Bernard_Bayle

SOLAIRE ,TESTS Valeur des Paramètres Autostakkert en Lumière Visible

Recommended Posts

Bonjour tout le monde .

 

Commençant à maitriser l'acquisition d'images Solaires en Lumière Visible sur les Taches Solaire
grâce  à  Christian @christian viladrich, @wilexpel, @sebseacteam, @teko38, @Sonne, @legalet

 

alors j'ai cherché  quelles valeurs de paramétrage utiliser au niveau d'Autostakkert3
- la valeur du NR Noise Robust
- du Nombre d'Images
- de la Taille des AP


http://www.bbayle.com/Tests_TT_Soleil

 

Bernard_Bayle

  • Like 1
  • Thanks 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Bonjour Bernard,

 

En ce qui me concerne, et à ttes fins utiles

- sous Autostakkert : 25 images sur 1000 approx, APs de 40, NR à 4.

- sous AstroSurface : Wavelets HF : 7/65 approx, LF : 0/0 voir 1/2 pas plus, deconv LR : 4 à 6, Noise Prefilter : le plus faible possible (0.5 typiquement).

 

Jocelyn

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci Bernard.

J'avais aussi fait des tests il y a plusieurs années.

Je me prends moins la tête maintenant car c'est le seeing qui décide... ;)  Si mauvais, les logiciels ne feront pas de miracles...:D Le traitement est aussi à adapter en fonction des conditions météo (ciel voilé, etc...).

Par contre, il m'arrive de tester, sur la meilleure image de la séance, un nombre d'image additionné différent. Moins il y en a, plus c'est net mais plus c'est bruité... Pour ma part, un peu de bruit ne me dérange pas... Je ne suis pas fan des images lissées que l'on peut voir souvent en CP.

Jérôme

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Sonne a dit :

adapter en fonction des conditions météo (ciel voilé, etc...).

Oui le traitement sur Astrosurface n'est jamais le même mais j'ai enregistré des paramètres de réglages  pour tel ou tel cible, lunaire, planétaire... Cela me fait un base de départ que j'ajuste pour éviter de tâtonner !

il y a 53 minutes, legalet a dit :

- sous Autostakkert : 25 images sur 1000 approx, APs de 40, NR à 4.

Pour les AP je ne me prends pas trop la tête, je trouve que les différences sont très peu visibles, par contre mettre trop petit peut provoquer des artéfacts. J'ai n'a pas encore eu l'occasion en solaire de cumuler très peu d'images, à tester (vu que j'en fais très très rarement). Par contre le NR est surtout important avec une caméra couleur, si le NR est trop petit, artéfacts assurés !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 59 minutes, Sonne a dit :

Je me prends moins la tête maintenant car c'est le seeing qui décide..

 

Je ne parle pas de seeing , ni de filtres ...ici , mais de traitement .

Sur un même et unique film donc issu du même seeing  , on peut avoir

des paramètres différents de traitement Autostakkert  au niveau

du Noise Robust et le nombre d'images .

 

Bernard_Bayle

Edited by Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

J'ai fait pas mal d'essais de mon côté. Maintenant, j'ai un traitement complètement standardisé.

 

Pour le réglage des AP, on peut aller vers des petites valeurs si le seeing est très bon, et que les détails sont fins. Pour ma part :

- en lumière visible = AP = 32 pixel (car les détails sont très fins = granulation), en Ha / Ca K = AP = 48 pixels

 

Pour nombre d'images à stacker :

- lumière visible : 7 à 30 (car gain au min),

- Ca K : 60 à 150 (gain presque au min et images sombres)

- Ha : 300 à 900 (gain presque au max)

A noter que qand le seeing est très bon, on a besoin de stacker moins d'images, car le S/N de chaque image est alors bien meilleur.

 

NR = 3 quand le gain est réglé au mini (lumière visible, Ca K), et NR = 4 quand le gain est réglé presque à fond (Ha double stack).

 

Dans tous les cas, comme le dit Jérôme, quand le seeing est mauvais, les images sont mauvais. L'acharnement ne sert à rien.

 

En terme de post traitement, j'ai quasiment le même sur le Soleil (quel que soit la longueur d'onde) et la Lune. Pour les planètes, c'est différent.

 

Voilà !

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette très intéressante comparaison Bernard. 

Ça m'incite à revoir une ou deux de mes images récentes, car j'ai tendance à retenir bien plus d'images et à laisser le Noise Robust à 6. Je pourrai donc peut-être gagner un peu en affinant ces paramètres.

