• 0
Revello

Lunette vs Maksutov pour débuter à 14 ans

Question

Bonjour,

Je souhaiterais offrir un télescope/lunette pour mon fils de 14 ans.

Il commence à se passionner pour les étoiles, les planètes...

Il est absolument débutant et je ne suis pas très bien placé pour l'aider 

J'aurais besoin de conseil pour son premier télescope.

Il n'est pas question de photo pour l'instant, juste de l'observation débutant (planètes, et galaxies ce serait bien...)

Suite à mes recherches, je serais plutôt parti pour une lunette ou un Maksutov car j'ai peur que l'entretien d'un newton soit un peu compliqué pour lui (miroirs...) pour débuter.

J'ai vu ces deux modèle : 

Lunette Celestron AC 90/1000 Astromaster 90 CG-3

Télescope Maksutov Levenhuk MC 80/1000 Skyline PRO EQ-1

Les deux sont dans mon budget.

Je n'ai pas envie de lui offrir quelque chose de compliqué pour ne pas le dégoûter. Je préfère qu'il fasse sont chemin tranquillement.

 

Avez-vous un avis ?

Merci beaucoup pour votre aide

Share this post


Link to post
Share on other sites

35 answers to this question

Recommended Posts

  • 0

Bonjour, 

 

Le Maksutov est un très bon télescope compact et polyvalent, avec (normalement) un bon contraste et peu sensible aux aberrations, c'est un beau cadeau pour débutant. Après, 80 mm c'est un peu faible, Levenhuk est une marque inconnue au bataillon (en ce qui me concerne) et une monture équatoriale... pourquoi pas, mais une azimutale monobras, il n'y a pas plus simple à prendre en main pour un débutant et ça ferait très bien l'affaire pour du visuel. Si le budget peut le permettre, viser un Maksutov un poil plus ouvert, sur monture AZ monobras ne serait pas une mauvaise idée à mon sens. Celestron doit bien en proposer, Skywatcher aussi je sais (127mm, mais c'est peut-être un peu cher acheté neuf. Pourquoi pas voir une bonne occasion, généralement vendue autour des 2/3 du prix du neuf...?)

 

La lunette, pourquoi pas, 90mm ouverte à 11, elle ne doit pas trop souffrir du chromatisme. Mais attention quand même : 1 mètre de focale, ça ne fait pas un petit tube, le Maksutov sera moins encombrant...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
  • 0

Merci beaucoup.

Oui je me suis posé la question des montures AZ et EQ. J'ai lu beaucoup d'internautes qui disaient que les montures EQ étaient très simple à mettre en station, alors je me suis dit "pourquoi pas" si je peux le faire avec lui. Mais en effet, merci pour tes conseils sur les AZ.

L'encombrement n'est pas trop un problème car il veut faire du ciel nocturne uniquement, et on habite à la campagne alors le télescope n'ira pas plus loin que le jardin.

Le 127 effectivement, il faut augmenter me budget mais augmente aussi peut-être la durée d'utilisation du télescope alors ça vaut le coup de réfléchir.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

Oui il vaut mieux tabler sur des marques connus comme Celestron, Skywatcher, Bresser...

De plus le Mak à besoin d'une mise en température bien plus importante que la lunette de 90 citée, pour la mise en station pas besoin de précision il suffit d'orienter le pied de la monture (celui où le contre poids et juste au dessus) vers le nord géographique.

Normalement les instrument à miroir dis Newton ne pose pas de difficulté particulière, mais bon si il ne veut pas s'embêter et avoir un instrument "tous prêt".

 

Bon ciel étoilé & lunaire

Edited by Loup Lunaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

pour ce qui est de l'instrument proprement dit, en visuel il faut au moins de 150mm de diamètre pour accéder correctement au ciel profond, en-dessous c'est plutôt Lune et planètes. Je dis bien en visuel, en photo c'est différent.

Pour ce qui est de la monture il faut fuir les ensembles légers qui fléchissent ou vibrent dès qu'on les effleure, ça rend l'observation tellement désagréable que certain(e)s en abandonnent l'instrument dans un coin.

Deux exemples :

- ici la monture est assez trapue et l'instrument est court et léger, ça va (mais dans cet exemple la lunette n'est pas bien bonne ...)

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-bresser-ac-90-500-messier-eq-3/p,54118

 

- ici la monture est bien légère pour cette lunette (qui, elle, est très correcte)

https://www.astroshop.de/fr/telescopes/telescope-orion-ac-90-910-astroview-eq-2/p,13894

 

Il faudrait donc la lunette du second exemple sur la monture du premier....

 

Quelque soit ton choix final, lunette, Mak, etc..., fait gaffe à la monture, ne prends pas trop léger.

 

Une monture équatoriale est un peu plus déroutante qu'une azimutale au début mais on s'y fait très vite avec quelques bons conseils, et elle rend le suivi des objets beaucoup plus aisé. En te rapprochant d'un club (le plupart conseillent et montrent volontiers des instruments aux non-adhérents) tu pourras mieux fixer tes idées avant l'achat.

 

Regarde aussi quels oculaires sont fournis avec, en général il en faut 3 (grossissements faible, moyen, et fort) mais souvent seul un, voire deux, sont fournis.

 

MM

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Très belles explications de Masmich également ! 

J'y vois plus clair  à présent...

 

Petite question : Les Newton sont simple d'entretien ? Car je les ai écarté au début car il me semblait qu'il y avait des histoires de calibrage et entretien des miroirs...

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Franchement, pour un débutant, rien ne vaut d’aller voir dans un club au départ. D’habitude, les petites lunettes ou autre qu’on achète au début  prennent rapidement la poussière dans les placards, vu qu’on ne voit pas grand chose avec, à part quelques cratères sur la lune… La preuve, il y en a plein à vendre sur Le Bon Coin... 

Sinon à mon humble avis, le premier ticket d’entrée, c’est le mak 127 (à la rigueur le 102) sur une petite monture azimutale genre AZ Pronto. Une monture équatoriale est loin d’être indispensable au départ. 

https://www.teleskop-express.de/shop/product_info.php/info/p10016_Skywatcher-Skymax-102-Maksutov-on-alt-azimuth-Mount-AZ-Pronto.html

Les newton sont les rois du rapport qualité/prix, effectivement. Le seul inconvénient, c’est qu’il faut apprendre à les colimater, ça n’est pas à la portée d’un débutant.

Edited by Kaptain

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
Il y a 1 heure, Masmich a dit :

en visuel il faut au moins de 150mm de diamètre pour accéder correctement au ciel profond, en-dessous c'est plutôt Lune et planètes

 

Le genre d'affirmation que je n'aime pas lire...

... j'en connais un qui a fait du ciel profond en visuel avec une Lunette de 60mm, il a même écrit un bouquin.

Il faut juste réunir quelques conditions pour réussir son observation :

 

  • Le lieu : exempt au maximum de pollution lumineuse
  • La date : pas de Lune (Nouvelle Lune)
  • L'observation : de préférence quand les objets sont au plus haut (méridien)
  • L'observateur : acclimaté à la vision nocturne
  • La météo : une bonne transparence, peu de vent et le moins d'humidité possible
  • Le matériel (télescope + oculaires) : de qualité "astro"et bien réglé

 

Au final, on peut faire du ciel profond avec du petit diamètre, bien sûr on aura moins de résolution que les autres et les objets observés seront moins lisibles, déjà de s'amuser à les trouver est un vrai challenge ludique et détecter des détails exercera la pratique de l'observation.

On notera que les conditions citées ci-dessus sont en réalité valables pour tous ;-)

 

Référence : Jean Raphaël Gilis, "J'observe le ciel profond avec une Lunette de 60mm ou un Télescope de 115mm", éditions Broquet.

Edited by zirkel 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Kaptain, les clubs d'astronomie, ce n'est pas ce qui court les rues en campagne :D

Ton lien me mène vers un site Allemand où je ne comprends rien... 

Je vais étudier ça...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 34 minutes, zirkel 2 a dit :

Le genre d'affirmation que je n'aime pas lire...

 

J'ai bien dit "correctement"... J'ai fait, et fais toujours parfois en animation de club, du ciel profond avec de petits diamètres....:)

Mais entre apercevoir une petite boule cotonneuse dans une L70 et commencer à la détailler au T150 il y a un cap de plaisir de franchi... , les réactions des débutants que j'ai régulièrement à guider sous le ciel en témoignent...

 

MM

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

C'est un débutant. Sera-t-il intéressé sur le long terme ? Ce n'est pas acquis. Pour une initiation, mes préférences vont à une lunette connue (on évite les fabrications inconnues) sur monture azimutale surtout si aucune aide (même si à 14 ans, il devrait s'en sortir avec une équatoriale). Oui, il ne reste vraiment d'accessible aisément que la Lune mais quel travail en perspective ! Il n'y en a pas pour trois ou quatre lunaisons ... Bon, on peut observer aussi quelques taches mais, sûr, sans diamètre  ...  Reste à espérer que ce jeune tombe dans la marmite et notre ami Revello pourra (devra ?) envisager un budget plus conséquent :D 

Je dispose toujours de ma première lunette (43 mm, fabrication française) et d'une plus courante Jupiter (50/600 Vixen) et le pire : je m'en sers encore !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Je rajoute une couche sur le newton azimutal... Le réglage du newton pour la photo peut être ardu surtout si c'est un gros diamètre à courte focale. Mais un newton à f/D 6 sera bien plus tolérant pour la collimation et même la mise au point.
Je ne connais pas plus simple d'utilisation qu'un dobson 200 ou 250mm ouvert à 6, on fait corps avec l'instrument pour se pencher sur le chercheur, on pousse, on tire, lève ou on abaisse l'instrument de manière aussi naturelle que les mouvements de la tête. La seule difficulité, c'est au zénith , le "dobson hole", proche de la verticale, on doit tourner très rapidement l'instrument pour suivre la cible et c'est quelquefois sportif.

Mais pour le reste, aucun besoin d'avoir un truc motorisé, le plaisir vient autant de l'apprentissage du ciel, de la chasse aux nébuleuses que de la satisfaction de les dénicher et de les observer !

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 30 minutes, Masmich a dit :

J'ai bien dit "correctement"

 

Ce qui sous entend qu'en dessous de 150mm de diamètre l'observation ne peut pas être correcte et c'est là que je ne suis pas d'accord...

... moi aussi je fais des animations avec des jeunes avec une Lunette de 70 ou 80mm c'est aussi une excellente école pour découvrir ET connaitre son ciel, très utile pour la suite.

Il y a des objets plus faciles que des boules cotonneuses à observer : les amas ouverts, les petits astérismes, les étoiles doubles colorées, les nébuleuses planétaires brillantes et même quelques galaxies (et ce ne sont pas que quelques taches floues)... cela fait déjà pas mal de monde non?

Ensuite quand ils monteront en diamètre ils se débrouilleront comme des chefs et découvriront une nouvelle facette des objets qu'ils ont déjà observés dans un instrument plus modeste.

Tout le monde n'a pas les moyens ni l'envie d'acheter un "gros" instrument tout de suite, bien sûr si on peut démarrer avec 150mm il faut le faire, nous sommes d'accord.

On peut se faire plaisir avec un petit diamètre en ciel profond, c'est comme le sport on commence par l'entrainement et on finit par la compétition :P

Edited by zirkel 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour aller dans le sens de zirkel 2, ce n'est pas la première fois que je ressors ce CROA mémorable (pour moi une référence dans sa catégorie, presque irréaliste non ?) avec une simple lunette de 66 mm ! :D

 

 

Qui dit mieux ? :D

 

Moralité, la qualité du ciel compte au moins autant que le diamètre de l'instrument. Avis aux débutants qui ne veulent pas être déçus avec des images pourries... ;)

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 29 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

Moralité, la qualité du ciel compte au moins autant que le diamètre de l'instrument

 

Pas mieux! tout est dit.

Dans le Cantal, la Lunette de ma copine une 70/700 Bresser Skylux qui n'est pas un modèle de finition mécanique/optique et pourtant : les dentelles du Cygne et dans le Drôme Provençale (moun païs d'origine :x) Hélix !!!!!

Edited by zirkel 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0
il y a 31 minutes, Cédric Perrouriefh a dit :

avec une simple lunette de 66 mm !

 

oui mais avec une Lunette et des oculaires très haut de gamme quand même  :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

Dans tous les cas quelque soit le diamètre, on s'amuse bien si l'on connais bien son instrument et que l'on sait exploiter tous son potentiel grâce à l'expérience acquise (voir au delà pour les instruments d'exception).

Bien sûr il faut pratiquer, pratiquer et encore pratiquer ......

Le diamètre c'est bien, la qualité optique c'est encore mieux et si les toutes conditions pour l’observation sont réunis alors ce sera grandiose quelque soit le diamètre.

 

Bon ciel étoilé & lunaire

Edited by Loup Lunaire
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour commencer à 14 ans un simple Newton sur monture Dobson sera de loin le plus pratique, simple peux cher avec un bon diamètre de 8 pouces donnera une excellente image beaucoup plus grande qu'une lunette.

Ajuster la collimation l'introduira à la géométrie appliquée.

https://optcorp.com/products/orion-skyquest-xt8-classic-dobsonian-telescope?gclid=EAIaIQobChMI-NvU34Tg2gIVBsNkCh1JOAvvEAQYBSABEgL6HfD_BwE

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Pour quelqu'un de motivé, qui n'aura pas peur de découvrir le ciel à l'aide d'une carte, je trouve aussi que le Dobson est l'idéal pour découvrir le  ciel, notamment le 200 mm. J'ai débuté à 14 ans avec une lunette 60/700, eh bien au bout de deux ans d'utilisation j'en avais fait le tour (ah si !) et j'avais hâte de passer à plus gros, et d'ailleurs j'ai acheté plus gros (un 115/900). Au moins, un Dobson 200 mm peut servir de nombreuses années. C'est une dépense importante au début, mais elle évite de changer de télescope tout le temps, donc sur le long terme on y gagne. La différence entre le ciel vu à travers un 200 mm et le ciel à travers un petit diamètre est très importante. Cet avantage là ne compense-t-il pas largement les menus inconvénients de ce type de télescope ? Pour moi oui, et de loin, mais comme tout choix, il reste une part de subjectivité.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Franchement pour ma part je dirais, dans ces conditions (campagne, post fixe en gros puisque c'est dans le jardin) :

 

1/ Aucune raison de se priver d'un Dobson, qui représente de très loin le meilleur rapport diamètre / prix.

 

2/ et, SUPER IMPORTANT : ne pas se priver d'avoir recours au marché de l'occasion, du moment que ce n'est pas n'importe quoi (attention au Bon Coin et compagnie en astro). Ici même il y a une rubrique de petites annonces, où on trouve des choses très bien, en parfait état souvent, pour moins cher que du neuf. Pourquoi se priver ?

 

3/ Aussi : dans le budget, prévoir au moins une petite carte du ciel de bonne qualité (10/15 euros), et grand minimum un oculaire de plus, parce que ceux fournis (Lunettes, Mak, Dobson confondus) sont souvent très mauvais. Et ça, ce n'est pas rien, ça peut vraiment gâcher une observation. Pareil, le plus indiqué à mon avis est d'avoir recours à l'occasion.

 

4/ Personnellement je suis quand même un peu pro GoTo pour les débutants (monture motorisée, logiciel et raquette qui permettent d'atteindre les objets du ciel automatiquement). Pourquoi se priver ? Ça permet d'avoir accès plus vite à ce qu'on peut voir dans le ciel. Et aller explorer le ciel sans GoTo, il faut le dire quand même, on peut aimer, bien sûr, et ça peut même être tout à fait passionnant, mais c'est un vrai apprentissage. Le saut d'étoiles, etc., passer d'une étoile à l'autre pour trouver un objet, franchement, il faut le dire, au début c'est pas de la tarte hein xD !! Donc ça, c'est des heures et des heures d'apprentissage. Pourquoi pas, encore une fois. Mais ça peut décourager, il faut le savoir. Avec un GoTo, le problème est résolu.

 

5/ Le seul inconvénient du Dobson, c'est, donc, la collimation, petit réglage à faire au début, mais qui, franchement, n'a rien de très, très compliqué. Il y a beaucoup de tutoriels sur internet. Et en plus, pour être tout à fait franc, s'il s'agit de visuel et non de photo, bon je vais me faire allumer par les amis là hein, mais enfin je le dis  tout de même xD : si au début la collimation n'est pas parfaite, ce n'est vraiment pas très grave (ça y est, chuis mort xD). Ce que je veux dire, c'est que ça n'est pas blanc ou noir : un instrument un peu mal collimaté, on pourra voir beaucoup de choses dedans quand même, c'est simplement que la résolution sera moins bonne, mais ça ne va pas rendre l'instrument inutilisable, du tout, si la collimation n'est pas top top. Donc ça fait aussi partie de l'apprentissage d'un débutant, de faire la collimation de plus en plus précisément, voilà, mais en attendant il pourra quand même découvrir beaucoup de choses (et sans se rendre compte au début qu'il pourrait tirer davantage de son instrument, donc tout va bien….) Un apprentissage, ça se fait progressivement, mais il vaut mieux, si on peut, avoir un instrument qui sera encore bien quand on aura appris justement. Donc Dobson sans aucun souci à mon avis, d'occasion, avec GoTo et idéalement deux oculaires en plus...

 

 

PS : sur le dernier point, je dis la même chose que Bruno. Nos messages se sont croisés...

 

Edited by Motta

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

 Bon, à part ton petit couplet sur la collimation qui mérite effectivement la pendaison, je suis en gros d’accord avec toi… :)

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
  • 0

Bonjour,

 

Afin d'éviter toute confusion, je précise bien que j'ai répondu et donné mon avis uniquement sur le fait que l'on ne pouvait pas faire de ciel profond en dessous de 150mm de diamètre, il suffit de me relire.

Vu les conditions d'observation de notre futur jeune astram il est clair qu'un 200mm sera toujours mieux qu'une Lunette de 90mm ou d'un Newton de 150mm.

 

En tout cas, bonnes observations à lui.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now