JBMMV

Compte-rendu Skywatcher Astrolitech 458/1900 GOTO

Messages recommandés

Bonjour à tous,

Après plusieurs mois (depuis août 2015) de réflexion sur l’achat d’un dobson, mon choix s’est enfin porté sur le Skywatcher Astrolitech 458/1900, donc 18 pouces, et en version GOTO, car le suivi est pour moi indispensable sur ce type d’instrument.

J’ai longtemps hésité avec le 20 pouces (508/2000), mais finalement, les retours étant un peu moins bons sur ce dernier, et la différence de prix étant assez conséquente par rapport au 18 pouces, j’ai abandonné l’idée. Je préfère 2 pouces de moins et garder du budget pour de bons oculaires. J’ai donc choisis la gamme Kepler XWA en 3.5 / 5 / 9 / 20mm en 100 et 110° de champ.

Pour planter le décor, et expliquer mon choix, voici en quelques lignes un résumé de mon expérience d’astram (pour ceux qui ne veulent pas lire, passer directement à la suite ).

================================================== =================
J’ai commencé l’astronomie très tôt, vers 8 ans (en 1986…), avec une lunette à lentilles en plastique Puis vers 2004, j’ai acheté un Paralux 114/900 sur EQ2. Etant photographe, j’ai voulu avoir mieux et pouvoir à la fois photographier au foyer avec un reflex et faire du visuel.

Je me suis alors tourné en 2009 vers une lunette APO 127/950 sur une NEQ6. Après avoir coulé une dalle de 3x3m avec des pieds réglables intégrés, pour gagner du temps lors des MES, j’ai rapidement été découragé, car le temps de régler le tout pour photographier, les minuits étaient vite là en plein été, avant même d’avoir déclenché la première photo. J’ai donc décidé en 2011 de construire un observatoire fixe, en reprenant ma dalle comme base. J’ai pratiqué une ouverture dans la dalle de 60x60 et j’ai creusé 1m cube environ de terre dessous, pour y couler un pilier de 300mm afin d’y fixer la monture. Les murs autours (6x3m) sont montés en bloc à bancher, ferraillés et remplis de béton. La ceinture du dessus est coulée en une fois, avec une poutre de renfort au milieu. Le toit est sur une structure acier de 50x50x3mm, avec couverture en bacacier et habillages bois. Il glisse à l’aide de 10 poulies à roulements à aiguilles, sur des rails et des poutres extérieures en chêne de 250x150 et des piliers de 200x200. Il faut bien ça pour soutenir les 1,2 tonnes du toit

Du coup, ayant supprimé toutes les contraintes de la MES, je me suis retrouvé avec un système rapide à mettre en œuvre, mais très vite, le besoin d’avoir une CCD s’est fait sentir. Sauf que sur une lunette à f7,5 de qualité assez moyenne, je ne voyais pas l’intérêt. Après avoir lorgné du côté d’un RC en 250 ou 300mm, j’ai finalement porté mon choix en 2013 sur un astrographe ASA 10N sur une EQ8, avec une caméra Moravian G2-8300 et roue à filtre LRVBSHO.

Malgré quelques déboire sur la mise en service du setup pendant presque 2 ans (merci Windaube ), tout fonctionne enfin (merci TheSkyX ). Mais le problème est que depuis 2013, je ne peux plus faire de visuel, et cela me manquait
================================================== =================

En août 2015, un très bon ami qui pratique l’astronomie depuis plus de 30 ans m’a gentiment invité (ou plutôt, je me suis invité ) à passer 4 jours en Auvergne afin de venir tester son tout nouvel Orion Skyquest XX 14 (355mm).

Depuis qu’il le possède, et je confirme ses dires, ayant pu passer des heures à observer sous des ciels magnifiques, que ce dobson est déjà tout simplement incroyable. Je ne pensais pas que l’on pouvais voir autant de chose avec un « simple » 14 pouces. Pour vous dire à quel point, on poussait parfois à plus de 900x et les taches d’Airy étaient visibles sur certaines étoiles !

Seul problème de ce 14 pouces, un peu de manque de lumière certain lorsque l’on mettait un OIII.

En tous cas, cette découverte et agréable surprise de ce dobson (j’avais déjà observé avant dans d’autres, mais dans de moins bonnes conditions, et limités à 12 pouces) m’a vraiment encouragé et décidé à partir sur ce type d’instrument, plutôt que sur mon idée de mettre un C11 ou C14 en parallèle de mon ASA pour faire du visuel.

De plus, cette expérience du SkyQuest pendant quelques jours n’a fait que confirmer le fait qu’il est pour moi indispensable d’avoir un suivi et des oculaires très grands champs. Le confort apporté par le suivi est indéniable, car ne passant plus son temps à suivre à la main (et donc faire trembler le tube), on est beaucoup plus concentré sur les détails de nébuleuses ou galaxies, et on « ne perd pas le fil » de ce que l’on regarde. Quel bonheur de pouvoir admirer un objet pendant 15 ou 20 minutes, les mains confortablement au chaud dans les poches, assis sur un tabouret stable, par 0°C, sans avoir à faire quoi que ce soit

C’était donc décidé et confirmé. Il me fallait un plus gros diamètre avec suivi. Et après toutes mes recherches, l’Astrolitech 458 est apparu comme le meilleur choix.

Après renseignements auprès d’Optique Unterlinden, validation et vérification des points qui pouvaient être négatifs, j’ai donc commandé hier cet instrument, que je devrais recevoir demain ou vendredi. Certes, j’aurais pu prendre encore du temps pour trouver mieux, étudier la fabrication personnelle, ou la conception par un artisan. Mais c’est fait. Et pendant que d’autres discuterons encore longtemps sur leur choix, et continueront de dénigrer ces dobson chinois, moi, je serai derrière l’oculaire, et je me régalerai La vie est courte…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

La palette est arrivée ce matin

Chaque carton contient un autre carton, qui lui même est protégé sur ses 6 faces internes, par un carton alvéolé de 20mm. peu de risque déjà que le contenu prenne des impacts...

Ensuite, les éléments sont maintenus par de la mousse noire de haute densité à effet mémoire.

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 31-03-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

CARTON 1
C'est parti !!!

Je commence donc par le premier carton, le rocker.

Une fois les cartons aux bords et les mousses enlevées, le rocker repose en légère suspension sur un empilement de cartons alvéolés :

Le premier carton contient donc le rocker, 3 petits cartons et les manuels. Remarque à ce sujet, les manuels sont en anglais... Il me semblait pourtant qu'il était interdit de vendre en France un produit sans un manuel en français... A voir avec OU. En tous cas, moi ça me pose pas de problème, mais pour certains...

Le premier petit carton contient le chercheur, un oculaire de 28mm en 50,8 et un de 10mm en 31,75 (non mentionné dans toutes les docs...), un outil de collimation (la construction bof, à voir... sinon, j'ai les taka), un adaptateur 2", 3 clés 6 pans et un boulon.

Le deuxième petit carton contient le câble d'entrainement du moteur AZ et plusieurs objets servant à tendre le câble. On verra plus tard. La grosse pièce à droite, en alu, sert aussi à tendre le câble.

Le troisième petit carton contient la télécommande (bien plus grosse que celle de l'EQ8 il me semble), et les différents câbles : alim 12V, RS232, RJ et 2 autres câbles qui feront la liaison vers le moteur central. A noter que ces 2 câbles disposent de connecteurs différents, que nous verrons plu tard. je les trouve très bien.

Quelques vues de tous les angles du rocker :



Le panneau du boitier de commande. On voit bien les connecteurs spécifiques avec détrompeurs :

Le panneau sur le moteur AZ :

Détail sur un des 3 pieds, qui a l'air bien costaud :

Un détail de finition. La peinture granité noire mat est très jolie et le tout inspire confiance :

Détail sur la poulie d'entraînement de l'axe DEC, avec les 2 galets en haut :

Un point qui fâche : Les poulies qui vont supporter la structure serrurier sont partiellement rouillées... Ils auraient quand même pu faire un effort sur ce point et les faire en inox. C'est donc une chose que je vais refaire avec mon tour...

Les deux parties circulaires en rotation comportent de la graisse un peu partout. La rotation est très fluide :

Aller, puisqu'on est fou et qu'on test, autant tester à fond. On ouvre donc la bête

Détails des roues et pignons de l'axe AZ :

Et celui du bloc principal, commandant l'axe DEC :

Pignonnerie légèrement différente :

Vue du dessus montrant à gauche la poulie d'entraînement du câble :

Voilà voilà pour le premier carton.

Quelques infos :

Diamètre du cerclage : 600mm
Dimensions : 600x720x345
Poids (avec système de fixation du câble) : 32,9kg

JB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La suite. Carton 2. Les tubes...

Le carton 2 est aussi soigné dans l'emballage que le premier. On y trouve, sur 2 étages, les 12 tubes a assembler 2 par 2 :

Puis en dessous, 2 étages, avec les 2 haches (légèrement différentes, l'une a des butées), les contres-poids et la barre de renfort :

Un des tube à une poignée en mousse. La rigidité des tubes est bonne, mais ont sent quand même une flexion au centre en forçant un peu. J'espère que les renforts atténueront le problème, sinon -> carbone :be:

D'un autre côté, il n'y a pas de renforts dans ce carton, j'espère qu'ils sont dans un des deux autres...

Détail sur le système de vissage des tubes. C'est quand même du gros. Les tubes font 30mm de diamètre :

Un détail "amusant" sur les haches, il n'y a aucune bande de téflon ou autre matière pour le frottement. Directement l'alu. Certainement pour une certaine friction avec le câble acier...

Détail d'une des butées sur une des haches :

Poids des tubes : 6x 1,230kg
Poids des haches + renfort : 6,21kg
Soit 13,59kg sans les contres-poids.

Poids des contre poids : 1,04kg x 3

Aller, on passe au troisième carton, le miroir...

JB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On arrive au (tant attendu) miroir

Le tout est très bien protégé par une mousse de 5cm d'épaisseur et un carton. Il y a la même mousse en dessous :

Encore un truc qui fâche, le protège miroir : un couvercle en plastique souple, de type "pot de yaourt". Ça ne protège rien du tout. Je vais vite en refaire un bien costaud avec mon imprimante 3D ou en bois... :

Une fois le couvercle enlevé, le miroir est bien protégé par une vingtaine de couches de papier cellophane :

Puis par 2 couches de papier de soie :

"Na-na-nère ma chérie, c'est plus toi qui a la plus grosse crêpière, na na na :be:

Détails du miroir, qui mesure au bord 18,63mm d'épaisseur :

Notez la forme en ondulation de la partie inférieure...

Il y a des bouts de papier et colle on dirait au centre...

Autre vue de l'ondulation de la partie inférieure :

Les vis de réglage et de fixation des haches, ainsi qu'un petit sachet de graisse (?) :

Le système de fixation des extrémités de tubes. On voit bien la rondelle ressort qui maintient le tout et évite à la poignée de se déserrer toute seule :

Le miroir est fixé sur un cadre, qui est lui-même fixé à la structure en 3 points :

Poids de l'ensemble, 22,3kg ! Dans les docs, on lit que le miroir fait 12kg. Ok, mais sans la structure alors !

Donc pour le moment, avec le rocker, les tubes et le primaire, on est à 68,79kg !!! Les 70 annoncés parfois sur certains sites US ne sont donc pas bien loin...

Où sont les 50kg annoncés partout, même chez OU ? Je ne pense pas que la version Goto soit à elle seule responsable de 18kg de plus pour le moment...

Aller, dernier carton en vue, le secondaire

JB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et le dernier carton est déballé !

C'est celui de la cage du secondaire.

Comme les autres, l'emballage est très bien étudié et protège bien le tout. On voit autour, la jupe fournie avec. C'est un détail, mais par exemple, sur d'autres dobson, c'est en option, et ça va vite chercher dans les 150 à 180 € pour un 16"...

Soulagement de voir que les renforts sont dans ce carton !

La cage du secondaire, avec toujours le même pot de yaourt :be: et la protection en PVC souple pour éviter les reflets dans le secondaire :

Toujours le même papier de soie sur le miroir :

Le miroir secondaire avec sa fixation :

Poids de la cage : 5kg
Poids des renforts : 1,365kg

On arrive donc au total à 75,91kg, chercheur et télécommande comprise !!!

Bref... Je monte le tout, et je reviens...

JB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quelques photos complémentaires...

Le dobson complet, sans sa jupe :

Le système de tension du câble d'entrainement. C'est ce système qu'il faut démonter à chaque fois que l'on veut ranger le dobson et laisser la base dehors par exemple. Pas très pratique au final, je pense...

Détails des renforts de tubes :

Détail de la platine PO :

Détail du secondaire :

Les renforts sont disposés en quinconce, ce qui rigidifie le tout :

Les contrepoids se vissent et dévissent sur l'axe, pratique et très précis :

Vis poussante et tirante du réglage du primaire :

Tout est prévu pour mettre 3 ventilateurs :

JB

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 01-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça fait déjà une belle bête, alors le 20"...