 

On s'amuse :)

 

Daniel

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, christian viladrich a dit :

Dans tous les cas, comme le dit Jérôme, quand le seeing est mauvais, les images sont mauvais. L'acharnement ne sert à rien.

Et oui, comme en Planétaire c'est lui qui décide  ......:(

Merci de ces renseignements précieux , j'en ai plus appris en 15 j que sur 25 ans d'Astro

 

Il y a 1 heure, Daniel B a dit :

On s'amuse :)

 

Oui perso c'est ça et je m'amuse bien depuis quelques jours sur le soleil  ( ici dans le Morbihan  c'est un cadeau )

 

Bernard_Bayle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Pulsar59
      Hello,
       
      ce matin 2 juillet, turbulence correcte mais pas exceptionnelle, j'ai déjà eu mieux certains jours de juin.
      2x25 scans (mosaïque de 2 panneaux)
       
      Toujours triplet 80x480, AZEQ6 (qui a tendance à vibrer sur les scans vers l'Ouest), IMX290 mono en bin 1 (on peut donc voir plus de détails sur les full)
      Scans 12X, expo 4,6 ms, compositage AS!3, Astrosurface, Toshop.
       
      Disque Ca-H avec protus, et continuum autour de cette raie.
       

       
       

    • By astrovicking
      Bonjour, à toutes et tous,
      pour ceux qui n'ont pas eu la chance de pouvoir profiter des ROS (Rencontre des Observateurs Solaires) à Serbannes  les 23 et 24 juin dernier, l'excellente conférence de M. Frédéric CLETTE, astrophysicien solaire à l’Observatoire Royal de Belgique et auteur de l'ouvrage  "Le Soleil et nous"  (qui vient d'être publié aux éditions Favre) est en ligne  par sur "La Chaine Astro"  (merci à  Christophe de la Chapelle) :
       
       
       
      Pour rappel, les présentations de notre ami Christian Viladrich:
       
       
    • By banjo
      bonjour,,
      quelques images du 28/29 juin avec la 150mm modif Pst
      Paul
      cliquez plusieurs fois sur les images pour les pleines résolutions

       

       

       

       
       
       
    • By astrovicking
      Boujour,
      18 juin, mosaïque de deux images prises à 7h40/7h41 (TU)
      régions AR13032 (tache à gauche) et AR13030 (groupe à droite).
      Newton 1150/205 (primaire Jean-Jean-marc Lecleire), filtre Baader Astrosolar 3.8 à l'ouverture, Powermate Televue 5X, caméra ZWO 174MM (et probablement un filtre Hβ CP Astronomik, mais je n'en suis plus certain)... Logiciels Autostakkert, Iris.
      Pour les "full" (2132 X 1675), il faut bien entendu cliquer, re-cliquer, cliquer encore, cliquer toujours.......
       

       
      Pour ceux qui aiment le Jaune (même à 486nm):
       

       
    • By ClaudeS
      Bonjour à tous ,
       
      Pour compléter les images du jour, deux images avec le baader continuum et la lunette LZOS 152/1200. Images prises au méridien (50 images retenues sur 1000).
      Je me suis amusé à comparer avec le visuel, notamment pour le dédoublement/triplement des taches avec un oculaire ZEISS 10X 22B grossissement 48X soit G=0.32xD.
      Très enrichisant d'avoir pu vérifier que ma résolution visuelle serait d'un peu moins de 4" d'arc à G=0.32xDiamètre de l'instrument, bien loin du grossissement résolvant de l'instrument (75X mini (G=0.5xD), ou 150X (G=1xD) pour un peu moins 1" d'arc pour 152mm de diamètre). Par la même occasion, j'ai pu vérifier la qualité de mon réducteur 0.5X vissant au coulant 31.75, réducteur à deux balles (25€), que j'utilise pour autoguider avec lunette Vixen 60/700 et la caméra ASI 290MM, et il tient la route.
      J'envisage donc d'utiliser par la suite, un oculaire donnant une pupille de sortie de 3mm (G=D/3 soit 50X) pour mes observations du ciel profond, et qui serait un bon compromis entre luminosité et résolution. L'oculaire serait un 25mm TAL UWA 25mm champ 84° que je possède déjà.
       
      ClaudeS
       
       ASI ZWO 290MM avec réducteur 0.5X

       
       ASI ZWO 290MM sans réducteur 0.5X

       
       
       
       
  • Upcoming Events