Contacter l'auteur / Contact the author

Recherche dans ce site / Search in this site

 

L'univers de Stephen Hawking

Stephen, Jane et leurs enfants au début des années '80. Document Jane Hawking.

Histoires de famille et domestique (X)

Ce dernier chapitre s'écarte de l'image idéale que l'on a de Stephen Hawking. Mais tout héros qu'il soit, c'est un homme avec ses forces et ses faiblesses. J'ai toutefois demandé l'autorisé à l'auteur pour être sûr qu'il ne voyait pas d'objection à publier ce texte.

La vie d'un illustre personnage ne s'arrête pas à la porte de son laboratoire, malgré ce qu'en pense Hawking. Une biographie complète ne peut pas éviter de discuter, même à contrecoeur pour certains aspects et ne fut-ce que superficiellement, de la vie privée du scientifique d'autant que la presse anglaise en fit ses manchettes à plusieurs reprises depuis 2001.

Les périodes mouvementées et les scandales qu'il connut font partie de sa vie, d'autant plus que malgré lui il est devenu un homme public, même s'il protège sa vie privée du mieux qu'il peut. Mais travaillant avec du personnel externe et des tiers, il est inévitable que ces derniers "vendent la mèche" un jour où l'autre, par lucre ou par devoir.

A Jane

Alors que moins d'un an auparant Hawking avait dédié "Une brève Histoire" à sa femme Jane, comme une ironie du sort, sa dédicace avait quelque chose de prémonitoire. En 1989, Stephen Hawking annonce à Jane qu'il veut divorcer. L'annonce fut brutale bien qu'elle était envisageable vu la double vie que chacun menait à cette époque (voir plus bas). Le couple Hawking divorce après 26 ans de mariage. 

Le mariage de Stephen Hawking avec Elaine Mason en 1995.

Les médias y trouvèrent de quoi alimenter leurs colonnes. Imaginez : Hawking, le chercheur handicapé le plus célèbre de la planète, emblématique de l'entité cérébrale pure emprisonnée d'une chaise roulante avait eu des relations extraconjuguales avec son infirmière et avait abandonné sa tendre épouse après 26 années de mariage et ses trois enfants.

David Mason, l'ancien mari d'Elaine, avait été bouleversé par le chagrin des enfants et pour combler le tout, entre les lignes des articles, le public découvrait l'hyperbole et l'hypocrisie d'Hawking et Elaine qui avaient clairement eut des relations sexuelles. Cela forma un parfait dossier de moeurs pour les journaux à scandale !

Derrière la couverture des journaux à sensation il restait toutefois les traces des véritables peines de coeur et de déchirement qui touchèrent non seulement Stephen, sa nouvelle compagne mais également Jane et ses enfants.

Stephen se remaria en 1995 avec l'une de ses infirmières, Elaine Mason. Un nouveau parfum planait dans la maison de Cambridge.

En 1995, Jane Hawking collectionna les interviews et semblait assez candide quand on la questionnait sur sa situation : "je ne connais pas la dynamique de leur situation" parlant de Stephen et d'Elaine, "mais je crois qu'on l'a mal conseillé". Elle ajouta ensuite, très critique : "Je crains qu'il ait été pris par des forces au-delà de sa volonté. J'ai été très concernée par ce qui s'est passé".

Comme pour crier au monde sa souffrance, en 1999 Jane écrivit un livre de 528 pages sur l'échec de son mariage, "Music to Move the Stars". Il sera complété et réédité en 2000. 

Jane y décrit sa vie de couple, ces petits détails quotidiens qui vous font apprécier la vie, mais on y sent aussi tout le chagrin et l'amertume que peut ressentir une femme blessée et rejetée, le sacrifice qu'elle fit en assurant l'éducation de leurs enfants et prenant soin de Stephen (rappelons qu'elle s'était mariée avec lui après qu'on lui ait diagnostiqué la maladie de Charcot).

Elle explique franchement ses sentiments, rappelant qu'elle appelait son ex-mari "l'empereur tout puissant" ou sa "marionette magistrale". Elle note qu'à un certain moment "il était devenu très difficile, non naturel même, de ressentir le désir envers quelqu'un ayant le corps d'une victime de l'Holocauste et les besoins incontestables d'un enfant".

"Désespérée devant l'insatisfaction émotionnelle et physique" comme elle le dira, en 1985 elle commença à fréquenter un ami de famille, le musicien Jonathan Hellyer-Jones, qu'elle avait rencontré en 1977 dans une chorale. Son mari accepta tacitement cette relation. Le couple se maria en 1996.

Telle une épouse répudiée ou une aide-soignante stressée au-delà de ses capacités, Jane Hawking sombrit dans une profonde dépression. "Petite coquille vide, écrit-elle, fragile, seule et vulnérable, retenue seulement par la pensée de mes enfants pour ne pas me jetter dans le fleuve et me noyer dans le découragement, j'ai prié avec une instance désespérée pour que l'on me vienne en aide pour éviter un suicide potentiel". Mais elle sentit qu'elle n'avait pas d'autre option que de maintenir la relation : "Je ne pouvais partir et abandonner Stephen. Des charbons ardents auraient pu être amassés sur ma tête".

Document Stefan van Doorn

Hawking en 2002

Son livre créa au moins une dispute. Laura Gentry qui participa à la transcription d'"Une brève histoire du temps" rapporte dans le journal du "London Observer" que "l'ayant décrit comme étant cruel, l'homme fascinant me dérangeait vraiment". Les gens de la haute société ont également prétendu en 1985, lorsque Stephen souffrit de pneumonie, que Jane Hawking, qui fréquentait déjà Hellyer-Jones, aurait envisagée de couper la machine qui maintenait son mari en vie. No comment.

En août 2001, Mike et Terri Rozaieski de la société Pride Mobility (L'orgueilleuse Mobilité) spécialisée dans l'aide aux personnes handicapées (Terri est elle-même handicapée suite à un accident de voiture survenu à 17 ans), lui offrirent un nouveau modèle de chaise roulante baptisé "Quantum Jazzy 1400". Comme il le dira lui-même c'est la "Ferrari des chaises roulantes". Faites sur mesure, cette chaise dispose non seulement d'un système de guidage électronique mais également de senseurs infrarouges qui permet à Stephen Hawking d'ouvrir et de fermer les portes de sa maison sans devoir les toucher.

S'attendant à être intimidée par l'intelligence d'Hawking et ses résultats scientifiques, Terri fut étonnée par sa chaleur, son humour et sa gentillesse. Terri étant enceinte, elle discuta de son état avec la nouvelle femme d'Hawking, lorsque ce dernier lui conseilla : "Demandez à votre enfant de vous aider et incluez-les dans votre vie". Visiblement il avait le moral mais regrettait sans doute le temps où lui et Jane formaient une famille.

L'affaire Hawking-Mason

Enfin, les journaux "The Daily Mirror", "The Telegraph", "Mid Day" et quelques autres grands quotidiens anglais ont rapporté les comptes rendus de plusieurs procès-verbaux impliquant Elaine dans des affaires de maltraitance.

Le couple Stephen et Elaine Hawking au cours de la conférence donnée en Chine le 17 septembre 2002. Document Zhejiang University.

Le 23 janvier 2004, Stephen Hawking sera conduit à l'hôpital pour un check-up complet suite à une pneumonie qu'il avait contracté avant Noël. Il s'en sortira mais les journaux citent les témoignages d'une dizaine de ses infirmières qui auraient entendu Elaine traiter Hawking d"infirme", l'ayant vu littéralement "jetter Stephen sur le lit, le laissant se laver seul, se baigner dans un bain trop chaud et le laissant dans la baignoire jusqu'à ce que l'eau lui arrive à la gorge". 

En une autre occasion, les infirmières ont découvert qu'il portait une incission de près de 10 cm à la gorge, des hématomes aux yeux ou une lèvre tordue. Un autre jour, on le retrouva abandonné dans sa chaise roulante au plus fort de l'été exposé en plein Soleil dans le jardin. Il souffrait d'un coup de chaleur et de coups de Soleil. Et je vous fais grâce des autres allégations.

Les journaux anglais à sensation en ont rempli des pages et comme beaucoup de lecteurs, j'ai d'abord cru à de la malveillance de la part de détracteurs. Mais j'ai dû rapidement me rendre à l'évidence.

Depuis qu'il vit avec Elaine, Hawking a plusieurs fois été transporté à l'hôpital d'Addenbrooke en présentant des blessures inexpliquées, y compris avec un poignet cassé, des balafres au visage et une lèvre ouverte.

Sa famille est de plus en plus préoccupée par sa santé au point que Tom, le fils de son premier mariage et âgé de 24 ans en 2004 a dit à la presse : "Je suis très concerné. Il le nie chaque fois que j'en parle. Tout le monde est forcé d'endurer ce cauchemar récurrent".

Jane, son ex-femme, qui l'avait quitté très aigrie, a également porté plainte auprès de la police expliquant que "nous étions sensibilisés au fait que Stephen était agressé à son domicile et mes enfants ont essayé durement de le persuader de faire quelque chose. Mais il a toujours refusé d'admettre que quelque chose n'allait pas".

Le 24 janvier 2004, interrogé par la police, Hawking défendit sa femme de l'avoir maltraité. Sans plainte ni reconnaissance des allégations par Stephen, il est difficile de porter un jugement sans être partisan. Toutefois il faut savoir que le professeur Hawking dispose d'une assurance vie estimée à 10 millions de livres sterlings qui pourrait justifier le comportement allégué d'Elaine. Si l'argent n'a pas d'odeur, le parfum des scandales si.

Quatre ans plus tôt, la police avait abandonné des charges similaires et clôtura le dossier d'agression sans suite, faute de preuve. Cette fois-ci des indices concordants ont placé le dossier de l'affaire Hawking-Mason en bonne place sur le bureau des inspecteurs. L'avenir jugera, en espérant que les plaintes calmeront l'atmosphère.

Prochain chapitre

Star malgré lui

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 -


Back to:

HOME

Copyright & FAQ