Colmic

Test : caméra Altair-Astro Hypercam 183M Pro Tec

Recommended Posts

Il y a 9 heures, Colmic a dit :

Par rapport au seeing du moment ou par rapport à l'instrument ? Moi on m'a toujours dit qu'il fallait échantillonner par rapport au seeing.

 

Salut, c’est bien exactement cela que je me pose comme question.

moi aussi je raisonne toujours par rapport au seeing et nyquist-shannon soit un échantillonnage 2 à 3 fois en dessous du seeing mais est ce valable en ciel profond longue pose d’une part?

et d’autre part quel est donc l’interet D’un gros instrument en CP longue pose puisque :

- avec les petits pixels sensibles on n’a plus besoin de longue focale pour détailler 

- le pouvoir séparateur d’une lulu 100-130mm serait largement suffisant (environ 1” de pouvoir séparateur) par rapport au seeing, y compris au Chili, donc pas besoin de gros diamètre.

 

Dans cette logique une lunette 130 f/8 peut donc produire des images aussi résolues qu’un RC 500 f/8 en CP longue pose, y compris au Chili??

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Astronomie solaire : la bible est arrivée !
400 pages, plus de 800 illustrations !
Les commandes sont ouvertes sur www.astronomiesolaire.com
il y a 27 minutes, mathieu80 a dit :

quel est donc l’interet D’un gros instrument en CP longue pose

le pouvoir collecteur. plus gros est l'entonnoir, plus tu récupères de photons. Meilleur rapport signal à bruit, magnitude limite plus élevée, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Colmic a dit :

Oui mais tu sur-échantillonnes par rapport à quoi ? Par rapport au seeing du moment ou par rapport à l'instrument ? Moi on m'a toujours dit qu'il fallait échantillonner par rapport au seeing. Et si je raisonne ainsi, alors mon échantillonnage serait bon.

 

Je suis d'accord avec le théorème qui dit qu'il faut échantillonner un peu en dessous du seeing  en ciel profond, mais il faut quand même que l'instrument puisse être résolvant à cet échantillonnage !

Autrement on va avoir des gros pâtés à la place des étoiles :-)

Déjà qu'on peut pas résoudre mieux que le seeing, je vois pas l’intérêt d'échantillonner en dessous le pouvoir résolvant de l'instrument.

 

C'est ce que l'on fait en planétaire, on prend le pouvoir résolvant du scope , on divise par 2 ou 3 et on met le train d'imagerie adéquat pour obtenir cet échantillonnage.

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 6 heures, mathieu80 a dit :

Dans cette logique une lunette 130 f/8 peut donc produire des images aussi résolues qu’un RC 500 f/8 en CP longue pose, y compris au Chili??

 

Avec la 130 tu pourra pas résoudre mieux que 0,9 " , avec un T500 tu as une réso de 0.24".

Si tu es au Chili, il y a des chances d'obtenir des images plus fines au T500 :-)

 

Le truc c'est que si le seeing est à 0,8" , et bien tu es bridé par le pouvoir de réso de la lunette. C'est pas le cas avec le T500 :-)

Sans parler de la taille des étoiles avec une 130 vs T500.

 

Edited by zeubeu

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, olivdeso a dit :

pouvoir collecteur. plus gros est l'entonnoir, plus tu récupères de photons. Meilleur rapport signal à bruit, magnitude limite plus élevée, etc..

Merci pour ta réponse olivdeso, je n’avais pas cette notion en tête, je pensais qu’en photo on s’interessait Surtout au rapport f/d pour quantifier le pouvoir collecteur, mais pas au diamètre... 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 13/04/2019 à 08:00, zeubeu a dit :

Le truc c'est que si le seeing est à 0,8" , et bien tu es bridé par le pouvoir de réso de la lunette. C'est pas le cas avec le T500 :-)

Sans parler de la taille des étoiles avec une 130 vs T500.

 

Personnellement je le vois plus au niveau de la taille des étoiles (ou PSF).

Pour le reste, au Chili si je prends la team Janus, ils ont rarement mieux que 1.5" de FWHM, ce qui est déjà bien mieux que ce qu'on a en France en moyenne.

 

J'avais pris l'exemple suivant : TOA130 + réducteur 0.73x donnant 730mm de focale. ASI183 soit un échantillonnage de 0.68" d'arc :

image.png

 

Et une image récupérée sur le web, issue d'un tube RCOS de 14.5 pouces et FLI16803 soit quasiment le même échantillonnage (0.62" ici) :

image.png

 

L'image 2 éclate-t-elle l'image 1 ? Outre le fait qu'on a 1 heure de pose pour la première contre 20h pour la seconde et un traitement à mon sens bien trop poussé sur la seconde, et quasiment pas de traitement sur la première.

La turbu n'a pas dû jouer en faveur du 14.5"' et la PSF est sensiblement la même sur les étoiles.

En revanche, si on compare les 2 setup, on est bien plus léger sur le setup 1 :) Et certainement un rapport plaisir/emmerdement meilleur.

Je constate quand même que le gars de la première image échantillonne à 0.68" d'arc, ce qui est bien en deçà de la réso de la 130.

 

Edited by Colmic

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et accessoirement j'ajoute la mienne qui est bien moins résolue, ce qui pourrait dire qu'en France on peut déjà sortir de chouettes trucs avec 130mm de diamètre et un échantillonnage d'homme :)

 

NGC4725_FSQ106_F5_Altair183ProTec-15_72x60s.jpg

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Colmic a dit :

Je constate quand même que le gars de la première image échantillonne à 0.68" d'arc, ce qui est bien en deçà de la réso de la 130.

 

Que le gars le fasse, que tu le fasse, etc... C'est pas la question :-) 

La question est plutôt de savoir si c'est judicieux de le faire. Et si oui pourquoi. 

Echantillonner en dessous du pouvoir séparateur de l'instrument je suis pas convaincu qu'il y ait un intérêt, mais bon je dis peut être des bêtises :-) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si tu compares deux images qui ont été faites avec le même échantillonnage  c'est un peu normal qu'on obtienne quasi la même image, les deux on été limitées par le seeing. 

Si le seeing est meilleur quand tu utilises le gros tube tu peux être gagnant. Dans le cas contraire tout est nivelé et une 130 suffit...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, zeubeu a dit :

Echantillonner en dessous du pouvoir séparateur de l'instrument je suis pas convaincu qu'il y ait un intérêt, mais bon je dis peut être des bêtises :

 

c’est ce que j’aurai tendance à penser aussi mais je pense peut être des bêtises aussi ... 😉

j’aimerai bien quand même être fixé sur ce point 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, zeubeu a dit :

Si le seeing est meilleur quand tu utilises le gros tube tu peux être gagnant. Dans le cas contraire tout est nivelé et une 130 suffit...

 

C'est là où je voulais en venir.

Quand on sait que même au Chili ils ne passent que très rarement sous les 1.5" d'arc, est-ce que ça vaut le coup justement de s'emmerder avec des setup lourds et encombrants aujourd'hui ?

Quand on voit que la plupart du temps, le setup 1 fait pareil que le setup 2.

C'est une question, pas une affirmation.

 

Admettons qu'en France, dans le meilleur des cas pour un site donné, tu ne passes jamais sous les 2" d'arc de seeing (ce qui est le cas pour la plupart des sites en France).

 

Il y a 1 heure, zeubeu a dit :

Echantillonner en dessous du pouvoir séparateur de l'instrument je suis pas convaincu qu'il y ait un intérêt, mais bon je dis peut être des bêtises :-) 

 

Si j'applique Shannon non pas sur le pouvoir séparateur de l'instrument mais sur le seeing, alors j'aurais tendance à prendre la moitié de ces 2" d'arc, soit 1" d'échantillonnage.

Dans le cas d'une 130, on est pile sur le pouvoir séparateur de l'instrument.

Dans le cas de ma 106, j'ai alors 2 choix :

- soit je reste à F/5 et j'échantillonne alors un peu en-dessous du pouvoir séparateur de la lunette

- soit je monte le réducteur de focale et je passe à F/3.6, j'échantillonne alors un peu au-dessus (1.3") mais je ramasse du photon. En revanche je perds un peu sur la psf de mes étoiles car le réducteur dégrade les perf de ma 106.

 

Pas simple tout ça.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir à tous

 

Colmic

toi qui analyse les cams Altaïr , je viens de recevoir la mienne

une Altair 294 Pro.

N'étant pas habituè à la couleur avec du <Cmos

J'ai fait un essai sur M101 avec un RC6 , sur le logiciel Altaïscaptur

avec 10 mn de pose , je ne vois rien ! ouverture de l'image avec Astroart

image très verte mais M101 visible . Que me conseille tu comme

temps de pose et quel paramètre je dois utiliser pour la voir sur mon écran ?

Merci de ta réponse

 

Jepe

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, tellif a dit :

J'ai fait un essai sur M101 avec un RC6 , sur le logiciel Altaïscaptur

avec 10 mn de pose , je ne vois rien ! ouverture de l'image avec Astroart

 

10 minutes pour une pose unitaire ça me paraît vraiment beaucoup.

Il est ouvert à combien ton RC6 ? F/8 ?

Qu'est-ce que tu as pris comme valeur de gain ?

Tu peux poster une jpg ici de ton image ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

F9 je crois, mais 10min c'est énorme.

 

Sur les CMOS il faut monter le gain pour diminuer le bruit de lecture.

Mettre aussi un petit offet si il était à 0. (300 ADU min en 16 bits)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 3 heures, Colmic a dit :

soit je monte le réducteur de focale et je passe à F/3.6, j'échantillonne alors un peu au-dessus (1.3") mais je ramasse du photon.

 

Ben non, pas plus pour ton objet.

 

Tu ramasses plus large certes, mais ton objet aura le même rapport signal à bruit si tu le remet à la même taille. ça ne dépend que du diamètre de ta lunette.

 

Donc je pense que tu as fais le bon choix, reste à pleine focale si tu veux du détail. Tu as encore de la marge d'ailleurs pour l'échantillonnage, tu peux pousser encore.

D'expérience, tant que ta FWHM n'atteint pas 5 .5 pixels environ tu gagne encore. à 6 autant binner.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, olivdeso a dit :

Donc je pense que tu as fais le bon choix, reste à pleine focale si tu veux du détail. Tu as encore de la marge d'ailleurs pour l'échantillonnage, tu peux pousser encore.

D'expérience, tant que ta FWHM n'atteint pas 5 .5 pixels environ tu gagne encore. à 6 autant binner.

 

Ah ben voilà une réponse qu'elle me plaît bien. Merci Olivier.

 

il y a 13 minutes, olivdeso a dit :

Mettre aussi un petit offet si il était à 0. (300 ADU min en 16 bits)

 

Sous AltairCapture (et sous SharpCap aussi), ils appellent ça le black level je crois.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, olivdeso a dit :

Tu as encore de la marge d'ailleurs pour l'échantillonnage, tu peux pousser encore.

 

Oui tu devrais mettre une barlow X2 pour shooter à 0,45"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le télescope Hubble a un pouvoir séparateur de 0.05 " .

Avec la WFC3 il shoote à 0.04" (avec la WFC2 il shootait à 0.13 " ) .

 

Moi je dis ça je dis rien, mais quand même ils auraient pu pousser un peu peu plus la réso non ? Vu le seeing pas trop mal qu'il doit y avoir dans l'espace.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 13/04/2019 à 09:08, mathieu80 a dit :

..........................je pensais qu’en photo on s’interessait Surtout au rapport f/d pour quantifier le pouvoir collecteur, mais pas au diamètre... 

 

Ben c'est exactement ça.

Le rapport focal sur diamètre c'est le f/d... lol

Si tu veux 1500mm de focale tu as plein de choix :

 

Une lunette de 100mm du coup, f/d15

Un newton de 500mm du coup, f/d3.0

 

Une pose de 10 minutes avec la lunette sera exactement équivalente à une pose de 24s avec le 500mm !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La résolution sera la même, soit 0.33"/pix avec l'ASI183.

 

Cherche pourquoi nos artisans pousseurs de verre fabriquent de plus en plus des f/d faible sur de grands diamètres ?

Pour suivre la mode des petits pixels !

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, PIX-astro a dit :

Une pose de 10 minutes avec la lunette sera exactement équivalente à une pose de 24s avec le 500mm !

 

Comment tu calcules ça ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

c'est comme les diaph en photo
donc
(15*15)/(3*3)=25
le 500 de par son rapport F/D comparé à le lunette collecte le même lumière en 25 fois moins de temps
10 min / 25 = 24 secondes

 

Edited by arnaud18
ortho
  • Like 1
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Colmic merci de ta réponse

 

j'ai utilisé le logiciel dédie AltaÎrcapture . Première fois

test image de 90 s puis 3 mn 7 mn et 10 mn

Comme je ne voyais rien à l'écran, j'ai utilisé Astroart pour la visualiser

Sur AltaîIrcapture , tout les paramètres à zéro .

2 raisons à mon échec 1) ma méconnaissance du logiciel

2)  je suis plus habitué au N&B et ha !

 

comme demandé une brute

 

Jepe

 

 

190413233518.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 4 heures, PIX-astro a dit :

Ben c'est exactement ça.

Le rapport focal sur diamètre c'est le f/d... lol

Si tu veux 1500mm de focale tu as plein de choix :

 

Une lunette de 100mm du coup, f/d15

Un newton de 500mm du coup, f/d3.0

 

Une pose de 10 minutes avec la lunette sera exactement équivalente à une pose de 24s avec le 500mm !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La résolution sera la même, soit 0.33"/pix avec l'ASI183.

 

Cherche pourquoi nos artisans pousseurs de verre fabriquent de plus en plus des f/d faible sur de grands diamètres ?

Pour suivre la mode des petits pixels !

 

 

Oui lol bien sûr !

sauf qu’a La base je comparais une lunette et un télescope de même rapport f/d : par exemple une 130 f/8 avec un RC500 f/8!

dans ce cas le gros instrument  n’apporte rien en ciel profond longue pose du fait d’une part des petits pixels qui ne nécessitent pas de longue focale pour echantillonner correctement et d’autre part du seeing qui ne permet pas d’exploiter le pouvoir séparateur d’un gros diamètre...

 

sachant qu’un RC n’est pas performant en planétaire ça pose vraiment la question de l’utilité De cette formule optique de nos jours non ?

 

par contre comme tu dis les gros diamètre à faible f/d la c’est autre chose... surtout avec la notion de pose courte en CP en plus des petits pixels !

 

 

 

 

 

Edited by mathieu80
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By frédogoto
      Bonjour à tous.
      j'ai le plaisir de vous présenter le film AVEX réalisé lors du dernier séjour du club dans le Quercy.
      ce film est réalisé grâce a des drones, et du matériel haut de gamme de timelaps.
      Thierry et Loic sont les principaux contributeurs des images animée, bravo et merci à tous les deux
      La video est disponible en 4K même si seulement quelques séquences dans le film sont réellement en 4K.
      toutefois , même si vous avez "que" du HD, je vous invite a regarder la video dans un format plus grand afin de minimiser les effets désastreux de la compression Youtube
       
      le film dure 8 minutes
       
      https://youtu.be/eicFWYSNIHE

       


      n’hésitez pas a laisser un petit pouce bleu si vous aimez

      https://youtu.be/eicFWYSNIHE

       
    • By echosud
      Bonjour,
       
      J'imagine actuellement avec une moravian 8300 FW interne derrière soit un newton 200/1000 ( échantillonnage 1.12 arc sec pix ) soit  une WO 71 ( ech 3.1 ) , malheureusement sous un ciel médiocre , FWHM 3.5 en moyenne sur les brutes de 3-5 min mais de chez moi ,  ce qui simplifie pas mal de chose.
      Je guide au DO avec un RMS allant de 0.45 au mieux a 1 au pire , en moyenne 0.6 - 0.7, donc tout  juste à la moitié de mon échantillonnage.
      Je préfère capturer des galaxies , même si ce choix n'est pas exclusif ( si vous voulez faire un tour sur mon site  http://www.photosastro.com/  )
       
      Je me questionne sur un changement de capteur pour :
      diminuer le bruit du en partie au KAF 8300
      prendre une roue externe avec des filtres  en 36 mm pour diminuer le vignetage du a mon set up
      prendre des pixels un peu plus gros qui correspondraient peut être mieux a mon ciel.
       
      Etant tres satisfait de moravian , je préférerai reprendre une caméra chez eux , surtout qu'ils ont sorti une nouvelle gamme ( Mk II ) avec une électronique très améliorée.
       
      Je m'oriente en ce moment vers la G2 4000 avec le KAI 4022,  pixels de 7.4 et son format carré de 15.2mm ,  ou G 3 16200 mais ai je besoin d'un capteur aussi grand ?  les 2 évidemment  en mono
       
      Ce choix vous parait il cohérent avec mes attentes ?
      Ces capteurs ne sont ils pas un peu " vieux"  et est ce le moment de changer de camera alors qu'il semble que cela bouge dans le monde des capteurs ?
       
      Enfin si des utilisateurs de ces 2 cameras ou capteurs pouvaient me faire un retour ce serait sympa
       
      lien moravian : https://www.gxccd.com/cat?id=2&lang=409
       
      Bon ciel, 
      alain
    • By Patrice21
      Bonjour
      J aurais besoin des lumières des possesseurs d'un Asiair car je ne parviens pas à récupérer sur mon micro les images stockees sur la carte SD par la méthode du wifi ou du RJ 45.
      Comme expliqué sur la notice je connecte mon micro sur le wifi de l'Asiair puis, dans l'explorateur(ou exactement?) je tape \\ASIAIR comme dit dans la notice mais rien ne se passe.
      La version de l asiair est la V1.1
      Il y a bien des images sur la carte
      Je dois surement oublier quelques procédures mais ou/comment , et pas de commentaire sur le web.
      Merci pour vos futures réponses
      Patrice
       
       
       
    • By Loup Lunaire
      Bonjour les lunaires,
       
      Tous est dans le titre, avant hier j'ai pris l'imageur étant donné les bonnes conditions climatiques, mais peut-être aurais-je du attendre car la turbulence hier était...pratiquement nulle ! à tel point que même à 450x rien ne bougeait.
      Bref le portable à bien chauffer pour compiler tous ça.
       
      Et je sais déjà quel région vous allez aimer les lunaires ! (entre Copernicus et la région des Apennins)  dédicace à Claude...mais d'abord celle à la  PtitOurs teinté à la EasyBob...
      Attention le mur droit apparait sur plusieurs images , mais saurez-vous le retrouver ?
      Et la micro faille dans la rainure elle est là aussi !
       
      SETUP:
      AIRWOLF AR90/900 + Barlow X2 TAKAHASHI
      Filtre ZWO UV/IRCUT ALTAIR GP2 290C  200/2000 images conservés
       
      traitements:
      Sharpcap3.2, Autostakkert!3, Astrosurface, AstraImage PLUS & Adobe CS2.
       
       
       
       

       
       

       
       
       
       

    • By Malik
      Bonjour à tous,
       
      Ce post pour vous raconter mon séjour Astro-Famille au Sénégal 😎
      Rentré il y’a déjà un bon mois, 
      Mais encore des souvenirs plein la tête ! 😆
       
      Bonne lecture !
       
      1/ Préparation et départ :
       
      Ce fut probablement l’étape la plus stressante... car plusieurs problèmes à appréhender. 
      Le premier (après celui où il fallait convaincre madame que je comptais emmener tout mon barda) était de trouver une destination répondant au cahier des charges suivant : 
          •    Un bon ciel 
          •    mais pas trop éloigné de la civilisation non plus 
          •    Météo au rdv et soleil avec 30 degrés en avril 
          •    location d’une maison avec piscine, pour une famille avec 3 filles (8 mois, 4ans, 6 ans...)
          •    pouvoir y emmener mon matoss Astro sans pbm de règlementation du pays
          •    avec une compagnie aérienne permettant d’emmener du poids sans se ruiner 
          •    Et enfin que tout ça ne coûte pas une blinde 
       
      A cette période j’avais donc le choix entre l’Asie (genre Thaïlande) que je connais déjà, le sud de l’Europe (mais il n y fait pas encore assez chaud), Maroc/Tunisie on connait deja, et l’Afrique subsaharienne que je ne connaissais pas du tout. J’ai exclu l’Amérique du Sud car trop loin et assez cher.
       
      J’avais le Sénégal dans mes cibles depuis un moment, et j’ai donc fait les simul de vol et de location de maison. Ca a très vite matché ! 
      Maison de ouf sur la cote à 1h au sud de Dakar, pas excessivement chère, avec piscine privée, 1ha de terrain magnifiquement arboré, et une dame de maison (à noter : le terme d’usage la bas c’est « Une Fatou » perso j’adhère pas trop donc je dis dame de maison ☺️) qui fait le ménage et la bouffe 6 jours sur 7 🤤🤤🤤
       
      Le cadre parfait pour convaincre Madame 😏.
       
      Pour le vol : Air Sénégal, vol direct env 5h, et tenez vous bien, 46kg de bagage par personnes ! 
       
      Ça commençait donc à bien se préciser... j’ai fait les dernières vérif, pour être sûr que tout irai bien pour la ptite famille, puis fait valider à Madame, et zou ! On réserve pour deux semaines, au programme Astro-Farniente en famille !
       
      Le probleme suivant : comment emmener tout mon matoss en avion ? 
      Pour rappel mon truc c’est la photo, j’ai donc une AZEQ6 complète avec trepied, rehausse, 10kg de contre-poids 😆, tous ce qui est alim queue d’aronde, et tout un tas de bricoles...
      Bon tout ça j’ai réussi à bien caser dans les valises enveloppées de t-shirts et de couches pour bébé 😁.
      Le vrai probleme c’est ma lunette 130/780. Evidement hors de question de la mettre en soute ! sauf qu’au plus court possible elle mesure 60cm de long. Et le bagage cabine c’est 55cm Max.. tanpis en tant que tête brûlée je le tenterai comme ca. 
      Reste à trouver un sac de voyage de 60cm de long, ça parait simple mais en fait pas du tout!  Après plusieurs commande/retours sur Amazon j’ai trouvé par hasard un truc pilpoil chez un marchand de bagages chinois dans une galerie de centre co. Parfait !👌🏻 J'ai bricolé deux socles a partir de mousses recupérées, enrobé de papier bulle et parée a voyager !
       

       

       
       
      Je vous passe le stress des préparatifs des bagages. Avec la hantise d’oublier LE mini câble qui fait qu’on peut rien faire, et qu’on a ramené touuuuuuuussa pour rien !
      Le Jour-J arrive, petite, nan, grande montée de stress à l’enregistrement des bagages, puis aux portiques ou sont scannés les bagages cabine. Les 5cm d’excédent passent comme sur des roulettes 😁.
       
       
      2/ L’arrivée :
       
      Comment dire.. déjà sur les photos la maison était tellement top qu’on avait peur de se faire arnaquer.
      Finalement tout était exactement comme ça devait être : une immense maison parfaitement décorée, un grand terrain arboré, une magnifique piscine parfaite et sans vis à vis pour la famille, une vue extra sur la lagune, sèche à cette période de l’année... le bonheur.
      Mais passons au sujet qui nous interesse, je monte mon premier instrument ! Une belle paire de jumelles 25x100 empruntée à un copain du club, sur un trépied photo. Héhé j’ai réussi à caler tout ça dans les bagages 😏. 
      Et je découvre rapidement les joies de l’observation diurne, les arbres au loin, plusieurs sortes d’oiseaux tous aussi colorés. Et quelques singes, dont on reparlera plus tard...
       

       

       
       
      3/ L’installation du setup :
       
      La première nuit je dois dire que j étais trop fatigué du voyage, autant je suis courageux et motivé, autant il me restait 15 nuits pour en profiter, donc bon j’ai remis au lendemain. J’ai quand même pris le soin de repérer ou éteindre toutes les loupiotes du jardin, j’ai dû fouiller pour débrancher des trucs alimentés par panneaux solaire.
      Puis j’ai jeté un œil au ciel, et franchement pas degeu, on va dire équivalent à un ciel à 45 min de Paris, avec Orion visible à l’œil nu.
      Étant surtout orienté photo, ça me paraissait tout a fait convenable ! Puis j’ai cherché la polaire... et la impossible à repérer, je savais qu’elle serai basse mais quand même 😥. 
       
      Le lendemain fin de journée je commence donc à installer la monture, j’attend que la nuit tombe et je cherche plus assidûment la polaire... surprise je la repère ! Elle est entre les branches d’un grand baobab !
      Et impossible de mettre ma monture beaucoup plus loin car je ne disposais pas de rallonge aussi grande... tanpis je fais avec
      J’ai donc galéré une heure voir deux, avant de trouver une position de monture parfaite pour avoir la polaire à travers les branches du baobab et dans le réticule. Heureusement à cette période de l’année Les baobabs ne sont pas feuillus ! 
      La vache je pensai ne jamais y arriver. 
      Je passe sur la suite de la mise en station qui s’est plutôt bien passé. Je n’ai pas commencé à shooter ce soir là car j’avais entre autres des réglages de backfocus à peaufiner.
       

       

       
       
      4/ Les plaisirs de l’Astro (ça fait un peu film de cuisses nan ? 😅)
       
      J’ai commencé Les choses sérieuses le lendemain en démarrant la première cible sur ma liste : Le Trio du Lion.
      Et comme d’hab en photo, une fois la session lancée on se sent très vite inutile 😅. Alors j’ai dégainé les jumelles et me suis régalé sur Orion. J’ai pu faire découvrir à ma plus grande sa première soirée d’observation.
      Elle a appris a repérer la grande ourse, le baudrier d’Orion et sa nébuleuse à l’œil nu. Puis elle s’est empressés d’aller raconter à sa maman qu’elle a vu la nébuleuse de Florian 😂.
       
      Et puis rebelotte Les jours suivant, après avoir absorbé suffisamment de photons du trio je suis passé sur la chaîne de Markarian, puis NGC4565. Des cibles très hautes et accessibles à partir de 20h30. 
      Les premières nuits j’avais le croissant de Lune en début de soirée pour m’éclater les rétines aux jumelles. Et top surprise ! j’ai eu droit au rapprochement Lune Jupiter. Un régal, les deux objets pil poil dans le champs des jumelles !
       
      Enfin j’avais prévu de consacrer les trois dernières nuit à M8 histoire d’avoir autre chose que des galaxies à traiter. Très basse mais encore accessible a partir de  2h30, à ses 20 degrés d’altitude.
      Malheureusement l’astrophoto ça ne se passe rarement comme on veut, deux nuit de suite j’ai lancé les poses et le soft a planté au bout de 40min.... je me levais à 6h pour parquer et retrouvait le setup tout bugué...
      Et la troisième et dernière nuit, j’étais prêt à faire nuit blanche pour surveiller, et ben ciel voilé par des nuages d’altitude 😕.
      Résultat j’ai que la couche Ha de cette belle nébuleuse.
       

       
      5/ Le retour 😓
       
      Ben y’a pas grand chose à raconter... on range on remballe, on reprend l’avion, on retrouve le froid, la vie parisienne grisonnante.. 
      Et on vient tout raconter ici histoire de garder encore un peu l’esprit la-bas... 
       
      Voilà pour ma petite aventure en famille dans ce beau pays...
      Merci d'avoir lu !!
       
      Malik
       
      PS : j'ai failli oublier de parler des singes !!!
      #Jumanji !
       

       

       
       
  • Images