assurtourix

Choix filtre h alpha

Recommended Posts

Bonjour,

 

Afin d avoir un peu plus de profondeur dans mes photos j aimerais completer mes filtres lrgb par un h alpha.

La se pose 2 questions :

6,7 ou 12 nm ? Sachant que j ai plutot un ciel correct sauf au sud ou cela devient tres moyen. J ai un peu la crainte de trop obscurcir et d allonger fortement mes temps de pose pour un gain discutable. Par contre mon sud etant moyen il ne faudrait pas que je sois trop juste.

Ensuite quelle marque et quel prix ?

Astronomik, astrodon, baader, zwo, etc

.. ? De gros ecart de prix mais pour quel gain réel ? Ca demarre a 130 euros mais ensuite ca peut monter tres haut... 

J ai du mal a comparer car les filtres dont je dispose m ont ete gentiment donne et je ne connais pas la marque car il n y a rien d ecrit dessus.

 

Merci pour vos retours d expérience 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

J'ai eu des ZWO qui ne m'ont pas donné satisfaction à cause de halos en utilisation sur une lunette. On m'a expliqué qu'il n'y avait pas que les filtres qui pouvaient en être la cause mais je n'ai plus eu ces halos avec des Astrodon 5nm. Malheureusement, ils coûtent un bras !

Je me suis récemment équipé avec des Astronomik SHO en 6 nm suite à un changement de caméra et par la nécessité de passer de 31.75 à 36 mm de diamètre. Là les Astrodon coûtent deux bras.. J'en suis satisfait pour une utilisation en zone de pollution lumineuse magenta d'après la carte AVEX. Pas de halos que ce soit avec une lunette ou un RC.

Des infos sur les filtres Astronomik ici notamment pour 12 nm vs 6 nm : https://www.astronomik.com/de/fotografische-emissionslinienfilter/ubersicht-fotografische-emissionslinienfilter.html

Un détail qui peut avoir de l'importance si tu guides au DO, la MAP différentielle les deux caméras (imageur et guidage) change si l'épaisseur des filtres change.

 

Prise cette nuit avec le premier quartier pour compléter la PL, lunette de 80/ASI2600/5 heures cumulées

Sh2-155.thumb.jpg.e55d8db4ab09f88ad5b3579971a03bf5.jpg

Edited by Jean-Marc_M

Share this post


Link to post
Share on other sites

En ce moment on entend parler des filtres Antlia; Baader a sorti une nouvelle série de Ultra Narrowband aussi... ça coute cher tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, CB7751 a dit :

Baader a sorti une nouvelle série de Ultra Narrowband aussi.

la ou je suis perplexe c'est le 1:1:1 et ils prennent un H en 3,5nm.....

Si le 3,5 nouvelle génération n'augmente pas les temps de poses par rapport aux anciens 6 ca vaudrait le cout ....

Sur le prix unitaire ca va tant qu'on reste sur l'utilité du H mais qu'on ajoute pas le S et le O ;)

 

Il y a 4 heures, Jean-Marc_M a dit :

zone de pollution lumineuse magenta d'après la carte AVEX.

Moi je suis en Vert limite bleu, c'est la ou j'hesite entre3,6, 12mm je m'en rends pas trop compte.

Ta photo pourrait peut etre etre un poil plus sombre mais vu que mon ciel est moins claire c'est difficile d'estimer l'écart.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, assurtourix a dit :

Ta photo pourrait peut etre etre un poil plus sombre

L'image est à peine traitée car je n'ai que le H sur cette cible, je traite vraiment quand j'ai les 3 couches. L'assombrir est juste une histoire de curseurs..

 

J'avais compris que l'utilité du 3nm est de pouvoir gratter plus de contraste et de signal en posant plus longtemps puisque le fond de ciel monte moins rapidement tout comme les étoiles qui saturent moins vite. C'est ce qui avait été montré par l'image avec ce post qui date un peu :

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, Jean-Marc_M a dit :

'avais compris que l'utilité du 3nm est de pouvoir gratter plus de contraste et de signal en posant plus longtemps puisque le fond de ciel monte moins rapidement tout comme les étoiles qui saturent moins vite

Pour le 3 ce n'est pas dans mon scope car mon ciel est correct et en plus si j'utilise le DO je vais etre ennuyé.

