Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

En riposte à une grossière provocation de Vauffy (in Falcon heavy : l'odyssée de la Tesla dans l'espace)

 

:P

 

 

z.jpg

  • Haha 2
  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

 

Merci Jack, quel spectacle !!.. La prochaine fois on aura peut-être droit à un lave-linge de chez SpaceX ??..

 

À voir l'hystérie qui s'est emparée des rédactions et des réseaux sociaux suite aux images du "périple spatial" ridicule et désespérant d'un mannequin dénommé "Starman" au volant d'un roadster de chez Tesla, on peut en conclure que l'Homme n'a plus de regard que pour "la comédie des apparences".

 

Car quelle était la nouveauté dans cette affaire ??..

On sait satelliser des masses en orbite depuis 1957 et Spoutnik. Quant à la Falcon Heavy, elle a plus de cinq ans de retard. Un retard similaire pour le futur lanceur Ariane 6 serait, avec raison, considéré comme un cataclysme. L'autre information, peu relayée, c'est qu'à peine bonne pour le vol, la Falcon Heavy est déjà aux yeux même d'Elon Musk quasiment dépassée et de toute façon non encore certifiée pour les missions scientifiques de plusieurs milliards de dollars qui resteront limitées aux vieux lanceurs, Atlas V ou Delta IV.

 

Qu'importe, Elon Musk continue à se construire un "réel" à la mesure d'un désir halluciné : Transformer l’Homme en une "espèce multiplanétaire" :/:D avec sa compagnie SpaceX. La science-fiction est à nos portes !! Et il est déjà sur l'étape d'après : Un lanceur géant baptisé BFR (surnommé Big Fucking Rocket, "putain de grosse fusée").

 

On touche là au génie de l'entrepreneur californien en termes de communication :

- Un, il a réussi à vendre Falcon Heavy comme le lanceur du futur :D.

- Deux, il a fait passer comme une lettre à la poste un nouveau retard majeur dans l'envoi de deux touristes spatiaux autour de la Lune. Prévue en 2018, puis en 2019 sur Falcon Heavy, cette mission va devoir attendre les premiers lancements de BFR, au mieux en 2022.

- Trois, le lancement de Falcon Heavy a repoussé dans l'ombre le rapport du GAO, l'équivalent américain de la Cour des comptes, qui dévoilait le 17 janvier que la certification des capsules Dragon 2, fabriquées par SpaceX pour la NASA, aurait deux ans de retard. Celle-ci est désormais prévue début 2019, quand le contrat prévoyait début 2017.

- Quatre, à la trappe les pertes abyssales de Tesla ((620 millions de dollars au troisième trimestre 2017)

 

Et au final un seul lancement de Falcon Heavy pèse plus lourd médiatiquement que 82 lancements consécutifs réussis par Ariane 5 o.O.

 

Chapeau l'artiste !!!!!

 

 

 

 

PS : ll a un avenir assuré car Il pourra toujours se reconvertir dans la commercialisation des lance-flammes domestiques..

 

 

https://www.challenges.fr/entreprise/aeronautique/falcon-heavy-le-magistral-coup-de-com-d-elon-musk_565881

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

POSSIBLE FORAGE À VENIR !!

 

Immobilisé depuis le 30 janvier 2018 (sol 1950) suite à divers incidents, le 12 février 2018 (sol 1962), Curiosity a enfin effectué le déplacement prévu il y a 12 sols en se dirigeant à nouveau au Nord-Est sur 52 mètres vers un affleurement de roches claires situées dans une dépression.

 

MASTCAM - 30 JANVIER 2018 (SOL 1950) - Objectif désigné par une flèche :

 

5a82f31e8e295_FI1950MASTC30JANVOBJ.jpg.e4120b39073566c294cb7a4dc08fc1f4.jpg

 

Après avoir "flirté" avec la zone argileuse plus au Sud, le rover reprend donc son périple sur la Crête Vera Rubin plus à l'Est à la recherche de zones riches en hématite. Ici L'équipe scientifique s'intéresse à la caractérisation de ce substrat rocheux plus clair et va déterminer si un forage mérite d'y être entrepris !!!

 

Mais avant de forer à nouveau, il faut conclure les analyses de l'échantillon de sable de dune "d'Ogunquit Beach" en effectuant un préconditionnement du labo SAM consistant à chauffer une des coupelles (une sorte de stérilisation) afin de préparer l'analyse d'échantillon faisant suite, on peut maintenant l'espérer, à un forage sur le site actuel. Il s'agit d'une activité très gourmande en énergie réalisée au détriment d'autres activités scientifiques.
Toutefois, dans l'après-midi du sol 1962, il est prévu d'utiliser la brosse DRT en bout de bras afin de nettoyer une partie de substratum rocheux pour analyses sur deux cibles, avec MAHLI et APXS .

Le plan d'activités scientifiques comprend également les activités de routine avec le détecteur DAN et la station météo REMS.

 

L'annonce d'une reprise imminente des forages (interrompus depuis fin 2016) est une grande nouvelle. Sachant qu'elle nécessite l'expérimentation de nouvelles méthodes de collecte d'échantillon.. et une nouvelle technique pour le forage lui même. Tout ceci ayant été très longuement testé sur Terre.

 -

Pour plus de précisions consulter les messages de septembre et octobre 2017, liens ci-dessous :

 

- "LE POINT SUR LE SYSTÈME DE FORAGE DE CURIOSITY" - 11 septembre 2017 - page 97 :

 

http://www.astrosurf.com/topic/113977-actualités-de-curiosity-2013/?page=97

 

- "RETOUR PROCHAIN DES OPÉRATIONS DE FORAGE" - 25 octobre 2017 - page 98 :

 

http://www.astrosurf.com/topic/113977-actualités-de-curiosity-2013/?page=98

 

 

 

POSITION AU 12 FÉVRIER 2018 (SOL 1962) :

 

5a82f37762962_FILocation_Sol1962-full.thumb.jpg.dac0b50fb48b0243cc146ee8d09e30b7.jpg

 

 

HAZCAM AVANT - 12 FÉVRIER 2018 (SOL 1962) :

 

5a82f39baa28c_FI1962HAZCAV.jpg.650cd72ed9ecbc7e57d20f3be32a5689.jpg

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 12 FÉVRIER 2018 (SOL 1962) :

 

5a82f3b55a4ac_FI1962HAZCAR.jpg.5b3c6ac452ad59c3b455395ffdd711b9.jpg

 

 

NAVCAM - 12 FÉVRIER 2018 (SOL 1962) :

 

5a82f423ae6f9_FI1962NAVC.jpg.45e4c68b57691345085628e7d0b7eaf0.jpg

 

5a82f443b1978_FI1962NAVC2.jpg.fc8ce3c363e9689154cec631014871b5.jpg

 

 

 

PANO MASTCAM - 12 FÉVRIER 2018 (SOL 1962) - Paul HAMMOND - cible de forage dans cette zone de l'espace de travail du bras robotique ?  :

 

 5a82f4dce9896_FI1962MASTCPH.thumb.jpg.53f2aa4eaa004678263cf02cfecdab89.jpg

 

 

 

PANO - 12 FÉVRIER 2018 (SOL 1962) – Damia BOUIC - Grandiose ! :

 

5a82f527102d7_FI1962DBpano.thumb.jpg.9db52609e5eb3a8aff8a7b55100cb4ce.jpg

 

 

MAHLI – 11 FÉVRIER 2018 (SOL 1961 ) - noter la couleur de la roche et les points de tirs laser :

 

5a82f636c8e92_FI1961MAHLI1102.jpg.78e48c8d5ed3863c50eea822050f809a.jpg

 

 

MOSAÎQUES D'IMAGES MASTCAM – 6 & 9 FÉVRIER 2018 (SOL 1957 & 1959) - THOMAS APPÉRÉ  - Mesas au pied du mont Sharp :

 

5a82f78104f7b_FI1957THAPP.thumb.jpg.59e2fd291055b494a21836a5246c00d3.jpg

 

5a82f7a238410_FI1959THAPP2.thumb.jpg.f08541fab74b74444a7fbb139e1998dd.jpg

 

5a82f7dd6183b_FI1959THAPP3.thumb.jpg.d175b54d4fd11e94e903ef0064bace0f.jpg

 

 

 

MOSAÎQUES D'IMAGES MASTCAM (à gauche) et RMI (à droite) - 6 &10 FÉVRIER 2018 (SOLS 1957 & 1961) - THOMAS APPÉRÉ :

 

5a82f8423978f_FI1961MC100-RMI.thumb.jpg.eb1828e0c6d34021a4e676ac10bb49e1.jpg

 

 

Edited by vaufrègesI3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Un forage sur le site atteint le 12 février 2018 (sol 1962) s'avère de plus en plus probable.

