commencer même pour les amateurs : https://www.astroshop.de/fr/oculaires/15_10/m,Explore-Scientific/a,Zubehoer.Allgemein.Bauart=UWA   et  https://www.astroshop.de/fr/oculaires/15_10/m,Explore-Scientific/a,Zubehoer.Allgemein.Bauart=XWA

les colliers sont ici et la queue d'aronde

puis enfin l'outil de collimation avec adaptateur 2" vers 1.25" https://www.astroshop.de/fr/collimateurs-lasers/collimateurs-lasers-skywatcher-1mw-red-1-25-/p,62993#tab_bar_0_select

les télescopes sont très demandés en ce moment donc tu auras largement le temps d'aller visiter un club ce que je te conseille fortement

 

emmanuel

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

evite astroshop , et va voir un club avant de te lancer 

 

sinon 250 c est bien :) mais avant de te lancer et d etre decu , passage dans un club ou une nuit aux etoiles 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Salut  @S3RV4L,

 

Tu écris  "Après ( 3/4 semaines ) beaucoup de lecture / consultation sites marchands / visu vidéos & tutos / rencontres , je suis prêt à investir dans un dobson." on peut tout de suite dire que tu vas être déçu par ton achat ..., on achète pas une voiture si on a pas le permis et que l'on ne sais pas si on veut faire de la ville ou du tout terrain et sans essayer le véhicule pour vérifier la puissance du moteur, le volume du coffre..., lire Autoplus n'est pas suffisant. Il faut pratiquer un peu avt  pour comprendre ce que l'on a vraiment besoin, un club est le meilleur endroit pour apprendre car 1k€ est une somme non négligeable.

 

Choisir un instrument pour du visuel pour une hypothétique envie de faire de la photo dans qques année, c'est le meilleur moyen de devoir acheter un autre instrument visuel sans les contraintes photo et un 3e instrument pour faire de la photo. L'instrument couteau-suisse n'existe pas (une formule 1  n'est pas faite pour déménager!!).

Pour débuter en astrophoto on se fait les dents avec une petite monture et une petite lunette, commencer avec un gros tube visuel sur une monture Eq pas trop cher c'est le meilleur moyen de tout envoyer péter car  ça ne produira pas résultat.  L'astrophoto c'est une activité exigeante, chronophage et très couteuse dès que le diamètre augmente.

 

Yannick

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 4 minutes, yp a dit :

on achète pas une voiture si on a pas le permis

Cela là, je la replacerai ... Avec ta permission ;) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonsoir tout le monde, et merci de m'avoir répondu.

 

1/ @ndesprez  & @laurent bourasseau 

rencontre = observation dans du mizar 114/900 et du skywatcher 305/1500 et quelques lunettes, mais je considère être sans expérience malgré tout.

Je m'excuse, ce n'était pas suffisamment précis.

 

AstroShop = pousse carton pour certains apparemment.

J'ai été visiter une grande partie des sites et effectivement, on sent que certains site limite leurs gammes pour être certain de satisfaire leurs clients.

(Conseils, Réglages, Gamme limité...)

 

 

2/ @yp 

Là encore, je pense avoir manqué de précision et avoir évoqué trop de sujets simultanés.

Le budget pour moi n'est pas un problème en réalité, mais je me fixe cette limite.

Etant très bricoleur et ayant des moyens techniques sous la main ( Tour, Fraiseuse, Découpe laser, Plieuse, Tig,... ) je ne m'interdit pas de l'adapter un jour pour le plaisir.

Sinon, je me payerais du EQ6

 

Je voulais simplement évoquer la question du décalage de la queue d'aronde et savoir si il y avait un soucis particulier

 

Ce qu'il faut retenir c'est que je recherche un Dobson pour du visuel.

 

 

3/ @manup 

Effectivemment, cela semble être un bon instrument. J'avais vu cette vidéo qui permet de se faire une idée. Dobson 200/1200

Bon au moins pour toi, c'est clair, on se contente du viseur d'origine.

