Jean-Baptiste_Paris

Member
  • Content count

    464
  • Joined

  • Last visited

  • Last Connexion

    Soon available - 49602

Community Reputation

1079 Excellent

About Jean-Baptiste_Paris

  • Rank
    Active Member

Personal Information

Recent Profile Visitors

5572 profile views
  1. Vends 7 filtres Baader LRGB + SHO Ultranarrowband 50mm ronds non-montés. Filtre Ha : 3,5nm Filtre OIII et SII : 4,5nm Excellent état, toujours conservés et utilisés avec soin (à demeure dans la RAF...). Livrés dans leur étui d'origine. 1250€ l'ensemble (prix neuf : 2000€) Remise en mains propres en région parisienne ou par colis postal (bien préparé !). FDP à partager 50/50. Paiement par virement bancaire ou sécurisé via PayPal ("envoyer de l'argent à un ami"). Ci-joint quelques images réalisées avec ces filtres. Plus d’images en version full sur mon site (https://millenniumphoton.com/) ou sur ma galerie AstroBin (https://www.astrobin.com/users/Jean-Baptiste_Paris/).
  2. En raison d’un changement de setup, je vends ma caméra CCD ATIK 16200 monochrome (2019), qui m’a donné beaucoup de satisfaction. Les principaux atouts de cette caméra sont : - la taille du capteur : format APS-H canon (35mm de diagonale, intermédiaire entre le full-frame et APS-C), idéal pour bénéficier d’un champ plus grand que le classique APS-C si votre setup ne vous permet pas d’accéder au full-frame ; - pixels de 6µ, plus grands que la plupart des derniers capteurs ce qui permet de l’utiliser avec beaucoup de focales différentes (le cas échéant avec un vrai binning matériel) ; - son excellente électronique et qualité de fabrication (obturateur mécanique, chambre du capteur remplie d’argon purifiée, afin d’éviter la formation de buée et pas besoin de dessicant) ; - refroidissement delta max -50°(double étage Peltier ; personnellement je l’utilisais toujours à -20°, été comme hiver sans jamais dépasser les 80% de la puissance max). La dimension du capteur associé à la taille des pixels permettent d'utiliser cette caméra avec différentes focales, longues pour l'astrophotographie haute résolution, ou courtes pour le grand champ ; et aussi bien en LRGB qu’en SHO. Le champ proposé permet souvent d’éviter la réalisation d’une mosaïque (comparé au format APS-C) ou d’obtenir des cadrages qui sortent des sentiers battus. Personnellement, je l'ai utilisée avec des filtres LRGB et SHO très restrictifs (3/4nm) avec de très bons résultats. Elle est équipée d’une roue à filtres Atik EFW3 de 7 x 50mm non montés et d’un diviseur optique Atik. L’avantage de ces accessoires est qu’ils ont été créés spécialement pour cette caméra, et sont donc parfaitement adaptés (vissage direct cam-raf-DO pour un ensemble très solide et sans vignettage). L’ensemble (caméra et RAF) se contrôle très facilement avec NINA ou d’autres logiciels. Toujours extrêmement bien entretenue et protégée. Elle a au final relativement peu servi puisque je l’ai essentiellement utilisée entre 2019 et 2023 (à raison d’une dizaine de sessions maximum par an, ne pouvant observer que pendant les vacances scolaires et surtout l’été…). L’ensemble se compose de : la caméra elle-même (Atik 16200 mono - grade 2) ; la roue à filtre Atik EFW3 7x50mm non montés ; le diviseur optique Atik. Fournie avec tous ses accessoires (1 cordon USB2 Type-B, 1 cordon allume-cigare, 1 adaptateur M54 femelle vers coulant 50,8 mm mâle). Fournie (sans supplément de prix) dans un flight-case Pelican Storm parfaitement adapté pour un stockage et un transport en toute sécurité de l’ensemble totalement monté : aucun démontage nécessaire de la RAF ou du DO pour le stockage). Alimentation non incluse. Je n’envisage que la vente du lot complet, car la RAF et le DO sont spécifiquement conçus pour cette caméra. Prix : 2250€ Ci-joint quelques images réalisées avec cette caméra + une brute (image Ha 900s bin1 à -15° en STF). Plus d’images en version full sur mon site (https://millenniumphoton.com/) ou sur ma galerie AstroBin (https://www.astrobin.com/users/Jean-Baptiste_Paris/). Remise en mains propres en région parisienne ou par colis postal (bien préparé !). FDP à partager 50/50. Paiement par virement bancaire ou sécurisé via PayPal ("envoyer de l'argent à un ami"). Brute Ha 3,5nm 900s bin1 -15°
  3. Filtre CLS/CCD Astronomik 1.25"

    Vends filtres Astronomik CLS/CCD 1,25" (ie monté en bague M28.5). Excellent état, quasi-neuf puisque utilisé 1 fois et toujours conservé avec soin. Livrés dans son étui d'origine. 60€ (prix neuf : 100€) Remise en mains propres en région parisienne ou par colis postal (bien préparé !). FDP à partager 50/50. Paiement par virement bancaire ou sécurisé via PayPal ("envoyer de l'argent à un ami").
  4. Filtres Astronomik SHO 6nm 1.25"

    Vends 3 filtres Astronomik SHO 6nm 1,25" (ie montés en bague M28.5). Excellent état, toujours conservés et utilisés avec soin. Livrés dans leur étui d'origine. 390 € l'ensemble (prix neuf : 600€) Remise en mains propres en région parisienne ou par colis postal (bien préparé !). FDP à partager 50/50. Paiement par virement bancaire ou sécurisé via PayPal ("envoyer de l'argent à un ami"). Ci-joint quelques images réalisées avec ces filtres. Plus d’images en version full sur mon site (https://millenniumphoton.com/) ou sur ma galerie AstroBin (https://www.astrobin.com/users/Jean-Baptiste_Paris/).
  5. Caméra ATIK One 6.0 - Baisse de prix

    En raison d’un changement de setup, je vends cette caméra CCD ATIK ONE 6.0 (achetée chez OU en août 2016), qui m’a toujours donné beaucoup de satisfaction. L’avantage principal de cette caméra est sa compacité et sa simplicité d’utilisation, avec sa roue à filtres intégrée (5 filtres 1,25”) et son diviseur optique sur mesure : idéale pour une utilisation nomade, que ce soit en LRGB ou en SHO. Son rendement quantique est bien sûr inférieur aux derniers modèles CMOS, mais reste très honorable (>75% dans le OIII, >65% dans le Ha) avec un faible bruit, des pixels de 4,54µ et une possibilité de vrai binning matériel (ce qui reste un avantage des CCD). Elle est équipée d’un obturateur mécanique et la chambre du capteur est remplie d’argon purifiée, afin d’éviter la formation de buée (pas besoin de dessicant). Delta max de -38° (personnellement je l’utilisais à -15° l’été et -20° le reste de l’année). L’ensemble se contrôle facilement avec NINA ou d’autres logiciels. Toujours extrêmement bien entretenue et protégée. Elle a au final relativement peu servi puisque je l’ai essentiellement utilisée entre 2016 et 2020 (à raison d’une dizaine de sessions par an, ne pouvant observer que pendant les vacances scolaires et surtout l’été…) et à quelques reprises entre 2020 et 2023. L’ensemble se compose de : la caméra elle-même avec RAF 5x1,25” intégrée ; le DO spécial ; la caméra de guidage AtikGP. Fournie avec tous ses accessoires dans son emballage d’origine (1 cordon USB2 Type-B, 1 cordon allume-cigare, 1 adaptateur M42 femelle vers coulant 50,8 mm mâle, 1 outil spécial pour changement de filtre sans ouverture de la caméra). Alimentation non incluse. Prix : 1000 €. Ci-joint quelques images réalisées avec cette caméra + une brute (image Ha 900s bin1 à -10°, aucune correction ou retrait de bruit effectué, juste visualisée en STF). Plus d’images en version full sur mon site (https://millenniumphoton.com/) ou sur ma galerie AstroBin (https://www.astrobin.com/users/Jean-Baptiste_Paris/). Remise en mains propres en région parisienne ou par colis postal (bien préparé !). FDP à partager 50/50. Paiement par virement bancaire ou sécurisé via PayPal ("envoyer de l'argent à un ami"). Brute 900s bin1 Ha 6nm (non traitée - visualisation STF)
  6. M83 depuis l'observatoire chilien de Telescope Live

    La V4 est clairement mieux dans le sens où il n'y a plus de traces d'artefacts (et là, si tu ne précises pas que BXT a été utilisé, on ne peut pas le savoir...). Il reste un peu de vert sur les étoiles (ce qui se corrige facilement) mais dans l'ensemble c'est propre. On pourrait sans doute avoir un peu plus de netteté dans les détails aussi (mais sans passer par BXT). Le bruit est bien mieux. La montée d'histo me plait beaucoup, avec une progressivité dans la luminosité et une mise en évidence du halo périphérique. Comme quoi une bonne montée d'histo avec des outils simples, ça reste la base avant d'essayer des choses plus compliquées (et pas forcément meilleures au final, genre GHS...). JB
  7. M83 depuis l'observatoire chilien de Telescope Live

    Hello Guy, Hello à tous, Bon j'ai été pas mal cité dans ce post alors je me sens obligé d'y aller de mon petit commentaire aussi ; même si on a un peu échangé avec Guy en privé sur cette image. Malheureusement, je n'ai pas vu l'image v2 en version full (comme ici sur AS) avant de faire un retour, donc je suis effectivement passé à côté du rehaussement de détails qui reste encore trop appuyé, je suis d'accord. Mea Culpa, c'est ça de ne pas regarder une image en full pleine résolution sur écran calibré pour faire des retours sur une image ! Sur la V1 : BXT a été beaucoup trop appuyé, comme il a été relevé. Mais au-delà de ça, même en miniature, ce n'est pas le plus choquant pour moi : ce qui saute aux yeux immédiatement, c'est la montée d'histo trop forcée, avec un nivellement dans les zones lumineuses. Au final, ça écrase les structures de la galaxie et les bras spiraux. Il y a aussi des soucis de gestion chromatique (dans le bleu dans certaines zones de la galaxie). Sur la V2 : C'est indéniablement bien mieux concernant la montée d'histogramme, avec un aspect beaucoup plus naturel de la galaxie et des bras spiraux bien mis en valeur. C'est mieux également sur la couche RGB avec moins de structures saturées très localisées (sur les couches R et B). Par contre, en effet, il reste encore des artefacts dus à BXT. L'exemple réalisé par JeffBax est très éloquent à cet égard : sur son image il n'y a pas trace d'artefacts, et s'il ne le précise pas il est difficile de dire si BXT a été employé ou pas. Le bruit est également bien moins lissé : il est fin et perceptible juste ce qu'il faut pour que l'image garde un aspect très naturel jusque sur la full. Tous les conseils et remarques qu'il a fait sur l'image sont pertinents et je les partage pleinement ! C'est vrai que tu peux te dire que "les deux versions ne sont pas si loin l'une de l'autre", comparé à la V1... mais en réalité il y a une multitude de petites choses qui, misent bout à bout, finissent par faire une grande différence. Une différence entre "une image acceptable mais avec quelques défauts" et "une image techniquement irréprochable". Ce qui peut être frustrant quand on est en phase d'apprentissage, c'est que ces petites différences (sur le bruit, la saturation, BXT, la montée d'histo...) ne se jouent sans doute qu'à quelques % de d'écart dans le paramétrage des différents process, mais font une grande différence sur l'image finale. C'est peut-être à ce stade là que la progression est la plus difficile : peaufiner les petits détails. Voir la différence entre un réglage BXT à 25% et 80%, c'est facile... apprécier la différence entre 25% et 28% ça l'est déjà moins ! C'est sans doute en ce sens qu'on peut dire qu'il y a une grande différence : pas sur les % des réglages, mais sur l'expérience qu'il faut avoir pour apprécier les réglages les plus justes, et surtout avoir conscience du moment où l'on dépasse le raisonnable. Mais ça s'acquiert avec l'expérience sur un grand nombre d'images, donc pas d'inquiétude, tu vas réussir à affiner ton jugement au fur et à mesure des images. La meilleure preuve, c'est que quand on reprend ses premières images après quelques années de pratique du traitement, on a parfois du mal à les regarder tellement les défauts nous sautent aux yeux, alors que sur le moment elles nous semblaient très abouties ! Je rejoins cette idée, mais je le formulerais différemment : je pense que paradoxalement, alors que les process n'ont jamais été aussi performants qu'aujourd'hui dans le traitement d'images, il n'a peut être jamais été aussi compliqué de "débuter". Celui qui débute le traitement astrophoto aujourd'hui a déjà a disposition les process BXT, NXT et cie : ça fait partie intégrante de l'écosystème de traitement ; donc pourquoi ne l'utiliserait-il pas, alors qu'on vante leurs mérites partout et qu'ils peuvent apporter un vrai plus s'ils sont bien utilisés ? Un souci récurrent, c'est que ces process sont utilisés sans l'expérience nécessaire : l’œil d'un débutant n'est pas habitué aux traitements réalisés sans ces process, donc pas assez de points de repère pour en détecter les abus ; alors que les artefacts sauteront aux yeux des plus expérimentés. Le débutant au contraire, après avoir vu la version BXT à 80%, aura du mal à redescendre à la version 20%, car il aura juste l'impression de perdre des détails. Un peu comme quand on a du mal à abaisser la saturation d'une image quand on en a une saturée excessivement juste à côté pour comparaison... la version moins saturée peut paraitre fade à côté, alors qu'elle sera probablement bien meilleure si on la regarde juste seule... Mais bon, heureusement, les débutants ont les forums et pleins de tutos pour avoir des conseils et des retours constructifs qui mettent le doigt sur ces erreurs, donc pas de raison qu'ils ne progressent pas rapidement ! On faisait du bon avant sans, et du meilleur maintenant avec, pourquoi s'en priver ? Le tout, c'est de les utiliser à bon escient : un BXT trop appuyé ne fera pas plus de dégâts qu'une déconvolution classique réalisée n'importe comment ou trop appuyée... Ces process ne sont clairement pas une révolution - contrairement à ce qu'on peut parfois lire - mais s'y opposer par principe n'est pas plus pertinent que de les utiliser systématiquement et avec excès, c'est juste se priver d'outils qui, bien utilisés, peuvent donner de très bons résultats plus rapidement que les process classiques. Oui, c'est possible de différentes manières : la plus simple, c'est avec MaskedStretch (mais on ne gère pas directement les masques comme dans PS...), une plus élaborée c'est de réaliser des masques et de faire des montées avec HistogramTransformation, mais franchement, le jeu n'en vaut pas souvent la chandelle... On peut aussi faire des versions avec des montées d'histo différentes et les mixer après avec des masques, sous Pix ou PS. JB
  8. Caméra ZWO ASI 462 MC (couleur)

    Bonjour, cause double emploi, je vends une caméra ZWO ASI 462MC (capteur couleur), état impeccable. Pixels de 2,9µ et USB3. Fournie avec les accessoires d'origines (câbles, objectif all-sky...). Une caméra redoutable en imagerie planétaire, ci-joint quelques images réalisées avec. 200€+fdp.
  9. Région de Sadr en SHO (mosaïque de 9 images - 100h)

    Merci Guillaume ! Oui c'était le but, essayer de faire une image qu'on ne voit pas souvent... faut dire - avec le recul - qu'il faut être un peu maso pour se lancer là dedans !
  10. Il y a des beaux détails, bravo !
  11. Région de Sadr en SHO (mosaïque de 9 images - 100h)

    Merci, c'est toujours réussi en Corse, y'a pas de mystère !
  12. Région de Sadr en SHO (mosaïque de 9 images - 100h)

    Merci à tous !
  13. Région de Sadr en SHO (mosaïque de 9 images - 100h)

    Merci Eddie ! Pour le signal, il y a toujours moyen de faire mieux, surtout qu'ici il y a 9 images, donc au final ça fait à peu près 11h de pose en tout pour chaque panneau, ce qui n'est pas énorme non plus !
  14. Région de Sadr en SHO (mosaïque de 9 images - 100h)

    Merci XavS ! Oui les étoiles semblent plutôt éteintes, mais surtout lorsque l'image est affichée en petit format, elles sont trop petites pour être visibles. Sur la full ça me semble pas mal mais après tout est une question de préférences perso c'est sûr ! jb
  15. SADR_MOSA_finale3_25%.jpg