nicospace

New Horizons - Pluton, nous voilà !

Recommended Posts

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

c'est un peu du blabla ce communiqué :)
Ils savent assez bien ce qu'ils ont comme données et ce que ça dit ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nous sommes bien d'accord.:D

Ceci dit, des données, ça s'analysent. Puisque tu es incapable de le faire (quelle incompétence !), tu n'en diras pas plus pour l'instant. ^_^

Si tu veux le mail de Cathy je te le passe en message privé. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ça va je l'ai son mail :)
Les donnée je ne les ai même pas, mais on a vite su ce que racontaient les données. C'est simple à dépouiller :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Suspens suspens les amis xD….  Et on saura quand, il y a un délai ou ça n'est pas encore décidé ? 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Motta a dit :

 Et on saura quand, il y a un délai ou ça n'est pas encore décidé ? 

On pourrait demander à Jean-Luc... mais disert comme il est... B|

Ce que l'on peut dire à ce sujet c'est que pour l'occultation ayant eu lieu le 17 juillet 2017, dès le 4 août suivant, nous avions un communiqué rendant compte des résultats.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

Non, ça va je l'ai son mail :)
Les donnée je ne les ai même pas, mais on a vite su ce que racontaient les données. C'est simple à dépouiller

Vil séducteur !

En fait il faut croiser les données recueillies sur les différents sites, n'es-ce pas ?

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Huitzilopochtli a dit :

Ce que l'on peut dire à ce sujet c'est que pour l'occultation ayant eu lieu le 17 juillet 2017, dès le 4 août suivant, nous avions un communiqué rendant compte des résultats.

Le problème c'est que ça n'est toujours pas publié scientifiquement sur celle là. Là je pense qu'il veulent sortir dans Nature ou Science, du coup il n'y a pas de maîtrise des délais. A moins qu'ils changent d'avis car ils ont un délai très court avant le survol, publier ensuite n'aura plus de sens. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai lu qu' Hubble avait été utilisé pour l'occasion, comme pour une précédente occultation (juillet 2017)

L' Hypothèse de la nature binaire d' Ultima T. sera peut-être renforcée !?

 

Vue d'artiste :

 

000o.jpg

Edited by jackbauer 2
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, jldauvergne a dit :

Le problème c'est que ça n'est toujours pas publié scientifiquement sur celle là. Là je pense qu'il veulent sortir dans Nature ou Science, du coup il n'y a pas de maîtrise des délais. A moins qu'ils changent d'avis car ils ont un délai très court avant le survol, publier ensuite n'aura plus de sens.

 

Bon ben ça veut dire observation positive + une surprise. Je vois mal une observation négative ou une banale confirmation d'un objet plus ou moins rond de la taille attendue se retrouver dans Nature ou Science. Maintenant on peut parier entre forme bizarre/compagnon/disque de poussière. Vu les résultats de l'occultation Argentine (la deuxième) je vais mettre une pièce sur "forme binaire".

Pas certain que ça intéresse les gros journaux, vu que d'un point de vue scientifique on en saura 1000x plus après le passage de la sonde. L’intérêt de ces occultations c'est de préparer au mieux le passage de la sonde, qui elle délivrera les données intéressante pour la science. Publication ou pas, ça reste une super manip (il y a quelque chose de magique à observer une occultation d'étoile par un astéroïde/objet trans-neptunien, encore plus j'imagine quand ça participe à préparer le survol de cet objet par une sonde) et certainement une riche aventure humaine.

 

@jackbauer 2, si j'ai bien tout suivi, Hubble (ainsi que Gaia) avait été utilisé pour faire de l'astrométrie et affiner la trajectoire de mu69, ce qui avait permis d'expliquer l'échec de la première série d'occultations (les télescopes n'étaient simplement pas aux bons endroits).

En revanche, le télescope SOFIA (une drôle de machine dont on ne parle beaucoup) avait été utilisé pour plusieurs de ces occultations il me semble.

 

jf

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'article Wiki sur Ultima T est assez complet sur les occultations :

 

In June and July 2017, 2014 MU69 occulted three background stars.[27] The team behind New Horizons has formed a specialised "KBO Chasers" team to observe these stellar occultations from South America, Africa and the Pacific Ocean.[

On 3 June 2017, two teams of NASA scientists tried to detect the shadow of 2014 MU69 from Argentina and South Africa.[31] When they found that none of their telescopes had observed the object's shadow, it was initially speculated that 2014 MU69 might be neither as large or as dark as previously expected, and that it might be highly reflective or even a swarm.[32][33] Additional data taken with the Hubble Space Telescope in June and July 2017 revealed that the telescopes had been placed in the wrong location, and that these speculations were wrong.[34][35]

2014 MU69's shadow traces its most likely binary shape, as seen in the stellar occultation that occurred over Argentina on 17 July 2017. The best-fit red circles reveal MU69's possible doubled-lobed – or binary – nature.

On 10 July 2017, the airborne telescope SOFIA was successfully placed close to the predicted centerline for the second occultation while flying over the Pacific Ocean from Christchurch, New Zealand. The main purpose of those observations was the search for hazardous material like rings or dust near 2014 MU69 that could threaten the New Horizons spacecraft during its flyby in 2019. Data collection has been successful. A preliminary analysis suggested that the central shadow was missed;[36] only in January 2018 it was realized that SOFIA had indeed observed a very brief dip from the central shadow.[37] The data collected by SOFIA will also be valuable to put constraints on dust near 2014 MU69.[38][39] Detailed results of the search for hazardous material were presented on the 49th Meeting of the AAS Division for Planetary Sciences, on 20 October 2017.[40]

On 17 July 2017, the Hubble Space Telescope was used to check for debris around 2014 MU69, setting constraints on rings and debris within the Hill sphere of 2014 MU69 at distances of up to 75,000 km from the main body.[41] For the third and final occultation, team members set up another ground-based "fence line" of 24 small, mobile telescopes along the predicted ground track of the occultation shadow in southern Argentina (Chubut and Santa Cruz Provinces) to try to better constrain, or even determine, the size of 2014 MU69.[29][42] The average spacing between these telescopes was as small as 4.5 km (2.8 mi).[43] Using the latest observations from Hubble, the position of 2014 MU69 was known with much better precision than for the June 3 occultation, and this time the shadow of 2014 MU69 was successfully observed by at least five of the mobile telescopes.[42] Combined with the SOFIA observations, this will put good constraints on possible debris near 2014 MU69.[39][35]

Results from the occultation on 17 July show that 2014 MU69 has a very irregular shape (an "extreme prolate spheroid"), or may even be a close or contact binary.[10][44] According to the number and duration of the observed chords, 2014 MU69 has two "lobes", with diameters of 20 km and 18 km, respectively.[9] A preliminary analysis of all collected data did suggest that 2014 MU69 may be accompanied by an orbiting moonlet, which is about 200-300km away.[45][46] However, it was later realized that a problem with the data processing software was responsible for a shift in the apparent location of the target. After accounting for the software bug, the short dip observed on 10 July is now considered to be a detection of the primary body.[37]

There are currently two potentially useful 2014 MU69 occultations predicted for 2018, but neither is as good as the three 2017 events.[27] Hubble observations are planned to support ground observations (taken from Senegal and Colombia) of the August 4 occultation, from which ultra-precise astrometry and shape information about the target can be derived.

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.nasa.gov/feature/ultima-in-view-nasa-s-new-horizons-makes-first-detection-of-kuiper-belt-flyby-target

 

Objectif en vue !

Dans un peu plus de 4 mois maintenant, NH va survoler Ultima Thule le jour de la nouvelle année

Pour la première fois la sonde a photographié sa destination, alors qu’elle se trouvait à 172 millions de km de distance (et à 6,5 milliards de km du Soleil)

 

 

nh_ultima_thule_first_detection_v3.jpg

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,


En relation avec les observations de l'occultation stellaire du début août, Alan Stern à laisser filtrer quelques infos (très anodines, peut-on dire).


Tout d'abord Nix et Hydre auraient des diamètres de ~ 1,5 à 2 fois plus grands qu’Ultima Thule, mais aussi des albédos beaucoup plus élevés. Pour rappel Nix, dimensions 42X36 km avec un albédo de 0.37 et Hydre 55X40 km albédo identique à celui de Nix.


L' observation de l'occultation stellaire a été un succès du Sénégal. Les résultats seront annoncés lorsque nous aurons le...!?(en d'autres termes faites preuve de patience).


Encore une chose, l'observation réussie au Sénégal et le fait qu'Ultima  a été précisément ciblé dans la première tentative d'imagerie OpNav avec LORRI signifient que  la détermination de l'orbite d' Ultima à partir des données du  HST n'étaient pas mauvaises.

On croit ainsi comprendre que les observations en Colombie ont échouées


Supputation perso : Si Alan prend pour objet de comparaison Nix et Hydre pour évoquer  diamètre et albédo de UT peut-être faut-il y voir aussi, à l'image de ces petites lunes plutoniennes, un objet unique de forme oblong ???

 

.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Huitzilopochtli a dit :

Tout d'abord Nix et Hydre auraient des diamètres de ~ 1,5 à 2 fois plus grands qu’Ultima Thule, mais aussi des albédos beaucoup plus élevés. Pour rappel Nix, dimensions 42X36 km avec un albédo de 0.37 et Hydre 55X40 km albédo identique à celui de Nix.

 

J'ai pas exactement ces valeurs selon l'article de Science publié en mars 2016 :

 "The small satellites of Pluto as observed by New Horizons" - Weaver et al.
    http://science.sciencemag.org/content/351/6279/aae0030.full
    https://arxiv.org/abs/1604.05366

 

En fait,  Nix & Hydra sont caractérisés par des dimensions triaxiales et les albédos géométriques diffèrent sensiblement :

    Nix           50 × 35 × 33 km              0.56 ± 0.05
    Hydra      65 × 45 × 25  km             0.83 ± 0.08
    Incertitudes = ±3 km (±1 sigma) pour Nix  et  ±10 km (±1 sigma) pour Hydra.

 

... à moins que depuis ces valeurs aient été révisés ?

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je te fais toute confiance pour ces précisions, et te  remercie de nous les avoir donné.

On peut noter une très sensible différence pour les albédo.

J'aurai dû me douter qu'en allant sur Wikipédia pour me rafraîchir la mémoire je m'exposais à ce genre d'approximations.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Jean-luc annonce sur le forum voisin que les résultats de l'occultation début août au Sénégal figureront au menu du prochain C&E.

Faudra vérifier. :)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://pluto.jhuapl.edu/News-Center/News-Article.php?page=20181005

 

Objectif en vue !!

Après une correction de trajectoire cette semaine (3 octobre) la sonde fonce à 51.911 km/h et se trouve à 112 millions de km d’Ultima T

Le flyby devrait durer 140 secondes…

 

Commentaire concernant les photos :

À gauche, une image de navigation optique composite, obtenue en combinant 20 images de l'imageur de reconnaissance à longue portée New Horizons (LORRI) acquise le 24 septembre. La photo centrale est une image de navigation optique composite d'Ultima Thule après soustraction du champ stellaire en arrière-plan; La soustraction de champ en étoile est une composante importante du traitement des images de navigation optique car elle isole Ultima des étoiles proches. À droite, une vue agrandie de l’image soustraite en étoile, montrant la proximité et l’accord relatif entre les emplacements observés et prévus d’Ultima. Image

 

 

UltimaOpNavs_10418.png

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 18/09/2018 à 17:34, Huitzilopochtli a dit :

Jean-luc annonce sur le forum voisin que les résultats de l'occultation début août au Sénégal figureront au menu du prochain C&E.

 

En attendant, une présentation des résultats d'occultations enregistrées en 2017 & 2018, sera faite vendredi par Marc Buie au  congrès annuel de la Division for Planetary Sciences (DPS) de l'American Astronomical Society ( https://aas.org/meetings/dps50 ) :

 

509.06 - Pre-encounter update on (486958) 2014MU69 and occultation results from 2017 and 2018.


Abstract :
"Following success of three stellar occultations in 2017 involving the New Horizons extended mission target: (486958) 2014 MU69, we identified one more opportunity for a stellar occultation prior to encounter on 2019 Jan 1. This latest event was predicted for 2018 August 4, visible from northern South America and north-central Africa. The star was relatively bright at G=13.4, from Gaia DR2. The final prediction reached a 1σ crosstrack uncertainty of 13 km (0.4 mas). We will present results from the 2018 stellar occultation campaign involving 24 portable systems deployed by the New Horizons project. Additional contributions will be discussed, so far from Mexican and Colombian astronomers. These observations, when combined with HST astrometry are important for the navigation of New Horizons to its upcoming encounter. Furthermore, the albedo and shape are directly constrained thus providing essential input for optimizing the encounter sequence. One of the more critical things we would like to know is if the body is a single object or a close binary as is very common in the Cold Classical Kuiper Belt. The observations from 2017 will be reviewed for the constraints provided and a new occultation dataset is highly likely to either show two objects or essential rule out that option. etc ......"

 

Autrement, question de savoir s'il y a encore un embargo imposé aux auditeurs de cette présentation pour ne rien déflorer sur Twitter (#DPS18), par exemple ... :ph34r:

  • Like 2
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On va voir vendredi, mais probablement que ce sera public après ça. Pas dit que la lourdeur de Science ou Nature soit compatible avec une publication avant le survol. D'autant que le dépouillement des données a été un peu plus long que prévu d'après les échos que j'ai eu. 
Il est évident qu'une publication après le survol n'aurait aucun sens, donc c'est le bon moment pour eux. Des Science et des Nature ils en feront des caisses dans les mois qui viennent avec le fly by :)

  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now