Laser pour la collimation et pas Cheshire pour une question pratique.

Merci tu me rassures sur les colliers, en fait je peux les réaliser moi-même.

 

 

4/

Pour allez plus loin, on se retrouve sur un budget pour le télesco entre 500 et 800 euros en gros

Prix : 500 - 1000 € / Type : Dobson / Ouverture : 254 - 280 mm

Et en fait même cela

Prix : 500 - 1000 € / Type : Dobson

 

En fait la répartition du budget peut-être très différente. Et c'est un peu des avis que je cherche.

Edited by S3RV4L

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

si tu as tout l’équipement pour bricoler proprement, je me ferai un strock250 (http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/TelStrock/index.html , http://www.astrosurf.com/magnitude78/telescopes/strock_XXX.htm ) qui sera plus performant que les structure du commerce qui sont principalement étudiée pour être facile à fabriquer et dégager un max de rentabilité  mais surement pas pour être facile à utiliser/régler/ déplacer. Ainsi tu pourras mettre l'argent les éléments important c'est à dire les optiques.

 

il  vaut mieux privilégier les tubes serruriers, ils sont mieux conçus en général, plus facile à ranger et comme ils doivent être réglés à chaque montage, la collimation est plus facile que les tubes pleins dont la collimation est une horreur. De plus la base est en agglo qui se déforme à l'humidité donc il faut ranger et observer au sec sinon c'est mort.

 

yannick

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonjour Jeff, et bienvenu sur le forum :)

 

Je trouve que les premiers intervenants sur ton post ont été un peu dur avec toi ;).

Pour ma part, j'apprécie ta démarche. Tu écris :

Il y a 4 heures, S3RV4L a dit :

Je veux chercher les objets moi-même = Pas de GOTO / PUSHTO

Voilà qui est très bien. Enfin un débutant qui n'est pas attiré par le miroitement des gadgets électroniques inutiles ;). De nos jours, c'est suffisamment rare pour être souligné et c'est tout a ton honneur.

 

Tu as la chance de pouvoir envisager d'observer depuis ton jardin, sous un ciel bien noir, ce qui fait que la transportabilité du télescope ne te posera pas de problème. Du plus, tu dis vouloir t'orienter plutôt sur de l'observation visuelle, donc le choix d'un Dobson, avec un diamètre assez généreux est tout à fait approprié.

 

Avec 1000€ de budget tout compris, tu peux t'orienter vers un 250 mm. Je pense que pour un 300 mm, ce sera un peu ric- rac, encore qu'en occase, tu devrais pouvoir trouver tout de même.

Concernant les marques, Skywatcher et Orion, sont les plus reconnues, tu peux foncer sans problème de ce coté là.  Il y a aussi Kepler, qui est un peu moins cher, car il y a un intermédiaire de moins. (C'est Optique Unterlinden qui est propriétaire de cette marque et qui importe directement depuis le fabricant de miroir GSO Taïwan)

Évite Omegon (la marque d'Astroshop) et évite aussi les Meade Ligthbridge qui sont généralement de piètre qualité.

 

Concernant les oculaires (et non pas les objectifs... ;)), la marque qui a le vent en poupe au niveau du meilleur rapport qualité prix en ce moment est Explore Scientific. Pour un Dobson non motorisé, il vaut mieux privilégier ceux qui ont le plus grand champ possible, donc 82°, par exemple. Mais si tu veux te faire plaisir avec du Televue ou du Pentax, n’hésite pas ;).

 

Installe un Telrad sur ton Dobson en complément du chercheur optique. Achète toi un bon atlas du ciel et une lampe frontale rouge, et hop c'est parti. Tu vas te régalé. D’abord, la lune et les planètes Jupiter, Saturne et Mars. Puis la galaxie d'andromède, l'amas M13, la lagune M8, puis petit à petit tous les Messier.

 

Tu peux bien sur aller voir un club pour te faire des potes, mais tu peux aussi y arriver seul. Il n'y a pas de raison.

 

Tu as l'air bricoleur. Le jour où tu voudras moderniser ton Dobson, tu pourras te construire une table équatoriale sur le modèle de Strock. Avec toutes tes machines outils, je suis sur que tu en seras capable.

 

Ah oui, dernière chose. Tu es breton. Si jamais tu n'es pas très loin de Lorient, il y a un excellent magasin où tu peux aller : L'astronome

 

Bon courage pour la suite :).

Yves

 

 

Edited by yves65
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)

Bonjour @yves65 , merci  ! :D

 

Je vois cela comme une chasse au trésor et j'aimerais partager cela avec mes enfants. Et quelque part je suis encore un grand gamin comme beaucoup de monde ici apparemment xD

 

Bon par quoi commencer ?

 

1/ Le Télescope

Oui, maintenant que tu le dis, un 250 apparaît plus raisonnable afin de pouvoir s'équiper en obj... OCULAIRES :$ ;)

 

Donc cela donne avec frais de port inclus :

 

  • SkyWatcher 254/1200 - 563 EUR
    • SP25mm & SP10 mm en 1.25" + 1 adaptateur 1.25"/2" + Lunette 9x50
    • Crayford
    • Système poignée filetée avec butée à bille et sans / 1 friction + 1 blocage
    • Miroir pyrex annoncé sur AstroShop
  • Orion N 254/1200 SkyQuest XT10 Classic DOB - 670 EUR
    • SP25mm en 1.25" + Viseur point rouge EZ Finder II
    • Crayford
    • Système ressort + palier PTFE
    • Miroir pyrex annoncé sur WebAstro
  • GSO N 250/1250 DOB - 699 EUR
    • SP25mm en 1.25" + 1 adaptateur 1.25"/2" + Lunette 8x50
    • Crayford + anneau de serrage
    • Système ressort + palier PTFE
    • Miroir BK7 annoncé sur AstroShop
  • Kepler GSO 254/1250 - 720 EUR
    • SP9mm en 1.25" + SP30mm en 2" + 1 adaptateur 1.25"/2" + Lunette coudé 8x50
    • Crayford avec microfuseur 1:10
    • Système de molettes sur flasques métal avec roulement
    • Miroir BK7 annoncé sur AstroShop

 

ALORS, LEQUEL SE DÉMARQUE VRAIMENT ?

 

 

2/ Les oculaires

 

Fabricant : Explore Scientific & TeleVue / Champ : > 80 ° ( > 80° pas vu de Pentax ) Ah oui, il y a une vrai différence de prix. Waouh !

 

Liste :

 

Bon je ferais mes choix après quelques heures de sommeil et peut-être quelques réponses / avis.

 

Merci pour tes conseils Yves, cela me guide et confirme certains choix à effectuer.

 

P.S. Je suis à 2H00 de Lorient

 

Edited by S3RV4L

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

bon , tu as deja vu dans un telescope , c est bien  

 

l astronome a lorient est une bonne boutique 

 

un 250 ? avec accessoires pour 1000€ , ca va etre juste mais pas infaisable 

 

pour le modele , ca va dependre de leur stock surtout 

 

l occulaire de 14 en ES a 150€ est incontournable pour remplacer le 10 tout pourri 

si tu as le budget prend le 24 aussi 

 

un filtre oiii pour les nebuleuses ! 😃

 

un quickfinder comme chercheur 

 

necessaire de collim et psa 

 

et te voila equipé 

 

note : faudra changer les vis sur l araignee pour la rendre operationnelle sans outil et liberer le miroir de son barillet oú les chinois l on serrer a fond pour le transport 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 14 heures, ndesprez a dit :

Ca ce n'est pas le matériel qui comblera cette lacune : un club, il vous faut que diable !

 

Bonjour,

 

Je me doute bien que ce genre de remarque est pleine de bonnes intentions mais pour rappel, les clubs astro ne se trouvent pas à la pelle et ne sont pas aussi accessibles (en terme de distance) que les supermarchés.

 

https://www.afastronomie.fr/structures

 

C'est d'ailleurs étonnants, mais apparemment les clubs astro se situent le plus souvent la ou le ciel est extrêmement pollué :D

 

On m'a fait la même remarque (proposition) il y a un mois lorsque je me suis inscrit sur le forum pour poser une question pour un premier achat. Mais personnellement, les 4 clubs les plus proches de chez moi se situent pour 2 à 1h15 de route au Sud-Ouest et 1h00 de route au Sud-Est pour les deux autres...... En soit, c'est pas la panacée mais étant donné que les sorties astros ne se font que rarement le samedi après midi de 14h00 à 16h00 et qu'en plus de ça c'est très tributaire  de la météo de la nuit ( et j'habite comme S3RV4L) dans cette belle région à la météo très changeante :)..... Bref, en terme accessibilité c'est pas vraiment des plus pratiques.....

 

C'est donc évident que comme pour beaucoup de chose, les clubs et associations sont un gros plus mais, ne pas oublié que tout le monde n'en a pas un à proximité.

 

S3RV4L n'a apparemment pas de soucis de budget, il serait peut être plus judicieux d'en tenir compte et de lui proposer du matériel peut être moins chère mais plus adapté à un débutant !! 

 

J'avais un soucis de budget lors de ma demande d'information, sous les conseils de MCJC, j'ai opté pour des jumelles 20*80 montées sur un  bon trépied (qui me sert aussi en photo) et j'en profite depuis tous les soirs (ou presque) et me régale en observant la lune, Jupiter et le ciel étoilé....

Si j'avais suivi les conseils de ceux qui me disait : "Va dans un club avant de faire quoi que ce soit......Et ensuite tu verras"  ! Je n'aurais certainement encore rien observé !!:S  ;)

 

Voila, c'était ma petite contribution sans prétention à ce post :$

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

prends le skywatcher ...il est très bien et suffisant ..
La mise au point micro est un plus mais pas indispensable.

l vaut mieux mettre la diference de prix dans un bon oculaire e plus ou un filtre comme le dit Laurent

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 20 minutes, mllcoucoumll a dit :

S3RV4L n'a apparemment pas de soucis de budget, il serait peut être plus judicieux d'en tenir compte et de lui proposer du matériel peut être moins chère mais plus adapté à un débutant !! 

Bonjour, je ne vois pas en quoi un dobson de 250mm n'est pas adapté à un débutant? Je connais des enfants d'une dizaine d'années qui n'ont aucun problème pour se servir d'un dobson (de 200, pour être adapté à leur taille). C'est très intuitif, si le F/D est assez long, la collimation est relativement tolérante, la mise au point facile.

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Il y a 1 heure, Maïcé a dit :

Bonjour, je ne vois pas en quoi un dobson de 250mm n'est pas adapté à un débutant? Je connais des enfants d'une dizaine d'années qui n'ont aucun problème pour se servir d'un dobson (de 200, pour être adapté à leur taille). C'est très intuitif, si le F/D est assez long, la collimation est relativement tolérante, la mise au point facile.

 

Bonjour,

 

Je ne parle pas du matériel (vu mon niveau de connaissance en la matière, je ne me permettrais pas) mais de la remarque qu'l faille aller faire un tour dans un club avant son premier achat. Je fais juste remarquer que l'accès à un club astro n'est pas forcement si aisé que cela selon votre lieux d'habitation. Et parfois, il vaut peut être mieux un conseil adapté (budget, besoin, envie, mobilité, réglages éventuels, potentiel évolution.....) qui permet d'observer quelque chose que d'attendre un éventuel passage dans un club qui en attendant ne permet pas d'observer grand chose ;)

 

Donc si le dobson 250 est adapté au débutant et que le budget le permet, c'est tant mieux.

 

 

Edited by mllcoucoumll

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 21 heures, S3RV4L a dit :

ALORS, LEQUEL SE DÉMARQUE V,RAIMENT ?

Je ne sais pas s'il y en a un qui se démarque vraiment, à mon avis ils se valent. Mais je remarque tout de même que le Orion n'est pas équipé d'un chercheur optique mais d'un chercheur point rouge. C'est un peu dommage, je trouve, car il vaudra mieux ajouter un Telrad tout de même et du coup, le chercheur point rouge ne te sera plus d'aucune utilité. Par contre, le chercheur optique 9x50 te manquera, donc c'est bien s'il est déjà fourni d'origine.

 

Sinon, concernant les liens que tu as choisi, le site "loisir plaisir", je ne connais pas. Si tu choisi le Kepler, prend le plutôt chez Optique Unterliden à Colmar. C'est eux qui sont propriétaire de la marque et c'est un magasin de référence qui a pignon sur rue depuis de nombreuses années dans le milieu des astronomes amateurs :

https://www.telescopes-et-accessoires.fr/telescopes-dobson-c102x3747114

Idem pour le Sky Watcher. Personnellement, Promo Optique, ca ne m'inspire pas trop. Ce n'est pas le site d'une boutique reconnue. C'est probablement juste un importateur.

Il y a très peu de bon magasin d'Astronomie en France. Je te conseille  : Maison de l'Astronomie (Paris), Optique Unterlinden (Colmar), Medas (Vichy), L'Astronome (Lorient), La Clef des étoiles (Toulouse), PierroAstro (Bézier.)

Et j’évite volontairement de parler d'Astroshop qui n'est pas un magasin français, mais un mastodonte de la vente en ligne sur toute l'Europe ;).

 

Sinon, concernant les oculaires, oui effectivement, les Pentax XW c'est 70°, donc moins de 80°, mais c'est vraiment de l’excellente qualité (à  330€ pièce ;)) Mais bon, les Explore Scientific sont plus abordables, et ils feront le job ;).

 

Dans tout les cas, au final, je pense que ce qui va dicter ton choix, ce sera les délais d'appro, car depuis le Covid, tout est en rupture partout, et j'ai l'impression que ça va durer un moment... malheureusement. C'est comme si ils n'y avait plus de porte-containers en provenance d'Asie.

Sinon il reste le matériel d'occase. Là, au moins, quand il y a une annonce intéressante c'est dispo ;).

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Le 23/08/2020 à 18:28, S3RV4L a dit :

Vu la taille de l'instrument, je souhaite pouvoir évoluer vers l'astrophotographie à très long terme si je le souhaite.

 

En disant ça tu casses tout, tu obliges à tout reconsidérer avec des critères diamétralement opposés. La photo, mieux vaut la faire un deuxième instrument spécialisé, je trouve. Déjà, ce ne sera pas un Dobson.

 

En Dobson, tu as le budget d'un 300 mm sans accessoire. Pour moi, il vaut mieux acheter un Dobson 300 mm sans accessoire et plus tard compléter avec des accessoires qu'acheter un 250 mm équipé en accessoires et plus tard acheter le supplément de diamètre. Raison : le supplément de diamètre, ça n'existe pas. Or il y a une différence entre 250 mm et 300 mm. Sous un ciel de plaine, je vois les bras spiraux de M51 au 300 mm (avec des Plössl chinois), je ne les vois pas au 250 mm (pas même avec des oculaires haut de gamme).

 

Tu as un jardin, pas de contraintes de transport, et tu sembles même prêt à allonger un peu le budget : ne te contente pas d'un 250 mm ! :) (Tout ça à condition de savoir que c'est un Dobson qu'il te faut, mais tu sembles y avoir bien réfléchi donc je te fais confiance.)

 

Exemple : https://www.telescopes-et-accessoires.fr/dobson-kepler-gso-304-1500-c2x30313684

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

bonjour à tous , nouveau en tout , je suis en guadeloupe et j'ai fait l'aquisition d'un dobson 250 récemment, ici pas de magasin astro ni de club , cela faisait 2 ans que j'avais mis une allerte sur le bon coin . bref belfogor comme je l'appelle avec sa housse est arrivé. complétement ignorant de la pratique  de l'astro, avec des lectures de forum , internet etc ça a été un jeu d'enfant , le dobson est volumineux mais tellement agréable à la pratique , un chercheur 90° pour menager les cervicales et un tabouret pour le confort  et une observation tranquile , un bon complément de soirée avec les amis et la famille  par la facilité d'urilisation , les oculaires à large champs font parti deu confort et du plaisir. en tant que debutant je suis satisfait , pour l'avenir c'est une autre histoire   

. c'est belfegor qui me le dira.

amicalement depuis les tropiques

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Posted (edited)
Le 23/08/2020 à 20:32, yp a dit :

 

Tu écris  "Après ( 3/4 semaines ) beaucoup de lecture / consultation sites marchands / visu vidéos & tutos / rencontres , je suis prêt à investir dans un dobson." on peut tout de suite dire que tu vas être déçu par ton achat ..., on achète pas une voiture si on a pas le permis et que l'on ne sais pas si on veut faire de la ville ou du tout terrain et sans essayer le véhicule pour vérifier la puissance du moteur, le volume du coffre..., lire Autoplus n'est pas suffisant. Il faut pratiquer un peu avt  pour comprendre ce que l'on a vraiment besoin, un club est le meilleur endroit pour apprendre car 1k€ est une somme non négligeable.

 

Choisir un instrument pour du visuel pour une hypothétique envie de faire de la photo dans qques année, c'est le meilleur moyen de devoir acheter un autre instrument visuel sans les contraintes photo et un 3e instrument pour faire de la photo. L'instrument couteau-suisse n'existe pas (une formule 1  n'est pas faite pour déménager!!).

Pour débuter en astrophoto on se fait les dents avec une petite monture et une petite lunette, commencer avec un gros tube visuel sur une monture Eq pas trop cher c'est le meilleur moyen de tout envoyer péter car  ça ne produira pas résultat.  L'astrophoto c'est une activité exigeante, chronophage et très couteuse dès que le diamètre augmente.

Je m'inscris en contre-exemple. J'ai commencé à 16 ans en achetant un 115/900 branlant (donc une 2CV), je n'avais aucune expérience de l'observation (donc pas de permis), internet n'existait pas (personne ne m'avait donné son avis), enfin bref tout ce qu'il ne faut pas. J'en suis maintenant à un Dobson de 445mm à écrire quelques articles dans Astrosurf, donc je ne peux pas décréter avoir été droit dans le mur malgré mon non-respect de ce qu'il aurait fallu faire. Certes, j'ai galéré et certainement progressé moins vite que les autres, mais plutôt que d'être consumé par la passion, je pense en avoir savouré les affres pendant pas mal d'années. Par contre, même si le club n'apporte pas toutes les réponses à tes questions, il est forcément le lieu de stockage de l'expérience d'autres observateurs qui te la feront partager et aussi l'occasion d'essayer des instruments auxquels on aurait pas pensé.

Edited by yapo

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour je me permet  de faire un copié coller pris sur un forum,  à chacun son concept et ses objectifs, ici on sent le vécu . Bonnes observes.

 

Pointer au dobson relève d'une démarche qui de prime abord apparait comme instinctive, que l'on pourrait presque qualifier de "naturelle" au même titre que marcher ou faire du vélo. En fait, comme pour pour ces deux dernière activités, cela passe par un apprentissage concret, en situation (pas dans les livres, les cartes, les docs...). Il s'agit d'abord de pouvoir s'y retrouver en regardant là-haut, comme ça, simplement : Identifier les différentes zones, voir comment elles s'agencent les unes par rapport aux autres, comment elles bougent, délimiter des territoires....Ensuite de savoir repérer les étoiles qui sont les points de départ des chemins conduisant aux astérismes (petits motifs d'étoiles) balisant fréquemment les objets convoités.

 

Utiliser un dobson suppose, selon moi, un goût pour une connaissance globale du ciel à l'oeil nu. La première étape donc, pour commencer à pointer avec un dobson, c'est de le laisser de côté (ça tombe bien il y a des délais de livraison...), observer à l'oeil nu (on dira par la suite "à l'oeil", simplement, par allusion à la beauté gratuite du monde céleste) et creuser un peu aux jumelles. Oui, il faut des jumelles quand on a un dobson (et aussi quand on n'en a pas). Une bonne vieille paire de 10X50 (50 est un diamètre OK pour la luminosité qui garde l'instrument léger, maniable pour être tenu à main levée - oui, en astronomie visuelle et désinvolte, les jumelles s'utilisent à main levée, en liberté. Les grosses jumelles sur pied, c'est autre chose, je n'en traite pas ici - et 10 X est un grossissement idéal pour combiner champ important et capacité à voir pas mal de choses du ciel profond.)

 

 

Introduction :

 

Je présente ici mon approche. Je ne la prétends ni universelle, ni optimale, ni même particulièrement intelligente ou astucieuse. Bien au contraire, elle est simple, voire simpliste, facile à mettre en oeuvre (ce qui ne veut pas dire que le ciel se livre sans résistance), progressive, lente, détendue, bref elle me convient. C'est celle que j'ai adoptée spontanément (en pillant - "Le plagiat est nécessaire, le progrès l'implique" (Lautréamont, Poésies)" - allègrement toutes les infos, idées et méthodes dans des bouquins, des posts, des sites où on parlait de ciel profond, de visuel et de star hopping, d'alignements et de constellations...).

 

Deux yeux, une paire de jumelles, un dobson, des cartes élémentaires qu'on trouve un peu partout pour rien (C&E, Astromag, Sky and Telescope, site Dibonsmith, le parcellaire réalisé par LittleSoket, le site indiqué par Takaya sur les constellations...tout peut faire l'affaire pour le "travail" préparatoire de jour), quelques infos sur les constellations au fur et à mesure. Tout ça à étudier un peu avant, à reconsulter après. Mais rien sur le terrain, on n'ouvre pas un bouquin (encore moins un micro!). Les yeux dans le noir, bâtonnets à leur maximum d'efficacité, juste une frontale complètement masquée de ruban rouge, de quoi distinguer quelque obstacle à 50 cm, point barre. Tout dans le regard. Bien sûr, on peut se délecter à la consultation d'ouvrages tels que le Sky Atlas 2000, Night Sky Observer's guide, tout ça...mais rien n'est indispensble pour entamer le voyage et aller déjà assez loin. 

Donc dans l'explication de mon approche, pas de dessins, pas de croquis, pas de cartes...pour au moins trois bonnes raisons : 1 On trouve tout ça un peu partout .

2 On peut toujours raconter les chemins d'étoiles avec des mots, n'en déplaise aux adeptes du laser vert.

3 La nuit sur le terrain, on n'a pas de doc. Juste les yeux et le cerveau - qui enregistre tout, se souvient de tout, pas seulement des schémas célestes, mais aussi des mouvements musculaires qu'on fait avec les jumelles pour pointer une galaxie ou un amas...- et bien sûr les extensions optiques simples que sont les jumelles et le dobson.

 

 

Les balades dans l'ordre (à suivre scrupuleusement bien sûr, la désinvolture n'est pas l'anarchie... )

 

La Grande Ourse

Cassiopée

La Vierge

Le Bouvier

Ciel d'été

Le Sagittaire

Le Scorpion

Ophiuchus

Pegase-Andromède-Persée

Le Lion

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now