vaufrègesI3

On saura bientôt s'il y a de la XXX sur Mars

Messages recommandés

Si on cherche un peu les auteurs ont de la suite dans les idées depuis 1996 (c'est un euphémisme ) :
Ils ont déjà présenté à plusieurs reprises leurs conclusions en 2009 :
Life on Mars: new evidence from martian meteorites
Thermal Decomposition of an Impure (Roxbury) Siderite: Relevance to the Presence of Chemically Pure Magnetite Crystals in ALH84001 Carbonate Disks
Development of Life on Early Mars

mais aussi en 2008 :
Reassessment of the "Life on Mars" Hypothesis
Observation and Analysis of Martian Meteorite Y-000593: Evidence of Biosignatures
Re-Evaluation of the "Life-on-Mars" Hypothesis: ALH 84001 Carbonate-Magnetite Assemblages Revisited
Observation and Analysis of Martian Meteorite Y000593: Evidence for Biosignatures

... et même en 2007 :
Reassessment of the "Life on Mars" Hypothesis: Origin of Carbonate-Magnetite Assemblages in Martian Meteorite ALH84001
Conditions on Early Mars Might Have Fostered Rapid and Early Development of Life

... et aussi en 2004 :
Evidence for Past Life on Early Mars: How the Evidence Stands

... déjà en 2002 :
Multiple Origins of Magnetite Crystals in ALH84001 Carbonates

... et encore, je n'en ai pris que quelques uns et je suis allé jusqu'à 2002 parce que c'est le plus récent article de la série qui ait été cité (tous les autres depuis 2002 n'ont pas été cités donc ni confirmés ni infirmés par d'autres publications) :
Formation of "Chemically Pure" Magnetite from Mg-Fe-Carbontes: Implications for Exclusively Inorganic Origin of Magnetite and Sulfides in Martian Meteorite ALH84001 Cet article de 2006 soutient que la magnétite d'ALH 84001 peut tout à fait être d'origine minérale.

Cette contre-attaque est à son tour contestée en 2009 par les auteurs de la thèse biologique dans le deuxième lien que j'ai cité (c'est la référence [1]).

En gros, l'argument de Thomas-Keptra et de son équipe est que la magnétite trouvée dans la météorite ALH84001 est trop pure pour s'expliquer par une formation thermochimique, alors que les opposants montrent qu'on peut obtenir la même pureté par chauffage d'un échantillon donc par un processus abiotique.

Je trouve l'argument des pro-XXX un peu faible "on n'arrive pas à reproduire la pureté de la magnétite d'ALH84001 en chauffant l'échantillon donc c'est un processus biotique qui l'a produite", surtout quand une autre équipe prétend qu'un processus abiotique produit le même résultat ... donc pas de quoi s'emballer

C'est pareil, c'est pas parce qu'on NE peut PAS prouver que SuperSceptique N'a PAS PAS tort, qu'on prouve qu'il a raison .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui ChiCo, c'est compliqué... Merci pour tous ces liens..
Bien sûr j'ai envie d'y croire, mais il me semble que ça devient de plus en plus pointu, on n'y comprend plus grand chose d'autant que chacun campe sur ses positions...

Conclusion > Faut vraiment aller sur place, et vite !

J'aime bien l'article assez ancien mais toujours d'actualité de Labro sur Nirgal.net, et aussi sa conclusion dont voici un extrait :

"Pourtant, même si cette pierre martienne n’a jamais accueilli la moindre trace de vie, il serait inacceptable de se voiler la face sur l’importance des études qui ont été réalisées jusqu’à présent. Car ALH84001 nous a mis face à notre ignorance. Cette météorite a provoqué une flambée d’intérêt à travers le monde pour la recherche de microfossiles dans les plus vielles roches terrestres, le développement de techniques de microanalyse toujours plus pointues et l’identification de biosignatures permettant de reconnaître avec certitude des traces de vie dans les matériaux extraterrestres. Si ALH84001 n’a pas réglé de façon définitive la question de l’existence d’une vie martienne, elle a eu l’immense mérite de nous montrer le chemin à suivre ..."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bon ! Au moins un média (FlashEspace sur le net) en langue française (Heu ! Merci à nos amis belges, je crois ?) commence à se réveiller ce lundi après un week-end de réflexion studieuse sous le titre sans ambiguïté, ni langue de bois :

"La météorite ALH84001 contient la preuve de l’existence de la vie sur Mars"
http://www.flashespace.com/html/nov09/30_11_09.htm

Côté NASA, rien en vue, pour l'instant.
Supercalmeplat aussi du ... Côté des Etoiles depuis deux semaines !

[Ce message a été modifié par BobMarsian (Édité le 30-11-2009).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un bref article daté du 30 nov. sur NASA Watch, le site non officiel de l'agence qui tente d'expliquer (mais, j'ai pas vraiment tout compris !) l'étrange (odd) & paradoxal comportement de la NASA (absence de réaction officielle sur son site ni conférence de presse à venir) et de son institut spécialisé (Astrobiology Institute) dont les premiers résultats d'ALH81004 sont pourtant une des causes de l'émergence vers 1996-97 !
Possible qu'il existe une quelconque rivalité entre le Johnson Space Center et l'Astrobiology Institute et que la NASA priviligierait cette dernière pour des raisons obscures (sphères d'influences ?) ou tout simplement à cause d'un désintérêt total de l'administration Obama pour ce qui concerne l'exploration spatiale et les sciences & technologies en général à l'opposé d'un Al Gore, pour n'en citer qu'un ...
Et peut-être aussi d'autres chats à fouetter en ce moment ?

Rèf. http://nasawatch.com/archives/2009/11/more-mars-meteo-1.html

JSC : http://www.nasa.gov/centers/johnson/home/mars_meteorite.html

Astrobio Mag : http://www.astrobio.net/pressrelease/3328/mars-meteorite-debate-continues

Geochimica et Cosmochimica Acta : http://www.sciencedirect.com/science?_ob=ArticleURL&_udi=B6V66-4WJ3DX3-1&_user=697553&_rdoc=1&_fmt=&_orig=search&_sort=d&_docanchor=&view=c&_acct=C000039020&_version=1&_urlVersion= 0&_userid=697553&md5=3e6a038b14c40fa833cad910c2f32042

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Il y a peut-être un peu tout ce que tu écris Bob.. Il faut bien reconnaitre que l'administration Obama a d'autres soucis, c'est vrai.

Il n'y a qu'à voir son silence abyssal sur le devenir du vol habité à la Nasa, alors même qu'une décision rapide s'imposerait sur ce point vu les incidences sociales, politiques et industrielles d'un retrait ou non des navettes fin 2010 et de la poursuite ou non du programme Constellation.

Et puis il y a aussi de la prudence sans doute... Après tout, dans cette affaire, il n'est question que d'une "hypothèse biogénique" qui serait "plus forte maintenant que quand nous l'avons proposée la première fois il y a 13 ans"...

Tant qu'on sera pas allé voir sur place..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"... voir sur place.." !
Hum ! Pas sûr que celà soit suffisant à en juger l'extrème difficulté à mettre en évidence les quelques nano-indices découverts sur les échantillons retombés sur Terre, ceci avec des moyens lourds et sur la durée.
Alors, avec un robot mobile relativement léger, sous-alimenté côté énergie, incapable jusquà présent de forer (ou plutôt gratter) à plus de 50 cm de profondeur, d'analyser correctement un échantillon de glace d'eau (Phoenix), d'emporter un microscope électronique de puissance respectable, etc ...
Bref, à moins de tomber sur une sorte d'oasis avec indices macroscopiques, il faudra plutôt patienter jusqu'au retour sur Terre d'échantillons martiens dans des conditions de stérilisation irréprochables et ce pas avant 202x vu que plus le temps passe et plus complexe & risquée (et coûteuse) apparaît cette opération, hélas.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Même avec un papier de scientifiques, j'arrive pas à y croire, la communication bêtifiante et saoûlante de ces dernières années a ruiné la crédibilité de cette recherche. Pierre et le loup version exobiolgique...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est marrant que plus personne ne parle de cette fabuleuse nouvelle qui aurait pourtant dú secouer l'humanité, bouleverser le cours de l'histoire avec un avant et un apres, faire rever des générations entieres...

pétard mouillé ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah? vous croyez que si c'était avéré, cela aurait changé le quotidien de chacun?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, on peut se demander ce qu'une telle nouvelle aurait vraiment changé... surement pas la vie de tous les terriens au quotidien (quoiqu'il advienne, "les riches c'est fait pour etre tres riche, et les pauvres pour etre tres pauvre" )

Outre une secousse de joie, car apportant une réponse attendue depuis tant de siecles, peut etre cette nouvelle aurait-elle donné une philosophie et une vision de la vie différentes : la Terre n'a pas le monopole de la vie dans l'Univers, et l'Univers est grand... une nouvelle d'importance, car apportant une meilleure connaissance d'un systeme aussi gigantesque qu'un univers, c'est pas rien.

Rendre le systeme solaire á échelle "humaine" aussi, d'un certain cóté... savoir qu'il y a de la vie sur Mars, ce serait en quelque sorte s'en sentir rapproché, et je pense que les dimensions du cosmos, plus généralement, si l'on découvre un jour des civilisations extra-terrestres "intelligentes", en seraient modifiées dans l'esprit de l'homme.

En effet, toutes les grandes découvertes astronomiques ont eu pour conséquence logique de montrer á l'homme un cosmos différent, de le tirer de ses tiedes convictions sur la vie : si l'on analyse la période de la révolution copernicienne durant la fin du XVIe et á l'orée du XVIIe, on se rend compte que la découverte d'un nouvel "ordre" céleste, moins "déterminé" coincide avec une nouvelle vision du monde et de la vie beaucoup plus libre et moins austere. Ce n'est sans doute pas un hasard. De meme, on peut supposer que l'autorité morale de l'église, qui était déjá en perte de vitesse depuis l'apparition des lois de Kepler et de la théorie de l'évolution, a été achevée par la théorie de la relativité. Ce qui a donné naissance á une société beaucoup plus libérale et individualiste (en occident).

Et puis, observer la vie ailleurs que sur Terre, quel sentiment d'exotisme cela provoquerait ! Je pense que l'on retrouve le meme désir de découverte chez les conquistadors et explorateurs d'il y a cinq siecles que chez traqueurs de vie extra-terrestre, ce qui traduit d'ailleurs une évolution et l'aspiration insatiable de l'homme á quelque chose de toujours plus grand : d'abord découvrir la Terre, ensuite l'Univers... mais toujours repousser les frontieres du possible. Espérons cependant que si l'homme rencontre un jour des petits bonshommes verts (ce dont je doute énormément ), il sache se comporter avec plus de retenue que les premiers pionniers du far-west avec les indiens...

C.P.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Maintenant il y a le lieu d'habitation affiché en dessous du nom. Tres bien, mais il n'y a pas assez de caracteres pour entrer "pays de Galles" en entier. Les gens vont me prendre pour un analphabete qui croit que "pays de Galles" s'écrit "pays de Gal"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut

En supposant même que sur cette météorite il est bien prouvé qu'il y a des traces de vie "martienne" cela ne prouve pas à 100% son origine.
Si une météorite peut provenir de mars, on peut faire le raisonnement inverse: supposons une météorite terrestre s'écrasant sur mars et l'ensemençant...
Puis retour quelques millions (centaine de millions )d'année vers la terre...
Il faudra d'autres preuves beaucoup plus convaincantes.


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai du mal à te suivre Babar... ... La terre aurait ensemencé Mars ?... Et les météorites martiennes témoigneraient de ce phénomène ?..

En fait, c'est assez peu probable... Au tout début du système solaire il semble que les conditions physiques sur Mars aient pu être beaucoup plus favorable à la vie que sur terre. Etant plus petite, Mars s'est refroidie plus vite que la terre et a offert plus rapidement des températures acceptables.. De même le bombardement intense qu'ont connu les deux planètes pendant les premières centaines de millions d'années du système solaire a été certainement moins sévère pour Mars que pour la terre, du fait encore de la différence de masse...

Ces impacts ont éjectés de grandes quantités de roches dans l'espace, mais pour des raisons dynamiques, on pense qu'il y en a eu beaucoup plus dans le sens Mars -> Terre que l'inverse...

Un scientifique de renom, Paul Davies, "physicien théoricien, cosmologiste et exobiologiste"(ouf ! ) de qui je tire ces arguments est même assez convaincu que la vie terrestre... est d'origine martienne !...

Bon... il est assez iconoclaste y parait, mais c'est aussi une qualité parfois dans le milieu..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je conseillerais en effet une certaine prudence au sujet des propos de Paul Davies ! Il verse effectivement dans la numérologie et autres activités dont la pertinence scientifique apparaît quelque peu incertaine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Paul Davies, "physicien théoricien, cosmologiste, exobiologiste,astrophysicien, philosophe, allergologue, pilote d'essai, psychanalyste, pneumologue, professeur d'Anglais, plombier-zingueur, danseur étoile, titulaire du permis A, B et poids lourd, astronaute, membre de la Mars Society."

Voilà sa Bio complète.


S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Je conseillerais en effet une certaine prudence au sujet des propos de Paul Davies ! Il verse effectivement dans la numérologie et autres activités dont la pertinence scientifique apparaît quelque peu incertaine."

Hum ! Isaac Newton ne dédaignait ni l'alchimie ni l'astrologie !
http://www.herodote.net/histoire/synthese.php?ID=316

Donc, pas forcément un argument recevable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certes, mais Paul Davis, si je suis bien informé, a pris la direction de Seti, donc il est quand même plus gravement atteint...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Punaise !... dg2 et Superfulgurant vous êtes pénibles...

Il faut quand même savoir que Paul Davies a écrit "Comment construire une machine à explorer le temps" paru en 2002 aux États-Unis....
Je comprend donc qu'on puisse en être jaloux..

Quand on analyse tous les déboires du LHC, à minima ça démontre une grande clairvoyance... Bref, comme tous les grands esprits, il est en avance sur son temps...

Et pi je crois savoir qu'il a aussi le permis "transports en commun"...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

[J'ai du mal à te suivre Babar... ... La terre aurait ensemencé Mars ?... Et les météorites martiennes témoigneraient de ce phénomène ?..

En fait, c'est assez peu probable... Au tout début du système solaire il semble que les conditions physiques sur Mars aient pu être beaucoup plus favorable à la vie que sur terre. Etant plus petite, Mars s'est refroidie plus vite que la terre et a offert plus rapidement des températures acceptables.. De même le bombardement intense qu'ont connu les deux planètes pendant les premières centaines de millions d'années du système solaire a été certainement moins sévère pour Mars que pour la terre, du fait encore de la différence de masse... ]

Ben oui
D'abord on ne sait pas combien de temps exactement il a fallu pour que la vie émerge de la terre, certains prétendent très rapidement d'autres sont plus frileux.
Bien qu'il est maintenant reconnu que mars avait de l'eau a ses débuts, les conditions sur terre et sur mars ne sont pas les mêmes.
La "soupe primitive" aurait pu être plus favorable sur la terre (plus proche du soleil, plus chaude, radio-activité du centre plus importante, etc..., voir le bon tirage à la loterie des essais et des erreurs)
Et voilà qu'une bactérie de la terre se met à voyager vers Mars à l'aide d'une météorite (la pauvre ).
Puis avec un coup de bol y trouve un endroit pas encore trop moche pour sa survie et c'est parti...
L'origine de la vie reste un mystère, on sait a peu près ce qu'il faut comme ingrédient pour la voir apparaître mais on ne connait rien du "talent du cuistot".
Il faudrait examiner le matériel génétique de la "bactérie extraterrestre" et la comparer avec celui des nôtres.
Et encore...
S'il sont proche on peut supposer que la vie démarre toujours de la même façon et s'il sont différent (mais pas trop: existence des molécules de type acides nucléiques) on pourrait dire que c'est fonction des mutations émergente due aux conditions locales.
Ce n'est qu'avec un type tout à fait différent de molécules nécessaires à la survie de l'espèce qu'on serait quasi certain qu'elle est bien martienne.
Bref il faut y aller sur Mars

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais... ça énerve... .
Pourtant... la possibilité de vie sur Mars sort renforcée par une nouvelle étude publiée le 9 décembre (Earth and Planetary Science Letters)
http://www3.imperial.ac.uk/newsandeventspggrp/imperialcollege/newssummary/news_8-12-2009-10-5-57#fni-2

Le niveau de méthane décelé dans l'atmosphère martienne est constamment complété par une source inconnue. Les scientifiques éliminent désormais la possibilité que ce méthane soit d'origine météoritique.

Les chercheurs avaient en effet imaginé que les météorites pourraient être responsables des niveaux constatés de méthane dans l'atmosphère martienne, car quand les roches traversent l'atmosphère de la planète elles sont soumises à une forte chaleur causant une réaction chimique qui décharge du méthane ainsi que d'autres gaz .
Cette nouvelle étude prouve que les volumes de méthane qui pourraient être libérés par les météorites sont trop bas pour maintenir les niveaux atmosphériques actuels du méthane. Des études précédentes ont également éliminé la possibilité que le méthane soit généré par une activité volcanique.

Selon les chercheurs, avec ces résultats il ne subsiste plus maintenant que deux théories plausibles pour expliquer la présence de ce gaz :
Soit ce sont des micro-organismes vivant dans le sol martien qui produisent le méthane comme sous-produit de leurs processus métaboliques, soit ce méthane est là comme sous-produit des réactions entre la roche volcanique et l'eau...

Selon le coauteur de l'étude, le Professeur Mark Sephton :
"Ce travail est un grand pas en avant. Comme Sherlock Holmes l'énonce, éliminez tous les autres facteurs et celui qui reste doit être la vérité. La liste des sources possibles de méthane devient plus petite, et ce qui est passionnant, c'est que la vie extraterrestre reste toujours une option. En fin de compte le test final devra être réalisé sur mars."

Je l'aime bien moi ce professeur Shepton

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut et bienvenue Huitzy ! Punaise... ça faisait un bail... T'as retrouvé les clés ?.. Et puis t'es pas mal occupé en face...

Ici je répond souvent aux questions de mes réponses...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui Vaufy, tout est arrangé, les clés étaient dans ma poche.
Ce sera un plaisir que de participer à tes "folles spéculations".
Les planètes continuent à me faire rêver. Avec ou sans vie, leurs paysages me suffiraient, mais partager ce voyage, c'est le rendre encore plus grand.

8zi'

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant