vaufrègesI3

On saura bientôt s'il y a de la XXX sur Mars

Messages recommandés


Sacrée découverte SI ces formations sont bien des volcans de boue… Voila qui va faire fantasmer bien des gens, y compris sur ce forum !!

Par contre, beaucoup moins enthousiasmant, le C&E de septembre consacre un dossier de 14 pages sur la planète rouge. JP Bibring y expose une nouvelle hypothèse http://www.cieletespace.fr/node/5744

Extrait :

« Selon Jean-Pierre Bibring, responsable de l'instrument Omega sur Mars Express, les grandes plaines lisses du nord de la planète rouge ne sont pas les vestiges d'un ancien océan. Et la plupart des traces d'écoulements visibles en surface ne sont pas liées à un cycle de l'eau. Ce sont juste les témoins de la fonte soudaine de glace résiduelle piégée en sous-sol. Ces événements auraient été provoqués par des remontées de lave voici 3,6 milliards d'années. »

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'âge de ces structures géologiques dans la région d'"Acidalia" est estimée à 2 ou 3 milliards d'années (je le précise car certain malicieux trublion pourrait brouiller l'écoute en laissant accroire que ces volcans seraient encore actifs aujourd'hui).

Si donc de la vie était présente dans le sous-sol martien, les volcans de boue l'auraient apportée jadis à la surface en la faisant cheminer sur l'échelle du kilomètre, voire plus.. Aujourd'hui, en surface, subsisterait peut-être des biosignatures fossiles ayant eu, depuis plusieurs milliards d'années, largement le temps d'être altérées ou effacées par le rayonnement UV et autre joyeusetés mortifères du sol martien..

C'est pourquoi, dans le lien cité par Bob, il est souligné qu'une alternative est de rechercher les biosignatures dans des gisements récents style "décharge d'inondation" suite à un impact.. tout comme la vallée martienne "Athabasca Valles" dont la formation est estimée à 2 à 30 millions d'années et où le canal le plus jeune de la planète s'est creusé.. "Plus la structure géologique est jeune, plus grande est la probabilité de trouver des biosignatures meilleures et préservées".

Des images de MRO qui détaillent cette région d'"Athabasca Valles" :
http://www.dailymotion.com/video/x32t92_survol-de-la-region-d-athabasca-val_tech

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben non Jack, ce n'est pas "moins enthousiasmant", au contraire !
Et c'est bien tout le sens de ce topic.

Si tu regardes la vidéo de Bibring que j'ai posté au début du topic en novembre 2009, tu noteras que C&E ne sort pas un scoop .. Ce que dit Bibring traduit justement ce changement de paradigme que j'essaye de traduire ici, en particulier dans mon message du 10/08 : On sait maintenant ou chercher, c'est à dire surtout pas là où on a envoyé nos engins jusqu'ici, mais plutôt sur des hauts plateaux très anciens..

Faudra que je l'achète ce C&E.. 14 pages pour Mars, mazette !!.. C'est pas Sciences&Vie qui sortirait ça hein !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une conférence de Jean Pierre Bibring sur la "Nouvelle histoire de Mars" (Octobre 2009 - 64 mn)

Audio de 64 mn (en haut de la page 3):
http://www.cnrs.fr/mysteres-univers/spip.php?rubrique33

Les arcanes de la planétologie sous l'éclairage des découvertes de ces dernières années sur la géologie de Mars, et ses retombées pour l'histoire de la terre..
Toalement indispensable d'écouter ça pour comprendre l'intérêt majeur de l'exploration de Mars.

PS : Merci Tatien, de Webastro, pour le lien

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 26-08-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Merci Jack

On demeure au niveau des hypothèses, mais le mystère de l'absence de détection de molécules organiques sur Mars a peut-être un début d'explication.. Sachant que molécules organiques ne veut pas dire XXX , car elles ne sont pas exclusivement d'origine biologique..

Quelques morceaux choisis de différents liens pour cerner le truc :

Les composés organiques peuvent provenir de sources biologiques ou de sources non biologiques. Parmi les météorites qui pleuvent sur Mars et sur la Terre depuis cinq milliards d’années, nombreuses sont celles qui contiennent des composés organiques. Même s’il n’y avait jamais eu de vie sur Mars, les scientifiques anticipaient, avant les expériences des Viking, que le sol de Mars devrait contenir des composés organiques provenant des météorites.

En effet, des études ont montré que 240 tonnes de matière organique se déposeraient ainsi sur le sol martien chaque année, grâce au flux de micrométéorites. Détecter de la matière organique sur Mars devrait donc être relativement faisable..

Les molécules organiques sont constituées d’un squelette d’atomes de carbone auxquels viennent se greffer ou se substituer d’autres atomes (essentiellement hydrogène, azote, ou oxygène). Ces molécules sont à la base de toute vie : les protéines (enchaînements d’acides aminés), les sucres, les lipides ou encore notre ADN sont des molécules organiques plus ou moins grosses. Cependant, trouver des molécules organiques quelque part ne veut pas forcément dire que l’on a trouvé de la vie. En effet ces molécules peuvent se trouver isolées, hors de toute cellule ou organisme vivant.

L’absence de composés organiques dès les premières analyses fut donc une grosse surprise des Viking 1 et 2 en 1976.

Phoenix nous a fourni la pièce manquante : le perchlorate.

La découverte du perchlorate par Phoenix a été l’un des résultats les plus importants obtenus concernant Mars depuis l’époque des sondes Viking».
Le perchlorate qui est un ion de chlore et d’oxygène, devient un oxydant fort quand il est chauffé. « Il peut subsister dans le sol martien à coté de composés organiques pendant des milliards d’années et ne pas les dissocier mais, quand on chauffe le sol pour chercher ces composés organiques, le perchlorate les détruits rapidement, »

Cette interprétation proposée par Rafael Navarro-González et ses quatre co-auteurs remet en question celle des scientifiques de Viking selon laquelle il n’y avait pas de composés organiques martiens dans leurs échantillons dans les limites de détection de leur expérience. Selon ces derniers, les composés chlorés devaient être des contaminants importés de la Terre. On attend maintenant des futures missions sur Mars et d’un examen plus approfondi des météorites martiennes sur Terre, qu’elles permettent de résoudre définitivement ce problème..

http://www.planete-mars.com/news/index.php?id=964


A prendre avec des pincettes.. On aura sans doute plus d'éléments en 2012 avec le rover Curiosity.. Si tout va bien

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une nouvelle étude, résultant à nouveau de données recueillies par le lander Phoenix, aboutit à des résultats très surprenants et même totalement contradictoires avec ce que l'on croit avoir compris aujourd'hui de l'histoire de l'eau sur Mars, en particulier celle énoncée par J.P. Bribing plus haut.
Selon Paul Niles, un scientifique de l’Espace au Johnson Space Center de Houston, la signature chimique des isotopes de carbone et d'oxygène de l'atmosphère martienne (mesurée avec précision par Phoenix) démontrerait que de l’eau liquide à des températures proches du gel était présente à la surface de Mars suffisamment récemment et abondamment !

Une version étonnate donc, puisqu'on selon les études les plus récentes la présence d'eau liquide sur Mars remonterait à au moins 4 milliards d'année, et sur une période relativement brève (quelques centaines de millions d'années)

Les résultats impliquent que Mars a reconstitué son atmosphère de dioxyde de carbone relativement récemment et que le dioxyde de carbone a réagi avec de l’eau liquide présente en surface.
Compte tenu des conditions physiques supposées à la surface de Mars dans l'époque "récente" évoquée par cette étude, c'est plutôt étonnant et difficile à concilier avec toutes les autres observations..
Donc, chercher l'erreur..

Par ailleurs, l’étude fournit de nouveaux indices selon lesquels l’activité volcanique a persisté sur la planète rouge jusqu’à des périodes géologiques récentes, vieilles de seulement quelques millions d’années, mais ça c'est beaucoup moins surprenant..

Affaire à suivre..
http://www.planete-mars.com/news/index.php?id=966

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"...démontrerait que de l’eau liquide à des températures proches du gel était présente à la surface de Mars suffisamment récemment et abondamment !"

Ta phrase est pas claire, Vaufrèges... Tu peux expliciter ? Que veux dire, par exemple, "récemment" ?

Phoenix est à 70 ° Nord, à la louche. C'est très très froid, en principe...

S

[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 14-09-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le terme "récemment" ainsi que "dans des temps modernes" est également utilisé sur le lien original en anglais, sans plus de précisions...
Voir ci-dessous :

http://www.nasa.gov/mission_pages/phoenix/news/phx20100909.html


Si on fait le lien avec le volcanisme et "temps modernes", il s'agirait de quelques millions d'années, mais ce n'est pas très clair en effet..

Par ailleurs, s'agissant de l'analyse de l'atmosphère de Mars, il me semble donc que ces résultats ne sont pas du tout liés à la position de Phoenix..

Je reste très dubitatif.
En particulier je me demande si le phénomène de "sublimation" de la glace d'eau n'est pas négligé. En effet, dans les conditions martiennes, les échanges entre l'amosphère et l'eau présente un peu partout sous forme de glace sous jacente affleurante peut sans doute aussi se faire en quantité par ce phénomène de passage quasi-direct de l'état solide (glace) à l'état gazeux.. Surtout quand il est question d'eau "proche du gel"..

On verra, j'imagine que cette étude va être contestée..

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 14-09-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En relisant les "interrogations" de Supernikon ce matin, je crois plutôt qu'il fait encore le couillon. Mais il le fait tellement bien que ce doit être un peu sa nature.. Je me demande...


En passant, test de roulage de Curiosity sur plan incliné (vivement août 2012 ) :


[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 15-09-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une conférence de J.P. Bibring à la Cité des Sciences (1h38mn, début octobre 2010)
Il passe en revue l'histoire du système solaire, met en parallèle l'histoire de Mars et de la terre à l'aune du bombardements massif primordial et de celui qui suivra quelques centaines de millions d'années plus tard.
Il insiste sur la haute spécificité de la terre compte tenu des conditions très particulières de son évolution.. Dans ses argiles aujourd'hui révélées, bien loin de là où on a toujours cherché, Mars conserve peut-être la clé de l'émergence de la vie sur terre, il y a plus de 4 milliard d'années. Ou quelque chose de différent..

Réponse dans la décennie qui vient ?..
http://www.universcience.fr/fr/conferences-du-college/mediaconf/c/1248111040908/-/p/1239022827697/seance/1248111040676

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai assisté hier samedi aux Rencontres C&E à La Villette à une conférence de Violaine Sautter sur MSL/CURIOSITY ; Ses propos concernaient essentiellement le laser CHEMCAM qui s'avère comme l'instrument le plus spectaculaire que va mettre en oeuvre le robot... Cocorico c'est français !!

J'ai trouvé cette très bonne vidéo sur le sujet :


Une autre vid où on voit le laser testé en laboratoire : impressionnant...
[URL=http://www.youtube.com/watch?v=fEZ5dEi4oPo]http://www.youtube.com/watch?v=fEZ5dEi4oPo

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 14-11-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

excellent le film sur youtube où ils pulvérisent la surface d'un rocher qu'ils amènent en salle blanche

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour en savoir plus sur le laser du dispositif "ChemCam" de MSL/Curiosity, je vous recommande d'ouvrir un PDF très complet sur le site du CEA.
Cliquer sur le titre "analyse chimique des roches martiennes" :

http://www.cea.fr/rechercher/libs%2Bmsl


Par ailleurs, l'instrument "CHEMIN" réalisera l'analyse minéralogique d'échantillons de roches, et l'ensemble instrumental "SAM" composé de différents sous-systèmes (manipulation d'échantillons solides, préparation d'échantillons) aura comme objectifs l'analyse in-situ du sol et du - malheureusement - (trop) proche sous-sol de Mars.

Cette vidéo à voir, ou à revoir, pour apprécier la complexité de ces systèmes :

http://www.youtube.com/watch?v=xqqBy7C8gyU&feature=player_embedded


PS > Jack, si tu me lis, tes liens ne sont plus accessibles..
Je remet celui-ci que je connaissais, mais je n'ai pas pu visionner l'autre, le labo.. Merci..

http://www.insu.cnrs.fr/co/ama09/podcast/le-robot-aux-yeux-chimiques

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je balance ici des nouvelles brèves d'Opportunity, ça peut encore intéresser quelques uns.. Après environ 25 km parcourus depuis le 24 janvier 2004, il se situe maintenant à 8 km de son objectif, le cratère Endeavour (22km de diamètre), objectif qui n'était qu'un rêve et qui commence à se préciser.
Des images explicatives ici :

http://www.planete-mars.com/image_semaine/index.php?id=990


Pour mémoire, Spirit lui s'est immobilisé depuis avril 2009 au pied des collines Columbia. Après des mois d'efforts, les ingénieurs du JPL ont renoncé à tenter d'extraire Spirit des sables où (roue avant droite bloquée depuis des mois) il s'est enlisé après 7730 m parcouru depuis son arrivée le 4 janvier 2004..
Malheureusement, dans sa position, l'angle des panneaux solaires est très défavorable (panneaux inclinés légèrement vers le sud.. dans l'émisphère sud de Mars) et en avril 2010, l'engin est passé en mode "hibernation" ceci coupant tout contact. Depuis juillet 2010, plusieurs tentatives ont été effectuées pour reprendre les communications avec Spirit, sans succès. Mais il demeure encore quelque espoir dans l'attente de conditions plus favorables dans les prochains mois..

Reconstitution de la position de Spirit :



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dis, ta simulation est "réaliste" ? Il est aussi "enfoncé" que çà, Spirit ?

Sinon, par rapport à ta remarque acerbe oui, ne t'inquiètes pas, on suit toujours l'odyssée au ralenti d'Oppy vers son cratère...

C'est une aventure formidable, formidablement humaine (mode sérieux on) on est là quelque part dans quelque chose de nouveau, à mon avis, l'extension de l'esprit humain dans la machine.

En écrivant ces fortes paroles , je réalise à quel point il est débile d'envoyer des clampins maladroits et irradiés là-haut, les robots seront les plus formidables "septième sens" de l'humanité dans la Galaxie.

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

A défaut d'autre chose, on est bien obligé de les humaniser un peu ces pôvres tas de ferrailles..
On se contente de peu quoi, les temps sont durs..

L'enfoncement des roues de Spirit est un peu exagérée en effet, mais pas tant que ça :

http://orbitmars.futura-sciences.com/galerie_missions/img.php?id_img=1253

http://photosynth.net/view.aspx?cid=12ce1102-d7d7-4ce1-995a-8abd50bd1654

Un panorama de l'environnement du "piège" de Spirit :

http://orbitmars.futura-sciences.com/galerie_missions/img.php?id_img=1251

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 02-12-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah tiens, à propos de XXX, tu sais, Vaufrèges qu'on a découvert des essssstraterrestres faits d'arsenic sur Terre, aujourd'hui, dans le lac Barjo, en Californie, par contre, la Nasa a été beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup plus discrète sur l'enterrement définitif de la "bactérie" de la météorite de ALH 84001...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben... depuis fin 2009, ni enterrée, ni déterrée cette météorite que je sache... la controverse perdure..

Mais si t'as du nouveau on est preneur ici..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK Superbiologiste, concernant ALH 84001 je viens de voir ton lien dans l'autre fil, je le remet ici, ça date du 2 décembre 2010 donc.. :


http://www.space.com/scienceastronomy/mars-meteorite-extraterrestrial-life-at mosphere-101201.html

En résumé, si j'ai bien compris des chercheurs auraient découvert une nouvelle manière de former des carbonates sur terre sans intervention de processus biologiques. Ils proposent que ce processus ait pu avoir lieu aussi sur Mars et le transposent aux carbonates vus dans ALH84001. Ils suggèrent qu'ils pourraient avoir été formés par les aérosols de l'atmosphère martienne primaire.

C'est intéressant, on est là au niveau d'hypothèses qui sont en rupture, leur proposition parait assez pointue, voire un peu hardie , mais bon, je ne suis pas biologiste..
En tout cas il est encore prématuré d'afficher des certitudes, l'origine des carbonates vus dans ALH84001 est encore à démontrer. Cette nouvelle hypothèse (qui en vaut bien d'autres, certes) ouvre une nouvelle piste non biologique, de là à clore le débat... j'attend encore un peu, j'ai tout mon temps..

Bref, comme Argyre quoi

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 04-12-2010).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des nouvelles des pérégrinations d'Oppy qui chiffre maintenant plus de 26 km au compteur.. : Il vient d'aborder un nouveau cratère - baptisé Santa Maria - pas insignifiant puisqu'il mesure 100 m de diamètre.
Il va probablement demeurer plusieurs semaines sur place, d'autant que la conjonction de Mars avec le soleil va rendre les communications inopérantes début février.. Et piloter cet engin en continu coute cher à la Nasa parait-il...

Des images glanées sur Unmanned spaceflight :

La position d'Oppy au sol 2450

Panorama

Anaglyphe


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant