EmilastroHainaut

Choix final achat dobson 400

Recommended Posts

il y a une heure, olivufu a dit :

"toutes choses égales par ailleurs comme l'oculaire" n'est valable que si et seulement si le rapport f/D des ces deux instruments est identique.

C'est exactement ce que je disais dans mon premier message à Emile sur le CP ce sur quoi @Bruno- a réagi en disant que ce que je disais était trompeur. Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi c'était trompeur mis à part le fait que oui, effectivement on peut avoir plusieurs oculaires et que oui en effet la magnitude limite des étoiles ne dépend pas de F/D mais de D uniquement (et encore comme rappelé plus haut dans une certaine limite de grossissement) mais je crois que je n'ai rien dit en contradiction avec ça.

S'il y a un truc que je n'ai pas compris et que je trompe mes lecteurs, j'aimerais absolument y remédier :).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, olivufu a dit :

Mais Emile, c'est le CP qui l’intéresse : "Sinon mon objectif c'est vraiment quasi que du ciel profond" ;)

Johnny-Depp-and-kiddo-Depp-first-meme-9.jpg.ec375986d969aaa09c4239b1eaf67d95.jpg

  • Like 2
  • Love 1
  • Haha 6

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, olivufu a dit :

Mais Emile, c'est le CP qui l’intéresse : "Sinon mon objectif c'est vraiment quasi que du ciel profond"

Pour certains objets du CP avec du détail et assez lumineux comme les nébuleuses planétaires, c'est valable aussi. Si ça turbule, avec un 400, tu n'en tires pas grand chose.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est une boutade mais à peine. 
Qui peut le plus peut le moins. Avec un 305 ou un 355 motorisé, on peut faire du ciel profond très bien. Mais on peut aussi faire du planétaire et pourquoi pas du dessin ou de la photo pour plus tard (n'en déplaise aux inconditionnelles des observations sans moteur, un moteur ça aide beaucoup même en dessin). 

Au quotidien depuis la Belgique, j'encourage notre jeune amis à s'intéresser aussi au planétaire. Quand on a un mauvais ciel c'est ce qu'il y a de plus gratifiant. Et ça change tous les jours. 
Et à 14 ans ce serait quasi insulter l'avenir que de parier sur les envies que l'on aura dans sa passion dans 3 ans, 5 ans, 10 ans, etc. donc autant se garder un max de possibilités. 
 

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'essentiel c'est surtout de l'encourager. C'est si rare d'être aussi déterminé et lucide à son âge. Bravo pour ça Emile :)

il y a 1 minute, jldauvergne a dit :

n'en déplaise aux inconditionnelles des observation sans moteur, un moteur ça aide beaucoup même en dessin. 

j'aime dessiner et je suis sur monture motorisée. Le suivi c'est juste magnifique pour observer et dessiner oui.

 

Je pense  néanmoins que Emile a compris les enjeux :

- depuis son ciel, il en verra moins en CP que depuis d'autres ciels plus cléments. Mais il en verra déjà tant. Il y a toujours mieux ailleurs de toute façon.

- Le planétaire sera une bonne piste à explorer si il ne s'y intéresse pas encore.

- avoir un instrument facile à monter est important pour en profiter ici et maintenant, mais pouvoir aisément le transporter est une option importante pour l'ailleurs et plus tard, surtout en CP.. D’où le débat sur le diamètre.

 

il y a 10 minutes, jldauvergne a dit :

Et à 14 ans ce serait quasi insulter l'avenir que de parier sur les envies que l'on aura dans sa passion dans 3 ans, 5 ans, 10 ans, etc. donc autant se garder un max de possibilités. 

bien sûr, mais il faut bien commencer par quelque chose, et ce quelque chose pour lui, c'est le CP pour le moment. Sa réflexion de budgétiser un diamètre n'est pas illogique

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

---> e-vescope, une fois

 

sinon ,vu qu'il a 14 ans il prend un 14 pouces épuicétout ^_^

16 pouces à 16 ans ensuite de suite, et à 80 ans ça lui fera un 2 mètres! Il rachetera l'optique du TBL

Edited by Skyraph
  • Like 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Skyraph a dit :

14 pouces épuicétout ^_^

J'ai un 46 dans la cave mais ça rentre po sur le balcon. Bouhhh :S

Share this post


Link to post
Share on other sites

fait un STROCK avec 9_9

Edited by Skyraph
faute
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, olivufu a dit :

avoir un instrument facile à monter est important pour en profiter ici et maintenant, mais pouvoir aisément le transporter est une option importante pour l'ailleurs et plus tard, surtout en CP.. D’où le débat sur le diamètre

Parfaitement! Et sur la motorisation. 
de toute façon à ce budget (déjà très conséquent surtout à 14 ans) il faudra faire des concessions . @jldauvergne en a fait aussi avec sa lunette de 50mm pas motorisée :) . 
 

il y a 5 ans j’aurais proposé aussi un c8 sur avx, mais maintenant faut rallonger le budget méchamment… (en neuf)

Edited by Adamckiewicz

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yooooooo !!!! je trouve épatant combine ce post soulève de l'enthousiasme.J'avoie que dès le départ, je suis surpris : "j'ai 14 ans, et ça fait depuis 5 ans que j’économise, " donc depuis qu'il à 9 ans.... Gasp !!!!! et ce qui est écrit me semble incroyable au regard des 14 ans. C'est pas rien....

Les conseils, ils n'ont  que bien peu de valeur au regard d'une situation particulière sur une telle demande et seule une expérience, via un club, des rencontres, permettra de mieux cerner les désidératas.

 

Mais pourquoi pas. Je veux juste  apporter un point de vue au regard des (très, trop ?) sages conseils prodigués POUR UNIQUEMENT DU VISUEL, cela quelque soit le demandeur. Ce ne sont donc pas des conseils, juste des points de vue :

- le diamètre qu'il serait sage de réduire. Bien sûr.... mais pas forcément car est-il bon d'être toujours sage, surtout pour des choses qui peuvent être considérées comme de la passion - bien que je n'aime pas ce terme trop galvaudé. Pour moi en pur visuel, je trouve le T400 extraordinaire, pile à la limite, sur le fil rouge en termes de coût, de pratique et de performances. Il y a un gain assez extraordinaire à toucher cette ouverture, un autre monde se dévoile, d'autres approches sont possibles. Comme certains ici, je pense que si je n'avais pas mis l'oeil dans un 400, ben il est probable que je me serais orienté vers une autre discipline. Disons que c’est un diamètre qui donne envie. Envie au point qu'on peut lui sacrifier les reproches qu'on peut lui faire. On pourra répondre "et dans ce cas, pourquoi pas direct un 600 ?" ben là, j'ai envie de dire qu'un peu de modestie s'impose. Il y a 15 ans, les 600 amateurs se comptaient sur à peine plus des 10 doigts des deux mains. Aujourd'hui ça semble devenir chose courante, avec des situations assez cocasses de l'amateur (nécessairement assez fortuné, en tout cas bien plus que pour un 400) devant sa belle acquisition, mais qui a bien du mal à dompter sa bestiole - car passer un seuil, ces engins se pilotent.

- en ciel profond un 400, ben c'est pas rien. Le F/D n'aura d'influence que sur la hauteur du PO et le prix qu'on y mettra. Le reste se fera avec la gamme d'oculaire avec des paramètres qui font saliver.

- on dit et redit que le meilleur, c'est celui qui sert le plus, donc pratique, petit, vite en place, etc. Ben merdum, non !!!!! le meilleur, c’est le meilleur !!!!! et pour ma part, je préfère une superbe observation occasionnelle sur un superbe engin, que d'en avoir à foison quelques crans en dessous. D'un coté, j'aurai toujours en mémoire ces instants fabuleux, dans l'autre je serait sur une routine qui ne sera pas forcément plaisante ou gratifiante.

- les structures de télescopes "modernes" du commerce sont assez convaincantes au regard du prix, ça marche plutôt pas mal pour un rangement relativement compact. Ces ES et autres, j’avoue que je les ai approchés un peu dubitativement, mais qu'à l'usage, ils m’ont épatés. On est bien loin des premiers Meade Starfinder en carton dont les miroirs étaient de véritables loteries (le notre était à moins de L/2....), la monture absolument monstrueuse et très perfectible - ah si, elle avait un usage formidable : celui de servir de table ronde rotative une fois retournée. On pouvait s'y attabler de façon plaisante.

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avec l'insécurité dans le monde (plus de guerres ==> plus de difficultés économiques pour tout le monde), on ne sait pas s'il sera toujours possible d'acheter un Dobson 400 mm pas trop cher. Orion ne vend plus en Europe, ce ne sera peut-être pas le dernier. Et avec l'inflation, ce qui est pas trop cher aujourd'hui peut devenir inabordable bientôt. Émile rêve d'un 400 mm, il a les moyens aujourd'hui, les aura-t-il demain ? Je ne sais pas, mais je trouve que c'est un argument pour acquérir un 400 mm là maintenant (même si je comprends les arguments contre).

 

--------------------------------

 

Il y a 3 heures, toyof a dit :

Mais je n'ai toujours pas compris pourquoi c'était trompeur

 

OK, je détaille...

 

Le 25/01/2024 à 13:31, toyof a dit :

car je ne sais pas ce qu'il se cache derrière ton souhait de t'orienter vers un gros diamètre. Tu as l'air d'associer ça au ciel profond. Je ne sais pas si tu maitrises la notion de rapport entre focal et diamètre de l'instrument. Si c'est le cas tant pis, j'aurais juste perdu un peu de temps ;) .  Ce rapport F/D te donne une idée de l' "intensité lumineuse" qui arrivera sur ton œil.

 

La notion de F/D n'a pas grande importance en observation visuelle, or tu sembles dire le contraire. Elle n'a pas d'importance puisqu'on peut toujours choisir ses oculaires. Et ce n'est pas le rapport F/D qui donne une idée de l'« intensité lumineuse » (je crois deviner que tu parles de la clarté des objets étendus, ce que J.L.D. appelle très justement l'étalement de la lumière sur la rétine : ceci dépend du grossissement, pas du F/D).

 

Le 25/01/2024 à 13:31, toyof a dit :

Ce qui est important de comprendre c'est qu'il n'y a pas que le diamètre qui va déterminer l'intensité lumineuse, la focale est tout aussi importante et rentre en ligne de compte.

 

Là encore tu parles de focale au lieu du grossissement (ou de la pupille de sortie). La focale ne rentre en ligne de compte qu'en ce qu'elle oblige à choisir certaines focales d'oculaires plurôt que d'autres. Mais on peut toujours le faire, ça n'est pas un critère pour choisir un télescope (sauf effectivement si le F/D est vraiment trop court ou vraiment trop long, ce qui est hors-sujet dans cette discussion).

 

Le 25/01/2024 à 13:31, toyof a dit :

Ce qui est important de comprendre c'est qu'il n'y a pas que le diamètre qui va déterminer l'intensité lumineuse, la focale est tout aussi importante et rentre en ligne de compte.

 

Si, seul le diamètre intervient pour l'intensité lumineuse (en tant que critère primaire − la transmission intervient aussi, mais de façon secondaire, disons). Si tu parles de l'étalement de la lumière sur la rétine, c'est la pupille de sortie qui compte, c'est-à-dire le rapport diamètre sur grossissement. La focale n'y est pour rien puisqu'on peut toujours choisir ses grossissements.

 

Je ne commente pas la suite, mais voilà en gros mes objections. Ce que tu dis est plutôt vrai en photo si on a un seul capteur, mais en visuel on utilise plusieurs oculaires.

 

De plus tu as quand même écrit ceci :

 

Le 25/01/2024 à 13:31, toyof a dit :

Je ne vois pas plus de choses avec mon gros Dobson qu'avec ma petite lunette.

 

Même en lisant cette phrase dans son contexte, je la trouve trompeuse : on croit vraiment que tu as voulu dire ce qui est écrit.

Edited by Bruno-
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 25 minutes, serge vieillard a dit :

on dit et redit que le meilleur, c'est celui qui sert le plus, donc pratique, petit, vite en place, etc. Ben merdum, non !!!!! le meilleur, c’est le meilleur !!!!

Je suis archi d’accord!!!! 
Je priorise pas le télescope vite sorti pour en profiter mollement chaque soir, mais le top de ce que je peux me permettre ( poids, prix, pratique etc) pour le sortir régulièrement malgré tout et avoir de belles vues! Au final, après avoir bien optimisé le cahier des charge, c’est tellement enthousiasmant que je sort mon 400 même pour de brèves observations! Alors certes je profite pas tous les soirs que j’observe du maximum du potentiel de ces 400mm sûrement acquis , mais quand j’en profite, ça reste gravé dans ma rétine et mon cerveau!!! Que ce soit m51 ou 33 en montagne, la quintet de stephan, le clown plein de détails, orion dans toute sa simplicité splendeur, ou Jupiter bien propre suivie pendant 5h alors que j’étais sorti pour observer rapiedzmenr  avant de rentrer sagement me reposer….

 

un gros diamètre c’est pas seulement plus de détails planétaires les soirs calmes c’est aussi :

- plus de couleurs sur les planètes chaque soir

- de la couleur sur certains objets du ciel profond

- des étoiles plus colorees

- des galaxies et nébuleuses bien plus visibles , pas forcément à fort grossissement et pas forcément sous les meilleurs cieux

- des spires dans une foule de galaxies.

Edited by Adamckiewicz
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Adamckiewicz a dit :

Je priorise pas le télescope vite sorti pour en profiter mollement chaque soir, mais le top de ce que je peux me permettre

haha oui, là aussi pour moi !

J'ai 80mm pour le grand champs, 150mm pour gagner de la place en voyage, 235mm comme plus gros instrument disponible.

Avec une phlébite à réveiller les morts et un genou foutu depuis peu (les deux croisés, les ménisques + le lli), j'ai fais une sortie hier avec ............ mon plus lourd et pénible à installer, parce que c'est mon plus gros. Mon fidèle 235.

L'histoire dira ensuite que le ciel n'était pas coopératif, tampis, mais c'est mon plus gros diamètre que j'ai eu envie de sortir pour Jupi en période de pleine lune, parce qu'il me donne plus..... malgré les douleurs et l'enfer que cela à été de tout monter et démonter :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon 495 mm est superchiant à monter, installer, utiliser (sur l'escabeau et ses petites marches, j'ai mal aux pieds), même collimater (pas du haut de gamme) et il sort très peu. Mais chaque fois qu'il sort, c'est la fête, chaque fois ce sont des observations mémorables. Donc pour moi aussi, le meilleur c'est le meilleur, pas celui qui sort le plus souvent.

 

il y a 11 minutes, Adamckiewicz a dit :

pas forcément sous les meilleurs cieux

 

Quand j'ai acheté le 495 mm, j'habitais un village avec une rue éclairée (la mienne...) et le ciel n'était pas optimal, ça valait toujours le coup de partir en rase campagne. Eh bien je m'étais rendu compte que ce que je voyais au 495 mm chez moi, c'est ce que je voyais au 300 en Lozère. Le 495 mm, depuis le confort de ma terrasse, m'apportait le ciel de mes (précédentes) vacances ! Bref : on n'est pas obligé d'avoir un excellent ciel pour profiter d'un grand diamètre (mais c'est quand même mieux, hein !)

Edited by Bruno-
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 22 minutes, Bruno- a dit :

Et avec l'inflation, ce qui est pas trop cher aujourd'hui peut devenir inabordable bientôt. Émile rêve d'un 400 mm, il a les moyens aujourd'hui, les aura-t-il demain ? Je ne sais pas, mais je trouve que c'est un argument pour acquérir un 400 mm là maintenant (même si je comprends les arguments contre).

Bien vu le risque de la poursuite de l’inflation! 
Franchement on voit pas mal de personnes venir demander des avis pour des projets assez délirants ou sans motivation profonde, et c’est sage de pas les encourager dans l’idée . Mais là non seulement il en rêve mais en plus il projettte l’achat depuis 1/3 de sa vie…. C’est quand même un signe de motivation sérieuse! Et je serais pas surpris que ce jeune homme soit capable d’envisager la construction d’une motorisation à l’avenir ( table équatoriale ou même motorisation altaz… je me fais vieux et la nouvelle génération va progresser!) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je remets à jour vu que tu nous a fourni plein de nouvelles informations :

 

Histoire bête d'il y a un peu longtemps (plutôt 35 ans). Je suis au Lycée et je veux construire mon premier télescope = ce sera donc Dobson.

Je suis raisonnable : je commande un 12'' chez Coulter (budget limité par les boulots d'été...). 

Entre temps, coup du sort, je regarde dans un 17.5''. Le gars le monte devant moi, et me dit : "ben prends du gros, 300, j'en viens, c'est trop petit".

 

J'ai modifié ma commande et j'ai pris un 17.5''.

J'ai jamais regretté, je l'ai monté très vite ensuite en monture Pierre Bourge, etc. - parce que c'était tellement galère de regarder (et de filmer en VHS) les planètes en manuel....!

(je ne vous parle pas de la qualité optique, c'était disons...médiocre comparé à un TSC225 pas si loin).

Mais en CP  à 50-100x : quelle claque !

 

..surtout, du coup, si ton ciel est bof-bof. Ton OIII, il a besoin de flux pour qu'il te reste qq chose à regarder derrière.

 

donc :

- puisque tu as un petit abri potentiel, donc que tu n'as pas à faire de manutention + que ton trip c'est le CP/Visuel dans un ciel très moyen : prends un 400. Mais ce sera pour regarder depuis la maison. et puis ce sera peut être un peu bof pour les planètes.

- si tu veux le bouger, si tu vas devoir observer ailleurs : prends un 300 au max. - et tu achèteras une bonne monture qd tu en auras marre de suivre à la mano les planètes à 300x.

 

Maintenant, va falloir faire le tri dans tous ces avis !

(et discutes-en avec ton pote qui observe aussi !).

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, serge vieillard a dit :

- on dit et redit que le meilleur, c'est celui qui sert le plus, donc pratique, petit, vite en place, etc. Ben merdum, non !!!!! le meilleur, c’est le meilleur !!!!! et pour ma part, je préfère une superbe observation occasionnelle sur un superbe engin, que d'en avoir à foison quelques crans en dessous. D'un coté, j'aurai toujours en mémoire ces instants fabuleux, dans l'autre je serait sur une routine qui ne sera pas forcément plaisante ou gratifiante.

On est d'accord Serge. Perso mon propos n'est pas tant le gigantisme que l'efficacité d'un instrument. Tu sais très bien qu'un bon télescope fera souvent mieux qu'un mauvais télescope 100 mm plus grand. 
J'ai réagit par rapport à l'option Explore Scientific qui ne m'inspire que moyennement confiance. Maintenant si Emile peut trouver un Skyvision d'occasion, ou je ne sais quelle autre solution de ce type éprouvée et éventuellement motorisable dans un second temps si ce n'est pas déjà motorisé. 

En tout cas considérer un 400 SV comme un investissement  à long terme -si ce n'est à vie-, ça me semble raisonnable. Un truc de qualité moyenne à mauvaise, humm. Regarde quand on croise des gros Newton Meade des années 80/90 comment ils ont vieillit, ce n'est pas jojo. Par contre si tu prends du AP, du Taka ou du Losmandy de 30 ans d'âge c'est souvent encore en bon état (voire plus).

 

Le point important avec un T400 pour que ça ne soit pas l'enfer à utiliser, c'est qu'il soit bien conçu par rapport au démontage/transport. A ce titre, je ne pousserais pas vers le SW400, le 355 j'ai un doute. Le 305 par contre ça se gère assez bien.

Il ne faut pas monter en diamètre à n'importe quel prix en somme. Eviter de mettre 2000, 3000€ ou plus dans une casserole de mauvaise qualité, qui se dérègle tout le temps, qui vieillit mal et pose problème pour le transport. Une fois que tu as dit ça, ça élimine pas mal de monde dont ES je pense et SW. 


Plus haut il y a un lien vers Dobson Factory, je ne vais pas rouvrir de polémique à son sujet, mais en tout cas le matériel ne vieillit pas très bien d'après les retour que j'ai en plus de la conception initiale qui n'est pas au niveau de Stellarzac ou Skyvision (c'est lié en même temps).

 

Je ne suis pas bien sûr d'avoir compris le budget. C'est aussi le nerf de la guerre. 

Edited by jldauvergne

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Bruno- a dit :

Là encore tu parles de focale au lieu du grossissement (ou de la pupille de sortie). La focale ne rentre en ligne de compte qu'en ce qu'elle oblige à choisir certaines focales d'oculaires plurôt que d'autres. Mais on peut toujours le faire, ça n'est pas un critère pour choisir un télescope (sauf effectivement si le F/D est vraiment trop court ou vraiment trop long, ce qui est hors-sujet dans cette discussion).

Tout à fait, on s'en fout de la focale optiquement pour du visuel. 
Et même à f/d long ce n'est pas si grave. J'ai mon Masuyama 60 et je suis bien content :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, jldauvergne a dit :

On est d'accord Serge. Perso mon propos n'est pas tant le gigantisme que l'efficacité d'un instrument. Tu sais très bien qu'un bon télescope fera souvent mieux qu'un mauvais télescope 100 mm plus grand. 
J'ai réagit par rapport à l'option Explore Scientific qui ne m'inspire que moyennement confiance. Maintenant si Emile peut trouver un Skyvision d'occasion, ou je ne sais quelle autre solution de ce type éprouvée et éventuellement motorisable dans un second temps si ce n'est pas déjà motorisé. 

En tout cas considérer un 400 SV comme un investissement  à long terme -si ce n'est à vie-, ça me semble raisonnable. Un truc de qualité moyenne à mauvaise, humm. Regarde quand on croise des gros Newton Meade des années 80/90 comment ils ont vieillit, ce n'est pas jojo. Par contre si tu prend du AP, du Taka ou du Losmandy de 30 ans d'âge c'est souvent encore en bon état. 


Plus haut il y a un lien vers Dobson Factory, je ne vais pas rouvrir de polémique à son sujet, mais en tout cas le matériel ne vieillit pas très bien d'après les retour que j'ai en plus de la conception initiale qui n'est pas au niveau de Stellarzac ou Skyvision (c'est lié en même temps).

 

Je ne suis pas bien sûr d'avoir compris le budget. C'est aussi le nerf de la guerre. 

Il ne t’inspire pas confiance, et il a ses défauts, mais franchement il a aussi pas mal de qualités, et visiblement Serge qui a plus de bouteille(s) et a manipulé le lus de scopes que moi est du même avis :) (je connais ce scope pour sortir en montagne régulièrement avec un copain dont c’est l’instrument)

il y a 7 minutes, jldauvergne a dit :

Tout à fait, on s'en fout de la focale optiquement pour du visuel. 
Et même à f/d long ce n'est pas si grave. J'ai mon Masuyama 60 et je suis bien content :) 

(Tout à fait d’accord évidemment, si ce n’est qu’un fd court apporte du confort d’équilibrage et de hauteur )

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis d'accord avec Adam, justement puisqu'on conseille de ne pas trop compliquer le set up à 14 ans sur un 400 déjà gros, pourquoi conseiller un suivi pour tout de suite ??

Je mettrais plutôt la thune sur la meilleure chaîne optique et la structure bien sûr.

Si tout se passe bien et que notre ami accroche, pas de souci dans un second temps pour passer au motorisé.

Après, chacun fait ce qu'il veut avec sa thune et son rapport plaisir / emmerdements.

Certes la motorisation est nécessaire pour plus de confort et pour une exigence accrue, mais on peut déjà se faire plaisir et sortir de beaux dessins comme cela. Même si oui le recentrage est pénible (surtout en cas de faible turbu faisant émerger de très fins et nombreux détails planétaires)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, loulou13 a dit :

puisque tu as un petit abri potentiel, donc que tu n'as pas à faire de manutention + que ton trip c'est le CP/Visuel dans un ciel très moyen : prends un 400. Mais ce sera pour regarder depuis la maison. et puis ce sera peut être un peu bof pour les planètes.

- si tu veux le bouger, si tu vas devoir observer ailleurs : prends un 300 au max. - et tu achèteras une bonne monture qd tu en auras marre de suivre à la mano les planètes à 300x.

C'est pas mal synthétisé je trouve :) Et à domicile même le SW est viable en mettant 2 roues en mode brouette. 

 

il y a 19 minutes, loulou13 a dit :

Entre temps, coup du sort, je regarde dans un 17.5''. Le gars le monte devant moi, et me dit : "ben prends du gros, 300, j'en viens, c'est trop petit".

ça c'est sans fin. Je peux te dire : prend 40" (1m), 17,5" c'est trop petit. Je plaisante à peine en le disant. Je suis allé souvent à Puimichel à une époque. Après tu as franchement du mal à t'émerveiller même dans un 400 (ou alors il faut un ciel exceptionnel). 
Moralité, je suis un peu blasé en observation visuelle, ou plutôt je suis devenu snobe, c'est T1M ou rien. La bonne nouvelle c'est qu'il y a des lieux comme Stellarzac où on peut pratiquer avec un T1M sous un bon ciel. C'est une option à envisager, plutôt que d'aller déployer un pluviomètre de 400 mm en Belgique. Le plan ça peut être de prendre un télescope déplaçable d'un diamètre à définir (selon sa conception et budget entre 300 et 400), et parallèlement d'essayer de faire des séjours dans les endroits équipés de bons et gros télescopes (600 mini).  

A titre perso j'aurais pu avoir depuis longtemps un 400. J'ai même eu un blanck de 600 à un moment. Le blanck je l'ai revendu. J'ai beau être mordu au point d'en faire mon métier, je ne me vois vraiment pas m'emmerder avec une enclume pareille. Autant aller dans un observatoire directement. Il y a le ciel et le matériel.

Pour faire de l'observation itinérante je prends plaisir avec 250/260 mm avec du matériel de très bonne qualité, pas pénible à déployer. Je ne fais pas trop de visuel en ciel profond, mais en planétaire par contre ça marche fort (pas dit que beaucoup de Dobson 400 du commerce tiennent tête en planétaire au Mewlon 250, ...), et je m'éclate sur plein d'autres choses comme les occultations. Le gros de l'activité il reste quand même à domicile avec du matériel que je ne veux vraiment pas bouger (100 kg). 
Penser aussi qu'en observation visuelle il y a aussi de quoi se faire plaisir avec une grande variété de paire de jumelles de 42 à 150 mm. Ca offre  une vision du ciel que jamais un T1M ou un T400 ne donnera. On peut s'éclater la rétine avec des jumelles de 90 ou 100 mm. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Adamckiewicz a dit :

(Tout à fait d’accord évidemment, si ce n’est qu’un fd court apporte du confort d’équilibrage et de hauteur )

Et je dirais même plus qu'un f/d long sur un Cassegrain apporte tout ce que tu dis avec la compacité en plus :) 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Adamckiewicz a dit :

si ce n’est qu’un fd court apporte du confort d’équilibrage et de hauteur

en dobson oui, c'est assez évident, surtout sur des diamètres importants.

Pour d'autres constructions, il est plus facile de trouver des oculaires répondant à certains besoins avec un f/D raisonnable. On n'a pas tous des 60mm à la maison :D

Alors oui en théorie on se fout royalement du f/D en visuel ; en pratique, il est parfois à regarder pour plusieurs raisons pratico-pratiques

 

Edited by olivufu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme rajouter un correcteur de coma? Peut être que sur un 300 à F/D 5, c'est moins sensible.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now