COM423

Vieille ST8, Boîtier relais, EQ6 ?

Recommended Posts

Bonsoir,

 

J'utilise une bonne vieille ST8XME depuis plus de dix ans sur une vénérable Losmandy G11 1ère version (non GoTo) que j'avais déjà utilisée auparavant avec la ST7.

Dans les deux cas, pour l'autoguidage je passe par un boîtier relais SBIG.

 

Je voudrais tester le tout sur une monture plus récente et GoTo (AZ-EQ6) et j'ai cru comprendre que le boîtier relais n'était plus utile dans ce cas : quelqu'un peut-il me le confirmer (et au passage m'expliquer à quoi il servait sur la G11) ? Merci beaucoup.

 

Autre question : on parle de plus en plus d'EQMOD aujourd'hui et je sais que l'AZ-EQ6 a ce protocole, mais je suppose qu'il faut des softs récents pour çà ?

Or, je pilote la ST8 sous Windows XP avec CCDOPS (le soft de SBIG), bref que du vintage...

 

J'aurais volontiers mis un ASIAIr pour résoudre le pb mais il ne voudra pas d'une CCD SBIG !

Bref, je m'y perds avec toutes ces évolutions et mon matériel vieillissant.

 

Merci beaucoup pour votre éclairage.

Bonnes observations.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 7 heures, COM423 a dit :

Or, je pilote la ST8 sous Windows XP avec CCDOPS


Joli :D 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 

de ce que je me souviens pour avoir utilisé le m^me type de matériel , les ports d'autoguidage de la G11 n'était pas protégé par des optocoupleurs et donc on utilisait le boitier relais . Avec l'EQ6 , plus de problème .

 

Arnaud

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Pour le guidage sur l'EQ6, tu pourras guider soit via le port ST4 de la monture, soit directement en ASCOM (sans le câble qui va au port ST4 de la monture depuis le ST8).

EQMod fonctionnait très bien sous Windows XP.

Et Prism fonctionne aussi sous Windows XP, c'est sûr pour la version 10, à voir pour la version 11. Tu as une version d'évaluation pour tester. Et aucun problème pour gérer la CCD SBig.

 

Maintenant, tu peux trouver des mini-pc autour de 250€ à 500€ sous Windows 10 ou Windows 11. Si tu es en poste fixe, c'est pratique, tu mets le mini-pc au pied de la monture et tu contrôles à distance via un réseau.

 

Marc

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Arnaud T60 a dit :

de ce que je me souviens pour avoir utilisé le m^me type de matériel , les ports d'autoguidage de la G11 n'était pas protégé par des optocoupleurs et donc on utilisait le boitier relais . Avec l'EQ6 , plus de problème .

 

 

+1

y a juste a installer un cable de guidage entre la ST8 et le port ST4 de l'EQ6

et ça roule :)

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
4 hours ago, Arnaud T60 said:

les ports d'autoguidage de la G11 n'était pas protégé par des optocoupleurs et donc on utilisait le boitier relais . Avec l'EQ6 , plus de problème .

Merci beaucoup pour cette confirmation ! La nécessité du boîtier relais était donc liée à la G11 et non la ST8.

 

3 hours ago, compustar said:

y a juste a installer un cable de guidage entre la ST8 et le port ST4 de l'EQ6

Merci pour cette seconde confirmation.

Je pense que c'est la solution que je vais retenir pour faire simple et à moindre frais, du moins dans un premier temps.

 

3 hours ago, Gribol said:

Pour le guidage sur l'EQ6, tu pourras guider soit via le port ST4 de la monture, soit directement en ASCOM (sans le câble qui va au port ST4 de la monture depuis le ST8).

Donc avec le câble EQMOD , avec connectique USB côté PC.

Je ne savais pas qu'EQMOD passait sous XP.

J'avais pensé à Prism dont je note qu'il gère bien la ST8 : merci beaucoup pour certte info.

 

Il y a aussi Nina dont en parle de plus en plus, mais je ne sais pas ce qu'il en est pour les caméras SBIG...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Pour re-confirmer, j'ai un pote qui pilote sa monture AZ-EQ6 avec une ST4000xcm avec un simple cable sur le port ST4 de la monture

et personnellement j'ai 3 CCD Sbig ( en autre ...  ) : ST2000xm, STL1001e et depuis peu une STX16803

les 3 caméras pilotent bien avec leur port autoguidage ma monture Paramount Me sur son port ST4

 

ps : sur la Paramount j'utilise le protocole spécifique à cette monture ( Direct Guide )

Edited by compustar
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, COM423 a dit :

avec le câble EQMOD

Pour ce qui est du câble EQMOD évite celui de chez PA qui a failli grille mon PC..........

