jackbauer 2

Exoplanètes : dernières découvertes

Messages recommandés


Je pourris rien du tout Jackbauer2...

Je pose la question que tous se posent anxieusement à chaque découverte d'exoplanète : est-elle habitable ? est-elle habitée ? accueille t'elle une civilisation extraterrestre ?

J'y suis pour rien, c'est pratiquement le gimmick désormais de chaque découverte, il suffit de lire les communiqués de presse, voire les interviews des astronomes.

Perso, je sais pas bien comment qu'on fait pour découvrir si une sinusoïde, ou une baisse photométrique de 1 % est habitée, mais bon, en même temps, chuis pas un spécialiste...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

jackbauer 2

quote:
Merci pour le papier mais il est sorti sur arXiv, je t’en avais parlé le 11 décembre dernier
Oups, j'avais pas fait le lien ... ça partait d'une bonne intention, relancer la discussion

Bon, d'accord, du coup SuperHabité s'y met - en même temps il n'a pas complètement tort. Y a une ambiguité en astronomie entre une attente poético-métaphysique et une réalisme matérialo-scientifique. C'est pas un hasard si les deux domaines phares sont les exoplanètes et la cosmologie ...

Tiens, j'avais aussi zappé que CoRoT avait perdu la moitié de ses détecteurs en mars 2009 1 CCD en astroséismologie et 1 en recherche de planètes ... peut-être l'as-tu déjà écrit ? jackbauer 2

quote:
Merci pour le papier mais il est sorti sur arXiv, je t’en avais parlé le 11 décembre dernier
Oups, j'avais pas fait le lien ... ça partait d'une bonne intention, relancer ton post.

Bon, d'accord, du coup SuperHabité s'y met, en même temps il n'a pas complètement tort. Y a une ambiguité en astronomie entre une attente poético-métaphysique et une réalisme matérialo-scientifique. C'est pas un hasard si les deux domaines phares sont les exoplanètes et la cosmologie ...

Tiens, j'avais aussi zappé que CoRoT avait perdu la moitié de ses détecteurs en mars 2009 1 CCD en astrosismologie et 1 en recherche de planètes ... peut-être l'as-tu déjà écrit ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Superanxieux,

FREDERIC Jérôme a partiellement répondu à la question en évoquant le côté singulier mais probablement pas représentatif de ce qu’est le vivant ici bas, à l’échelle cosmique. Mais, patientes un peu et tu découvriras (peut-être !?) dans quelques temps l’annonce de la découverte d’une planète occupant la fameuse zone d’habitabilité qui t’obsède à ce point…et le guignol que je suis aura (qui vivra verra) gagné son pari !
Remember…

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben oui : y a de la vie dans le Soleil... et dans toutes les z'étoiles aussi !
C'est juste qu'on sait pas la reconnaître.
Un plasma à des millions de degrés, ça fait un bon solvant.
D'ailleurs quand on voit les fumeurs noirs, y a aucune raison d'en douter : c'est imparable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

- POST INTERDIT A SUPERFULGUR -


J'en avais parlé un peu plus haut : le dossier GL667Cc

Les américains avaient "volé" (?) aux européens l'annonce de cette exoplanète en plein coeur de la fameuse "zone habitable" de son étoile...
L'équipe de HARPS vient juste de publier son papier et parvient à peu près aux mêmes résultats que les américains !
L'exoplanète GL667Cc, avec une masse de 4,25 Terre (4,5 pour les américains) et située dans la Z.H d'une naine rouge devient la planète la plus "sexy", à ce jour, pour les exobiologistes (mais elle ne transite pas hélas !)
http://arxiv.org/abs/1202.2467

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"Ben oui : y a de la vie dans le Soleil... et dans toutes les z'étoiles aussi !
C'est juste qu'on sait pas la reconnaître."

Vi, vi…c’est exactement ce que je dis !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Un article qui donne la liste des "candidates" de CoRoT sur un autre champ SRc01 http://www.aanda.org/articles/aa/pdf/2012/03/aa16934-11.pdf
Ils dénombrent 51 candidates dont 26 suivies au sol sans aucune confirmation à ce jour.

Ah tu l'avais déjà signalé, jackbauer 2 ? Non, pas ce coup-ci ?

[Ce message a été modifié par ChiCyg (Édité le 20-02-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Non je n’avais pas pris connaissance de ce papier, merci de le signaler !

6.974 étoiles observées pendant seulement 26 jours
51 candidates retenues
26 d’entre elles faisant l’objet d’un programme de suivi
Sur les 26, 7 définitivement rejetées ; 9 abandonnées vu que leur étoile ne permet pas de mesures RV fiables ; Pour les autres wait and see…

On peut légitimement se demander si ces « short runs » ont une utilité :
Extrait :
« …An additional complicating
factor for the SRc01 data is that the short duration of the observations
(26 days) causes less accurately determined transit parameters
than the previously observed CoRoT fields, thereby making
subsequent follow-up observations more challenging. This is
particulary so when the follow-up is not performed in the same
season as the CoRoT observations… »

Autre facteur limitant, la composition de la population des différents champs stellaires observés, qui peut varier de manière significative :

Extrait :
« …It is clear that the absolute number of detections (eclipsing
binaries and planetary candidates) is not very different in both
runs: 187 in SRc01 and 200 in LRc01. According to the discussion
in Cabrera et al. (2009), we expect around a 50% relative
detection yield in a 26 day run when compared to a long run;
however, we find 90% while observing only 60% of the targets
(6974 in SRc01 and 11408 in LRc01). We understand that this
difference is caused by the different stellar populations observed.
Although the SRc01 and the LRc01 fields are separated by only a
few degrees in the sky, the stellar populations observed are very
different (65% dwarf stars in SRc01 and 42% in LRc01)… »

Reste qu’on demeure dubitatif quant au peu de planètes détectées, même si on ne peut pas comparer COROT avec KEPLER
Le problème vient peut-être du traitement des données, pourtant je souligne ce passage :

« …The analysis of the SRc01 data set was performed by the different
teams listed in Cabrera et al. (2009). All of them applied different
methods for filtering and detrending the lightcurves, and
searched for transit-like signals (…) The main
advantage of this approach is that different methods have different
types of false alarms and that a combined analysis tends
to minimize their occurrence in the final candidate list… »

[Ce message a été modifié par jackbauer 2 (Édité le 21-02-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chuis d'accord, c'est une belle découverte...

Tout est clean : le transit, la distance, très proche, la possibilité de faire de la photométrie et de la spectroscopie...

C'est fascinant... Ya-t-il vraiment un océan liquide, si oui quelle est la hauteur de l'atmosphère, sa température, sa pression, où se trouve l'interface gaz/liquide, à quelle température se trouve portée l'eau, y-a
t-il de la glace chaude sous pression plus bas... C'est fascinant...

Et puis, si la planète est "lockée" à son étoile, que se passe t-il dans l'atmosphère et l'océan, si il existe ? Ya -t-il une sorte de "mascaret" géant, une vague haute de deux mille mètres, qui fait continûment le tour de la planète océan ?

Rah, çà, c'est de la belle astronomie...

S

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

L'atmosphère d'une superterre dévoilée ! (là j'en rajoute un peu pour attirer le client ) Ca vient de sortir dans Astronomy et Astrophysics, c'est 55 Cnc presque visible à l'oeil nu (mais non, pas la superterre, l'étoile hôte ) une étoile (d'ailleurs double) de masse 90 % celle du soleil, 95 % de son rayon, un peu plus froide 5200 K et c'est juste à côté : 40 année-lumière.

Une petite planète 55 Cnc e 2 fois le rayon de la terre, avec probablement une atmosphère gazeuse pleine de vapeur d'eau. Bon, d'accord il y fait un peu chaud (si eau il y a, elle est dans la phase supercritique ...) mais bon on peut pas tout avoir : http://arxiv.org/pdf/1110.4783v2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous avez vu ça ? Il y a de la vie sur terre ...

... Détectée dans la lumière cendrée !

C'est dans le Nature de ce matin:

-- copy --
Biosignatures as revealed by spectropolarimetry of Earthshine

Earthshine - sunlight that has been first reflected by Earth and then reflected back here by the Moon - is a good model for astronomers interested in the atmospheres and surfaces of extrasolar planets. The spectra obtained in this study of Earthshine provide a benchmark for what to look for on other worlds - including the tell-tale signs of living organisms.
-- pasta --
La signature recherchée était oxygène ozone CH4 CO2. Le principe est (si j'ai compris) que la lumière réfléchie par la planète est polarisée tandis que celle de l'étoile ne l'est pas.

http://www.nature.com/nature/journal/v483/n7387/full/nature10778.html?WT.ec_id=N ATURE-20120301

[Ce message a été modifié par apricot (Édité le 01-03-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J’avais fait par le passé un topic consacré au LBT (Large Binocular Telescope), cette énorme paire de jumelles géante installée dans l‘Arizona, qui n’en finissait plus d’être en phase de mise au point… http://www.astrosurf.com/ubb/Forum1/HTML/002432.html


Cette fois les choses sérieuses commencent (enfin) avec ces résultats consacrés au système planétaire HR 8799, un des quelques exemples où on a pu photographier des exoplanètes
Le telescope géant montre enfin ses capacités avec son AO en service :
http://arxiv.org/pdf/1203.2615.pdf

La photo de famille :

Par comparaison, le résultat obtenu avec un autre telescope (le MMT) à gauche


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah oui, c'est beau !

Mais c'est fait comment, avec un, ou deux miroirs ?

A priori, je vois pas une avancée décisive de résolution par rapport au Keck, il n'y a pas les 22 mètres de résolution du couple de miroirs, si ?

Ils ont aussi fait cette vidéo, "avant/après" la mise en route de l'OA, c'est beau.
http://www.lbto.org/AO/RealTime.mpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans l'article, y disent que c'est avec un seul miroir, dommage que le deuxième miroir puisse pas pointer dans une autre direction que le premier

Pour donner une idée, la résolution théorique pour un 8,4 m à 1.66 µm (bande H) est de 0,040 arcseconde et donc 0,080 arcseconde à 3,3 µm.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

« …A priori, je vois pas une avancée décisive de résolution par rapport au Keck… ? »
(SF)

C’est vrai, mais d’après les auteurs :
« Our images are the first détections of HR 8799 e at H-band and 3.3μm and the first unambiguous detections of HR 8799 b and d at 3.3μm… »
(…)
« The images are of unprecedented quality allowing us to rule out the presence of a massive (HR 8799 cde-like) planet exterior to HR 8799 e’s 2:1 inner resonance (H-band 5- contrast of 11.6 magnitudes at 0.235”). We detect HR 8799 e at H-band, for the first time, and find that it is approximately
as bright as HR 8799 c and d. Combined with Ks and L’ data (Marois et al. 2010) and our new 3.3μm data, this indicates that HR 8799 e has similar atmospheric properties to HR 8799 c and d. The planets are all brighter than expected at 3.3μm, where equilibrium chemistry models predict CH4 opacity should make the planets faint… »

Pour rappel, voila ce que donnait le KECK, mais en L et K-band :


Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et bien moi, je tombe sur le cul ! Je savais même pas qu'on en était déjà là... Et par rapport à Hubble ? J'imagine que c'est bien mieux, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Attend, Kaptain,
Je veux pas doucher ton enthousiasme, mais faut relativiser ces observations... Les "planètes" dont il est question ici sont des objets dix fois plus massifs que Jupiter et très jeunes, qui rayonnent énormément, de 800 °C à 1000 °C environ, comme des étoiles naines rouges, quasiment. Donc oui, c'est très beau, mais il faut relativiser... Enfin, ces objets sont entre 20 et 70 UA de leur étoile, si j'osais, mais bien sûr je n'oserai pas, je dirais qu'on est quasiment dans une configuration d'observation d'étoiles multiples, plutôt que d'exoplanètes.

Mieux qu'Hubble ? Oui, mais pour cette longueur d'onde... A 3 microns, comme ici, Hubble, effectivement, est dans les choux, il doit résoudre 0.3'', au mieux, contre 0.08'' au LBT si Chicygni s'est pas vautré dans son calcul .


[Ce message a été modifié par Superfulgur (Édité le 14-03-2012).]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

l'arrivée de l'instrument sphere au vlt devrait nous amener des images encore plus convaincantes, surtout pour superfulgur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ben si tu veux, moi, une "planète" de la taille d'une étoile naine, dix fois plus massive que Jupiter et rayonnant à 1000 °C, je trouve pas absolument hallucinant qu'elle soye observable avec un télescope de 10 mètres et une OA, surtout à 50 UA de son étoile...

C'est une belle manip, mais on est à deux ou trois ordres de grandeurs de l'imagerie d'une planète "système solaire", c'est pas une critique, c'est un constat.

C'est juste pour remettre les infos dans l'ordre.





PS : Ya un signe qui trompe pas, d'ailleurs : nul part on trouve une info sur l'habitabilité de ces planètes, c'est un signe fort, je trouve.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant