gerard33

C/2018 Y1 des ombres sur le bruit

Recommended Posts

Ayant l'utilisation de l'Alpy 600 de mon asso, j'ai tenté le coup

3*15 mn sur le cœur de cette comète très étalée

Alpy 600 complet fente 23 Atik 383 sur T200/1000

guidage PHD directement sur la comète, il fallait juste faire attention que PHD ne change pas de référence quand la trajectoire croisait une étoile (perdu 2 poses comme ça!)

les brutes ne montent pas bien haut en ADU, j'aurais dû peut-être la faire en bin2

y1_15mn-1_3_1000.jpg

mais il y a bien quelque chose dans CN et autour

c2018y1_1000.jpg

c'est bien une comète  mais ça on le savait déjà :D

j'ai essayé ou non de retirer le fond de ciel mais cela ne change pas grand chose

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

bonjour

 

Pas mal tout de meme !

pour le traitement as-tu choisi valeur fixe de Y ? 

Je suppose que oui mais c'est pour etre sûr :-)

 

Sinon, c'est bien une comete 

 

Pierre

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Pierre

pour la valeur Y,  j'ai essayé les deux

finalement Isis s'en débrouillait aussi à condition de lui donner la bonne valeur de départ (double clic sur trace)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Gerard,

Et si tu avais utilisé la fente 200µm plutôt que la 23 ?

Et bien entendu le binning 2 ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour mizar11

encore eut-il fallu que je la posséda....(j'ai dû faire 4 faute d'orthographe là)

je n'ai que la fente d'origine (non réfléchissante) et la 23

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gérard,

 

sur ce type d'objet il faut poser très longtemps du style 8x1200s. 

Un copain du club a fait la comète avec un LHIRES III et un réseau de 600 tr/mm sur un gros télescope et il a posé 10 poses de 900s.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gérard,

 

Sur la première image, on voit déjà bien les différentes bandes (CN, C2, etc). Je ne sais pas si c'est une seule brute ou l'addition de toutes les poses, mais on devrait mieux retrouver ces bandes sur le profil, ce qui n'est pas vraiment le cas.

Je pense qu'il y a plutôt un problème dans le traitement avec ISIS. Le spectre étant un peu en biais, il faut le remettre droit avec la fonction "tilt". Ensuite, il faut bien régler le réticule pour encadrer toute la comète afin que le binning se fasse sur toute la hauteur du spectre cométaire.

Une étoile de référence est aussi nécessaire pour tenir compte de la réponse, qui varie beaucoup, notamment en fonction de la sensibilité du capteur selon la longueur d'onde.

Bref, en reprenant le traitement, je pense qu'il doit y avoir moyen de sortir un profil plus propre.

 

J'ai fait une page sur nos observations de cette comète en spectro proche UV. Il y a aussi une video (25 poses de 30 secondes):

http://astrosurf.com/jpmasviel/20190213/Comète.html

 

Jean-Pierre

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Jean-Pierre

en suivant tes conseils (j'avais juste oublié la réponse instrumentale  sur l'étoile de référence o.O ) j'ai obtenu ça

ywamoto_20190214_957_ARLIC.jpg

pas sûr que ce soit bien meilleur

comme dit Olivier, il me faut des poses plus longues et plus nombreuses

après la Lune....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gérard,

 

On voit bien que ton spectre est "lisible" jusqu'à 4200 Å, par contre après dans le bleu le bruit prend le dessus.

Comme de plus nos CCD n'ont pas un rendement quantique important dans le bleu, il est vraiment nécessaire d'accumuler des temps de poses pour optimiser le SNR dans cette partie du spectre. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Gerard33,

 

Il me semble que tu pourrait améliorer un peu la lisibilité de ton profil  de spectre .

1/ Au niveau de l'affichage,  tout ce qu'il y a en dessous de 3860 Å n'est pas vraiment significatif, c'est du bruit fortement amplifié par la division par la PLU et la réponse. En découpant ton profil en dessous de 3870 Å, l'échelle va se re-normaliser et tu verras mieux la plage 5000-7000 Å.

2/ Lors du traitement, coches la case "normaliser" en ayant défini une plage de normalisation dans un zone où il n'y a pas de grande raie,  exemple 6650-67500 Å. cela mettra cette plage du spectre à 1 et re-normalisera tout par rapport à cette valeur.

 

Cela ne fera pas de miracle, mais on devrait voir apparaitre les raies d'émissions à 4700 Å et 5200 Å.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Astrild

j'ai refait le traitement en suivant tes conseils

comme tu dis "pas de miracle"

iwamoto_20190214_946_dernier.jpg.6e3f0cef4fff3ffb56d967d3cf23d58d.jpg

mais je l'aurai :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

en même temps, ses poses sont plus courtes 600 au lieu de 900, son diamètre est pareil, sa focale plus grande...c'est peut-être le Lisa qui fait la différence ou le fait qu'elle est moins brillante

je suis en train de la faire là, elle s'étale de plus en plus, je l'ai regardé hier soir au dobson: elle a de moins en mois de cœur 

l'autre jour je guidais dessus alors qu'aujourd'hui je me sert du guidage cométaire de PHD

j'essaie le bin 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By blacksky
      Bonjour,
       
      Première pour moi cette session cométaire, lors des Nuits du Causse Noir fin juillet 2022 (nuit du 25 au 26).
      Incertitude sur les temps de pose et d'intégration, mais finalement je trouve que c'est pas vilain !
      Il aurait peut-être fallut poser 1 minute plutôt que 2 en unitaire ... ?
       
      Le travail sur la fusion des deux alignements (sur la comète, sur les étoiles) avec Gimp, n'est vraiment pas facile (merci @COM423 pour son tutoriel Gimp !) ...
      Voici ce que j'ai obtenu pour l'instant grâce à l'excellent SiriL et son tutoriel : https://siril.org/fr/tutorials/comet/
       
      Alignement sur la comète :
       

       
      Alignement sur les étoiles :
       

       
      Au final voici le rendu que je préfère, la vidéo :
       
      Lien direct :
       
       
      Paramètres :
       
      59 poses de 2 minutes à 800 ISO
       
      Canon EOS 700D défiltré derrière une lunette SW 80 ED Evostar et son correcteur/réducteur (focale 520 mm) ;
      Mise au point grâce à EOS Utility.
      Guidage PHD2 avec une caméra ASI224mc au chercheur 9x50 ;
      Monture HEQ5 (kit Rowan).
      Séquenceur  N.I.N.A.
      SiriL : script "couleur_pre-traitement" avec D.O.F.
      Traitement SiriL et RawTherapy.
       
      Bon ciel
      Vincent
    • By COM423
      Bonjour,
       
      Avec une période de 6,39 années, la comète 22P/Kopff est une vieille copine,  elle a effectué en mars son 18ème retour au périhélie depuis sa découverte en 1906.
      J'ai un lien particulier avec elle, car si mon premier contact avec les belles chevelues fut la brillante et éphémère Iras-Araki-Alcock en mai 1983, c'est la vision de la plus discrète 22P/Kopff dans le C8 d'un pote, en juillet de la même année, qui constitua le déclic sur ces astres si particuliers
       
      Tout çà pour dire que j'aime bien la suivre à chacun de ses retours. Le moins que l'on puisse dire, c'est que celui de 2022 n'est pas favorable. Celà fait plusieurs mois qu'elle reste bloquée dans les lueurs de l'aube, visible au ras de l'horizon et très peu de temps. Les choses se sont enfin améliorées en ce mois de juillet, mais 4 mois après son passage au plus près du Soleil, elle est déjà sur le déclin.
       
      Je n'avais pas encore trouvé le temps de traiter les images, mais j'avais un peu hâte car grâce à @airbus340 qui en a publié une bien belle image prise le 28 juillet, je savais qu'elle serait intéressante au compositage, d'autant que cette nuit là elle est passée près de la galaxie NGC520, une intriguante galaxie à interaction.
       
      Assez bavardé, voici donc le résultat de cette conjonction :

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Bas
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Le 24 juillet entre 00h56 et 03h03 utc
      56 poses de 02min à -10°C et Gain 120, Temps d'intégration de 01 h 52 min
       
      Traitement Siril 1.0.3, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage ramené à : 2"/pixel
       
      Je suis resté doux sur l'intégration de la comète dans le champ d'étoiles, elle est plus étendue qu'il ne paraît ci-dessus, comme le montre beaucoup mieux cette copie d'écran Siril en visualisation histogramme, où les contrastes sont poussés à fond :

      On voit que le queue est vraiment très étendue et on note le vaste halo bleuté tout autour de la chevelure. En pratique, les mesures donnent :
      une chevelure bien visible sur 2,2' mais avec un vaste et faible halo donnant un diamètre de 6.5' la queue est bien marquée sur 9' de longueur, on la devine sur 29' sans difficultés et je la suspecte de faire 45' de long, vers PA=252°  
      Côté photométrie (UCAC4), les mesures donnent :
      une magnitude nucléaire : m2=16.1 ( ouverture de 6" ) une magnitude totale : m1=13.4 ( ouverture de 100" )  
      La galaxie NGC520, alias Arp 157, ressort pas mal, malgré la hauteur modeste à laquelle a été prise cette image (de 25° en début de séquence jusque 43° à l'aurore), avec des détails en son coeur et une très faible queue de marée que j'ai tenté de préserver avec un calque et masque de calque dédié :

      ( Cercle de 20' de diamètre, toujours à 2"/pixel )
       
      Très content de cette observation, j'espère que l'image vous plaira aussi
       
    • By COM423
      Bonsoir,
       
      Il y neuf mois, je vous avais proposé un petit sujet relatant la découverte par les français Alain MAURY et Georges ATTARD de leur seconde comète et la première qui fut observable depuis l'hémisphère Nord:
      Leur belle épopée se poursuit puisqu'ils ont découvert, début juillet, une cinquième comète : C/2022 N1, une petite comète d'aspect certes assez quelconque, mais que j'ai pris un plaisir certain à imager et que vous propose donc de partager.
       
      Elle était observable depuis l'hémisphère Nord, même si elle n'était pas bien haute d'ici : 28° de hauteur au mieux, 21° à peine en fin de séquence...
      La vitesse rapide de déplacement  ( 8"/min ) n'a pas facilité les choses :  impossible de dépasser les 20s d'intégration pour les poses de base, sur lesquelles elle reste bien entendu hors de portée, et elle se baladait de surcroît en bordure de Voie Lactée, dans un champ assez dense en étoiles.
       
      Heureusement, nos caméras numériques et les logiciels de traitement font des miracles et elle saute immédiatement aux yeux sur le compositage cométaire :

       
      La comète est donc le petit point visible au centre de l'image, un peu perdue au milieu des traînées laissées par les étoiles. Et encore, je vous ai mis le compositage moyenné avec rejet, car si on regarde le compositage somme, la comète est invisible au premier abord...
       
      La voici en gros plan :

      Elle se présente sous la forme d'une boule ronde, sans queue apparente, de 36" de diamètre.
      Magnitude totale : m1 = 16.2 (fenêtre d'ouverture de 38") Magnitude nucléaire : m2 = 17.3 (fenêtre d'ouverture de 6")  
      Voici, pour le plaisir, le champ complet, mais à part la comète (au centre du cercle rouge) il n'y a pas grand chose d'intéressant à y dénicher :
       
      ( Pour voir l'image à 100%, faire un clic droit puis Ouvrir dans un Nouvel Onglet ou une Nouvelle Fenêtre )

      Newton SW 200/800 avec correcteur de coma, caméra ASI 294-MCpro + IR-cut,  Nord à peu près en Haut
      Monture AZ-EQ6 - ASIAir - poses guidées avec dithering
      Nuit du 21 au 22 juillet 2022 de 23h17 à 01h40 utc
      308 poses de 20 s, temps d'intégration : 01 h 42min 40s
      Température  -10°C et Gain 120
      Traitement Siril 1.0.3, Finition avec Gimp 2.10.28
      Échantillonnage natif  : 1,25"/pixel
       
      si ce n'est une petite galaxie LSB, en haut :
      identifiée avec Simbad comme :
       
      C/2022 N1 est donc la cinquième comète découverte en 2 ans par Alain et Georges. Voici le tableau de leurs principales caractéristiques :

       
      Ce programme de survey amateur et mené par des français (cocorico ) cartonne vraiment, car outre les découvertes de comètes, ils ont à leur actif de nombreuses découvertes d'astéroïdes, et un nombre impressionant de mesures astrométriques d'objets déjà connus.
      Le survey a vraiment démarré le 06 janvier 2021 et le 100ème astéroïde géocroiseur a été découvert début août 2022. Il est certain que la météo du Chili a beaucoup aidé (389 nuits exploitées de janvier 2021 à août 2022 !!) mais chapeau à eux pour la maîtrise de toute la chaîne depuis la gestion des prises de vue jusqu'à l'exploitation logicielle des données.
       
      Je vous invite à visiter la page d'Alain :
      http://www.spaceobs.com/fr/Blog-de-Alain-Maury/Recherche/Decouvertes-de-MAP
       
      Bon ciel à tous
      @Impla007
    • By polorider
      Bonjour
      Après avoir mis le tube en t° sur les glaciers du Mont-Blanc (voir ici: http://www.astrosurf.com/topic/155729-le-mont-blanc-en-ouverture-dune-soirée-astro-😉/ il était près pour une belle soirée d'observation 
      24 juillet 2022 site: Col de la Lézette aux Saisies - Savoie,  altitude 1785 m, t°: 19° à 21h30 / 13° à 03h00. Pas de vent, atmosphère très sèche, peu de turbulence.
      L'idée de départ était d'observer la comète C/2019 U5 Panstarrs dans les Chiens de Chasse. Très peu lumineuse actuellement (m14.3)  elle ne s'est montrée que faiblement dans l'oculaire. En revanche plus visible sur la tablette. 
      Comète C/2019 U5 Panstarrs

       
      M16

       
      M20

      M27

       
      Le centre de M31 + M32

       
       
       
       
    • By polorider
      Bonjour
      Une comète découverte le 02 mars dernier: "une comète qui s'approchera à 0,29 UA de la Terre le 2 février 2023. La comète C/2022 E3 (ZTF) sera à son périhélie 2 semaines plus tôt et elle sera bien située dans le ciel pour les observateurs de l'hémisphère nord. Durant cette période de 2 semaines (et selon les prévisions actuelles), C/2022 E3 passera de la magnitude 7.2 à 5.5; la rendant ainsi visible à l'œil nu sous un ciel relativement noir.
      Les comètes étant imprévisibles, C/2022 E3 pourrait nous surprendre. et qui pourrait devenir visible à l'œil nu courant janvier-Février 2023" (https://www.facebook.com/groups/162684053751103/permalink/5953625017990282/)
      Visuel Amplifié d'avant hier soir (18 juillet). Elle ne saute pas aux yeux immédiatement, il faut la chercher un peu dans cette myriade d'étoiles près de Vega.
       
       


  • Upcoming Events