Regarde plutôt celui de Pegasus Astro 

Ph

IMG_20220524_211009.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 24/05/2022 à 11:51, COM423 a dit :
Le 24/05/2022 à 07:36, Arnaud T60 a dit :

les ports d'autoguidage de la G11 n'était pas protégé par des optocoupleurs et donc on utilisait le boitier relais . Avec l'EQ6 , plus de problème .

Merci beaucoup pour cette confirmation ! La nécessité du boîtier relais était donc liée à la G11 et non la ST8.

 

Salut @Arnaud T60

 

C'est surtout que l'état actif des signaux est inversé par rapport aux autres montures : sur une EQ6 par exemple, les moteurs s'allument quand on tire le signal à la masse (par un opto coupleur à collecteur ouvert, un relais ou autre)

 

Par contre sur la G11 steppers (pas la gemini goto par contre) le niveau actif est l'état haut. Donc les sorties en collecteur ouvert des caméra (optocouplées ou pas) ne fonctionnent pas directement puisqu'elles ne peuvent tirer qu'à la masse.

Donc il faut soit inverser le signal avec un transistor pour tirrer à l'état haut au lieu de l'état bas, soit utilisé un relais commandé par le collecteur ouvert et qui fermera le circuit coté monture au +Vdd.

(sur le connecteur ST4 de la monture il y a les 4 fils de commande des moteurs, la masse et éventuellement l'alim, utilise pour alimenter les opto du st4 de la caméra ou tirer le signal à l'alim dans le cas de la stepper G11)

 

 

Edited by olivdeso
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 23/05/2022 à 23:32, COM423 a dit :

Or, je pilote la ST8 sous Windows XP avec CCDOPS (le soft de SBIG), bref que du vintage...

 

J'aurais volontiers mis un ASIAIr pour résoudre le pb mais il ne voudra pas d'une CCD SBIG !

 

un petit PC à Celeron J4125 en windows 10 (ou 11) ira très bien et moins cher.

Le plus connu le MeLe (exemple sur Amazon) mais il y en a d'autre chez d'autres vendeurs

 

https://www.amazon.fr/dp/B09TKMP6QS/ref=redir_mobile_desktop

 

Le J4125 est assez similaire aux meilleurs (anciens) core 2 quad pour 10x moins de conso : même puissance de calcul en single thread et même meilleur en multi thread, ce qui est très correct pour la capture. ET sur batterie, seulement 10W avec CPU à fond, ce qui sera assez ponctuel en plus.

Edited by olivdeso
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Salut,

Pour NINA c'est W10, j'ai commencé avec W7 mais les MAJ m'ont rapidement poussé à changer (https://nighttime-imaging.eu/docs/master/site/requirements/)

Olivier, je lorgne sur ce MeLe depuis quelques temps mais je bute sur un truc de base, question peut-être bête mais comment y accède-t-on et comment en prend-on le contrôle, sans écran, clavier ni souris ?

Config 1: domicile,  prise de contrôle par PC de bureau via la box (ce que je fais avec AnyDesk et un PC portable dehors au pied de la monture)

Config 2: nomade, prise de contrôle via une tablette et la 4G 

En bref, on l'allume et puis...comment ça se passe concrètement juste après ? 

Faut-il configurer le Wifi au préalable en le raccordant au moins la 1ère fois ?

Merci !

Si je pollue j'ouvre un autre post ;)

Gilles

 

Edited by MEIER
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
52 minutes ago, MEIER said:

Si je pollue j'ouvre un autre post ;)

Non, pas de souci, c'est intéressant comme question ;)

Merci beaucoup, au passage, Olivier pour tes explications techniques très complètes, comme à chaque fois :x

 

Si je parlais de l'ASIAir, c'était aussi par rapport à la grande facilité d'utilisation et le pilotage à distance au smartphone.

Dans un 1er temps, je pense que je vais faire simple et conserver mon PC pas du tout portable sous XP avec CCDOPS et utiliser le câble ST4, j'évoluerai sans doute par la suite, chaque chose en son temps.

 

Très bon week-end à tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, MEIER a dit :

Salut,

Pour NINA c'est W10

 

Le plus simple avec windows est de configurer un wifi point à point puis d'utiliser le remote desktop (bureau à distance). Pas besoin d'internet.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Astro Poulpe
      Salut tout le monde !
       
      J'aurais si possible besoin des lumières des aficionados du contrôle de monture via PC .
      Je fais de l'astrophotographie (dans mon jardin) et j'ai récemment acheté une Neq6.
       
      Je commençais à prendre Eqmod en main, mais voilà, mon Pc portable qui me servait à piloter ma monture et programmer mes séances photos vient de rendre l'âme...
      Et comme je l'ai marqué ci-dessus, je viens d'acquérir une Neq6 et mon porte monnaie me fait déjà la tête, donc si je peux éviter de me racheter un Pc portable, ce ne serait que mieux 😁.
       
