den b

Quelle magnitude d'étoile en observation diurne ?

Messages recommandés

Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Ben . . . à part le Soleil ;)

Mais j'admire ce que tu fais, c'est fabuleux ;)

Bonne soirée,

AG

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Certains été à Valdrôme je m'amuse à faire les pléiades en plein jour au T407...

Pas toujours avec du succès du premier coup pour les trouver, mais avec un ciel coronal, un filtre polarisant quand/comme elles sont à 90° du Soleil, si en plus le seeing est bon (une forte turbu peut être très gênante), je peux les voir et chercher pas à pas la plus faible visible et j'arrive aussi vers une magnitude limite autour de 6.5...

Nicolas

Modifié par biver
  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Chouette, je ne suis pas tout seul et effectivement sympa les pléiades. Et "relativement" facile à trouver avec Alcyone à mag 2,9. Je la pensais moins  lumineuse et de ce fait jamais essayé, j'irai y faire un saut l'été prochain ;)

Alcyone est d'ailleurs une double de choix pour cet exercice avec une secondaire (24 tauri) de mag 6,3 séparée de 2'.  C'est à peu près l'équivalent de delta cygni citée au dessus en plus écartée.

 

Alain, faut essayer, au moins sur les plus faciles.

Cet AM, en pointant Véga pour régler le bouzin, la mise au point était conservée de mes dernières obs et tout à fait par hasard, le pointage aux coordonnées me l'a montré plein centre du champ dès que j'ai mis l’œil à l'oculaire et c'est vraiment un spectacle étonnant que cette étoile bien brillante dans le ciel bleu.

Je ne m'en lasse pas...

En été, on a Sirius, facile aussi car c'est la seule qui se trouve aisément au chercheur. Pour les étoiles de mag 0, on les voit au chercheur si elles sont bien centrées, mais je ne les y trouve que rarement si elle ne sont pas très bien centrées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, den b a dit :

Et vous, regardez vous de temps en temps les étoiles en plein jour ?

 

Oui, surtout l'été à l'heure de l'apéro quand il fait encore grand jour et qu'on sait qu'il y a encore de longues heures à poireauter avant la nuit ;)Ça remonte à quelques années... Au C14, grossissement petit à intermédiaire : Arcturus, Regulus je crois, et Spica (?), des étoiles plutôt lumineuses donc par rapport à toi... on les voyait très bien, plus brillantes qu'à l'oeil nu de nuit et si mon souvenir est bon on pouvait même percevoir des différences de couleur.

 

Les planètes aussi, dès le début du crépuscule (Mars, Jupiter ? Je n'ai pas tout noté, je dis ça de tête, ça date là de quelques mois). Sinon, Vénus à l'oeil nu en pleine journée, à 16 heures légales et même une fois à 12 heures, c'est saisissant ! On ne penserait même pas que c'est possible avant de l'avoir fait, je m'y étais mis suite à la lecture d'un encart dans une revue astro... Mais ça fait une dizaine d'années, jamais recommencé depuis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est une démarche intéressante que j'ai pas encore exploré… A part le Soleil qui a des fois rendez vous avec la Lune . ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour

 

Il y a 11 heures, den b a dit :

Cet AM, en pointant Véga pour régler le bouzin, la mise au point était conservée de mes dernières obs et tout à fait par hasard, le pointage aux coordonnées me l'a montré plein centre du champ dès que j'ai mis l’œil à l'oculaire et c'est vraiment un spectacle étonnant que cette étoile bien brillante dans le ciel bleu.

Je ne m'en lasse pas...

En été, on a Sirius, facile aussi car c'est la seule qui se trouve aisément au chercheur. Pour les étoiles de mag 0, on les voit au chercheur si elles sont bien centrées, mais je ne les y trouve que rarement si elle ne sont pas très bien centrées.

 

 

 

Si je comprends bien tu pointes les cibles uniquement grâce aux coordonnées de ta monture, c'est bien cela ?

Je suppose qu'il faut un très très bonne précision pour centrer une étoile de faible magnitude dans le champ oculaire, je veux dire qu'il faut être certain du bon pointage puisque l'objet ne se voit pas forcément du 1er coup d'oeil.

C'est surtout cette difficulté pour trouver ces étoiles qui m'interroge. Véga on peut comprendre, mais des étoiles de mag 3 ou 4 c'est quand même autre chose, et je suppose qu'on ne les voit pas du "1er coup d'oeil" dans un oculaire.

 

 

 

Amicalement

 

 

Christian

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, Cédric Perrouriefh a dit :

si mon souvenir est bon on pouvait même percevoir des différences de couleur.

Les couleurs se distinguent effectivement très bien de jour aussi. Quand on peut passer de Vega à Arcturus c'est flagrant et Albiréo ne perd rien de son charme nocturne.

Mars est aussi assez étonnante et je la perçois en général plus fuchsia que orange, certainement par effet de contraste avec le ciel bleu ?

 

 

il y a une heure, christian_d a dit :

je veux dire qu'il faut être certain du bon pointage puisque l'objet ne se voit pas forcément du 1er coup d'oeil.

Avec ma monture fer à cheval,  j'ai la chance d'avoir de grandes graduations ce qui donne une excellente précision. J'utilise l'angle horaire donné par  skysafari  plutôt que l'ascension droite comme ma monture n'est pas motorisée.  Les étoiles brillantes se trouvent facilement dans le 24mm avec 1,4° de champ, mais pour les plus faibles il faut souvent grossir un peu plus et le champ se réduit.

J'ai une petite erreur d'une à deux minutes d'AD quand je m'éloigne à plus de 2h du passage au méridien mais une fois connu, le problème n'en est plus un :) 

teldenc1.jpg.bdd25c4c64df27efe10caf7343d1681d.jpg

 

Les changements d'oculaires ne sont pas aisés non plus, il ne faut pas faire bouger la monture, pouvoir refaire la mise au point sinon on ne va rien voir et donc connaitre ou avoir repéré  la mise au point de  chaque oculaire. Et pendant ce temps l'étoile se déplace et donc anticiper sa position avant le changement.

 

Pour la mise en station, comme j'opère de mon jardin, j'ai des repères précis et j'ai collé des cales pour placer les pieds du télescope. Et comme il se transporte d'une seule pièce cela me permet une mise en place et en station en une dizaine de secondes à partir du moment où j'attrape le télescope dans l'atelier voisin, et ça c'est un sacré luxe de jour comme de nuit ;)

caltel.jpg.ef46865ab41bb74fdb42e61b8eb611f4.jpg

 

 

 

 

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ok et merci pour ces compléments d'info,

donc c'est toute une technique et une bonne dose d'expérience.

 

Amicalement

 

Christian

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas bien compliqué quand même et on apprend plein de choses sur le matériel et le pointage

En plus simple, j'utilise aussi ma petite lunette 75 mm/G17x  sur sa mini monture dob et je trouve jupiter, vénus et les quatre grosses étoiles sans problème avec un petit calage  sommaire sur l'azimut du soleil et calage de hauteur par mise à niveau de la base.

Pour Vénus, je me contente des ombres de la monture pour l'aligner sur le soleil. Si je veux être plus précis pour trouver plus facilement les étoiles, j'ai un filtre astrosolar pour bien centrer le soleil.

https://www.webastro.net/forums/topic/166406-flute-me-vla-reparti-à-tailler-du-bois-lunette-et-sc-altaz/

20181121_135413c.jpg.6f8161609157b5045ddd74795b6a3535.jpg

 

 

  • J'aime 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis aussi, comme je crois l'avoir déjà dit ici, un (grand) amateur de l'observation des étoiles le jour. C'est effectivement un spectacle incroyable et fascinant dont on ne se lasse pas. Et c'est chaque fois une sorte de challenge et un émerveillement. Et, en plus, ça n'entame pas le capital sommeil :D.

Une petite étude et des mesures (sérieuses) sur la magnitude du ciel m'a permis de mettre en évidence  qu'un télescope de 400 mm permet d'atteindre au moins la magnitude 6.

Après avoir fait pas mal d'observations de jour avec mon Dob 250 mm, je compte bien vérifier la théorie sur les Pléiades, dès la refonte de mon actuel 400 mm terminée.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi, Vénus, Mars et Jupiter donne de bons résultats à la tombée du jour.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas moi je pense que c'est plus facile d'observer des étoiles le jour, que d'observer le Soleil la nuit! :P-_-...

  • J'aime 1
  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Tu ris Polo, pourtant c'est pas logique, le Soleil est bien plus lumineux ! ¬¬

  • J'adore 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, baroche a dit :

Tu ris Polo, pourtant c'est pas logique, le Soleil est bien plus lumineux ! ¬¬

 

 moi , je descends à la cave , j'ai fait un trou pour l'observer , et il fait moins froid en hiver , pas de turbulence , la température est stable ........que du bonheur ! ;)

 polo

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 6 heures, baroche a dit :

En tout cas moi je pense que c'est plus facile d'observer des étoiles le jour, que d'observer le Soleil la nuit! :P-_-...

