Michel Deconinck

[APPEL POUR UNE OBSERVATION]

Recommended Posts

Bonjour à tous

Voici une suggestion pour un petit jeu astronomique et planétaire.

 

L'idée principale est d'organiser une observation globale de la comète 46P Wirtanen un peu partout dans le monde et au même moment.

                         

L’observation :
Partout dans la partie du monde plongée dans la nuit, à la même date et à la même heure, il est demandé d’indiquer la position du pseudo-noyau de Wirtanen devant l’arrière-plan stellaire.
La date et les heures sont le samedi 29 décembre à 5h15, 5h30 et 5h45 TU, attention c’est en temps universel.
J'ai choisi le 29 décembre à cause d’une Lune distante, pas trop brillante, et d’un bon champ comprenant des étoiles de référence, dans la constellation du Lynx, relativement bien visibles.
La couverture de la zone de nuit est indiquée ci-dessous, principalement des îles Hawaï à l’Europe centrale, l’ensemble du continent américain est complètement couvert du Cap Horn à l’Alaska. 

 

worldmap.jpg.61e927b572f8f3595c9f7c717258b1df.jpg

 

Bien entendu cela se fera par ceux pour qui les obligations familiales ne sont pas trop contraignantes et si le temps le permet, deux gros "si" durant cette saison, et tout particulièrement dans l'hémisphère nord.

L’exercice consistera à indiquer le plus précisément possible la position du pseudo-noyau par rapport aux étoiles en arrière-plan dans un champ de 30'.  Mais pas via des photos! Nous sommes des dessinateurs, non ?

Avec cette information et la méthode de la parallaxe, nous pourrons calculer en première approximation la distance de la comète.
Ce sera une distance très arrondie, bien sûr, nous ne sommes ni l’ESA ni la NASA!
Cependant, nous avons déjà fait 2 tests, un avec trois observateurs deux au Québec, André et Claude et moi en Provence et un autre test avec Frank en Arizona, Michael en Virginie Occidentale et moi. Ces deux expériences donnent des résultats très intéressants!  Pour le dernier, le calcul moyen était même étonnamment proche de la réalité!

Nous pouvons réaliser l’exercice de deux manières: soit pointer 3 fois le centre de la comète sous forme de 3 «X» (un toute les 15 minutes) sur la carte donnée ici, soit beaucoup mieux, esquisser le champ montrant les étoiles repères ainsi que le déplacement de la comète, comme j’imagine vous le faites toujours dans ce forum!? 

 

Eimage030.jpg.b6318a13745e9e17b6b782d6dff3eb40.jpg

 

 

Wimage030.jpg.0cf6670abd2648aab1b0b75c0c728a58.jpg

 

Si vous y arrivez, il restera à me communiquer le croquis, votre latitude, longitude et altitude.

La prochaine phase sera le calcul et ensuite, peut-être une surprise…

Alors, qui veut essayer?

Beau ciel à vous tous

Michel

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com

Punaise, je dors à cette heure là Michel mais pourquoi pas ? J'imagine que je peux tenter cela aux Miyauchi, elles vont jusqu'à mag13 en stellaire, est-ce suffisant par rapport à tes gabarits stellaires ? Je ne te promets rien mais salue l'initiative.    Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Sky runner a dit :

elles vont jusqu'à mag13 en stellaire, est-ce suffisant par rapport à tes gabarits stellaires ?

Il y a quelques étoiles de mag 15 sur le gabarit...

Et pis entre les obs de la comète, il y a une des plus grosses nébuleuses planétaires à moins de 2°,  mais je ne suis pas sûr que même un 600 en montre beaucoup sur celle là ;)

https://www.noao.edu/image_gallery/html/im1279.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à vous deux, les étoiles du champ les plus brillantes vont de la magnitude 7.6 à 8.8 donc Fabrice avec tes jumelles c'est tout à fait faisable.  C'est la comète qui te permettra de retrouver le champ car la région du Lynx c'est pas du gâteau.

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas gagné .... 

Bon, ça peut encore bouger mais pour l'instant conditions anti cycloniques, donc brouillard ou stratus bas qui peuvent être là ou pas en fonction parfois d'un petit degré, mais on est dans la saison ou c'est plutôt là  :/

 

Clip_55.jpg.54cdf47f8fb92a17985b685b40e217e2.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 24/12/2018 à 17:27, den b a dit :

il y a une des plus grosses nébuleuses planétaires à moins de 2°,  mais je ne suis pas sûr que même un 600 en montre beaucoup sur celle là ;)

https://www.noao.edu/image_gallery/html/im1279.html

Voilà, c'est fait avant que la Lune se lève, je connaissais cette grande NP (PuWe1) mais jamais essayée à l'oculaire. Visible sans trop de difficultés sans filtre au T600x88. OIII --- ; UHC + ; HBêta +. Je la dessinerai dès que je peux à la prochaine nuit turbulente. Il est vrai qu'il y a eu pas mal d'échecs sur celle-ci avec des 20 pouces.   La comète, pas regardée !      Fabrice M.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

C'est une superbe idée !

Je tenterai l'observation d'Alsace. Dame météo semble coopérante.

 

Benoît

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Sky runner a dit :

Voilà, c'est fait avant que la Lune se lève, je connaissais cette grande NP (PuWe1) mais jamais essayée à l'oculaire. Visible sans trop de difficultés sans filtre au T600x88

Ah, ce doit être chouette, huit fois la surface de M27 quand même  9_9

 

A Rennes, le ciel est maintenant bâché et on ne reverra du ciel clair que l'année prochaine d'après les prévis...  ¬¬

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà Michel, ma série de croix. Ta comète, elle a bien subi une cure d'amaigrissement depuis début décembre. C'est tant mieux car cela a été plus aisé de placer le centre photométrique. Par contre, j'ai bien fait de choisir le T600 pour plus de précision, ton gabarit étant assez profond, Denb avait raison. La note de qualité d'observation (sur 5 points) est la confiance que l'on peut accorder à la précision de mes croix. J'ai également placé une 4ème croix qui te donne l'heure exacte (à quelques dizaines de s près) lorsque la comète présente un alignement parfait avec 2 étoiles du champ.     J'espère que tu auras suffisamment de relevés à travers le monde, je sais que le mien sera précieux.   Au plaisir, Fabrice M.

5c2767ecc71e7_gabaritWirtanendu29dc..jpg.7e54c2114a2c7ecfdadebbc45738efae.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 46 minutes, bzastro a dit :

au dessus d'une mer de nuages.

A Rennes j'étais en dessous, sans moyen de passer au dessus ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je serai trop loin d'un télescope et d'un ciel dignes de leurs noms, mais la manip est fichtrement intéressante et c'est une rudement bonne idée que de la partager ici : nul doute que tu trouveras des collègues motivés !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fabrice et Benoît chapeau, vous avez fait du bon travail ! 

Merci pour votre participation, j'apprécie vraiment!  J'ai reçu d'autres cartes d'Amérique et d'Europe du Sud, ailleurs c'était bouché.

Maintenant je n'ai plus qu'à compiler tout ça.

A bientôt!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, idem ici en région parisienne, plus d'étoiles avant la fin de l'année depuis le jour de noël... on aurait préféré un meilleur cadeau du père noël...:( on fait comment pour échanger  :S?

Bon calculs de parallaxe...

Nicolas

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Je voulais déjà remercier tous ceux qui ont participé à ce grand jeu, ceux qui ont observé et ceux qui l’on tenté!

 

A propos et en avant première, j’ai reçu 15 observations pour un total de 26 participants.  Entre Hawaï et la Suède, le mauvais temps a fait des ravages.

L’estimation de la distance de la comète a été réalisée à partir de deux méthodes de calculs très personnelles, la navigation à l’estime et la « taupodromie » et les résultats sont étonnants.

J’espère pouvoir vous en dire beaucoup plus, mais patience, il faudra probablement attendre la fin du mois de février.

 

D’ici là bonnes observations à vous tous !

 

Michel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous, au debut de ce post j'avais promis une surprise, c'est chose faite.

Dans le nouveau numéro d'AstroSurf, le nº 97 il y a un article de 6 pages qui relate notre aventure.

Bonne lecture à tous!

Michel

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Actarus09
      Bonjour à tous,
      Voici la petite comète du moment C/2017 T2 PANSTARRS, imagée le 14 février dernier. J'aurais aimé saisir son passage proche du double amas mais la météo, toujours la météo. J'aurais peut être une nouvelle chance avec son passage prêt du couple M81-82 en mai.
      J'aime beaucoup ces grands champs ou l'on voit la comète perdue au milieu de toutes ces étoiles.
      >Côté technique : 30x60" avec une asi 1600mm et 3x30x60" pour le rvb / focale 500mm
      A bientôt.

    • By Michel Deconinck

       
      Bonjour à tous
       
      En dehors de la jolie comète C/2017 T2 (PanSTARRS), pour le moment il est trop rare de pouvoir observer une comète, surtout si celle-ci voit sa magnitude passer de +14 à +10.
       
      En cette mi février, cette comète dénommée C/2019 Y1 (ATLAS) encore très diffuse, se situe entre Vénus et Mercure.
      Du coté de la mauvaise nouvelle : il faut un horizon ouest bien propre, mais du coté de la bonne,... pour une fois il ne faut pas se lever tôt.
       
      Voici le croquis pris hier soir :

      Plus d'informations sur l'excellent site suivant : Site web de Gideon van Buitenen
       
      La dernière photo connue (pour moi) date du 27 janvier : https://cometografia.es/2019y1-atlas-20200127/
       
      Si je vous en parle c'est aussi parce que cette comète pourrait devenir accessible à l'aide de simples jumelles, d'ici le 15 mars. Sa magnitude alors pourrait être de +8.
       
      Bon ciel à vous tous !
      Michel
    • By xavierc
       Dobson Strock 254/1200
       Seine et Marne site des ballots de foin.
       
