Motta

Réchauffement climatique. Ressources.

Recommended Posts

De toute façon, quand ça va mal, le bon peuple décide d'accélérer sa chute. Un peu comme un petit enfant qui joue aux Legos et qui n'arrivant pas à obtenir ce qu'il souhaite, casse tout.

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/bresil/c-est-un-projet-fasciste-ce-que-contient-le-programme-de-jair-bolsonaro-favori-de-la-presidentielle-au-bresil_2999445.html

 

Citation

D'après RFI, "Jair Bolsonaro ne cache pas son intention d'autoriser des projets industriels, hydrauliques et miniers dans les zones protégées". En Amazonie, par exemple. Entre la défense de la nature et les intérêts des grands propriétaires terriens, le candidat d'extrême droite a donc choisi son camp sans équivoque.

 

C'est bien, entre Trump et Bolsonaro, c'est deux crétins représentant de l'élite intellectuelle mondiale vont précipiter la chute de l'espèce !

Finalement, c'est le juste retour du darwinisme ! L'humain, trop con pour s'adapter va disparaître !

Je me demande si les inventeurs des Darwin Arwards (https://fr.wikipedia.org/wiki/Darwin_Awards) ont pensé à une remise de prix à titre collectif ?

  • Like 4
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 7 minutes, biver a dit :

La responsabilisation c'est bien, mais je crains que ce ne soit réservé qu'à une petite fraction de la population, car dans un système économique qui favorise l'individualisme, la grande majorité de va pas accepter de restreindre son mode de vie pour consommer moins - d'aliments comme de produit manufacturés ou de ressources énergétiques - pour le bénéfice de la population mondiale..

 

Je suis d'accord mais ce qui nous pend au nez, et deviendra incontournable si on ne se bouge pas, c'est une certaine "dictature écologique" avec prise de décision autoritaire, au même titre qu'aujourd'hui les communes prennent des mesures dans les départements touchés par la sécheresse. Tant qu'on interdit d'arroser son jardin, de laver sa voiture de remplir sa piscine, ça peut passer. Si demain on rationne les carburants, l'eau (comme au CAP il y a quelques mois), etc... La pilule sera autrement plus dure à avaler.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 18 minutes, biver a dit :

je ne crois pas que l'électrique ou autre soit une vraie solution

Non, mais néanmoins une solution pour la pollution de l'air ce qui reste quand même un enjeu, je le vois tous les matin en emmenant ma fille à la crèche. Dans les rues ça pue !
Et le bilan carbone de l'électrique est meilleur dans des pays hydroélectriques comme le Canada, on électronucléaire comme la France. 
Je regardais hier soir un TedX intéressant sur la production d'électricité solaire. 
En gros une surface grande comme 1/4 de la France peut alimenter le monde selon lui. Et la technique des volants (des genre de roues à inertie stockant beaucoup d'énergie potentielle) permet de stocker efficacement. 
Si ce genre de chose se développe, il sera intéressant d'aller vers des voitures à hydrogène (ou électriques si on trouve une façon propre de produire des batteries). 



En dehors de ça tu as raison il faut limiter certains usages. Pourquoi on ne met pas les camions sur le trains, ça reste un mystère. Il faut aussi favoriser les transports propres, au lieu de ça on a mis plein de nouveaux bus sur nos autoroutes. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Tournesol a dit :

Finalement, c'est le juste retour du darwinisme ! L'humain, trop con pour s'adapter va disparaître !

 

Je suis persuadé que l'espèce humaine ne disparaîtra pas. Une réduction drastique de la population, très certainement, dans le pire des cas un retour à l'âge de pierre oui pourquoi pas, mais je ne vois pas trop ce qui pourrait mener à l'extinction complète de l'espèce. Il restera toujours des poches de survie qui s'adapteront aux nouvelles conditions de vie pour permettre un nouveau départ.

 

Au passage, j'en profite pour dire que les lectures sur ce forum sont souvent très intéressante, mais que la réactivité de beaucoup d'entre vous rend difficile l'intégration à la discussion de ceux qui comme moi ont peu de temps pour celà, mais ne changez pas vous êtes au top!

 

Et j'en profite également pour poser une question un peu dans le sujet. J'ai du mal à comprendre pourquoi on ne met pas beaucoup plus d'efforts dans la recherche sur la fusion nucléaire. N'est-ce pas censé être une solution pour répondre à nos besoins énergétiques, en étant à la fois une source de production d'énergie beaucoup plus performante et écologique?

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Nostra a dit :

on ne met pas beaucoup plus d'efforts dans la recherche sur la fusion nucléaire. N'est-ce pas censé être une solution pour répondre à nos besoins énergétiques, en étant à la fois une source de production d'énergie beaucoup plus performante et écologique?

Les efforts sont faits, ça s'appelle ITER (et c'est en France). C'est il me semble le plus grand projet scientifique mondial actuel en terme de budget. Le problème c'est que l'on parle de l'horizon 2060 sans certitude de parvenir au résultat. 

Edited by jldauvergne
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je voulais dire ce n'est pas que les efforts n'existaient pas mais qu'ils me semblaient "léger" comparés à l'enjeu et la potentialité d'une sortie de crise énergétique associée.

Budget ITER : 19 G€ sur 20 ans ça me paraît peu.

Ta réponse signifie-t-elle qu'il n'y aurait pas d'intérêt à mettre plus d'argent pour essayer d'accélérer les choses (trop d'incertitude sur les résultats et/ou plus d'argent ne nous ferait pas avancer plus vite)?

Edited by Nostra

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, jldauvergne a dit :

Je regardais hier soir un TedX intéressant sur la production d'électricité solaire. 
En gros une surface grande comme 1/4 de la France peut alimenter le monde selon lui. Et la technique

Dans la production et le stockage d'électricité il faut faire le bilan global de la production des moyens, production d'énergie et stockage d'énergie:

- le photovoltaique est pour une bonne part un stockage de l'énergie (fossile) utilisée à le produire qui devient un moyen de production d'énergie net après pas mal d'années - combien? je ne suis pas assez spécialiste pour le dire, mais si quelqu'un a des chiffres... (c'est moins en zone tropicale sèche que tempérée humide!)

- l'hydrogène n'est qu'un stockage d'énergie, pour l'instant un des plus sales je crois, car réalisé majoritairement à partir de crackage d'hydrocarbures avec production de CO2 et de CO...:|

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Nostra a dit :

Je suis persuadé que l'espèce humaine ne disparaîtra pas. Une réduction drastique de la population, très certainement, dans le pire des cas un retour à l'âge de pierre oui pourquoi pas, mais je ne vois pas trop ce qui pourrait mener à l'extinction complète de l'espèce

 

Non mais je plaisantais, je force le trait. Je pense plus ou moins la même chose. 

 

Quand j'étais enfant (je suis de 1975), il y avait les pays développés, et les pays sous-développés, souvent des dictatures. Et puis les choses ont changées. On a commencé à parler de pays en voie de développement. Puis de puissances émergentes, notamment avec les BRICS. Les dictatures sont en recul partout, etc...

 

En fait, je pense juste que la situation actuelle va conduire à un retour en arrière. Il va de nouveau y avoir des pays développés et des pays sous-développés en proie aux dictatures, guerres, famines, etc... bref, on va revenir 40 ans en arrière, y compris sur l'émergence d'états autoritaires en Europe.

Ce qui va se passer, et on le voit même au niveau des partis de gauche, c'est que l'occident va fermer ses frontières, et se replier dans les zones encore habitables.

On aura les 2/3 de la planète qui suffoquera, pendant que ce qui reste d'habitable, occupé par l'occident, s'adaptera plus ou moins à marche forcée et en se trouvant des mécanismes psychologiques pour se dédouaner de ce qu'il se passe ailleurs.

Tout comme on s'accommode très bien que nos panneaux solaires et nos smartphones reposent sur l'exploitation de terres rares qui stérilise des zones entière de la Chine, tout comme on s'accommode très bien de faire fabriquer nos vêtements par des esclaves modernes, etc...

Les empires se sont tous construits, depuis l'aube de l'Histoire, sur l'exploitation des peuples... :( La grandeur humaine repose sur l'exploitation des peuples !

La grandeur de l'Homme sur la Lune repose en grande partie sur l'existence des camps de la mort et sur le fait que von Braun n'ait pas hésité à en abuser !

L'occident s'est construit sur les empires coloniaux ! Etc... Je ne cautionne rien... je constate !

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, biver a dit :

- l'hydrogène n'est qu'un stockage d'énergie, pour l'instant un des plus sales je crois, car réalisé majoritairement à partir de crackage d'hydrocarbures avec production de CO2 et de CO...

Je suis peut être naïf, mais on ne peut pas plutôt faire un hydrolyse toute con ? 

 

il y a 15 minutes, biver a dit :

- le photovoltaique est pour une bonne part un stockage de l'énergie (fossile) utilisée à le produire qui devient un moyen de production d'énergie net après pas mal d'années - combien? je ne suis pas assez spécialiste pour le dire, mais si quelqu'un a des chiffres... (c'est moins en zone tropicale sèche que tempérée humide!)

Ca baisse considérablement. Leur prix aussi. Actuellement, un panneau à compensé sa "dette" de CO2 au bout d'un an, voire moins. Il y a 25 ans, il avait une dette de 5 ans. 
En solaire il ne faut pas négliger aussi la low tech qui se développe de plus en plus qui consiste à faire chauffer de l'eau. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Tournesol a dit :

La grandeur de l'Homme sur la Lune repose en grande partie sur l'existence des camps de la mort et sur le fait que von Braun n'ait pas hésité à en abuser !

L'occident s'est construit sur les empires coloniaux !

 Bin voyons... :/

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 30 minutes, Nostra a dit :

J'ai du mal à comprendre pourquoi on ne met pas beaucoup plus d'efforts dans la recherche sur la fusion nucléaire. N'est-ce pas censé être une solution pour répondre à nos besoins énergétiques, en étant à la fois une source de production d'énergie beaucoup plus performante et écologique?

 

il y a 26 minutes, jldauvergne a dit :

Les efforts sont faits, ça s'appelle ITER (et c'est en France). C'est il me semble le plus grand projet scientifique mondial actuel en terme de budget. Le problème c'est que l'on parle de l'horizon 2060 sans certitude de parvenir au résultat. 

 

En fait, ITER est encore en chantier... donc... :( 

 

En revanche, il y a énormément de travaux très prometteurs ici et là, aux USA et en Allemagne notamment, avec des résultats tels que certains se demandent si ITER a encore du sens.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, jldauvergne a dit :

Je suis peut être naïf, mais on ne peut pas plutôt faire un hydrolyse toute con ? 

 

Il y a peut-être une meilleure solution : trouver des gisements d'hydrogène, des recherches sont en cours pour évaluer les réserves. Un de ces gisements est en exploitation au Mali.

Edited by jackbauer 2
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, jackbauer 2 a dit :

Il y a peut-être une meilleure solution : trouver des gisements d'hydrogène, des recherches sont en cours pour évaluer les réserves. Un de ces gisements est en exploitation au Tchad.

 

Ben oui... au Mali... :D On va sucer encore un peu plus jusqu'à la moelle ces pays !

D'autant que les gisements d'hydrogène, ok c'est plus propre que le gaz de schiste à tous les niveaux, mais il n'y a pas non plus une abondance considérable... maintenant, si c'est juste pour le bonheur de l'occident... c'est certain que cela fera l'affaire !

Edited by Tournesol
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans être spécialiste ni avoir de bonnes références, sur le net j'ai trouvé ça:

 

 

Tableau 1 : Origine de l'hydrogène produit (coproduction incluse). Source : AFHYPAC.

 

Origine de l'hydrogène  Pourcentage

Gaz naturel      49%

Hydrocarbures liquides 29%

Charbon           18%

Électrolyse        4%

 

A partie du méthane, cela ne produirait que du CO2, mais à parir des hydrocarbures et charbon c'est plus sale...

Et puis les gisements d'hydrogène, cela doit rester des sous produit des gisements hydrocarbures, et de manière générale vous savez que la Terre n'est pas une géante gazeuse capable de retenir l'hydrogène par sa gravité... donc même s'il y en a partout dans l'univers, on ne vit que sur l'infime fraction de l'univers constituée d'éléments plus lourds... :o

 

Nicolas

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'avais lu que l'hydrogène pouvait être une solution à l'intermittence des renouvelables : pendant qu'elles produisent, elles électrolyseraient de l'eau et stockeraient l'hydrogène qui servirait ensuite dans les piles à combustible. Illusoire ?

Edited by Kaptain
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Kaptain a dit :

J'avais lu que l'hydrogène pouvait être une solution à l'intermittence des renouvelables : pendant qu'elles produisent, elles électrolyseraient de l'eau et stockeraient l'hydrogène qui servirait ensuite dans les piles à combustible. Illusoire ?

le stockage est un souci. j'avais trouvé plus intéressante l'idée de fabriquer ainsi de l'acide formique qui est liquide à température ambiante ou pas loin,  dont le stockage et la mise en œuvre est beaucoup moins complexe mais par par contre je n'ai pas suivi l'historique du truc jusqu'à aujourd'hui (si quelqu'un a continué dans cette voie et avec quel budget).

edit : en fait c'était dans le but de stocker de l'hydrogène et d'en faciliter ainsi le stockage.

 

Edited by asp06

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, asp06 a dit :
il y a 37 minutes, Kaptain a dit :

J'avais lu que l'hydrogène pouvait être une solution à l'intermittence des renouvelables : pendant qu'elles produisent, elles électrolyseraient de l'eau et stockeraient l'hydrogène qui servirait ensuite dans les piles à combustible. Illusoire ?

le stockage est un souci. j'avais trouvé plus intéressante l'idée de fabriquer ainsi de l'acide formique qui est liquide à température ambiante ou pas loin,  dont le stockage et la mise en œuvre est beaucoup moins complexe mais par par contre je n'ai pas suivi l'historique du truc jusqu'à aujourd'hui (si quelqu'un a continué dans cette voie et avec quel budget).

 

Actuellement, une piste suivie c'est celle des silanes.

 

Les alcanes sont les espèces chimiques de formule CnH2n+2. Le méthane (CH4), l'éthane (C2H6), le propane (C3H8), etc... sont donc des alcanes.

Leur combustion produit de l'eau et du dioxyde de carbone.

 

Par ailleurs, le silicium est dans la même colonne du tableau périodique que le carbone, ce qui permet d'envisager des molécules "cousines" des alcanes, mais dans lesquelles le silicium remplace le carbone. C'est les silanes.

Le premier des silanes est le silane lui-même : SiH4. Ensuite, on a le disilane Si2H6, le trisilane Si3H8, etc...

Les silanes ont des propriétés proches de celles des alcanes. Ils existent sous forme gazeuse ou liquide, et sont très réactifs.

 

L'avantage des réactions impliquant les silanes, c'est qu'elles ne relarguent pas de dioxyde de carbone, mais uniquement du dihydrogène, ou de l'eau, ou des oxydes ou hydroxydes de silicium.

Par exemple, la réaction entre l'eau et le silane donne du dihydrogène et du gel de silice.

La combustion du silane dans le dioxygène donne de l'eau et du dioxyde de silicium (constituant du verre ou du quartz).

 

D'une manière plus générale, on peut considérer des polysilanes. Des polymères dérivés des silanes.

Il y a actuellement une entreprise française (HySilabs) qui travaille à développer l'utilisation des polysilanes comme moyen de transporter indirectement l'hydrogène et le stocker.

https://www.usinenouvelle.com/editorial/hysilabs-reinvente-le-transport-de-l-hydrogene.N692984

Edited by Tournesol
  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

edit : voir plus haut.

Edited by asp06

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Dans Le Point, un article de Jean Tirole et Christian Goullier (spécialiste de l'économie du climat).

 

Intéressant pour la vision économique du problème, avec les options politiques qui sont celles de Jean Tirole - on ne peut donc pas dire, hein, que c'est le papier d'un furieux gauchiste...

 

Résumé en trois points :

 

1. Le problème est abordé dans le cadre de la théorie du "passager clandestin". Ils la reformulent en l'espèce dans les termes suivants : "lorsque l'essentiel des efforts d'un individu bénéficie aux autres, chacun a intérêt à ne rien faire, au détriment de l'intérêt général." Si on est dans ce cadre, aucune solution autre que globale ne peut fonctionner.

 

2. Techniquement, pour eux la solution ne peut venir que du principe "pollueur/payeur". Deux mécanismes permettent sa mise en application : la taxe carbone ou un marché mondial de permis d'émission.

Il y a des efforts en ce sens au niveau mondial, mais totalement insuffisants : prix de la tonne de carbone trop faible (sauf en Suède et en Suisse), et trop peu de domaines concernés (seulement la production d'électricité au sein de l'Union européenne).

 

3. La coexistence des points 1. et 2. semble rendre impossible toute solution, puisque jamais aucun accord ne sera trouvé au niveau mondial pour appliquer le principe "pollueur/payeur" à un niveau suffisant. Pour sortir de cette impasse, la préconisation est la suivante : il faudrait créer un groupe de pays suffisamment puissant qui applique ce principe de manière rigoureuse, et au sein de ce groupe, taxer de 5% toute importation en provenance de l'extérieur. Alors les autres pays auraient intérêt à entrer dans cette "coalition carbone".

 

 

PS : à noter, une chose : le récent prix Nobel d'économie, William Nordhaus, spécialiste de la question, a été beaucoup critiqué, notamment pour sa sous-estimation du RC, et pour le fait de poser tranquillement un réchauffement max acceptable à 3,5. Il estime le prix de la tonne de CO2 à 20 euros. Jean Tirole et Christian Goullier se démarquent de lui en l'estimant (d'après des travaux de la Toulouse School of Economics), à 40 euros.

 

 

Edited by Motta

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Est-ce que certaines/ certains ici auraient des renseignements un peu sur ça :

 

https://www.glowee.com

 

Ça a une chance d'être sérieux, ou c'est juste bidon et gadget ?

 

Ça se présente comme solution d'énergie renouvelable ET moyen de lutter contre la pollution lumineuse.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Motta a dit :

Ça a une chance d'être sérieux, ou c'est juste bidon et gadget ?

 

ça dépend si tu aimes les ambiances lumières tamisées ! :D 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Ben bien sûr, regarde un peu :

 

7478f6_1b5b20f402e64fa1ac7cdd7121f54929~

 

 

Bon c'est de la pub, Bruno ne sera pas content du tout en voyant ça xD, mais c'est une pub qui me prend par les sentiments je dois dire... :)

C'est vrai, quel est l'intérêt, on en a déjà parlé dans divers fils ici, d'avoir des lumières de malades la nuit dans la plupart des villes ou dans la plupart des lieux dans les villes (mettons de côté les monuments, encore qu'il y a peut-être moyen de faire quelque chose avec cet éclairage pour les monuments...)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Motta a dit :

il faudrait créer un groupe de pays suffisamment puissant qui applique ce principe de manière rigoureuse, et au sein de ce groupe, taxer de 5% toute importation en provenance de l'extérieur. Alors les autres pays auraient intérêt à entrer dans cette "coalition carbone".

 

Des pays puissants je veux bien mais actuellement ils ne sont pas sur cette ligne. Je ne vois pas bien comment une telle coalition pourrait voir le jour.

On est même pas foutu en Europe de s'accorder sur ce sujet.

En septembre 2017 Macron a proposé une taxe carbone à l'entrée de l'Europe, pas simple...

https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/le-brief-eco/le-brief-eco-une-taxe-carbone-aux-frontieres-de-leurope-sera-t-elle-plus-efficace_2369651.html

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je regardais un reportage hier soir. Il semble que les verts remportent de plus en plus de suffrages dans de nombreux pays d'Europe.

Il semble que les anomalies climatiques qui commencent à devenir de plus en plus présentes, commencent vraiment à faire prendre conscience aux gens qu'il y a un problème, et que celui-ci arrive même plus vite que prévu.

C'est le principe de réalité, quand on va commencer à sentir le mur s'écraser sur notre face, qui va pousser au changement, même si c'est trop tardif ! 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest
This topic is now closed to further replies.