Fourmi103

Actualités de Curiosity - 2013

Recommended Posts

Salut Daniel,

toujours rien de spécial à dire... mais quelle promenade ! C'est super cool !!! Le dernier pano, quel paysage nom di diou. Encore merci.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
...
Un murmure intérieur pourtant lui susurait
Qu'il est un sens caché, une intime confidence
Sur l'ardoise de son âme comme un signe à la craie
Pour écrire l'équation de cette coïncidence...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Je trouve le dernier pano extraordinaire.
" Au fond d'une vallée coulait une rivière."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les images qui composent le très beau pano de Seàn Doran révèlent les remparts du cratère Gale au Nord Ouest. Dans ces mêmes remparts, noter le cratère d'impact très profond :


Hier 18 mars il était prévu un petit parcours de 15 m jusqu'à une crête à proximité.
Ce matin 19 mars les opérateurs du rover on constaté que rien ne s'était passé, la faute à un court-circuit dans le RTG qui a provoqué une mise en sécurité.
Rien d'inquiétant à priori car ce défaut a eu lieu plusieurs fois auparavant, sans conséquences notables.

Curiosity devrait donc passer le week-end à son emplacement actuel et continuer ses investigations sur la roche locale : Observations ChemCam et MastCam sur trois cibles pour évaluer les variations dans la composition et les structures sédimentaires.
Ensuite il est question d'acquérir une grande mosaïque MastCam du mont Sharp pour tirer profit de la faible opacité atmosphérique actuelle qui signifie que les conditions sont idéales pour l'imagerie. Puis le rover se concentrera sur l'étude directe "au contact" de la roche en utilisant Mahli et l'APXS.


Share this post


Link to post
Share on other sites
@Kaptain : Jacques Réda "L'avis de Dieu" pour les premiers vers cités par Vaufrèges ma libre inspiration sans consentement de l'auteur pour les suivants

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Mon murmure intérieur me susurrait" que ce n'était pas du Réda mais que ça ressemblait à un ersatz de Réda .

Bref, "l'ardoise de mon âme" a beaucoup aimé ..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vaufrèges, il y a une question qui me turlupine (d'ours) depuis longtemps.

Les images de Curiosity sont toutes du même ocre.

Un exemple sol 1285.

Mais si je fais un "niveau automatique" dans Toshop voilà ce que ça donne!

Ma question est: quelle est la vraie couleur de Mars?

L'image 1?, l'image 2?, un mix des deux?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Nouveau soucis et contretemps pour le rover : Le déplacement qui était prévu aujourd'hui 21 mars (sol 1288) n'a une nouvelle fois pas eu lieu parce que le rover a déterminé qu'un mouvement du bras programmé dépassait une limite de sécurité.. Tout comme le défaut de court-circuit du RTG subi précédemment, les opérateurs du rover considèrent que le problème survenu au bras robotique a déjà été analysé et compris. Ils devraient donc essayer une fois de plus (la troisième) de conduire enfin Curiosity dès demain 22 mars sur la crête, à environ 15 m au nord.

Pano du 5 mars (sol 1272) de Paul Hammond..
On voit les fines literies des roches sombres supérieures constitutives de l'unité "Stimson" :



Image du 20 mars (sol 1287)- des roues déchiquetées.. mais ça roule nickel !  :


 


MichelR > "Ma question est: quelle est la vraie couleur de Mars? »


Damia pourrait te répondre bien mieux que moi, mais il existe une réponse relativement simple : Contrairement aux modèles embarqués jusque-là sur les atterrisseurs et les rovers, les caméras MastCam de Curiosity permettent d'acquérir des images couleur obtenues sans avoir à superposer 3 photos prises avec des filtres bleu-vert-rouge. En effet ces caméras disposent d'une CCD à matrice de Bayer, et les images couleurs (brutes) qu'elles réalisent sont comparables à celles qu'obtiendrait un appareil photo numérique grand public.
Sauf qu'on sait bien qu'un appareil photo numérique ne reproduit pas véritablement les images perçues directement par l'oeil humain (et inversement) :

http://www.lesnumeriques.com/appareil-photo-numerique/photo-pourquoi-appareil-ne-mon-oeil-a984.html


Voir aussi ici le problème spécifique de la couleur du ciel martien :

http://serge.bertorello.free.fr/optique/cieldemars/cieldemars.html

Share this post


Link to post
Share on other sites
Magnifiques très très vieux dépôts sédimentaires, de l'argile, mais où est passé l'eau?

Désolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas d'argiles ici jmpg86..

Les fines strates de roches sombres semblent surtout composées de silice, c'est à dire originellement de couches de sable successives amenées par le vent, pétrifiées puis cimentées jusqu'à former ces strates, probablement sans aucune action de l'eau.
Ces strates maintenant rocheuses sont appelées "Unité Stimson" et recouvrent une couche plus ancienne de sédiments fins déposés dans un environnement lacustre : la "formation Murray", plus claire, normalement composée de sortes de "dalles", mais parfois un peu chaotique et parcourue par des filons minéraux très clairs déposés par l'eau (comme on peut l'observer dans l'image).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier 22 mars (sol 1289), Curiosity a enfin pu parcourir les 15 m vers le Nord et le sommet d'une crête. Au delà de l'intérêt géologique des structures sédimentaires de cette crête ("formation Stimson"), cette position permet aussi une bonne vision du terrain environnant et de mieux planifier les déplacements à venir. L'objectif de la semaine en cours est en effet de continuer le chemin au mieux au travers du chaos rocheux du plateau "Naufkult".

Position au 22 mars (sol 1289) - Phil Stooke :


Le rover a conduit au Nord, mais sur la crête il s'est retourné vers le Sud et le Mont Sharp :


Ce n'est pas vraiment l'autoroute :







[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 23-03-2016).]

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 23-03-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Environ 23 mètres au Nord-Ouest parcourus hier 23 mars (sol 1290). Les infos sur cette étape sont arrivées très tard au JPL, les données relayées par MRO n'ayant pu être reçues en raison d'un problème avec le Deep Space Network (DSN).
Sachant qu'auparavant Mars Odyssey avait pu transmettre les données qui montraient que le rover était en bonne santé.

Position au 23 mars - Image Phil Stooke :


Images correspondantes :



Pano (sol 1292) Jan van Driel :



http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=39162

Share this post


Link to post
Share on other sites

superbes ces couches d'ardoises Martiennes !!merci daniel!
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui Polo c'est beau... mais ça complique un peu la tâche, chaque parcours doit être imagé et minutieusement analysé avant de progresser.
Le 25 mars (sol 1292), sur un terrain devenant de plus en plus chaotique, Curiosity n'a progressé que de 7 mètres.
Les activités scientifiques du jour comprennent des observations ChemCam et MastCam pour évaluer la roche locale, et une mosaïque MastCam pour documenter les structures sédimentaires, et quelques observations MastCam pour évaluer l'opacité atmosphérique.

Position au 25 mars – Phil Stooke :



Images correspondantes :







Pano du 25 mars Sol 1292 – Jan van Driel :

http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=39177


Gif des nuages sur le cratère gale - 25 mars – jccwrt-umsf :



Images MastCam du 16 mars – roches érodées aux formes curieuses :





[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 26-03-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

superbe l'animation des nuages!
c'est vrai que le chemin est plein de pièges !!
merci daniel!
polo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les nuages martiens ne sont pas rares du tout.. Ils sont généralement constitués de fins cristaux de glace d'eau formant des cirrus situés à minima à 20 km d'altitude.. Comme ici avec Oppy dans la plaine de Merdiani, une image que Damia (fourmi103) avait posté à l'époque dans le fil correspondant :


Toujours Oppy depuis le cratère Endurance :


Mais les nuages que l'on voit dans le gif semblent d'un autre type et situés à plus basse altitude, probablement moins de 10 km d'altitude. Ils sont sans doute formés par convection d'air ascendant plus chaud et la condensation en altitude d'une humidité issue en bonne part du givre pouvant se former au sol en cette saison.

Sinon, dans cette atmosphère constituée à 95% de CO2, Mars Express a aussi observé des nuages très denses de cristaux de glace de CO2 dans la haute atmosphère, jusqu'à 80 km d'altitude !

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 28-03-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites
Beaucoup plus flagrant que je l'imaginai..
Merci pour tes précisions.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir, cœurs légers, semblables aux ballons,
De leur fatalité jamais ils ne s'écartent,
Et, sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons !"


Donc.. continuons le voyage, allons !! ..

Le 27 mars (sol 1294) le rover a franchi une dizaine de mètres vers l'Ouest Nord Ouest, toujours dans un terrain difficile avec de gros blocs de roches à éviter.. si possible..
Selon les indications des orbiteurs, cette région du « Plateau Naukluft présente des signatures d'inertie thermique élevée. Pour vérifier si ces signatures sont liées à la "cimentation" très particulière de "l'unité Stimson", la brosse DRT et l'APXS ont travaillé sur une cible nommée "Brukkaros".


Cette image permet de mieux comprendre pourquoi Curiosity roule vers l'Ouest plutôt que directement au Sud vers le Mont Sharp > Il s'agit d'éviter les imposantes "Dunes de Bagnold" qui barrent encore le chemin vers l'objectif – Position au 27 mars (sol 1294) :



Images correspondantes - 27 mars :



Pano de Paul Hammond – 27 mars :


http://www.unmannedspaceflight.com/index.php?act=attach&type=post&id=39204

Images MastCam du 25 mars (sol 1292) – Quelques roches remarquables autour du rover :








Share this post


Link to post
Share on other sites
A propos de nuages, quelqu'un peut-il confirmer que cette image colorisée célèbre d'Olympus Mons, https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Clouds_Around_Olympus_Mons_from_Viking_1.jpg , probablement basée sur cette mosaïque noir et blanc de Viking ( https://mars.jpl.nasa.gov/MPF/martianchronicle/martianchron2/issue2images/viking1orbiterolympus.jpeg ) est complètement fantaisiste au niveau des couleurs ? Mais du coup, qu'est-ce qui correspond à ce qui semble être des nébulosités sur la mosaïque originale, s'agit-il de nuages, de dunes, d'une tempête de sable, ou d'artefacts sans intérêt ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il me semble qu' il n'y a rien de surprenant à observer des nuages sur les volcans martiens..
Ceux qui imagent régulièrement cette planète observent souvent les nuages orographiques qui se forment sur les reliefs de ces volcans..
Christophe Pellier en parlerait bien mieux que moi. Il développe le sujet ici (page 8) avec une belle image de MGS de ce type de nuage sur Olympus Mons :


http://www.kwasan.kyoto-u.ac.jp/~cmo/cmomn4/CMO406.pdf


L'image ci-dessous prise en juin 1999 par MGS montre un ensemble de nuages orographiques accrochés aux flancs d'Olympus Mons et des 3 volcans du dôme de Tharsis. Ces nuages se forment lorsque l'air contenant de la vapeur d'eau se refroidit lors de son ascension le long des flancs de ces reliefs. Il se forme alors des cristaux de glace qui constituent ces nuages :



Pour l'image couleur issue des images N&B de Viking 1, je ne suis pas spécialiste, mais les couleurs semblent assez peu réalistes par rapport aux images couleurs plus récentes.
En ce qui concerne les espèces de rides nuageuses que l'on observe en haut de l'image, il peut s'agir "d'ondes de nuages" qui se forment dans une atmosphère stratifiée stable lorsque le vent passe au-dessus d'un relief comme le bord d'un cratère. La longueur d'onde dépend de la dimension du relief perturbant le flux d'air, de la vitesse et du profil vertical du vent.

Il existe aussi cette même image N&B de Viking retravaillée :


http://orbitmars.futura-sciences.com/galerie_images/picture.php?/1135/tags/36-olympus_mons

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 29-03-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le 28 mars, au lendemain du parcours réalisé par le rover le 27 mars (sol 1294), le géologue de la mission Ken Herkenhoff annonçait  : ".. il semble que nous serons en mesure de conduire ~ 50 mètres sur sol 1296" (hier 29 mars donc)..
Bon.. envisager 50 mètres sur ce terrain, sans grande visibilité au delà de 20 mètres, c'était un pari. Sachant de toute façon que le rover dispose d'une conduite autonome capable d'analyser les obstacles éventuels, les dérapages etc..

Ce matin on apprend que Curiosity a stoppé au bout de 3m80.. et les images NavCam révèlent une gîte un peu inquiétante :


La roue avant droite est juchée sur une roche :


Rien de bien grave à priori, il est possible que l'inclinaison du rover ait dépassé un paramètre de sécurité, affaire à suivre... 

[Ce message a été modifié par vaufrègesI3 (Édité le 30-03-2016).]

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now