STF8LZOS6

ortho BCO baader coulant 31.75 focale de 6mm

Messages recommandés

Un passage au télescope Paris pour parler queue d’aronde mâle Losmandy et me voilà reparti avec un oculaire BCO Baader ortho 6mm/52° pour 66€. Encore un achat impulsif. J'ai pris celui avec la plus courte focale 6 mm pour l'évaluer sur mes deux télescopes, et le comparer avec un ortho Tani volcano top coulant 31.75 6mm (achat année 2000/2005), et un ortho Stellarion HD coulant 24.5 6mm que je trouve très bon sur mes instruments.

Je vous tiens au courant mais d'entrée de jeu, le relief d’œil n'est pas top mais ce n'est pas ma priorité. J'arrive tout juste à voir tout le tour du champ l’œil collé à l'oculaire. Il aurait pu se limiter à 45°. Je vais voir le reste ce soir.....

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Je l'ai passé ce matin après ma séance vidéos sur la lune . Que dire, car le jour commençait à se lever? 

Il est aussi bon que les deux autres ortho, mais pas mieux à priori. De toute manière, les images sont excellentes pour les trois , et il n'y a que la turbulence qui gâche tout, comme d'habitude à 333X sur le mak 200/2000.

J'ai observé le terminateur de la lune, mais rien d'autre. Il n'est finalement pas si inconfortable que cela. La limite du champ est moins bonne que le Tani 31.75 mm qui est net comme un rasoir. L'historique Stellarion tient la route comme toujours. Rien de nouveau en se bas monde:D

Je vais poursuivre ma comparaison sur du stellaire et sur Mars.

 

PS: A priori, je vais acheter le 10 mm, car il y a un trou dans mes focales, 12.5 et 9 mm. Pour 66€ et une qualité pareille, je ne vais pas me gêner.

 

Le 28/09/2018 à 18:56, Laurent a dit :

Avec une pupille grande ouverte cela va s’améliorer...

Je pourrai te répondre sur mon impression avec une pupille grande ouverte Laurent. Mais cela me semble bon à priori, et il eut été bête de réduire le champ finalement.....même si il doit me rester peut-être 5mm de pupille maxi à l'approche de la soixantaine.;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 18 minutes, STF8LZOS6 a dit :

A priori, je vais acheter le 10 mm, car il y a un trou dans mes focales, 12.5 et 9 mm.

C'est pas un trou, c'est une fissure.

Essaye de capter un o-10 plutôt, les petites mains allemandes étaient très doués et ce sont des verres mieux appairés qui sont devenus indisponibles.

2 offres :

https://www.ebay.fr/itm/Carl-Zeiss-Jena-DDR-10mm-Okular-orthoskopisch-10-O/223160476718?_trksid=p2485497.m4902.l914

https://www.ebay.fr/itm/Carl-Zeiss-Jena-DDR-10mm-Okular-orthoskopisch-O-10/223160470361?hash=item33f5668b59:g:UyEAAOSwsBdbqPoQ

 

Orthoscopics.pdf

Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 4 heures, lyl a dit :

C'est pas un trou, c'est une fissure.

tu m'as fait bien rire Myriam.xDtu as bien raison.

Il y a 4 heures, lyl a dit :

Essaye de capter un o-10

il va falloir se battre comme un chiffonnier avec les idolâtre du dieu Zeiss outre Rhin pour en avoir un. :D

Merci pour le fichier joint.

Modifié par STF8LZOS6

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour votre information sur les bons fabricants, je vais déboulonner un peu le mythe Tani.

looks like Carton, Ohi, & Nikon supplied glass to Tani

Attention donc à la marque par-dessus le circle T, le donneur d'ordre choississait le niveau de qualité. Il y a donc Tani et Tani. Je suppose que les Baader sont de qualité constante en sus de leur réputation.

J'ajouterai donc que parmi les meilleurs il y a : University Optics, Baader, Kokusai Kohki, Edmund Optics, les vieux Célestron

Si vous tombez sur des circle dash (cercle moins), l'optique semble provenir de Carton : ce sont des vieux modèles très piqué, design optimisé pour l'époque (>f/7 je pense) mais moins performant sur optique rapide.

Note : fujiyama HD, c'est un modèle ... le flat/flat, et ce n'est pas le meilleur du haut de gamme mais une référence de régularité, de polissage et de compatibilité optique jusqu'à f/5.

 

Modifié par lyl
correction Kasaï : c'est un revendeur
  • J'aime 1
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 13 heures, lyl a dit :

Attention donc à la marque par-dessus le circle T, le donneur d'ordre choississait le niveau de qualité. Il y a donc Tani et Tani

 

Il y a quelques années j'ai un collègue astronome japonais qui m'a offert deux circle-T, un 18 et un 25. Les deux étaient dans les petites boîtes grises habituelles, mais par rapport à celles vendues en Europe (j'en ai eu quatre), il y avait une petite pastille rouge dessus. Je me suis toujours demandé si la pastille était là pour identifier un niveau de qualité particulier. Qui serait distribué au Japon uniquement par exemple... 

Après, j'ai eu plusieurs OR25 en circle T, je n'ai pas distingué de différence particulière en termes de qualité d'image.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Christophe,

 

J'ai commandé les miens à deux reprises chez Kokusai Kohki au Japon directement au début des années 2000. Je ne pense pas qu'il y avait une qualité pour les locaux et une autre à l'export.

Ces oculaires ont vraiment été distribués sous de multiples marques sous les deux formats 31.75 et 24.5 équivalents en qualité.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, STF8LZOS6 a dit :

Kokusai Kohki

ah flûte, j'ai confondu Kasaï (revendeur) avec Kokusai Kohki ... Fujuyama HD quand même.

C'est une petite nuance, mais on ne sait pas qui fabrique les Kasaï. (ils sont bons c'est tout ce que je sais)

-----------------------

... j'ai récupéré un Tani 6mm, sans étiquette gravé Japan sur le corps ce week-end. Je verrais bien la différence.

Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 51 minutes, lyl a dit :

j'ai récupéré un Tani 6mm, sans étiquette gravé Japan sur le corps ce week-end. Je verrais bien la différence.

tu as le circle T?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La personne a perdu l'étiquette avec le temps. Je n'ai pas de soucis avec ça, la construction du field stop est particulière, je n'ai pas non plus de mal à vérifier les verres maintenant.

Modifié par lyl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 7 heures, STF8LZOS6 a dit :

tu as le circle T?

 

Bonjour,

 

Une photo, une photo juste pour voir

 

Bon ciel à l'oculaire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour, 

J'ai un baader classic ortho 10mm que j'ai comparé à un fujiyama hd 9mm sous la marque antares. La différence se fait sentir en faveur du fujiyama en barlowtant, mais le baader reste un oculaire de bonne qualité. 

J'ai fait ce test sur une 120ed.

Le 30/09/2018 à 11:05, STF8LZOS6 a dit :

PS: A priori, je vais acheter le 10 mm, car il y a un trou dans mes focales,

Je ne me sers plus du mien, je peux te le vendre si tu veux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant



  • Contenu similaire

    • Par kiwislim
      aide !!! objectif polarex unitron
      moi au-dessus de la lentille est cassé
       
      qui a des conseils ou peut m'aider
      mes remerciements
       
      https://youtu.be/Amsb8Ma4B_w
       
       



    • Par Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Nous organisons au Club SENSEE ASTRO de la MJC de Douai , une animation d’initiation à l'astronomie, le samedi 12 janvier de 14h à 20h.
       
      Bon ciel étoilé & lunaire
       
       

    • Par nicephore
      Bonsoir,
       
      Je possède 2 newtons à F/4 ,un 200mm et un 300mm.
      J'utilise principalement le 300mm pour le visuel. Le 200 étant plus orienté photo.
       
      Coté oculaires, j'ai un ethos de 8mm et un de 13mm  dont je suis extrêmement  content qui sont très bons au niveau piqué et correction.
      J'ai un 20mm 84° et un 30mm 84°de qualité correcte (oui 30mm c'est un peu trop) mais qui corrigent mal.
       
      Donc voilà en fait je recherche un oculaire autour de 24mm de focale (entre 20mm-26mm) avec un champ apparent entre 80° et 100° qui corrige assez bien à F/4 (sans devoir mettre un correcteur qui alourdi et déséquilibre le télescope).
      Quid de l'oculaire Perl XWA 20 mm 100° ?
       
      Quel oculaire pourrait me convenir?
       
      David.
       
    • Par claudionantes
      Bonsoir,
      Afin de compléter un peu mon matériel, je cherche un nouvel oculaire pour mon SW 150/750.
      J'ai déjà un zoom 8/24 mm de marque CELESTRON et j'en suis satisfait.
      Cette marque ayant visiblement un bon rapport Q/P (dites moi si je me trompe), je regarde de ce coté pour un X-CEL LX 25 MM ou un CELESTRON OMNI 32 MM, sachant que les deux sont dans mon budget.
      Quelle est la différence entre les deux séries ? Vos avis ?
       
      Merci !!!
      Claudio
    • Par lyl
      Bonjour, j'en ai récupéré un par Gagarine qui a upgradé le champ de ce 12,5mm par un Nagler 11. Pas grand chose à dire contre.
      Bref, voici un des William Optics SPL
      Des bons et des mauvais retours sur cet oculaire dont je pense que la firme William Optics est la première à avoir sorti la formule.
      Bizarre, en lisant un peu l'histoire des frères Yang, j'avais bien l'impression que Thomas Back a trempé dans l'histoire.
      De nos jours, nous avons pas mal de SPLER (super planetary long eye relief) qui sont en vente. Mais bof pourquoi ils ne fonctionnent pas bien commercialement ?
      Un peu de décorticage.
      D'abord la première piste :  pas tout à fait comme un masuyama (à droite), il y a une barlow collée devant et la lentille d'oeil est plate, la lentille centrale non symétrique, le bombé du doublet de champ encore plus prononcé.
      Par contre ça s'approche plus de l'astroplan original qui est asymétrique et qui est plutôt destiné à des longs f/D des réfracteurs des années 50-60. (spot à f/12 à droite)

      Démontage :
      Le coulant est élaboré et très bien bafflé et peint. La barlow est bien enchassée dans une sous cellule ajusté (cf la goutte de frein filet visible sur la première image). La cellule de barlow résiste bien au flash : vert devant, rose derrière et un rebord retrait anti-réflection à l'arrière.
      Chose rare, le traitement anti-reflet est très discret. C'est une barlow x2, courte.
       
      La mécanique est bien usinée et c'est plutôt esthétique, le grip caoutchouc est inséré autour.

      Tout est mat dans le reste de la cellule, tout est encré, multiple bafflage qui vont prendre la place de la cellule extérieure qui elle n'est pas matte. Mais en plus, quelque chose attire mon attention : flashons !
      C'est un design original, modernisé, les couleurs des lentilles indique un nouveau choix de verre. Je parierai pour de la présence de verres ED devant et un verre lourd lanthane ou baryum côté oeil.

      Je le passe dans un bon instrument achromatique (lentille frontale Thorlabs 250mm, BK7/SF5, très peu de couleur latérale), ici à f/5, c'est top côté saturation couleur. (2mm de pupille de sortie, donc pas grave pour le petit plus d'aberration par le prisme)
      C'est pas très poussé mais le piqué est surprenant, le contraste pareil et le confort oculaire très bon (un petit blackout quand même en voulant aller trop vite : je déplie la bonnette)

      Je l'ai testé aussi à f/4 en mode semi-apo, tout aussi agréable, encore plus contrasté, l'oculaire suit sans broncher.
       
      Oculaire léger et confortable, pas de distorsion, utilisable avec des lunettes correctrices (replier la bonnette généreuse) mais ... 55°. De mon avis, moi qui vient de la microscopie, ça suffit largement en planétaire. Peut-être un peu juste pour de l'immersion en lunaire et le suivi en mode dobson.
      On les trouve mainenant à 100-110€ avant frais de transport, ça dépend des marques.
      Ils sont différents des LV & NLV Vixen.
      Le WO SPL 12,5mm est bon (à voir plus en détail en utilisation astro), je trouve ça peu cher pour un modèle aussi complexe, mais de nos jours, face à un ES 82°, c'est dur à la comparaison, sauf pour ceux qui n'ont pas deux culs de bouteilles à la place des yeux ou de l'instrument.
      --------------------------
      Mon petit soucis de faux contact du laser Baader étant réparé :
      Pour autant de lentilles c'est bien net... top qualité de polissage et traitement optique.

      -----------------------------------------
      Un test qui ne va pas plaire : tête à tête Pentax XF 12 vs WO SPL 12.5
      instrument : semi-apo f4 49/196 puis achromat 49/250 (sans le doublet le transformant)
      Une claque en deux temps lors de la comparaison :
      - diffusion plus étendue pour les lumières vives. Incontestablement, le WO qui a un champ plus court pourtant a une zone noire ferme moins endommagée par la diffusion.
      - contraste sur des rideaux et un suivi d'avion. contraste en faible lumière idem : on voit mieux les textures de rideaux sur le WO et le fuselage d'avion.
      - un peu plus de couleur latérale sur le pentax sur objet très lumineux, moins étendu sur le WO et surtout moins claire : vers le bleu indigo.
      -> Le Pentax n'aime pas f/4, il se rattrape un peu à f/5 sur le WO.
      Note : le WO a une petite courbure de champ dans le sens réfracteur, la map la plus belle est très fine. Le cas de la courbure est connu pour le Pentax, je ne reviens pas dessus.
      Sur une plage de map d'une étendue non nulle à f/4 le WO dépasse le pentax en piqué.
      Un point pour le pentax, le bafflage est un peu meilleur, il y a un rebond discret en plus sur une réflexion en entrée de champ d'un objet brillant sur le WO (voile léger circulaire, à peine plus petit que le champ, on voit la limite dans le bord noir d'encre : ça ressemble à un reflet/ghost diffu sur un verre).
       
       
  • Images