Contacter l'auteur / Contact the author

Recherche dans ce site / Search in this site

 

L'univers de Stephen Hawking

Stephen Hawking en 2014. Document Jaime Travezan

Un hommage à l'homme de science et à la personne privée (I)

Avant propos

Cet article rend hommage à l'homme de science, le Dr Stephen Hawking et à ses travaux mais également à monsieur Stephen Hawking, c'est-à-dire à la personne privée, handicapée et souffrant dans son corps et dans son esprit de ne pouvoir exprimer totalement sa pensée et ses sentiments. Quand on connaît un peu la vie de Stephen Hawking que je suis depuis le début des années 1980, sa vie est tout à la fois passionnante car riche en travaux scientifiques, en découvertes et rencontres, mais également grave et triste du fait de sa condition physique, parfois émouvante ou choquante face à son impuissance devant la dure réalité de la vie tout en sachant que lui-même accepte cette situation et lutte au qotidien contre son handicap grâce à sa soif de savoir et son optimisme inébranlables, des sentiments qui renforcent la sympathie qu'on peut éprouver autant pour l'intelligence de l'homme de science que pour le courage de l'être humain.

Entre ombre et lumière

Mis à  par ses proches et les chercheurs travaillant à ses côtés, personne ne pourrait prétendre qu'il connaît la vie de Stephen Hawking alors que paradoxalement tout le monde a entendu parlé du scientifique victime de la maladie de Charcot ou SLA, une malade neuro-dégénérescente et inguérissable qui l'a cloué dans une chaise roulante au début des années 1970 alors qu'il n'avait pas 30 ans.

Vivant à l'époque de Stephen Hawking, échangeant parfois des idées avec lui quand nous en avons l'occasion, nous avons encore parfois du mal à bien nous rendre compte de l'influence que ce chercheur peut avoir sur la petite communauté des cosmologistes et de manière générale sur le public. Le recul est insuffisant et nous manquons de repères pour nous en faire une idée objective.

Dans 50 ou 100 ans nos descendants pourront regarder le chemin parcouru sous un autre angle, avec un regard plus critique, aiguisé par les nouvelles théories et les découvertes qui ne manqueront pas de se produire en cosmologie. Seul l'avenir permettra donc d'apprécier à sa juste valeur l'apport de ce chercheur hors du commun à notre culture et le replaçera certainement à sa juste place.

Mais entre-temps chacun aimerait bien en savoir un peu plus sur ce personnage que l'on dit l'héritier d'Einstein tant ses idées sont originales. Lui rendre dès à présent hommage et en dresser la biographie est-il inapproprié voire une gageure ?

La plupart d'entre nous connaissons Hawking à travers les médias, parfois l'un ou l'autre livre mais cela ne va pas plus loin. Beaucoup ignorent en fait totalement le profil du personnage, ses études, ses recherches, son cadre de travail, certains éléments de sa vie privée, bref ce qui constitue sa biographie. Le projet est donc intéressant pour peu que nous ayons accès à l'information. C'est donc dans ce but et pour remettre le personnage à la place que je pense qu'il occupe réellement dans notre société que je vous propose cet article.

Cette biographie nous offre par ailleurs une excellente opportunité d'explorer près de 1000 ans de culture à travers les différentes universités et départements fréquentés par Hawking et les changements sociaux qui en ont découlés grâce aux découvertes effectuées par leurs élites. Nous allons découvrir la cité de Cambridge de l'an 1000, ouvrir les portes de la chaire Lucasienne de mathématiques occupée par Newton au XVIIIe siècle et entrevoir les ombres fugitives d'une postmodernité cybernétique encore en devenir avec tous les espoirs et les craintes qu'elle suscite et qui se reflètent dans l'image de Hawking. Je vous invite à un voyage par la pensée à travers le temps et l'espace riche de leçons d'astronomie mais également la plus belle leçon de vie.

Star ou héros

Stephen Hawking est une célébrité tout comme l'est Albert Einstein, Elvis Presley ou Sean Connery et beaucoup de vedettes du petit et du grand écran. Mieux, il est considéré comme un héros, au même titre que Neil Armstrong, le Général Patton ou le Mahatma Gandhi. Il en est conscient depuis longtemps, mais si on lui demandait ce qu'il en pense, si je comprends bien sa façon de penser, il vous remercierait poliment mais ne l'apprécierait pas car cela le distinguerait de ses collègues de travail et leur porterait préjudice, ce qu'il ne veut surtout pas. Hawking l'a répété dix fois, il désire poursuivre ses recherches par curiosité personnelle, loin de toute publicité qui affecterait ses relations avec les autres.

Hawking vers 1985.

Hawking se distingue malgré lui de ses collègues, des vedettes et des stars par le fait qu'il représente une autorité morale reconnue pour ses résultats intellectuels et sa capacité à vaincre dans l'adversité. Quand on peut approcher l'homme, on découvre qu'il est par ailleurs sympatique et bien entendu très cultivé.

On le baptise dans le texte "le maître de l'univers", la preuve vivante de "la puissance de l'esprit sur la matière", on le considère comme un gourou quand on lit que sa conférence de presse ressemble à "une audience accordée par le Dalaï Lama", les reporters étant "suspendus à chaque mot prononcé par Hawking, espérant apprendre les secrets de l'univers"... Mais ce résultat est en partie l'oeuvre des médias ainsi que nous le verrons dans la dernière partie discutant de son image d'un point de vue plus critique.

L'exemple de Hawking, sa lutte face à la maladie ainsi que son oeuvre ont tellement frappé les imaginations qu'au moins cinq biographies ont été rédigées à l'intention des enfants âgés entre 9-12 ans : Simon Sheridan en rédigea une en 1991, Melissa McDaniel en 1994, Harry Henderson en 1995, Gail Sakurai en 1996, Ron Cole en 1997, etc. Même un bar de Chicago a ouvert un fan club, expliquant qu'à l'âge des médias, le monde avait besoin d'un "véritable" héros plutôt que ceux produits par l'industrie des sports et des divertissements. Cela conforte l'idée exprimée par l'historien Daniel Boorstin auteur du livre "Les découvreurs" qui discute de la place de l'image de l'homme dans notre société. En effet, de nos jours les gens célèbres ne sont pas reconnus pour leurs mérites mais simplement sur leur réputation : "je passe à la télé et je deviens célèbre, c'est tellement simple" disait il n'y a pas si longtemps une contre-publicité française... Ce nivellement pas le bas déplaît à une majorité de personne. Dans ce contexte Hawking apparaît comme un antitode très rafraîchissant qui nous ramène au temps où la célébrité servait la morale et jouait le rôle d'exemple à suivre.

Dans un sondage publié le 6 octobre 2004 dans le magazine anglais "People", les journalistes ont demandé à 500 adolescents anglais âgés entre 16 et 18 ans quelle était la personne qu'ils admiraient le plus. Stephen Hawking est arrivé en 2e place derrière le sportif Jonny Wilkinson, héros de la coupe de rugby de l'Union anglaise. Ce dernier avoua qu'il était très fier d'avoir pour challenger Stephen Hawking. David Beckham, capitaine de l'équipe anglaise de football vient en troisième place. "Je suis honoré de tenir le rôle d'un modèle d'inspiration. Je vous remercie" dira Hawking.

Dans l'édition du 26 décembre 1988, le magazine "People" nomma Stephen Hawking parmi les 25 personnes les plus fascinantes, "intriguing" et il fut cité parmi les personnes les plus importantes par "Life".

Au fil des années, Hawking a été consacré deuxième personne la plus intelligence en Angleterre et se dit amusé d'être compris parmi les 10 personnes les plus sexy du monde...

Hawking au cours d'une conférence donnée à Boston en 1999. Estrade et tapis rouge, le "gourou" parle... Document NMH School.

La distinction entre les héros et la plupart des personnages célèbres réside dans le fait que les héros ont mérité leur célébrité et ne courent jamais après. C'est ce que l'on dit également à propos d'Hawking. Il a été porté à contrecoeur au premier plan de l'actualité. Mis souvent sous les lumières des projecteurs, se pliant aux caprices des journalistes et parfois des cinéastes, il se trouve à des années-lumière du travail qui le passionne.

Quatre ans avant la publication de son livre "Une brève histoire du temps" sur lequel nous reviendrons, l'écrivain Timothy Ferris, auteur de La nuit du temps et Opéra cosmique, se plaignait déjà que les médias s'intéressant à la vie d'Hawking le traitaient comme une célébrité devant laquelle on déroule un tapis rouge et que l'on place sur un piedestal sans se préoccuper de ses recherches : "ils fabriquent un Hawking sans physique" dira-t-il dans le "New York Times magazine", le 23 janvier 1983 et dans l'article "Mind Over Matter" publié dans le magazine "Vanity Fair" en juin 1984.

Depuis cette mise au point, il semble que les journalistes et les auteurs qui se sont penchés sur l'oeuvre d'Hawking ont judicieusement ajouté un avertissement à la Kitty Ferguson auteur du livre "Stephen Hawking: Quest for a Theory of Everything" qui disait en 1991 : "Stephen Hawking [...] ne souhaite pas que l'on écrive de biographie à son sujet... La science est ce qu'il souhaiterait que l'on retienne de lui". 

Une biographie ? Quelle biographie ?

Maintenant vous ne serez donc plus étonné d'apprendre que la biographie du Professeur Stephen Hawking est relativement sommaire; elle tient sur une page sur son site Internet officiel, mais vous en connaissez les raisons. Aussi, en général, les auteurs qui s'intéressent à ses recherches reprennent mot pour mot les quelques bribes d'information qu'il a publié sur son propre site, distillées dans de rares publications et extraits d'interviews, et les ont copiées et recopiées cent fois. Cela fait aussi partie de la stratégie marketing comme nous le verrons dans la dernière partie.

"A Life in Science", l'une des rares biographies consacrée à Stephen Hawking. 300 pages rédigées par J.Gribbin et M.White en 1992/2002.

 Il existe bien deux ou trois biographies, principalement écrites par John Gribbin, Michael White présentée ci-contre et celle de Kitty Ferguson. Les autres ouvrages ne contiennent que des textes ou des anecdotes juxtaposées sans fil conducteur, à croire que les auteurs manquent d'imagination, mais pas du tout !

En lisant un grand nombre de documents existants, on constate que Hawking n'avait pratiquement rien laissé filtrer en-dehors de ses recherches. En fait nous manquons tout simplement de renseignements. A défaut de grive...  Reste donc son travail de recherche : les transcriptions de ses conférences et les comptes rendus effectués par les agences de presse ou des chercheurs.

Ce n'est qu'en 2013 que Stephen Hawking a finalement publié sa propre biographie intitulée La brève histoire de ma vie chez Flammarion.

C'est avec l'objectif de présenter un texte plus riche que les autres que j'ai rédigé cette biographie, recherchant de la documentation dans ses ouvrages, dans ses interviews originales, les anecdotes vécues par des scientifiques qui l'ont cotoyé ou des critiques bien documentées. Elle est exclusivement basée sur des publications et comptes-rendus anglais et quelquefois américains pour éviter tout altération et interprétation en cours de traduction (cet article fut rédigé avant la publication de sa biographie en 2013).

Le résultat mélange l'histoire connue de tous avec quelques propos plus personnels, qui seront complétés avec le temps, à mesure que je recouperai certaines informations encore fragmentaires.

Cette biographie est divisée en six thèmes : 

- Le premier décrit son parcours académique (p1-3)

- Le second, son travail scientifique et ses principales découvertes théoriques (p4-6)

- Le troisième, son oeuvre littéraire et les produits dérivés (p7-9)

- Le quatrième développe quelques éléments de sa vie privée (p10)

- Le cinquième discute de l'influence des médias sur son statut de célébrité (p11)

- Le sixième et dernier thème discute de son image ambivalente (p12-13)

tandis que la dernière page - il fallait bien tout cet espace - reprend toutes les références (p14).

J'espère que cette biographie vous donnera un meilleur profil de l'homme, tant du point de vue scientifique, que de son image publique ainsi que quelques éléments de son profil psychologique. La partie théorique de ses recherches n'a pas été véritablement approfondie, si ce n'est sous une forme vulgarisée, en raison de leur difficulté conceptuelle. Puisque chaque formule réduit de moitié le nombre de lecteur comme le souligna Hawking, je n'en ai donc pas insérée non plus. Pour ceux et celles que cela intéresse, vous trouverez néanmoins quelques idées complémentaires et des explications plus précises dans le dossier consacré à la cosmologie quantique, la relativité et dans l'article consacré au trou noir.

Deuxième partie

L'histoire d'une vie

Page 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 -


Back to:

HOME

Copyright & FAQ