Superfulgur

Une toute petite nébuleuse planétaire, mais à 12 mètres de focale...

Recommended Posts

De belles pépites ces deux là. Et que de couleurs ! Bravo.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ca ressemble à ma trogne samedi soir avec ma Canada Goose pour faire la tournée d'Halloween avec le morveux...

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah que c'est beau, mais que c'est beau :)

il y a une heure, Superfulgur a dit :

Bises d'un confiné sur le plateau de Calern...

J'espère qu'ils t'ont aménagé un petit coin pour dormir et qu'ils t'apportent de quoi te sustenter :)

Bonne soirée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Superfulgur a dit :

Bises d'un confiné sur le plateau de Calern...

 

Elles sentent l'ail qui assaisonne le mouton que l'on te fait manger tous les jours là-haut  !

:D:D:D

Edited by Nebulium
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les nébuleuses planétaires, toujours un sujet de régal, bravo.

Y a pas à chiquer, l'astrophoto a parcouru un sacré chemin de puis "Nébuleuses et galaxies";)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très beau clown. Celui là je l'ai en poses rapides par contre. Il est plus courant que la première, et très chouette 👍

 

JF

Edited by jeffbax
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Superfulgur a dit :

C'est un modeste esquimau, fait au D810 A, comme d'habitude

 

Super est tellement blasé qu'il ne nous donne même plus les paramètres de prise de vue xD .

Alors qu'il est chouette cet eskimo, les couleurs sont magnifiques  ! 

Bravo :) !   

  

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Penn a dit :

Super est tellement blasé qu'il ne nous donne même plus les paramètres de prise de vue xD .

 

 

Nikon D machin le plus cher en mode P, lui il est occupé à boire et bouffer... Même le télescope se dirige tout seul, il a mis la fonction "tour".

  • Love 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bravo Serge pour ces planétaires toutes mimi et bien misquées! :)

 

Quand même, il y a de pires endroits pour être confiné...

 

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Penn a dit :

Super est tellement blasé qu'il ne nous donne même plus les paramètres de prise de vue xD .

Alors qu'il est chouette cet eskimo, les couleurs sont magnifiques  ! 

Bravo :) !   

 

Désoled, j'ai oublied, alors : 230 x 8 sec de pose, soit 30 minutes, à 6400 ISO et F/12, soit plus de 12 mètres. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un arc en ciel lunaire, je ne connaissais pas :) Bravo Serge :)

Bonne journée,

AG

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Superfulgur a dit :

Désoled, j'ai oublied,

 

Et à l'heure américaine en plus : même confiné un journaliste n'oublie jamais l'actu B|

Merci Super pour les précisions ! 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

12 à 18", ça laisse une idée de la résolution de l'image! Bravo! :)

Nathanaël

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me bats avec le brouillard, les nuages et la turbulence, pas simple d'être confiné dans un observatoire avec un télescope de 1 mètre...

 

Voilà, une petite carte postale de NGC 7662, télescope de 1 m C2PU et Nikon D810 A.

C'est un misque de 134 poses de 15 sec à 1000 ISO et de 350 poses de 1 sec à 12800 ISO, soit 40 minutes en tout...

Je suis sûr qu'elle en a encore sous le pied...

 

(La photo passe pas, chaipa pourquoi, je la poste quand ça remarche...)

 

 

 

 

 

7662 Astrouf.jpg

Edited by Superfulgur
  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 27 minutes, Superfulgur a dit :

Je suis sûr qu'elle en a encore sous le pied...

Je piaffe :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Superfulgur a dit :

Je suis sûr qu'elle en a encore sous le pied...

 

 

Dit le mec qui ne fait même pas un fuc... offset pour faire son traitement... Pffffff O.o:D
Je suis sur qu'il stack en imprimant sur transparent chaque pose et il les colle les unes sur les autres...

Edited by Looney2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By COM423
      Bonjour,
       
      Si les conjonctions entre les comètes et des objets du ciel profond sont assez communes, la présence de deux comètes dans le même champ se fait nettement plus rare...
      Mais au début de la lunaison, alors que la météo était bien difficile ici, j'ai eu la chance de pouvoir imager un nouveau duo cométaire
       
      Bon, elles ne sont pas du tout du même gabarit, mais çà fait toujours plaisir une comète en bonus :

       
       
      -----------------------
      237P/LINEAR
      ----------------------
      Il s'agissait bien sûr de ma cible principale : cette périodique a été découverte en 2002 et revient tous les 6.6 ans.
      Elle présente :
      une chevelure de 1' de diamètre , et une belle queue de poussières visible sur 4.7' de longueur, vers PA=254°  
      Voici les mesures photométriques :
      magnitude nucléaire : m2 = 14.6 (rayon d'ouverture de 6") magnitude totale, m1 = 13.0 (rayon d'ouverture de 56")  
      237P/Linear est passée au périhélie le 14 mai 2023, à 1.99 ua du Soleil, elle était alors à 1.4 ua de la Terre.
      Le périgée se produira en juin et c'est sans doute là qu'elle atteindra son éclat max.
       
      -----------------------
      96P/Machholz
      ----------------------
      C'est donc elle le bonus : 96P a été découverte en 1986 par l'américain Don Machholz, elle passe tous les 5,3 ans très près du Soleil (q=0.11 ua) ce qui lui donne un éclat intéressant mais souvent à de très faibles élongations ce qui la rend alors difficilement observable... A moins de la tenter en plein jour, ce qu'a réussi avec brio @spoutnicko le 31 janvier dernier :
       
      Pour ma part, j'ai pu l'imager à l'aurore en février où elle était très bien visible sur des poses courtes :

      12/02/2023 : une BRUTE de 15s (je n'ai pas encore traité la série...)
       
      En quelques mois, elle a nettement faibli, mais sur le compositage elle est bien là :

      (Zoom 200% : 0.63"/pixel)
       
      Aspect quasi-stellaire (s'il y a une chevelure, elle fait à peine 16" de diamètre).
      Voici les mesures photométriques :
      magnitude nucléaire : m2 = 17.9 (rayon d'ouverture de 6") magnitude totale, m1 = 17.7 (rayon d'ouverture de 19")  
      Rien de spectaculaire certes, mais çà m'a fait quelque-chose d'imager cette comète, j'ai eu une pensée pour son découvreur qui nous a quitté trop tôt en août 2022 (putain de Covid ).
       
       
      Et pour conclure, je vous propose le montage du champ complet, avec les deusx comètes et des nébulosités dont je n'ai pas trouvé le nom, si quelqu'un a des infos je suis preneur !
       
      ( Clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet/Nouvelle Fenêtre pour voir l'image à 100% )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Nuit du 11 au 12 mai 2023 entre 01h38 et 02h59 utc
      27 poses de 02min à -20°C et Gain 120, Temps d'intégration de 00 h 54 min
       
      Traitement Siril 1.2.0-beta2, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à 2"/pixel
       
      Très bon dimanche à tous.
    • By Los_Calvos
      Bonjour, Une autre nébuleuse planétaire
       Abell 29 (PK244.5+12.5)
       
       Abell 29 (PK244.5+12.5) est une nébuleuse planétaire rarement imagée dans la Boussole (Pyxis). Abell29 est une Abell assez grande, mesurant 6,7 minutes d’arc et a une magnitude de 14,3. Elle apparaît très faiblement sur l’image RVB. Le signal Ha est bien plus fort que le signal Oiii, mais le Ha est concentré sur le bord extérieur, donc les deux se montrent bien. Elle présente des détails charmants et frappants, avec le Ha très fort sur les côtés opposés qui présentent des propriétés bipolaires.
      Dans cette image SHOO RGB d’environ 80h, le S renforce le Ha,
       
      Full and details on astrobin : https://astrob.in/wu654w/B/

    • By JuLieN131
      Et bien le bonjour (ou bonsoir) 
       
      Cela fait un bon moment que le bonhomme n'était pas sorti !
       
      Alors la semaine dernière après qu'une belle nuit claire sans lune me soit passée sous le nez,
      ou plutôt sous les yeux... bah oui, nouveau matos, rien qui marche, p**** de monture, foutu moteurs qui s'arrêtent (mise à jour).... bref.. le quotidien de cette passion 
      Hier soir, pas de nuage, presque pas de lune, aller dehors.
       
      J'ai donc maintenant une petite Askar FMA180 avec une Staradventurer 2i.
      L'objectif étant les cibles étendues, voie lactée à l'objectif etc.
       
      Donc premier test de tout ce petit monde sur l'Iris. Ça n'a pas trop mal fonctionné, avec une dizaine de poses à supprimer (satellites, suivi hasardeux (c'est un peu un jouet cette SA!)
      Mais bon, au moins cela fait du bien de retoucher à Siril (sacrés changements sur cette version 1.2! merci aux développeurs)
       
      Ah oui, la photo pardon 
       

       

       
       
      Au plaisir d'échanger avec vous 
       
      Bon ciel
       
      Julien
    • By Kristen
      L'IA, elle est partout, elle a envahit les forums d'informatique depuis l'arrivé de chat GPT. C'est simple, on ne parle que de ça !
      Cpendant on l'a connaît depuis longtemps, déjà dans les années 80 on voyait des applications concrêtes pour les tâches administratives. Mais l'IA en astro, depuis moins longtemps, et en open source, c'est tout récent.
      Je vous présente donc la bêta d'une telle IA : AstroSharp. Codé par deepskydetail, elle est diponible en libre accès sur Github : https://github.com/deepskydetail/AstroSharp/tree/main
      Et pour une bêta, je dois dire que je ne peux presque plus m'en passer. Finit (presque) la réduction d'étoile par starless, cette application, en plus de réduire leurs tailles, les rends plus fines.
      C'est donc un gain de temps et de qualité.
      Je vais donc vous montrer un exemple de traitement sur M16 qui a plutôt bien fonctionné. Enfin, je vais vous montrer des limites à ce logiciel. Des artefacts et des situations insolubles.
       
      Concernant M16, un mélange mono/couleur :
      • Télescope M104 (520/2360)
      • Caméra A : SBIG ST-7-XME 
      - Filtre R et UHC
      - 137*30sec (1h08min30sec)
      • Caméra B : Fujifilm X-T4
      - 193*15sec (48min15sec)
      - ISO 3200
       
      L'image mono, plus détaillée, a servi de luminance.
      Les deux images ont été préalablement passé dans AstroSharp après un pré-traitemet sur Siril.
      Un passage sous AstroSurface a permit de relever certains détails.
      Enfin, RawTherapee pour donner plus de punch à l'image.
       

       
      Premièrement nous remarquons que le bruit est assez contenu, pourtant avec peu de poses. En effet, voici tout le pouvoir de cette IA : ajuster la déconvolution en fonction du contraste. Loin de ce que peut faire Pixinsight, cette IA n'est qu'un "Richardson-Lucy" (je ne sais pas méthode utilisé) adaptatif. Sélectionnant les étoiles individuellement et resserant les détails des nébuleuses et galaxies. Les couleurs semblent bien tenir au traitement mais j'ai une impression d'aplat sur les dégradés. Il est bien dit que cela marche mieux sur les images mono après tout. Et je constate que cela est vrai.
      Deuxièmement, nous remarquons des étoiles assez étranges pour les plus petites d'entre elles, c'est une limitation que nous allons aborder plus tard.
      Enfin, des artefacts sont visibles. Le traitement semble s'appliquer sur des panneaux. Et l'assemlage de ceux-ci n'ont pas l'air parfait. La déconvolution que j'ai fais sous AstroSurface les ont complètements rendu visible. Pourtant, j'y suis allé de manière extrêment douce, déc. de Weiner à étoile artificiel sur 2px, noise factor à 80. D'ailleurs, ce passage sur AstroSurface permet de mettre un peu plus de détails haute fréquence, je le recommande donc.
       
      Voici une comparaison avant/après AstroSharp et une déc sur AstroSurface avec l'image mono pré-traitée :
       
      Avant :
       

       
      Après :
       

       
      Malheureusement, le plus gros problèmes de ce logiciel apparaît avec les amas denses d'étoiles. Le logiciel est perdu entre le fond lumineux et les étoiles.
      Voici un exemple de mes propos avec M3 et l'ASI 462MC converti en bin 2, mono :
       
      Avant :
       

       
      Après :
       

       
      Le centre de l'amas ressemble à une bouillie de pixels après une réduction de bruit mal dosé. Pas très appétissant...
      Mais il faut se rappeler qu'il ne s'agit qu'une bêta ! Le meilleur est techniquement à venir ?
       
      PS : Il existe actuellement des bugs récurrents avec la version 5.0.7
      --> à l'ouverture du logiciel, si la page est blanche, il faut aller dans View > Force Reload, attendre un peu (5sec) et la fenêtre s'affiche. Si ce n'est pas le cas, un coup de souris sur l'interface peu le débloquer.
      --> si après qu'une autre image soit chargée, que le logiciel commence à process, et que vous changez un réglage; il se peut qu'il faille le redémarrer, le process se répétant en boucle.
       
      J'espère que ce poste aura donné des idées, aidés, ou simplement fait découvrir cette nouvelle méthode de traitement. Pour ma part je sens que c'est le début d'un renouveau en traitement open source, qui va peut-être permettre rivaliser très sérieusement avec les solutions payantes.
       
      Bon ciel à tous,
      Kristen
    • By jeffbax
      Hello la compagnie,
       
      forts de notre dernière M82 pour laquelle @GuillaumeGZ et ma pomme avions coopéré pour mixer des poses rapides et des poses longues, nous avons voulu remettre ça sur l'Oeil de chat (NGC 6543).
       
      J'avais dans les tiroirs une série de poses rapides faites avec mon 350 à f/3,5 et le couple ASI 290MMC / ASI 1600 MCC, plus des poses longues en luminance. J'en avais fait une bonne image en 2019, mais qui manquait de profondeur et de champ. Guillaume a réglé tout ça en lui mettant 10 heures de L avec son 250 F/4 et son ASI 2600 MM Pro, plus 5 heures de RVB. Un grand merci à lui pour la qualité des données et la persévérance
       
      En tout, il y a 22 heures de données conservées entre nos deux télescopes et les diverses caméras.
       
      J'ai donc tout repris en mixant tout ça.
       
      J'aime beaucoup traiter ce type d'objets, qui présentent de gros défis techniques sur la dynamique et le mixage des poses rapides avec les poses longues. Sans compter que les données présentent ici 4 échantillonnages différents. J'ai fait au mieux.
       
      On a fait le choix de conserver la teinte Bleu-Vert du OIII et de l'assumer, ce qui n'est pas toujours le cas sur les versions qu'on voit passer. Elle est souvent plutôt bleue voire un peu violette.
       
      Voilà, j'espère que cette image agrémentera votre grand weekend
       
      LE CROP :
       

       
       
      LA FULL (25 MP) :
       

       
       
       
      LIEN ASTROBIN :
       

       
      Bon ciel,
       
      JF
  • Upcoming Events