Version avec jupe :

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 31-03-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,
bel achat mais:
---
j’ai finalement porté mon choix en 2013 sur un astrographe ASA 10N sur une EQ8, avec une caméra Moravian G2-8300 et roue à filtre LRVBSHO.
Malgré quelques déboire sur la mise en service du setup pendant presque 2 ans (merci Windaube )
--
2 ans pour mettre au point une telle config (de qualité) sous Windows XP ou 7.....j'ai du mal à piger !!!

---
ayant supprimé toutes les contraintes de la MES
---
Quelles sont les contraintes pour obtenir une MES précise avec un poste fixe, une EQ8, Bigourdan, King avec une CCD ou EQmod ???
C'est l'affaire de qlqs heures en 1 ou 2 nuits me semble t'il.

Bon cieux et bon visuel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui, 2 ans, mais pas tous les soirs

J'ai eut beaucoup de problèmes de compatibilité : focuser, alimentation, monture...

Sans compter un windaube 8 catastrophique, un repassage au 7, puis des messages d'erreur du type "manque un fichier dll", alors qu'au final, par exemple, il fallait remplacer la "," par un "." dans les paramètres de Windaube...

Bref, la galère pendant de nombreuses nuits. Je réglais 1 problème tous les 6 mois...

Pour la suppression des contraintes, justement, je disais que le fait d'avoir un poste fixe avait supprimé les contraintes des MES sur la dalle seule, car dans ce cas, je démontais tout à chaque fois.

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 31-03-2016).]

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 04-04-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ça c'est du compte-rendu ! Toutes ces photos permettent de découvrir le télescope comme si on y était (et j'apprécie particulièrement que les photos aient une largeur raisonnable, ce n'est pas si courant sur les forums...). En tout cas il est beau et il a l'air bien fait (j'aime beaucoup le capuchon sur le primaire). Vivement les comptes-rendus d'observation !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Malgré quelques déboire sur la mise en service du setup pendant presque 2 ans (merci Windaube ), tout fonctionne enfin (merci TheSkyX ). Mais le problème est que depuis 2013, je ne peux plus faire de visuel, et cela me manquait "

Souvent le problème est entre l'écran et le clavier, pas au niveau de Windows.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour revenir au sujet, je serai quand même curieux de mesurer un jour un de ces miroirs à renforts.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour
Merci pour toutes ces photos et explications. C'est très intéressant.
Pourrais tu nous mettre des photos du système d'entrainement avec le câble.
D'avance merci.
Bonne journée.
Luc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Super compte rendu, merci ! Fais-nous part de tes premières impressions sur le ciel dès que le temps te le premettra.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tres joli dobson et joli compte rendu, brenez bien du plaisir ;-)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bel achat moi ce qui m'intérésse particulièrement c'est l'entrainement GO TO dans la pratique, est ce qu'il est fluide? pas de saccades lors des observations ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous !

le temps actuellement n'est pas au top, donc il va falloir attendre.

Pour répondre à quelques questions :

Pour le test du miroir, cela va être fait prochainement chez un ami qui a tous le matériel pour le faire, et éventuellement le rectifier

Pour le support de miroir, il n'y en a pas, car c'est un miroir conique, donc la fixation est uniquement au milieu. Ce qui est à mon avis une très bonne idée, car cela supprime pas mal de contraintes mécaniques...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

reste plus qu'a attendre le premier CROA mais vu le temps de ... actuel on va devoir attendre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Fred, on se voit cet été pour mesurer le conic ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour à tous,

je commence, après une bonne dizaine de sorties, à maitriser la bête.

Je ferai un jour (quand j'aurai le temps...) un CROA détaillé. Mais pour le moment, j'ai surtout procédé à quelques modifications/améliorations afin d'obtenir des résultats plus propres :

• Ajout d'un système de ventilation du miroir
• Remplacement du porte oculaire d'origine par un Omegon
• Modification de l'alimentation de la monture, par alimentation par l'axe central

Ce dernier point est pour moi indispensable. J'en avais vraiment raz le bol d'avoir un câble à balader toute la soirée autour de la monture, en vérifiant sans cesse qu'il ne se coince pas, ou ne tende pas.

Car si ce "problème" peu paraitre parfois peu important sur un plus petit dobson, on se retrouve ici avec une base de près de 75cm de diamètre, donc au minimum 2,5m de câble pour faire un tour !

Et ce dobson à une fâcheuse tendance à parfois faire plusieurs tours du même côté, comme si pour lui, le retournement au méridien n'existait pas.

Donc hier, démontage de la bête, et perçage de la vis centrale, afin de faire passer un cable qui ne trainera plus !

JB

[Ce message a été modifié par JBMMV (Édité le 01-09-2016).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant