Sign in to follow this  
sollio

conseil Collimateur Laser pour Newtons et Dobsons

Recommended Posts

bonjour

je possede un collimateur laser 1er prix...bof pas terrible.

souhaitant en acheter un tip top ,lequel me conseillez vous ?
que faut il privilegier ou éviter ?

en vous remerciant par avance

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
De manière générale les lasers bon marchés sont trop imprécis de conception mais aussi en raison du jeu trop important dans les tubes et ce quand ils ne sont pas tout simplement déréglés.

Il semblerai que selon nos ami américain ce serait le Howie Glatter la rolls des lasers. Prendre surtout la version "barlowed" qui est la seule méthode réellement précise pour un système de collimation par laser (lire l'article de M. Nils Olof Carlin). Si il est usiné précisément, ce type de laser peu rivaliser avec la méthode infaillible de l'auto-collimateur.

http://www.highpointscientific.com/category/brands.howie-glatter

[Ce message a été modifié par jgricourt (Édité le 15-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
salut, j'ai un laser hotech, qui a l'avantage de bien se centrer dans le PO, grace à un système de bague en caoutchouc qui se compresse et qui le centre parfaitement. C'est un sacré plus car ce que je reproche aux autres c'est le jeu, quand on serre la vis du PO le laser se décentre un peu ce qui fausse la collim.
D'autre par le laser Hotech possède un faisceau en croix ce qui facilite grandement le centrage.

Franchement c'est du tout bon. Testé et validé

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le dernier de Baader nettement moins coûteux te fera tout ce qu'on peut demander à ce type d'accessoire.

amicalement rolf

[Ce message a été modifié par rolf (Édité le 15-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
bah, il y a quelques années je ne jurais que par le laser...

Comme dit précédemment, le pb, c'est le jeu dans le PO...

Pb contourné par l'adjonction d'une barlow sur le laser, mais là, la méthode est légèrement différente, mais plus précise...

Finalement, depuis 3 ans, je collimate mon dob ouvert à 4.45 avec un simple bouchon plastoc percé d'un petit trou et muni d'une face intérieure réfléchissante...
J'ai la précision requise... (en tout cas c'est bien plus précis qu'un laser simple...

Avec ce bouchon (offert lors d'un achat chez OU) j'ai la même précision qu'avec la méthode de N.O Carlin : barlowed laser...)

Si tu veux plus précis, tu finis sur une étoile à fort grossissement (mais c'est pareil après une collim laser...)

L'intérêt du laser, peut être, c'est pour la première fois où tu montes un dob serrurier, ou lors du démontage/remontage de l'un des éléments (miroir plan, primaire, ou PO)

Enfin, quand je vois le prix que coûte un laser de collim, surtout en 2 pouces, je suis vraiment sceptique !

A toi de voir...

Cordialement

Philippe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le bouchon d'une bouteille d'Eau de Cologne St Michel ! un trou de 4 mm et ça marche !

J'ai aussi un laser : gros avantage, on peut s'en servir la nuit. Inconvénients, sensible au jeu au niveau du PO et il ne collimate que sur un point (le faiseau peut parfaitement revenir au point de départ si le secondaire est de travers ! j'ai testé !)

[Ce message a été modifié par crabe (Édité le 15-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Eviter les modèles non-collimatables (colle sur les 3 trous d'usine...). Je l'ai rendu depuis pour un avoir et je collimate comme les copains, avec un oeilleton troué !... Avec finition sur étoile les soirs qui le permettent.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quitte a faire de la collimation, autant pouvoir faire le secondaire
et le primaire.
Ce que ne permet pas un oeuilleton simple.
C'est mieu si l'oeuilleton est equipé d'une pastille reflechissante.
Ou alors combinaison laser +cheshire.

A voir selon son F/D.

Catseye : top mais plutot cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Les catseye et autre système hors laser sont très bien, mais il y a un intérêt particulier au laser : c'est un outils de diagnostique des possibles problèmes d'un instrument. Si la collim tient mal, on le voit très vite par exemple. Perso, j'ai eu du tectron, du laser astrosystem et la un laser vert Howie Glatter, j'avoue que ce dernier marche bien et que de jour, il est très efficace, par contre, de nuit, ça crache méchamment ! Ne pas oublier de finir sur étoile à fort grossissement pour vérifier et corriger un chouia si nécessaire.

A voir aussi, pour les tubes fermés, les laser avec une "ouverture" sur le corps afin de visualiser le retour en restant au barillet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Attention, attention :
Je redis une fois de plus ce que j'ai déjà dit ici : le jeu du laser dans le PO est sans importance du moment que le laser y est bloqué pendant toute la durée de réglage des deux miroirs, secondaire ET primaire.
Si cette règle est respectée, la collimation sera satifaisante.

Point n'est besoin d'investir dans un laser de qualité pour cela (Argument commercial falacieux). Il suffit qu'il soit suffisamment ponctuel et correctement réglé, c'est tout. Un simple petit pointeur rouge à moins de 20€ fait l'affaire !

[Ce message a été modifié par Toutiet (Édité le 15-12-2010).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le pb de la collim laser c'est l'estimation du centrage du faisceau dans la pastille du primaire. Toute l'imprécision est là selon moi. Car le déclalage avec le centre parfait sera doublé au retour vers le PO.

Et puis un laser aligne les optiques mais ne valide pas le centrage du secondaire. Beaucoup de scopes ont un primaire bien collimaté mais un secondaire non centré. Si c'est un peu c'est pas grave.
Un simple oculaire de collimation permet quant à lui un bon centrage mais ne valide pas un parfait alignement avec le PO...
Bref, je combine toujours les deux methodes et je termine tj à l'oculaire que je trouve plus précis pour la collim proprement dite. Quitte à avoir une petite boite à flat pour le faire de nuit... Le laser ne me sert qu'à valider la bonne position et la bonne orientation du secondaire, jamais à collimater.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this