JB Gayet

Nouveaux "objets" sur la lune ?

Recommended Posts

Bonjour à tous, 

 

Une question d'ordre un peu général : il arrive que des astronomes (amateurs ou pas) découvrent assez fréquemment finalement des variations dans le ciel (nouveaux astéroïdes, nouvelles comètes - bon certes moins avec PanSTARR, je suppose), sur les planètes du système solaire (taches de jupier ou impacts de comètes) ou dans des galaxies far far away (nouvelles supernovas) etc etc... 

 

Mais est-ce qu'il arrive que des amateurs (ou des pros) décrivent de nouveaux impacts / cratères sur la Lune ? :) 

 

JB

Edited by JB Gayet
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Hello

oui mais des petits. Il y a plusieurs programmes de surveillance de la lumière cendrée pour les voir, dont certains en France. C'est clairement à la portée des amateurs, mais je ne sais pas si il y  a déjà eu une détection par un amateur. Il y a en plusieurs sur Jupiter uniquement par des amateurs, mais sur la Lune je crois que ce sont que des petits programmes pros. 
Il utilisent typiquement une watec sur un C14 fastar avec Ufocapture. 
Dans tous ces impact il me semble qu'il y en a au moins 1 ou 2 qui ont été retrouvés par LRO. 
Un exemple : 

En France on est plutôt bon sur ces programmes là. 
Un copain bien de mettre un télescope en parallèle du laser Lune pour les détecter. 

En fait ce qui fait qu'il y a peu de détections amateurs je pense c'est que personne ne fait de la prise de vue vidéo de la lumière cendrée comme on fait pour les planètes. Et lorsque les gens observent la Lune en vidéo ils ont toujours un champ angulaire petit. 
Donc encore une fois c'est techniquement très largement à la portée des amateurs, mais il faut le faire exprès. 
En plus, en observant pendant les Géminides, les Quadrantides, ou les Persérides, les chances de détection ne sont pas ridicules du tout. Si il fait beau avec la Lune dans une phase favorable je pense que la probabilité d'avoir quelque chose est de plus de 50%. Je dis ça au pif à la grosse louche, mais je  sais qu'il y a déjà eu plusieurs détections par nuit sur certains programmes lors de ces maxima d'étoiles filantes.

A bientôt
 

  • Like 4
  • Love 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Top ! Merci pour cette réponse hyper précise :) je vais regarder ça de plus près. Ca m'amuse assez dans l'idée...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui c'est sympa à faire comme manip :)

Ici on en cause aussi, en comparant les images de LRO avant/après, on en a trouvé pas mal :

 

 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super les vidéos. Merci JLD et Alain pour les liens.

 

@JB Gayet, c'est quoi le problème avec l'accent du mec ? Pour info, l'équipe qui a construit et opère la Lunar Reconnaissance Orbiter Camera est dans le bâtiment juste en face de là où je bosse sur le campus de Arizona State University. On peut voir la salle de contrôle qui est entièrement vitrée. Faut que je vous fasse une petite photo un jour.

 

En tout cas ça me donne envie de faire chauffer la watec quand il n'y a pas d’occultation d'étoile par un astéroïde à faire :)

 

jf

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il a un accent traînant de dingue... Tu ne t'en rends peut -être pas compte si tu vis là bas :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

il parle plutôt lentement et est assez facile à suivre malgré cet accent qui n'est pas plus pénible que ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Daon maon  djeune taon c'aye ce q'on appellaye  un feye-nomaye neu  troine zitoareu" 

 

  • J'ai imaginé que cet américain s'adressait à nous en français :D

Ces phénomènes transitoires semblent avoir un peu reculés  (lumières à la surface de la lune. ..) avec ces nouveaux moyens  d'investigation qui discriment davantage la part des conditions questionnables d'observations, et les vrais phénomènes .

Dans les années 70, j'ai le sentiment que ces observations entretenaient à dessein un certain mystère. ..des fois que sur la lune....:ph34r::o

 

Amitiés 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, hamilton a dit :

Ces phénomènes transitoires semblent avoir un peu reculés  (lumières à la surface de la lune. ..) avec ces nouveaux moyens  d'investigation qui discriment davantage la part des conditions questionnables d'observations, et les vrais phénomènes .

Dans les années 70, j'ai le sentiment que ces observations entretenaient à dessein un certain mystère. ..des fois que sur la lune....:ph34r::o

Pas sûr qu'on puisse le dire comme ça :)

En fait il y avait très peu ou pratiquement pas d'observations de PLT dans ces années là (à ma connaissance). Ces phénomènes étaient effectivement invoqués dans une optique "ovniaque" mais les observations citées appartenaient toutes au catalogue établi pour le compte de la NASA par Middlehurs and.... ? et étaient des observations plus ou moins anciennes.

Ce n'est que plus tard que des "survey" efficaces ont pu être mis en place, enfin il me semble.

 

http://www.astrosurf.com/lunascan/papers/R-277.pdf

 

Cordialement,

Claude

 

PS: je modère mon avis ci-dessus, je viens de vérifier le catalogue et il y a pas mal d'observations des années 60. Ceci dit, ce qui est recherché actuellement (avec succès) ce sont typiquement des traces d'impacts. Les observations antérieures sont généralement plutôt délicates à définir en visuel: genre rougissement ou obscurcissement d'une zone limitée. Si c’est réel ça me semble difficile à enregistrer par une surveillance vidéo de la face obscure...:(

 

A ma connaissance il y a deux observations anciennes instrumentales professionnelles avérées. L'une par Kozirev et l'autre par Audoin Dollfus (dans ce dernier cas il s'agit d'une variation de l'image infrarouge si je me souviens bien).

Edited by Claude PEGUET
  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, hamilton a dit :

Dans les années 70, j'ai le sentiment que ces observations entretenaient à dessein un certain mystère. ..des fois que sur la lune....:ph34r::o

 

Fais attention Hamilton, fais attention ! :(

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Alain 31 a dit :

Fais attention Hamilton, fais attention ! :(

Mais je suis d'une prudence extrême quand je dis " à dessein " :D

Je faisais simplement référence à d' anciennes lectures, et juste après des missions Apollo, on faisait allusion à l'observation de phénomènes luminescents il me semble. 

Les hypothèses strictement scientifiques étaient avancées certes,mais il existait un " bruit de fond" ,avec la fin des missions Apollo, qui faisait insidieusement écho à des  thèses refusant l'évidence d'un astre mort.

Claude fait plus haut un point rapide sur la face sérieuse des investigations scientifiques. 

 

Nan, je ne baisse pas la garde mais la lune reste un de mes promontoires des songes, au même titre que d'autres merveilles du ciel.

 

Si, une nuit le hasard , la providence,  veulent que par un flash orangé, j' observe un impact sur la lune ,  je pense que je n'en croirais pas mes yeux!!

 

 

Amitiés 

,

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Me rappelle clairement avoir lu dans les années 80 (brochures encyclopédie d'astronomie en dix volumes) que les amateurs pouvaient, entre autres contributions scientifiques, surveiller la Lune à cause justement de ces lueurs qui, était-il précisé, pouvaient être d'origine volcaniques ...

Merci Hamilton de m'avoir rassuré :)

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Elie Rousset 2
      Bonjour à tous ;o)
       
      Mardi soir (18h30) je suis sur la route (déplacement pro)  un petit coup de fil se Sauveur pour m'avertir que chez lui (sur Ajaccio) les conditions sont pas mal (ciel laiteux à cause des poussières du Sahara ) mais bonne stabilité (Sirius qui scintille pas trop) aussi je me décide (dès mon arrivée à Bastia) d'installer la monture et de sortir le C14 de son abri, trop tard pour Mars, mais après le dîner la Lune sera à moi ;o))
      Cela faisait bien longtemps depuis mi décembre) que je n'avais plus fait d'astro , seulement quelques (trop) rares visites sur la liste, tous les films de Mars de décembre partis à la poubelle (certains n'ont même pas été traités ....)   
      Le C14 installé ... même pas le temps de collimater j'ai attaqué direct ;o) quelques films, la stabilité était pas mal .. sans être au top, j'ai déjà connu bien mieux, même sur ma terrasse (sans parler du Pigno)
      pas d'image ou de film d'une étoile focalisée ... donc difficile de donner une échelle précise disons entre 5 à 6 sur 10 
      Toujours le même matériel : C14 avec la 290MM et la barlow 2X (Clavé) 
      Pour les filtres j'ai essayé  le vert et la luminance, trop d'agitation donc je suis resté classique avec le rouge astronomix
      pour les cibles accessibles ce soir là  je suis resté aux classiques 
      Gassendi le Golfe des Iris j'ai pas essayé Clavius ou Copernic, à tort car certains ont fait des trucs vraiment pas mal lors de cette soirée sur ces deux cratères 
      J'ai quand même shooté un Moretus, et un mur droit  
       
      Pour le traitement : du classique AS3 astrosurface et Photoshop
       
      Bon avant de passer aux images juste un petit mot pour dire que je suis très heureux de refaire un petit passage sur la liste ;o)
       
      SCHILLER taille d'acquisition 

       
      toujours SCHILLER à 100% avec un traitement un peu moins dur 

       
      GASSENDI à 100%
       

       
      Quelques rainures Sympas au dessus de GASSENDI à côté du cratère HERIGONIUS (image à 100%)
       

       
      Un petit MORETUS à 100% avec un éclairage pas trop favorable 
       

       
      Le trio DOPPELMAYER  LEE VITELLO à 100%
       

       
      Le golfe des Iris à 60%
       

       
      PHILOLAUS à 80%
       

       
      et enfin le mur droit avec un éclairage très défavorable à 100%

       
       
       
       
    • By MICALEF
       petit hommage a HAMILTON     
       
       mica 





    • By Phil Heully
      Entre Newton et Casatus…
      L’observation et le dessin à la pleine lune est surprenant à plusieurs titres. C’est le moment où le terminateur rejoint le limbe et là tout devient différent. On ne reconnait plus ses formations favorites.  
       Les atlas ne sont plus difficiles à interpréter  car ils sont construits avec le même angle d’incidence de la lumière sur toute la zone visible.
      J’ai recherché une zone avec un peu d'ombre  près du pôle sud . Heureusement l’alignement des cratères du cirque de Clavius m’a un peu guidé pour le repérage avec l'AVL.
      Evidemment il y a de bonnes surprises comme les éjectas, points brillants etc…
      Curieuse sensation de dessiner comme si on ne survolait plus à la verticale. Cela se rapproche du dessin terrestre…
      Observez la pleine lune !
      Craie Conté sur Canson A3 noir T406 bino ES 26  X 2 et X 3
      Colongitude 101° le 27/0221 22H

       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Voici un dessin au sud lunaire bien après Tycho une région qui donne une vision très à plat de la lune proche du terminateur l'extrême lunaire même...entre Newton ( 80km) et Casatus (111km), on y voyait une chaine de montagne et pour y arriver il a fallu pousser la lunette dans ses derniers retranchements.
      Même si elle était 99,2 % il y avait encore donc un peu marge pour faire un dessin !
       
       
      Vision perçue dans une lunette muni d'un renvoi-coudé
       
      AIRWOLF BRESSER AR90/900 + BARLOW X2 - OCULAIRE ABBE 6MM TAKAHASHI
      Papier noir, crayons faber-castell polychromos avec du blanc, des gris, noir.
       

       
       
       
      Bon dessin lunaire

    • By Loup Lunaire
      Bonjour
       
      Voici les "presque pleine" lunaire du 26 à 99,2% et 27 à 99,9%, je chipote.
      Mais néanmoins pas pleine ce qui m'a permis de faire un dessin par la suite, mais ce qui est curieux c'est la restitution de la balance des blancs qui n'est pas la même et pourtant elle utilise le même système de couleur.
      L'un à des teintes plus dans les tons verts par exemple
      Bien rare d'avoir des pleins d'affilé sans nuages !

       
      Bon ciel lunaire

  • Upcoming Events