       4 dessins : 9049 à 9052.
       
       Me voilà enfin de retour après une grosse période de mauvais temps!
       
       Il fait froid mais ça explique aussi le ciel dégagé.
      Je suis venu après un cycle de sommeil suite à la randonnée roller dominicale à Paris.
       La Voie Lactée d'hiver est perceptible  dans les Gémeaux, la Licorne et le Cocher.
      Le terrain est un peu défoncé par un engin agricole qui y a laissé de profondes traces de roues, mais la terre est assez meuble pour ménager un espace plat pour le rocker du Strock.
       
      Je débute la soirée sur une nébuleuse diffuse connue et un amas ouvert dans la Licorne.
       
      Observation 9049 : NGC2261.
       La Nébuleuse Variable de Hubble offre un aspect changeant d'une année à l'autre grâce à un jeu d'ombres portées, que me réserve-t-elle cete fois?
       Elle est facile, considérablement faible à faible à 75x, où sa forme triangulaire est déjà visible.
       Je la décortique à 109x, 150x et même 218x, tout ça sans filtre, car ces derniers ne répondent pas super, leur apport reste assez faible en Oxygène 3 et considérablement faible en HBêta.
       Je vois des nodosités dedans, qu'en vision décalée VI1 à 5.
       Rappel sur l'échelle Ciel Extrême utilisée : 1 équivaut à la visibilité de l'objet 100% du temps, 5 à moins de 10%.
       
       
       Observation 9050 : Basel 7.
       Cet amas ouvert est assez discret à 75x, mais cache son jeu, car devient assez fourni avec l'augmentation du contraste en grossissant à 109x. Le fait de grossir éteint plus vite le fond de ciel que la perte de lumière sur les étoiles.
       
       
      A 1h j'ai les mains gelées, car je n'avais pas encore mis les gants, ce qui est vite réparé.
      Je regarde ensuite quelques galaxies de Persée, mais je constate un peu tard que des voiles dégradent les images par là.
       
      Observation 9051 : NGC1186.
       109x, 150x. Cette galaxie difficile est trop sombre à 150x. Son coeur permet de la repérer bien que très faible à VI1. Le pourtour est allongé et vu mal, VI3 à 5. L'ensemble est peu contrasté. Mais comme dit auparavant, je remarque des voiles par là, le plus gros est plus bas ce qui n'exclut pas des voiles plus diaphanes sur cette galaxie.
       
       
      J'ai le nez qui coule au point que ça tombe sur la feuille de dessins. Encore heureux que je ne dessine pas à l'encre!
       Des chouettes se font entendre aux alentours.
       
      Observation 9052 : NGC1171.
       A 109x, elle m'apparaît condensée, très faible à perceptible et reste visible malgré la dégradation de l'image par encore de maudits voiles.
       
       
      J'aperçois une lumière de magnitude -6 à l'horizon ouest, c'est quoi encore que cette pollution? Heureusement qu'elle ne sera plus là la nuit suivante.
        Du givre sur la bâche et une nappe de brume dans le champ au Nord-Ouest indiquent l'humidité glaciale de cette nuit.
       Je remballe à 2h car je travaille dans la journée.
    • By Loup Lunaire
      Bonjour,
       
      Je me décidé de me lancer un peu dans la spectro histoire d'augmenter ma recherche incessante en astronomie. Une jupe de récupération et un filtre de couleur inutilisé font l'affaire.
      Plus tard, pourquoi de vous proposer des astrodessins du spectre des étoiles ?.
      Il faut que je vois avec l'imageur pour la procédure (distance capteur-réseau).
       
      Bon ciel spectro
       
       

    • By AstroGuigeek
      Saviez-vous que les Astronomes Belges sont de grands consommateurs de TRAPPIST et de SPECULOOS ? Il paraît que c'est bon pour le transit !
      Bonsoir,
      Je vous propose donc ce reportage vidéo réalisé en partie à l'Observatoire de la Côte d'Azur (à Nice et sur le Plateau de Calern) où j'ai pu interviewer l'astronome Belge Emmanuël Jehin, Maître de Recherche au FNRS (STAR Institute, Université de Liège) et responsable scientifique de l'observatoire TRAPPIST pour la recherche des petits corps du système solaire.
       
      L'objectif de cette vidéo est bien sûr de revenir sur l'une des grandes découvertes en astronomie , celle du système planétaire TRAPPIST-1 en 2017, mais surtout de parler en détails du télescope de 60 centimètres (seulement !) et de l'équipe d'astronomes belges à qui nous devons cette découverte. Je profite également de l'occasion pour développer (sans trop éplucher) la recherche d'exoplanètes par transit, l'occultation stellaire d'astéroïdes ...etc 
      Même si un grand nombre d'entre vous est déjà calé dans le domaine, j'espère que ce reportage vous aura apporté au moins quelques éléments de plus !
       
      N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez !
      Et puis faites comme TRAPPIST, pratiquez l'astronomie sans modération 
       


       
  • Images