 

Pour preuve, Kenneth Herkenhoff, l'un des géologues de la mission, précise ceci : ".. notre priorité absolue est de brosser et d'étudier une cible de forage potentielle juste à la droite du point de brossage de "Newmachar". La cible de forage ne peut être finalisée aujourd'hui, mais la zone à brosser sur Sol 1966, centrée sur la zone nommée "lac Orcadie", comprendra vraisemblablement la cible de forage".

 

 

                                                                                                          LES CERCLES ROUGES INDIQUENT LA ZONE (PROBABLE) DE FORAGE  

 

 

Le point de brossage de la cible précédente "Newmachar" et la zone probable de forage à droite - MastCam 14 février 2018 (sol 1964) :

 

5a875426588cf_FI1964MASTCCIBLEFORAGE.jpg.9d233ce86adf2d19477947edae79712b.jpg

 

 

5a8754c9bfabf_FI1964MASTCCIBLDRTEBROSS.jpg.139cbf1cb4634ac7ce0d9e20f3432fac.jpg

 

 

MastCam - 12 février 2018 (sol 1962) :

 

5a87554fba66f_FI1962MASTC2.jpg.bcf6c5f7d69ccc9147bae86080b9f742.jpg

 

 

5a8755dd9cc9f_FI1962MASTCPH.thumb.jpg.cadc4f88ca24e580dce775239249ccb3.jpg

 

 

HazCam avant - 12 février 2018 (sol 1962) :

 

5a87566d2910c_FI1962HAZCAV.jpg.ccd4888a86ffd2df53a86cfa4e9ac3f5.jpg

 

 

Ci-dessous les images des forages et la carte des emplacements des 15 sites de forage où Curiosity a recueilli des échantillons de roches pour analyse .
Le diamètre de chaque trou de forage est d'environ 1,6 centimètre et la profondeur est de 6 à 7 cm.,  Les images utilisées ici sont des couleurs brutes, telles qu'elles ont été enregistrées par la caméra MAHLI (Mars Hand Lens Imager) du rover. Notez les différences de couleur du matériau sur différents sites de forage.

Le dernier site de forage est "Sebina" où Curiosity a foré dans la "formation Murray" le 20 octobre 2016 (sol 1495).

 

 

5a875cef2ea3e_FIFORAGESsol1495-pia21254.thumb.jpg.f7860e45157707d080e8e643112397e3.jpg

 

 

 

  • Like 1
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, vaufrègesI3 a dit :

Ci-dessous les images des forages et la carte des emplacements des 15 sites de forage  [...]

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

À la différence de beaucoup de d'jeun's sur ce forum, j'ai bien connu ça.. Un poinçonneur à chaque station (oui, j'ai vécu deux ans à Versailles en 66/67, et j'étais souvent en villégiature à Paris....

 .. personne n'est parfait B| )..

...Ah la la..pfffff... les premières mini-jupes.. l'équipe de France de Rugby à Colombes.. des rencontres incroyables.. des espoirs fous.. j'étais le roi du monde..

 

Aujourd'hui j'en suis réduit à m'exciter sur des rovers martiens.. quelle décadence !!...O.o:/-_-:D

  • Love 1
  • Haha 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas si ceci a déjà été placé sur ce fil….

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Là j'ai pas le temps d'écouter, mais grand merci Thiago :) .  Le titre de la conférence c'est "Curiosity et Mars".

Je tenterai de décortiquer ça dès que j'ai un peu de temps..

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai édité mes écrits d'hier soir car, réflexion faite, j'ai réalisé que j'avais déjà vu cette vidéo et déjà commenté les erreurs de chronologie..

De plus la date que j'avais déduit pour cette conférence ne correspondait finalement pas à certains propos de Francis Rocard.

J'ai effectué des recherches et j'ai fini par retrouver tout ça page 70 de ce fil ainsi que mon commentaire du 24 avril 2016

 

Il s'agit d'une conférence IAP du 5 avril 2016 :  https://www.canal-u.tv/video/iap/curiosity_et_mars.21239#

 

Je cite mon commentaire de l'époque :

 

Merci louisspaul du lien vers la conférence de Francis Rocard, quelqu'un que j'apprécie entre autres pour sa pondération.. Difficile pour lui en 1h20 d'être précis et complet sur près de quatre années d'exploration, mais c'est plutôt réussi.

Quelques petites précisions et remarques :

- La conférence est datée du 5 avril 2016, et F. Rocard évoque les "10 ans d'Opportunity sur Mars".
En fait, en janvier 2016 Oppy clôturait sa 12ème année de présence sur Mars et entamait donc la 13ème..

- Il présente un parcours du rover obsolète qui ne prend pas en compte le détour effectué pour observer les dunes ni le nouveau tracé prévu désormais vers le Sud (voir mes messages du 9/02 et 17/02/2016 page 46).

- Il explique que toutes les molécules organiques éventuellement présentes dans le sol martien sont totalement détruites par le rayonnement cosmique jusqu'à 1 mètre de profondeur.

Les niveaux de rayonnement que les roches et le sol exposés subissent sur Mars au fil du temps, et la profondeur à laquelle ce rayonnement pénètre est un sujet de recherche toujours en cours. La surface de Mars est stérilisée par une combinaison de rayonnements UV solaires, de radiations externes et internes, et par un sol particulièrement oxydant, autant d'éléments qui suppriment toute chance de trouver des molécules organiques à la surface de Mars. La décomposition par photolyse directe ne devrait toutefois affecter que la première dizaine de microns de la surface des grains du sol et des roches. De plus, même si c'est encore controversé, l'oxydation serait limitée à une couche très superficielle, et les matériaux situés immédiatement sous la surface, à seulement quelques centimètres de profondeur, seraient protégés de cette oxydation.
Les scientifiques estiment donc que les chances de trouver des molécules organiques dans les 2 premiers centimètres du sol martien est proche de zéro. Toutefois, dans les 5 à 10 centimètres sous la surface, la quantité de rayonnement est divisée par dix. Bien que ce soit encore un environnement extrême (des molécules organiques simples ne pourraient exister à cette profondeur) dans certains endroits, en particulier les terrains dégagés par les effondrements ou l'érosion, les jeunes cratères, les molécules organiques complexes pourraient demeurer intactes. En effet ansi que le montrent les études théoriques et expérimentales sur le sujet, les molécules constitutives des acides aminés sont particulièrement résistantes à la dégradation. Ceci en modélisant le scénario complexe de l'accumulation des rayons cosmiques et de ses effets sur les molécules organiques, et en utilisant une collection de variables importantes, y compris les roches martiennes et la composition du sol, des changements dans la densité atmosphérique de la planète au fil du temps, et les divers niveaux d'énergie des rayons cosmiques.

Il faut noter de plus que Curiosity évolue le plus souvent sur des terrains qui ont longtemps été protégé du rayonnement cosmique, car recouvert de centaines de mètres d'agrégats accumulés (volcanisme, impacts..) que l'érosion éolienne a extrait ensuite sur des temps géologiques. Ce qui nous permet aujourd'hui de retrouver les roches sédimentaires du/des lacs originels. Et c'est bien sur un terrain dégagé depuis "seulement" quelques centaines de millions d'années que Curiosity a trouvé des molécules organiques constitutives du chlorobenzène à quelques petits cm de profondeur.

 

 

Edited by vaufrègesI3
Vidéo déjà commentée page 70 de ce fil
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Imminence du prochain forage de Curiosity ?!


http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2018/0221-curiosity-update-sols-1927-1971.html


Pour le décorticage de l'article en français, son Excellence Vaufy de la Canebière, Prince de Mars eyes, Comte du Vieux-Porc, Duc d'Olympique Mons et autres fantaisies burlesques, nous concocteras un résumé plein de verve, d'exagérations et d'accent chantant, nous livrant un nouveau chapitre où notre soif de Curiosité s'étanchera à volonté. Amen. :P


8zi'
 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Pour le décorticage de l'article en français, son Excellence Vaufy de la Canebière, Prince de Mars eyes, Comte du Vieux-Porc, Duc d'Olympique Mons et autres fantaisies burlesques, nous concocteras un résumé plein de verve, d'exagérations et d'accent chantant, nous livrant un nouveau chapitre où notre soif de Curiosité s'étanchera à volonté. Amen

 

En aura t-il l'opportunity ?

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Huitzilopochtli a dit :

Il est pas mort, pas disparu dans l'infinity.

 

Salut Huitzy' :) .. non.. mais là je suis obligé de me faire humble et discret... Exit les Apollo/Voyager/Cassini/Hayabusa/Rosetta/New Horizon, les sondes autour de Mars/Vénus/Mercure, les landers les rovers sur la Lune et Mars et tout ça... c'est dépassé les amis, ringardisé, atomisé !!!!   

Car depuis que Monsieur Musckle Musk a propulsé le couple Starman&Tesla dans l'espace et "fait rêver des millions de gens", il paraît qu'une nouvelle ère du spatial s'est ouverte.. ! 

Aujourd'hui même, nouvel exploit ! : Il a balancé des satellites en orbite autour de la Terre.. ce qu'on sait faire depuis 60 ans mais bon.. c'est l'homme du futur y paraît..

 

Retour sur Mars :

 

Au cours du week-end après nouvelle analyse Curiosity a déchargé avec succès l'échantillon de sable précédemment acquis à «Ogunquit Beach», en préparation de ce que l'équipe scientifique espère acquérir très prochainement : Un échantillon de roche issu d'un forage, ce qui ne s'était plus produit depuis le 20 octobre 2016 (sol 1495) à "Sebina" (comme indiqué plus haut).

 

Dans mon message du 13 février 2018 plus haut, j'ai donné deux liens qui permettent de revenir sur les explications des problèmes rencontrés par le système de forage ainsi que sur les solutions qui se sont dégagées après un très long processus de tests sur Terre (lecture conseillée pour bien appréhender le truc).

 

En résumé, et en m'inspirant de celui élaboré par la douce Emily, l'avance de forage (le moteur qui déplace le foret dans la roche) ne fonctionne plus, les ingénieurs prévoient donc maintenant de forer en utilisant le seul mouvement du bras pour enfoncer le foret dans la roche. Ils appellent cela "Feed-Extended Drilling" (FED). En cas de succès, une telle opération produira de la poudre de roche à l'intérieur du guide du foret et la chambre d'échantillonnage (voir l'image ci-dessous - flèches rouges). Mais il n'y a aucun moyen de déplacer l'échantillon de l'outil de forage dans CHIMRA (le dispositif de tamisage et de portionnement de l'échantillon). Au lieu de cela, ils vont faire tourner le foret à l'envers au dessus des trappes d'accès des labos SAM et CheMin pour déplacer la poudre de roche du forage vers le bas et la faire tomber. Ils appellent cette technique "Feed-Extended Sample Transfer" (FEST).

 

5a8f3dd1b3800_FISYSTFORAGE.jpg.0a52f8498c91c79529d6e6e791e5d245.jpg

 

Foret bloqué en position d'extension :

5a8f40b00758a_FI1780EXTENSION110.jpg.556f322460c881f9ec697ead247d9c40.jpg

 

 

Ci-dessous l'espace de travail devant le rover où se fera sa tentative de forage (la première depuis le 20 octobre 2016). Les deux sites de déversement de sable (dump piles) sont ceux où Curiosity a laissé tomber l'échantillon "d'Ogunquit Beach" au sol 1969. Les deux zones encerclées montrent où Curiosity a brossé avec son outil de dépoussiérage (DRT). La tentative de forage est envisagée sur cette parte brossée.

 

5a8f3e5761f47_FI1969workspace_annotated_post.jpg.c36de1cc677427fc3023d6533e3bdbc5.jpg

 

 

Si les procédures FED / FEST fonctionnent, quatre autres sites de forage sont prévus sur Vera Rubin Ridge. D'une part dans des roches relativement "rougeâtres" puis dans du matériau "bleu" à proximité. Ces deux types de roches sont dans la partie supérieure de la crête. Ensuite, ils veulent se rendre à un autre endroit, probablement au Nord-Est où ils peuvent forer dans la roche qui forme les parties les plus basses de la crête. Enfin, si les choses vont bien, ils pourraient réaliser un quatrième forage dans un endroit de la formation Murray juste en dessous des matériaux de la crête. Tout ceci pourrait changer en fonction de la réussite ou non du premier forage sur le site actuel.

Bien malheureusement, il semble que la foreuse ne pénétrera probablement pas très profondément dans la roche.. Selon Ashwin Vasada les tests menés sur Terre permettaient d'atteindre 20 à 40 millimètres de profondeur, contre 65 millimètres pour les forages classiques auparavant. Il y aura moins de résidus autour du trou de forage. La raison de cette plus faible profondeur n'est pas due à la procédure "FED" : Ils vont faire uniquement du forage en rotation au lieu d'un forage en rotation + percussion. En cause, des courts-circuits électriques intermittents survenus dans le mécanisme de percussion avec le déploiement de l'avancée du système de forage pour la première fois à "Precipice". Ils pourraient toujours prendre le risque d'utiliser la percussion si nécessaire, mais gardent cette capacité en réserve pour les roches plus dures.

 

Bref... Y'a plus quà !...

 

 

Source principale :  http://www.planetary.org/blogs/emily-lakdawalla/2018/0221-curiosity-update-sols-1927-1971.html

 

Edited by vaufrègesI3
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Curiosity est officiellement lancé dans les opérations de forage sur la cible nommée "Lac Orcadie"!

Le nom "Lac Orcadie" fait référence à un ancien lac autrefois situé en Écosse. Les sédiments du lac Orcadie ont aidé les géologues à reconstituer l'histoire environnementale de la période dévonienne sur Terre, lorsque le poisson a commencé à se diversifier

 

Après un an et trois mois d'attente pour le retour en action de la foreuse, les planificateurs et les ingénieurs du rover se disent confiants et prêts à procéder à l'essai d'une nouvelle méthode de forage

 

Hier 23 février 2018 (sol 1973) à l'exception de certaines observations environnementales effectuées par l'instrument REMS (Rover Environmental Monitoring Station), le plan ne contenait aucune observation scientifique. Ce sol a été plutôt consacré à des activités de précharge de forage et d'imagerie à des fins d'ingénierie et de planification en vue d'un test complet des opérations de forage révisées.

Considérant que cette cible sera le premier emplacement de forage sur "Vera Rubin Ridge", ces nouvelles données aideront peut-être à savoir quelles sortes de conditions géologiques et environnementales étaient présentes pendant cette période de l'histoire du cratère Gale.

 

Cette Image montre l'ensemble de forage en extension complète (et position en retrait des stabilisateurs) :

5a9169eb81ed5_FISTABILISATEURS.jpg.3cb767a974c24b466d6c0e8c679cd8b5.jpg

 

 

 

HAZCAM AVANT – 23 février 2018 (sol 1973) :

 

Normalement les deux tiges stabilisatrices devraient être au contact du sol avant le forage.

Mais l'ensemble de forage dont la motorisation d'avancée est HS est désormais maintenu en extension complète. Les deux stabilisateurs sont désormais inutiles dans l'optique de l'utilisation exclusive du bras robotique, et le bras possède des capteurs qui peuvent détecter la force exercée sur le foret.

Ici le foret a été placé sur la cible pour effectuer un test de "précharge".

 

5a916c985883a_FI1973HAZCAV.jpg.4eb6da188d0bd6a6e4dd9cfb3e27d5f4.jpg

 

 

NAVCAM - 23 février 2018 (sol 1973) - Cible de forage (cercle rouge) :

 

5a916cf55b730_FI1973NAVCX.jpg.0f6fc9e66925fbbbf5185206302c411a.jpg

 

 

 

HAZCAM ARRIÈRE - 23 février 2018 (sol 1973) :

 

Avec son ombre la roue arrière droite en impose :) !

5a916d603bb23_FI1973HAZCAR.jpg.4aed523cfbaac6361fbeac7a42b2f670.jpg

 

 

 

 

 

  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Rien de npuveau pour l'heure, les tests et les préparatifs de forage se poursuivent.. La roche cible est très probablement composée d'hématite et il s'agit ici surtout de géologie. Mais d'ici quelques semaines (ou 2/3 mois), si tout se passe comme prévu, Curiosity descendra dans la vallée argileuse, son principal objectif.

 

Le 17 octobre 2017 page 98 de ce fil j'avais rappelé le contexte ainsi que les perspectives offertes par l'analyse d'échantillons argileux :

 

http://www.astrosurf.com/topic/113977-actualités-de-curiosity-2013/?page=98

 

 

Ci-dessous Francis Rocard et François Poulet complètent mon analyse :

 

Sur Mars, Curiosity trouvera-t-il des molécules organiques ?

 

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-mars-curiosity-trouvera-t-il-molecules-organiques-43175/


 

Extraits :

 

Des molécules organiques ont bien été détectées par Curiosity, rapportent Francis Rocard et François Poulet, mais ce ne sont pas celles espérées et leurs quantités sont insuffisantes pour savoir si la vie a pu ou non émerger sur Mars il y a bien longtemps. La situation pourrait évoluer... D'ici quelques semaines en effet, Curiosity devrait atteindre les strates d'argiles du cratère Gale qui pourraient bien avoir piégé ces molécules organiques. Explications de ces deux spécialistes.

/../

Structurées en empilement de feuillets, ces argiles ont la capacité de piéger « tout ce qui existe au moment de leur formation » dont des molécules organiques, si tant est qu'elles existaient à cette époque. Dit autrement, ces argiles « pourraient nous renseigner sur les vestiges d'une activité organique, voire prébiotique, aujourd'hui éteinte ». Elles sont aussi susceptibles d'héberger des vestiges fossilisés de structures biologiques. « Leur découverte serait un pas décisif sur la problématique de l'apparition de la vie sur Mars dans un très lointain passé. »

/../

Si la vie a pu émerger là où se sont formées ces argiles, il y a de « fortes chances que des molécules organiques y ont été piégées ». « Curiosity est tout à fait capable de les identifier et les caractériser », précise François Poulet, astronome à l'Institut d'astrophysique spatiale et membre de l'équipe qui a découvert des argiles de type phyllosilicates dans les terrains les plus anciens du Noachien (Mars Express, 2005).

/../

Enfin, si Curiosity ne découvre pas de molécules organiques, les scientifiques « seront évidemment très déçus », souligne Francis Rocard, car ces argiles présentent a priori le « contexte le plus favorable pour évaluer le potentiel astrobiologique de Mars »..


 

HAZCAM AVANT – 25 FÉVRIER 2018 (SOL 1975) ) :


L'APXS en position d'intégration

5a94314e4ceee_FI1975HAZCAV.jpg.24e527e4fac36a8b4f40b36ad594e9b9.jpg


 


 

MASTCAM – 24 FÉVRIER 2018 (SOL 1974) :

 

La zone probable de forage se situe en bas de l'image et à gauche, sur la zone brossée

5a9431b5074b2_FI1974MASTCAM.jpg.4b72ac21377cc0ec1afebd38a6f4a85f.jpg

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, vaufrègesI3 a dit :

Enfin, si Curiosity ne découvre pas de molécules organiques, les scientifiques « seront évidemment très déçus », souligne Francis Rocard, car ces argiles présentent a priori le « contexte le plus favorable pour évaluer le potentiel astrobiologique de Mars »..

 

Quid de l'apport de matière cométaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Tournesol a dit :

Quid de l'apport de matière cométaire ?

 

... et de celui des météorites, et plus particulièrement celles de la famille des chondrites carbonées qui constituent une autre source exogène de molécules organiques.. Sans compter les micrométéorites

 

Mais c'est quoi la question ? ..

Ces apports exogènes de molécules organiques ont pu avoir lieu partout dans tout le Système Solaire. Ces ingrédients nécessitent néanmoins d’être mis en présence d’eau liquide pour franchir d’autres étapes d’évolution chimique vers une éventuelle apparition de la vie. Il est tentant de penser que les comètes ont aidé à l’apparition de la vie sur Terre, même si rien ne l'atteste véritablement pour le moment. Mais si l’on considère que cet apport de matière organique a été effectif et déterminant pour la Terre, cela voudrait dire qu’il y aurait beaucoup d’endroits dans l’Univers où la vie ait pu apparaître, et bien évidemment sur Mars où l’atmosphère primitive était voisine de celle de la Terre et où tous les ingrédients étaient déjà présents pour une source endogène (CHNOPS).

Ce qui interpelle (comme le souligne Rocard) , c'est que malgré les 15 forages déjà effectués, les molécules organiques semblent pour le moment extrêmement rares.. ce qui peut remettre en cause l'hypothèse de l'encensement exogène (et celle de la source endogène).. ou l'efficacité des instruments..  Attendons les argiles..  

Edited by vaufrègesI3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

 

Ah! les sources de chnaps !.. 
Souvenir d'un voyage en Germanie... peut-être ?


Voyons Dan', tu sais aussi bien que moi que l'action des UV en surface, mais plus encore, les perchlorates, l'oxyde de fer et le peroxyde d'hydrogène contenus dans les sols martiens sont particulièrement néfastes à la détection de molécules organiques. Les forages que nous avons réalisés jusqu'alors sur Mars (6 cm) dans quelques strates super...ficielles, ne nous permettent pas d'atteindre les profondeurs requises pour, raisonnablement, espérer trouver quelques choses d'intéressant...   
 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les forages restants superficiels (quelques cm), l’absence de traces de molécules organiques dans les forages déjà effectués n'est pas en soi un preuve, si je ne m'abuse, dans l'hypothèse de ensemencement exogène?

La plupart des liaisons moléculaires des composés carbonés ne supportant pas un rayonnement de quelques dizaines de kJoules......

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Ah! les sources de chnaps !.. 

 

Pffffff..9_9:D

 

 

il y a 8 minutes, Huitzilopochtli a dit :

Voyons Dan', tu sais aussi bien que moi que l'action des UV en surface, mais plus encore, les perchlorates, l'oxyde de fer et le peroxyde d'hydrogène contenus dans les sols martiens sont particulièrement néfastes à la détection de molécules organiques. Les forages que nous avons réalisés jusqu'alors sur Mars (6 cm) dans quelques strates super...ficielles, ne nous permettent pas d'atteindre les profondeurs requises pour, raisonnablement, espérer trouver quelques choses d'intéressant

 

Si tu lis mon message du 18 février plus haut sur cette page (en commentaire de la vidéo de Rocard) tu constateras que sur ce point, il semble qu'on puisse se permettre de nuancer quelque peu ^_^...

 

 

PS > Par ailleurs si le foret d'Exo-Mars permet d'atteindre 2 m de profondeur, je m'engage à prendre un abonnement au PSG :ph34r:..

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, brizhell a dit :

Les forages restants superficiels (quelques cm), l’absence de traces de molécules organiques dans les forages déjà effectués n'est pas en soi un preuve, si je ne m'abuse, dans l'hypothèse de ensemencement exogène?

 

On peut le craindre en effet, mais sachant que cet apport exogène n'est pas encore formellement établi (sur Mars comme sur Terre),  on reste dans le domaine des hypothèses..   

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vauffy : " Par ailleurs si le foret d'Exo-Mars permet d'atteindre 2 m de profondeur, je m'engage à prendre un abonnement au PSG .."

 

Celle-là, je la garde en réserve ! Avec un peu de chance...

Il reste encore une place dans le virage Boulogne, et n'oublies pas d'arborer ton joli maillot de l'OM... 

 

Ne faisais-tu pas partie des pessimistes quant au fonctionnement du skychrane ? Beaucoup tablait sur un échec, en tout cas. 

Je me place résolument dans le camp des optimistes ( mais certains parlent de "tête de vainqueurs !)

 

PS(G) : 3 - 0(M) 

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, Huitzilopochtli a dit :

PS(G) : 3 - 0(M) 

 

Et c'est pas fini, y a encore du miam-miam l'OM demain… B|xD

 

  • Sad 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2/11/2018 à 04:06, vaufrègesI3 a dit :

Et au final un seul lancement de Falcon Heavy pèse plus lourd médiatiquement que 82 lancements consécutifs réussis par Ariane 5 o.O.

 

"sour grapes?"

Tes remarques sont bizarres et complètement déplacées!

Peut être que tu devrais aller travailler chez SpaceX--l'EDF n'envoie pas de fusée que je sache.

 

Sur une note plus positive:

Merci pour les photos de la NASA qui sont magnifiques mais ça me fait penser à une grande partie de l'état du Nevada ce que j'appelle "austere beauty."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now