Deja qu'avec le 6 ce n'est pas certain que ca fonctionne parfaitement...

Le truc je pense c'est que le 12 je ne suis pas ennuyé, pas trop de perte de temps de pose mais je vais peut etre resté sur ma faim....

Le 6 ou 7 ca doit etre le bon compromis coté rendu mais je vais générer peut etre un soucis avec le DO et devoir poser bcp plus...

J'évite de parler des potentiels probleme de halo mais  c'est vrai que ce n'est pas facile de choisir.... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, assurtourix a dit :

et en plus si j'utilise le DO je vais etre ennuyé.

Tu as une caméra avec deux capteurs, imagerie et guidage ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois qu’il y a confusion entre largeur de bande et pourcentage de transmission dans la longueur d’onde concernée.

un 3nm laissera passer 90% du signal là où un 6nm laissera passer 95% par exemple. Donc il n’y a pas de problème de différence de temps de pose de ce point de vue de la transmission du filtre. 
Par contre la différence c’est le rapport signal sur bruit qui sera 2x meilleur à 3nm qu’à 6nm donc il faudra au contraire poser 4x plus à 6nm qu’à 3nm pour avoir la même image (en gros).
le signal est à peu près le même à 3nm qu’à 6nm (a 5% près) mais le bruit photonique (le fdc) sera 2x moins important à 3nm qu’à 6nm

cest surtout ça que montrent les images de ccd1024

Nathanaël

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, Jean-Marc_M a dit :

Tu as une caméra avec deux capteurs, imagerie et guidage ?

Non , je dis une connerie .. ma roue a filtre est après... Fatigué... ;)

Il n'y a pas de soucis sur ce point la.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, Nathanael a dit :

Je crois qu’il y a confusion entre largeur de bande et pourcentage de transmission dans la longueur d’onde concernée.

un 3nm laissera passer 90% du signal là où un 6nm laissera passer 95% par exemple. Donc il n’y a pas de problème de différence de temps de pose de ce point de vue de la transmission du filtre. 
Par contre la différence c’est le rapport signal sur bruit qui sera 2x meilleur à 3nm qu’à 6nm donc il faudra au contraire poser 4x plus à 6nm qu’à 3nm pour avoir la même image (en gros).
le signal est à peu près le même à 3nm qu’à 6nm (a 5% près) mais le bruit photonique (le fdc) sera 2x moins important à 3nm qu’à 6nm

cest surtout ça que montrent les images de ccd1024

Nathanaël

Ok mais je ne pige pas trop pourquoi j'aurais beaucoup plus de bruit vu que je n'ai pas tant de pollution lumineuse que cela.... Si ce n'est que forcément à 3 nm j'aurais moins d'étoiles.

Il doit y avoir un truc que je ne comprends pas bien.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, assurtourix a dit :

Ok mais je ne pige pas trop pourquoi j'aurais beaucoup plus de bruit vu que je n'ai pas tant de pollution lumineuse que cela

Le "bruit", si tu poses suffisamment longtemps pour négliger le bruit de lecture et le bruit thermique, c'est le bruit du signal lui même (ça on ne peut rien faire) et le bruit du signal du fond du ciel. En effet, le signal est toujours le même, mais si tu es en ville ou avec la pleine lune (ou les deux!), le niveau du fond du ciel est tel que son bruit "noie" le signal de l'objet.

 

Fixons les idées avec des nombres arbitraires : 10000 de signal (bruit 100) 10000 de fond de ciel (bruit 100), le RSB est 10000/(racine 100²+100²) = 70, tout va bien. Si tu te mets sous un projecteur, 1000000 de fdc (bruit 1000), RSB 10 on ne voit plus grand chose. Disons maintenant que tu mets un 3nm, tu divises par 100 le signal du fond du ciel (de 400nm à 700nm =300nm) mais tu ne touches presque pas au signal (90%). Donc sous ton projecteur, tu retrouves fdc = 10000 (bruit 100) rsb 70 comme un ciel plus clément.

Retour sous un bon ciel, 10000 de signal, 10000 de fdc, 100 avec un 3nm, le bruit du fond de ciel est négligeable, rsb =100.

Là où ça devient critique, c'est pour les signaux qui sortent à peine du bruit fond du ciel, et c'est plutôt à ceux-là que je faisais référence, donc dans le cas où le bruit de l'objet devient négligeable.

Disons 36 de signal (6 de bruit) fdc 10000. Avec un 3nm tu as rsb = 3 on voit limite. Avec un 6nm RSB = 2.3 on voit plus rien (la limite c'est rsb = 3)

La variable suivante, c'est le temps de pose. Si tu poses 2x plus longtemps avec un 6nm, le signal est x2 et le fdc aussi. Le rsb devient : 36x2= 72 (bruit 12) fdc 400 (bruit 20) rsb =3.3 Ces nombres sont arbitraires mais c'est ce qui se passe dans la vraie vie quand on est à la limite de détectabilité.

 

Du coup, je dirais que ça dépend de ce qu'on veut faire : si les nébuleuses sont brillantes, c'est son propre bruit qui est prépondérant, la largeur de bande n'influe pas beaucoup. Mais s'il s'agit de faire ressortir les plus faibles nébulosités, la largeur de bande prend toute son importance, même et peut-être surtout, dans un bon ciel. C'est ce qu'on voit bien ici sur les images de ccd 1024. La partie brillante ne change pas, mais les plus faibles nébulosités ressortent avec le 3nm.

Nathanaël

 

PS: ceci dit, pas la peine d'avoir toujours le top pour faire de belles images, heureusement! :)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

ok je vois. 

D'ailleurs je n'avais pas bien vu le changement des noms des filtres utilisés sur le post de CCD1024 avec l'alternance des 2 clichés .

J'avais  pensé voir l'inverse et que le 5 renvoyait plus de détails que le 3

Comme quoi il faut regarder de plus près.

 

En tout cas, merci pour ton retour. Ca m'éclaire dans mon choix.

Reste le coté tiroir caisse car 3 et 6 c'est le double du tarif d'autant plus si je regarde dans un temps plus loin le O et le S au cas ou ca me prenne.

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant ce fil... Une bande étroite est bien un accélérateur de contraste

Pour moi qui ajoute du H alpha à une couche L mais avec un zwo 7nm pour avoir un petit quelque chose plutôt que "rien" pour certaines nébulosités, changer de filtre pour une bande plus étroite me semble intéressant

 

Astrodon est vraiment très cher. Je vais prendre une autre marque pour ma part pour effectivement doper le contraste sur les objets faibles et petits que je choisis en ce moment.

Edited by Pascal C03

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de monter hier après midi un jeu tout neuf de filtres SHO Baader F/2  de 50mm non monté sur le T500 F3 Janus Nord. C'est des filtres à 3.5/4nm.... et je doit dire que mes premiers essais hier soir avec la lune ont été réussi. Il me faudra plus de temps pour véritablement quantifier cette différence, mais par rapport a un jeu  Ha et OIII Astrodon de 5nm, j'ai déjà vu la différence de contraste. C'était flagrant hier soir avec la lune.

Nous avons choisi baader, car coté prix un unique filtre astrodon 5nm coute aussi chère que les 3 filtres Baader! Pour moi, astrodon coté prix c'est vraiment n'importe quoi.

De plus le nouveau jeu de filtre Baader existe en deux versions: classique jusqu'à FD3.5, et en FD2 pour les instruments en dessous de FD3.4. Ce qui est parfait pour le T500 FD3.

 

Laurent Bernasconi

 

 

Edited by Laurent51
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Mounted or unmounted ?

 

Afin de compléter la question d'origine sur le choix des filtres, savez-vous quel est l'avantage ou le désavantage d'un filtre non-monté par rapport à un filtre monté pour un verre identique bien sûr.

Sur le site de vente Astrodon (https://farpointastro.com/collections/3nm-filters/products/astrodon-3-nm-hydrogen-alpha-filter) il semble que les filtres non-montés soient réservés aux gros diamètres ! Mais est-ce vraiment la seule différence ?

 

Patrice

 

firefox_6Sc81X0J0H.jpg

Edited by Patrice Le Guen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a aucune différence technique entre un filtre monté et un autre non monté.

Les filtres non monté permettent de gagner quelques mm sur le diamètre utile ce qui permet de ne pas obstruer le flux lumineux en fonction du rapport FD de l'instrument et de la taille du capteur.

Exemple sur les T500 FD3 et T520 FD3.5 que nous utilisons, nous sommes obligé d'utiliser des filtres de 50mm non monté avec un capteur 24x36mm , sinon il y a une obstruction importante.

 

Laurent Bernasconi

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 17/10/2021 à 17:36, Patrice Le Guen a dit :

Sur le site de vente Astrodon (https://farpointastro.com/collections/3nm-filters/products/astrodon-3-nm-hydrogen-alpha-filter) il semble que les filtres non-montés soient réservés aux gros diamètres ! Mais est-ce vraiment la seule différence ?

 

même en petit diamètre ça existe en non monté : par exemple le 31mm non monté chez Astrodon est utile pour les capteurs 4/3 si le filtre est suffisament près du capteur. on peut arriver à un F/D de 4 ou moins alors qu'avec un 31,75 monté ce n'est pas possible, ça va vignetter à partir de F/D 5. En fait le 31 non monté a une ouverture de 1 à 2mm plus grande que le 31,75mm monté et surtout la monture est moins haute.

Bref un 31mm non monté suffisamment près du capteur permet d'éviter d'avoir à prendre un filtre de diamètre plus important et beaucoup plus cher, comme un 36mm ou pire un 2".

 

Autre point intéressant avec ces 2 filtres 31/31,75 chez Astrodon: ce sont les mêmes, c'est juste la monture qui change. (Ce qui n'est pas le cas chez les autres constructeurs en général)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello,

 

pour ma part, je te conseille par ordre croissant de budget : 

  • Baader Ha 7nm (surtout pas de Baader ultra narrowband),
  • Astronomik 6nm Ha,
  • Astrodon/Chroma 5nm Ha qui a l'avantage d'avoir la raie NII contrairement au 3nm.
  • Et si vraiment tu ne sais plus quoi faire de ton argent Astrodon/Chroma 3nm Ha mais c'est un peu "overkill", le 3nm est surtout intéressant pour le OIII. Un bon "comrpomis est Ha 5nm, SII 5nm et OIII 3nm.

 

entre un Ha 5nm et 3nm, tu ne verras pas beaucoup de difference de détection, mais plus des étoiles plus fines, différence pas flagrante d'après mon expérience (je suis passé d'une série Astrodon 3nm à 5nm pour info et j'ai possédé les Baader normaux + ultra narrowband).

Attention, d'une marque à l'autre l'épaisseur des filtres n'est pas la même donc idéalement garder la même marque de filtre pour LRGB et narrowband même si ce n'est pas obligatoire (mais il faudra refaire la mise au point du coup).

C'est juste que tu peux gagner du temps pour faire ta mise au point sur le filtre rouge puis de basculer sur le filtre HA (aussi dans le rouge) de la même marque pour gagner du temps car le filtre rouge laisse passer beaucoup plus de lumière que le Ha.

Attention aussi à ce que l'épaisseur des filtres Astrodons en montés ne soit pas un peu trop importante pour que ça passe dans une RAF ZWO (parfois c'est limite mais il suffit de changer le joint torique par un légèrement moins épais).

 

Pour les filtres montés/non montés, d'autres personnes ont très bien expliqué la différence plus haut. C'est juste que c'est plus chiant à manipuler aussi les "non montés" et plus casse gueule quand tu les revends si tu as trop serré les 3 vis qui ont marqué le filtre dans la RAF (perte à la revente car filtre pas nickel même si c'est esthétique). 

Edited by HAlfie

Share this post


Link to post
Share on other sites

Personnellement j'ai le Baader H-alpha 7nm, il faut savoir qu'en raisons de la présence de reflets certaines cibles ne passent pas très bien, par ex. la nébuleuse de la méduse

 

 

Il semble que des filtres plus coûteux (Chroma, Astrodon) n'ont pas ce pb.

 

 

Ce n'est pas non plus rédhibitoire, ça limite seulement un peu les cibles que tu peux imager.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, HAlfie a dit :

Baader Ha 7nm (surtout pas de Baader ultra narrowband)

Pourquoi cette remarque sur les 3,5nm Baader ? c'est quoi le problème?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Tout d’abord, merci à Laurent Bernasconi, pour sa réponse concise et efficace. Pour illustrer le problème du vignettage j’ai fait quelques mesures :

 

Auparavant j’utilisais une caméra QSI583WSG dont le capteur avait une diagonale de 22,5 mm avec des filtres 1,25 pouces de diamètre montés Astrodon LRGB Gen2 E-Series Tru-Balance dont l’ouverture fait 25,3 mm (c’est pas écrit dans les spécifications et il m’a fallut mesurer cette valeur) soit 12,4 % de plus que le capteur. Une coupe en diagonale d’un flat normalisé par rapport à sa moyenne (pour faciliter la comparaison avec le capteur 24x36) montre ci-dessous un vignettage (assombrissement sur les bords) d’un valeur maximale de 4 % par rapport à la moyenne.

 


 

 

Aujourd’hui j’utilise une caméra ASI6200 dont le capteur a une diagonale de 43 mm avec des filtres OPTOLONG LRGB de 2 pouces et dont l’ouverture fait 45 mm soit 4,6 % de plus que le capteur. Une coupe en diagonale d’un flat normalisé par rapport à sa moyenne montre ci-dessous un vignettage (assombrissement sur les bords) d’un valeur maximale de 17 % par rapport à la moyenne.


 

 

En conclusion

Pour obtenir un vignettage équivalent l’ouverture du filtre de 50 mm devrait être d’au moins 51 mm (45x(1+12,4/100). Or  l’ouverture de la roue à filtre ZWO EFW2 est de 48 mm. Si je ne veux pas que mon capteur soit trop impacté par le vignettage il ne me reste plus qu’à trouver des filtres non-montés dont le diamètre sera compris entre 48 à 51 mm (dimensions du logement du filtre dans la roue à filtre). Manifestement, pour un capteur 24x36 des filtres montés même en 50 mm ne sont pas adaptés.

Pour choisir le bon filtre pour sa caméra il serait utile de demander conseil au fournisseur en précisant les dimensions du capteur de la caméra et peut être préciser la combinaison optique.

 

Cordialement

Patrice

QSI_31mm.jpg

ASI6200_50mm.jpg

Edited by Patrice Le Guen
Correction sur le calcul de diamètre de filtre idéal

Share this post


Link to post
Share on other sites

Par rapport aux remarques plus haut, j'ai aussi lu que les Halos venaient souvent d'un ensemble (roue a filtre, Diviseur Optique, filtre,..) et non des filtres uniquement.

J'aurais presque aussi tendance a penser qu'un 3,5nm qui a une bande plus etroite aura tendance a filtrer plus qu'un 7nm et devrait permettre d'avoir moins de Halos mais c'est peut etre une vision de l'esprit.

 

Edited by assurtourix

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour a tous,

 

Peut etre aussi a considerer... un filtre avec une bande passante de 4nm sera efficace tant que la vitesse radiale ne decalle pas la raie d'emission de plus de 2nm dans un sens ou l'autre. Pour le h-alpha a 6600nm approx, cela fait un delta_lambda/lambda de 1/3000 approx. La vitesse radiale max pour que le h-alpha ne soit pas bloque par le filtre est donc de l'ordre de 300 000 / 3 000 = 100 km/s. Cela veut dire qu'unfiltre avec une bande aussi etroite marchera bien sur une cible galactique, mais pas bien sur une cible extra-galactique. Pour memoire, la vitesse de recession au niveau de l'amas de la vierge est de 1000 km/s et, si j'ai bonne memoire, M31 s'approche a environ 200 km/s.

 

Arnaud

 

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tout les filtres ont de reflets sur les étoiles très brillantes, même les astrodon.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now