Recommended Posts

Posted (edited)

Bonjour les soleilleux (ou pas d'ailleurs) !

J'ai fait une mise en station vers 10h du matin pour de la photo solaire, une MES de type jeté de monture en pensant pouvoir affiner avec une pseudo dérive et bien sûr, ça n'a absolument pas marché du tout.. J'ai enfin retrouvé le doc que j'avais sur le sujet mais je ne comprends pas tout et je doute que la précision soit au rendez-vous puisqu'on ne touche pas au réglage initial de latitude. Ce serait un sacré coup de bol qu'elle soit bien réglée du premier coup : Mise en station diurne.pdf

 

Avez-vous testé ?

Connaissez-vous une méthode fine autre que faire la MES la nuit précédente ou des repères au sol ?

Merci ;)

Edited by Jean-Marc_M

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Salut ..et bien je me pose la même question dis donc ....mais a mon avis rien ne remplace la mess la veille ....

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Moi la boussole et ca roule :x

 

Mais je m'applique en posant comme une équerre pour que les pied soit parfaitement orienté au sol 

Edited by Sauveur
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Une question que je me pose aussi.

si la monture à une position home (ou une position que l'on peut retrouver à 0-0 ), avec un logiciel du type carte du ciel ou cœlix on peut trouver la position du soleil ( les coordonnées AD , DEC ) ne suffit il pas d'aller à ces coordonnées avec la raquette  et avec les manettes AD DEC de centrer le soleil pour avoir une Mes à peu prêt valable ? 

Ne pas  oublier de mettre suivi solaire dès le départ .

Paul

 

 

 

Edited by banjo
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah ben je me sens moins seul !

 

il y a une heure, banjo a dit :

si la monture à une position home (ou une position que l'on peut retrouver à 0-0 ), avec un logiciel du type carte du ciel ou cœlix on peut trouver la position du soleil ( les coordonnées AD , DEC ) ne suffit il pas d'aller à ces coordonnées avec la raquette  et avec les manettes AD DEC de centrer le soleil pour avoir une Mes à peu prêt valable ? 

 

J'ai orienté la monture du mieux que j'ai pu, vers le nord et latitude de mon lieu d'observation

Goto sur le soleil et suivi solaire

Retouche/centrage du soleil sur le capteur en agissant sur les vis de réglage azimut et latitude

Le soleil dérive sur le capteur et donc retouches petit à petit par ces vis : ça marche pas ou du moins ça ne tient pas bien longtemps >:(

 

Effectivement, je peux faire une MES de nuit puis des repères au sol, mais en nomade quand on arrive le matin, on fait quoi ??

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a une heure, Jean-Marc_M a dit :

mais en nomade quand on arrive le matin, on fait quoi ??

Je vais peut être dire une énorme boulette n’ayant jamais testé, mais pourquoi pas « bigourdan » en utilisant des étoiles brillantes? Avec ta petite lulu et ta ccd, tu dois pouvoir en choper vu l’immense champ. Si oui, bigourdan classique (alternativement méridien / 0 degré puis 6h / 45 degrés )ou même les outils de mise en station des logiciels comme phd par exemple.
A l’occasion avec une monture en station et parquée  de la veille, ça vaudrait le coup de pointer quelques grosses étoiles pour voir si et comment on les voit. 
Nathanaël

Edited by Nathanael
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Nathanael a dit :

A l’occasion avec une monture en station et parquée  de la veille, ça vaudrait le coup de pointer quelques grosses étoiles pour voir si et comment on les voit. 

Par curiosité je vais essayer. Je n'aurais pas pensé qu'on puisse voir une (deuxième) étoile en plein jour !

 

Il y a 3 heures, Sauveur a dit :

Mais je m'applique en posant comme une équerre pour que les pied soit parfaitement orienté au sol 

C'est à dire tracer une ligne nord/sud puis équerre pour avoir une ligne perpendiculaire puis les 2 pieds alignés sur cette ligne, c'est ça ?

Reste à avoir la monture centrée pile poil sur le trépied et des graduations justes pour la latitude. Ca doit déjà bien dégrossir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est à peu près ce qu'on peut faire avec une monture azimutale: on repère le passage du soleil au méridien, avec un bâton qui projette son ombre au sol. A partir de là on trace un axe perpendiculaire, ce qui permet de caler la position des trois pieds de la monture. Normalement, ensuite, c'est du peaufinage.

 

Il y a 8 heures, Jean-Marc_M a dit :

Je n'aurais pas pensé qu'on puisse voir une (deuxième) étoile en plein jour !

 

Un petit topic bien sympa qui montre qu'on peut en voir plus que deux !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@vador59 Merci pour le lien du petit topic effectivement bien sympa. Ca serait top que la polaire soit visible en plein jour :)

Dans ce topic il y a également une manière de faire des repères au sol dont je vais m'inspirer très largement !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Des étoiles sont visibles en visuel, ça ne fait aucun doute, j’ai plus de doutes au niveau ccd. Par exemple, il faut attendre 1/2 h de plus pour mettre en station au pôle Master après que la polaire soit visible dans des jumelles.

S’il y a possibilité de mettre en station sur des étoiles de jour, je pense que c’est plus via « Bigourdan » en visuel ( ou ccd amélioré) en pointant des étoiles majeures pourquoi pas en Ha d’ailleurs, si ça peut augmenter le rsb. 
Maintenant est-ce que c’est utile si une méthode comme celle de @Sauveur, avec un peu de soin, suffit? Ça dépend aussi de ce qu’on veut faire après. Si c’est juste suivre le soleil pour des poses d’une fraction de seconde, c’est pas comme poser 10h sur m17 en plein jour :D

En tout cas je vais jouer avec toi, une Eqm35 m’attend au point relais! ;)

Nathanaël

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Vraiment intéressant cette histoire d'étoiles en plein jour, encore un truc à explorer !

La méthode de @Sauveur et de @vador59 m'iront très bien en nomade pour de l'imagerie solaire "classique". Par contre pour des animations capturées en plusieurs heures ça risque d'être un peu juste en stabilité. J'ai également eu en face un lien sur un ancien post d'ici : 

C'est la méthode du pdf en lien initial que je n'avais pas entièrement comprise qui y est décrite. C'est plus clair maintenant ! Il y a également une photo sur des cales collées au sol pour une remise en station simple et rapide dont je vais m'inspirer très fortement chez moi.

 

@Nathanael Passe le bonjour à EQM35 ;)

Edited by Jean-Marc_M

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By oli14
      Bonjour,
       
      Je vous présente une image du soleil en H-alpha prise le 14 avril 2021 à 11H00 TU.
       
      Matériel : lunette de 204 mm + filtre ERF + double stack Lunt 80 + BF1800 + barlow x4 + glasspath 1,25 + ZWO 174.
       

       
      Olivier
    • By Nicolas-E
      Bonsoir à tous,
      Mon daystar quark est enfin revenu des US (révision sous garantie).
       
      Je me suis donc empressé de le tester aujourd'hui entre 12 et 14h sur un peu toutes les zones du soleil avec ma TS 150/900... Le seeing était bon par moment ce qui m'a permis de me régaler les yeux.
       
      Voici donc en attendant les protus, une image de cette petite région active.
       
      Résolution de 0,25"/pixel avec l'asi 1600MM
       
       

       
      et la version couleur
       

    • By stéphane
      bonjour à tous,
       
      un soleil plutôt sympathique aujourd'hui avec deux jolies protubérances et une zone active (et des chtis filaments) à la fs60 muni de son sm40 double stack, BF10, glasspath x1.7 et zwo178mm vers 16h HL
       

       

       
      avec lentille x2 + ADC
       

       

       
      a+
      stéphane
    • By HIS Jean-Guy
      Dans la continuité du cycle de conférences "LE SOLEIL DANS TOUS SES ÉTATS", voici le quatrième volet ce jeudi 15 Avril à 20h. Laurent Ghyselinck, astronome amateur et animateur du club Uranie de la MJC de Saint-Saulve, nous présentera sa conférence intitulée : «L’observation du Soleil par l’astronome amateur  ». 
       
      Après les trois premières conférences qui nous ont fait découvrir les prémices de la science solaire, sa structure interne et sa couronne tumultueuse, notre invité décrira les différentes techniques d’observation utilisées par les astronomes amateurs.
       
      Une soirée passionnante et instructive à ne pas manquer.
      Venez nombreux ! Et surtout n'hésitez pas à redistribuer ce lien autour de vous. Merci !
       
      Pour suivre la conférence, c'est ici: https://youtu.be/q94qrHa5Yxw
       
      Nous rappelons que ce cycle de conférences a été imaginé et réalisé par l’Astro Club de France et l’Observatoire Charles Fehrenbach en collaboration avec le Club d’astronomie de la MJC de Douai, le Club Uranie de la MJC de Saint-Saulve et le Groupement d’Astronomes Amateurs Courriérois.
       
       
       

    • By Bernard Augier
      Bonjour à tous. Ma raquette de motorisation du 115 JPM EQ2 ( oui oui je sais, même pas honte 😀) vient de me laisser en rade. C'est bien dommage d'autant que trouver un entrainement 1 tour/10 minutes  debrayable pour ma vieille monture JPM (144 dents) celà tient de l'exploit. Et que le produit se vend maintenant assez cher rapporté au prix de l'ensemble.
       
      Le bidule:
       

       
      Les circonstances:
      Branchement pack de piles 6V normalement. Branchement secteur transfo 220/6V polarité bien respectée. Puis pouf... LED passée à l'orange de manière furtive.
       
      Les symptomes:
       
      Plus d'entrainement à vitesse siderale ( moteur pap). Par contre vitesse x2 et x4 directe et inverse ok. LED en vert. L'appui sur stop envoie une impulsion perceptible au moteur. Tentatives d'inversion N/S même constat.
       
      Tests: 
       
      toutes les résistances ok. Diode ok. Rien de visible sur le circuit. 
       
      Question: 
       
      Est ce qu'il y a moyen de réparer le bidule simplement? Panne la plus probable? Ça me fait mal au coeur de benner le truc.
       
      Bernard
       
       
  • Upcoming Events