      Voilà pourquoi j'ai réfléchi à une solution moins coûteuse, mais je ne suis pas sûr que ce soit réalisable .
       
      Je souhaiterais utiliser mon ordinateur tour afin de gérer tout ça. Le soucis c'est que mon pc se trouve à environ 35 mètres de là où je place mon télescope, or il me semble qu'un câble USB ne va guère à plus de 10 mètres, même si on utilise un répéteur.
      Je pensais donc effectuer ce branchement :
       
      Ordinateur -> adaptateur USB mal vers rj45 femelle -> Câble rj45 cat8 longueur 50 mètres -> adaptateur 
      Rj45 femelle vers USB femelle -> petit hub USB -> Monture et Apn.
       
      Pensez vous que ce branchement soit pertinent et réalisable ?
      Sinon, auriez vous une solution alternative (et pas trop cher 😁) à me proposer ?
       
      Par avance merci et bon ciel à tous 😉🙏
    • By polorider
      Salut
      Je vois sur beaucoup de photos et vidéos (et sur la notice aussi) l'evscope parqué à la verticale, miroir tourné vers le haut donc. Même avec le bouchon, le miroir doit ramasser pas mal de poussière ou autre saloperies dans cette position. Est-ce qu'il y a moyen de le parquer en position horizontale quand il est fixé au trépied? Si on l'éteint en position horizontale cela pose-t il un problème?
    • By Smb
      Bonjour à  Tous
      j’ai tout récemment rencontré un problème d’erreur hardware sur ma toute nouvelle GM1000 HPS je suis en train d’en discuter avec Baader planétarium et la clé des étoiles je suis supposé placer un filtre avant l’alimentation....quelqu’un a-t-il déjà eu ce problème et quelle solution y a-t-il apporté si tant est  que ce n’e soit pas la monture elle-même qui ait un problème ce qui a priori n’est pas le cas .... Ça s’arrête d’un coup ça attends ça redémarre ça dit qu’il y a une erreur ça attends un peu ça revient à la normale.
      cordialement
    • By Marc S
      Bonjour à tous ,
       
      Je profite de cette « période sans miroir » pour réfléchir à l’amélioration de mon barillet de ma monture équatoriale.
      En effet mon miroir vient d’être porté en (ré)aluminure chez MCM avec un délai de quelques semaines.
       
      C’est un miroir en BVC ( Black vitrified ceramic) de 20 pouces à f/3 avec une épaisseur de 50mm.
       
      Les photos jointes montrent la configuration actuelle, c-à-d  
       
      -une cellule à 18 points dont la répartition a été calculée par PLOP sur 6 triangles et 3 balanciers. Les triangles en alu font 3.5 mm d’épaisseur alors que les balanciers en acier font 6 mm.
      - les trois vis de collimation agissent sur la hauteur des pivots des balanciers
      - les pivots des triangles et des balanciers sont tous constitués de rondelles concave-convexe
      -les points d’appui sont en touches téflon
      - les appuis latéraux sont fixés à la base du tube. Ce sont 12 touches en téflon placées sur 6 balanciers. Je m'arrange pour que leur hauteur soit au niveau du CG du miroir.
       
       
       Je me base maintenant sur l’excellent « guide moderne des supports de miroir "
      pour voir les améliorations :
      http://www.loptics.com/articles/mirrorsupport/mirrorsupport.html
       
      Et à cette lecture, je vois quelques points faibles qui sont, par ordre d’importance :
       
      1)      Il faudrait une cellule unique comportant tous les appuis à la fois dorsaux et latéraux pour ne pas perdre la hauteur des supports latéraux au CG à chaque nouvelle collimation
       
      2)      Utiliser des roulements pour ces appuis latéraux à la place des 12 patins en téflon pour réduire l’astigmatisme
       
      3)      Remplacer les patins en téflon dorsaux qui « accrochent » par du Delrin ou plastique dur
       
      4)      Renforcer et donc remplacer les triangles par de l’alu de meilleure épaisseur (5 mm minimum)
       
      5)      Remplacer les pivots en rondelles convexe-concave par des roulements à rotules.
       
      6)      ……Autre ?
       
      Bref c’est tout le barillet qui est à remplacer et à revoir, avec  la contrainte importante qu’il doit passer par la base du tube d’une ouverture de 52 cm de diamètre.
       
      La seule solution c’est de placer une cellule en disque qui supporte tous les supports.
      Les balanciers pour les supports latéraux seraient alors à viser sur ce disque une fois  qu’il serait mis en place dans le tube.
      Les vis de collimation placées sur le triangle-barillet agiraient sur la position de ce disque-cellule.
       
      Mais quel matériel utiliser pour ce disque support ?
       
      Ou alors vous avez d’autres idées, d’autres commentaires ?
       
      Merci pour votre aide,
       
      Marc.




  • Upcoming Events