Et pourtant beaucoup de gens ont vu le soleil la nuit par flares de satellites interposés, alors que bien peu ont vu des étoiles de jour ;)

 

 

  • J'aime 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour,

 

Sujet très intéressant...:)

 

Pour info, voici un extrait d'une note perso relative à l' observation en plein jour de Vénus en région parisienne :

>>>>

Record observation Vénus plein jour  --->

Le 5 octobre 1999, en région parisienne la planète Vénus a été vue à l’œil nu en prenant le dernier quartier de lune pour repère le matin depuis le lever du soleil  pratiquement toutes les heures jusqu’à 15 H30  temps officiel (y compris dans la vallée de Gif-sur-Yvette) . Ciel très clair peu de nuages l’après-midi , nébulosité faible. L’usage de mes lunettes pour voir de loin étaient indispensables (+1 dioptrie).

Le 6 Octobre, la lune est passée de l’autre côté ( position presque symétrique p/r à la veille vénus est passée au dessous la lune pendant la nuit) . Elle a été aperçue jusque vers 9H30 à l’œil nu puis la nébulosité ne m’a pas permis de retrouver la lune pour repère…

>>>>>>>

Bon, ça date... ;)

 

Jean-Jacques

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vénus ne pose vraiment pas de problème quand elle n'est pas en "Nouvelle Vénus". Le moindre outillage alt-azimutal, associé à ses coordonnées relevées sur Stellarium, par exemple, permet de la localiser quelle que soit l'heure de la journée.

  • J'aime 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vénus est effectivement toujours amusante à observer à l'oeil nu, soit proche de la lune ou bien on la trouve aux jumelles et on se déplace pour l’amener près d'une branche d'un arbre ou d'un pignon de toit par exemple. Et en passant à l'oeil nu on la trouve alors aisément. Je l'ai encore observé ainsi samedi midi.

 

C'est vrai que la lune peut souvent aider pour les observations de plein jour que ce soit de planètes ou même d'étoiles :

https://www.webastro.net/forums/topic/133815-keskifovoir-ce-soir-planètes-et-lunes-système-solaire/?do=findComment&comment=2170700

 

Vénus étant aussi aisée à trouver, elle peut aussi servir de jalon pour d'autres planètes ou étoiles, Il y a peu elle a approché spica de la vierge à un peu plus d'un degré et permettait de trouver cette étoile de mag 1,1 sans difficulté.

Demain matin,  elle sera d'ailleurs à 10 minutes d'arc d'une étoile de mag 6,  HR 5178. Avis aux amateurs, mais là ce sera moins facile, faudra quand même du diamètre et grossir pas mal ;)

 

Lundi 03/12 au matin vers 10h la lune vénus et Spica formeront un triangle équilatéral à 6° environ les unes des autres.

Une occasion de chercher Vénus à l'oeil nu à "trois doigts bras tendu" de la lune et deux beaux jalons pour Spica si télescope dispo.

 

 

 

 

Modifié par den b

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ce n'est pas tellement ça la difficulté de l'observation... c'est la météo ! :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pas mal d'occupations ce jour, mais j'ai pu observer un peu au 250mm vers 16h...

Après réglage de la mise au point sur Véga recherche d'Albiréo (mag 3.07) à 50x au 24mm et elle se trouve finalement assez facilement et la secondaire de mag 4,67 est aussi vue sans problème.

Je grossis à 170x au 7 mm et après avoir admiré un peu Albiréo, je recherche à ce grossissement  gamma de la flèche, mag 3,5 qui se laisse voir aussitôt et de là je glisse vers delta de la flèche toujours, mag 3,8 et elle se trouve aussi aisément.

J'ai tenté ensuite zeta de mag 5 et assez proche de delta mais pas dans le même champ et là, non vu. un jalon  dans le champ commence à être indispensable pour cette magnitude.

Ensuite, je suis repassé au 24 mm et j'ai recherché à nouveau delta de mag 3,8 et l'ai retrouvé à nouveau à ce grossissement. Mais si le soleil n'était pas encore couché, il était déjà bien bas quand même et donc cela sera à retenter plus tôt dans la journée ;) 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

"... cela sera à retenter plus tôt dans la journée"

Certes, car on peut "tricher" aisément en jouant sur la magnitude du ciel qui s'écroule en fin de journée.

L'intérêt de ces manips, c'est de les faire, sans contestation possible, en plein jour. C'est là que se situe vraiment le challenge ;).

Faudra que je m'y remette.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Va falloir définir un "jour astronomique"  9_9  :D

Le problème c'est qu'il va être aussi court en hiver que la nuit astronomique en été  ;)

Si on veut un soleil au dessus de 15° par exemple, il ne reste plus que 3h23 d'observable au  21 décembre.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant