cinlilu

G3-16200 Moravian capricieuse

Recommended Posts

Bonjour,

Cela fait presque un an que j'ai  eu la chance de pouvoir m'offrir cette G3 qui est une super caméra.

Le seul soucis que je rencontre est que je ne peux l'utiliser qu'avec son logiciel dédié qui est "sips".

En effet, j'ai remarqué que quand je l'utilise avec un autre logiciel style "Nina" ou "apt" qui gèrent les prises de vues, j'ai des traces sur mes brutes.

Je reviens sous "sips" et là l'image est bonne.

Idem si j'utilise "sips" en parallèle avec un autre logiciel comme " Phd max" pour faire du dithering, j'ai des traces.

Donc je n'utilise que "sips" sans dithering  ça marche. 

Je ne comprends rien ou alors je passe à coté de quelque chose !!!

Je joints 2 brutes de 300s, vous allez tout de suite voir de quoi je parle.

Si quelqu'un avait une idée du pourquoi du comment ...

merci

P@sc@L

Ha__300s_bin1__-25°C_H_alpha_6nm_0004_c_Cc.jpg

Ha__300s_bin1__-25°C_H_alpha_6nm_0001_c_Cc.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Publicité
En vous inscrivant sur Astrosurf,
ce type d'annonce ne sera plus affiché.
Photographier la Lune
Guide complet pour la photographier de la Lune.
Information et commande sur www.photographierlalune.com

 

Si Sips affiche bien l'image, la caméra est donc OK

c'est donc côté PC  que ça foire

un problème de gestion de port USB et le transfert se fait mal avec APT ou Nina ??

il n'y a pas le choix au niveau du driver pour choisir une vitesse de lecteur du CCD ?

C'est juste une idée ;)

Edited by compustar

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, je chercherais aussi du côté du driver ASCOM. Désinstalle puis reinstalle. SIPS ne passe pas par ASCOM mais par son protocole propriétaire natif. A mon sens, tu auras les même trames avec n'importe quel programme qui fait appel au driver ASCOM... si le problème vient de là.

 

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai eu un souci similaire avec une starlight , et dans le drivers ascom ont peut choisir transfert lent ou rapide , sur rapide j'avais des traces mais sur lent c'est nickel , a voir dans le drivers ascom de ta cam

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant, car on a un.problème très similaire au Chili avec une Moravian 16200.

 

Mais c'est visiblement lié à la lune.

On cherche par où la lumière parasite rentre.

On.utilise que le driver Ascom pour la capture via SGP. la plus part du temps c'est très bon, sauf quand la lune n'est pas trop loin.

 

la piste la plus probable semble être le diviseur optique actuellement.

 

Là sur ces images, ça ressemble fortement à un problème du même style que ce qu'on a.

 

autre point à vérifier avec les filtres à bande étroite : est il dans le bon sens ? car si il est à l'envers, ça peut faire des choses comme ça surtout si il y a de la lune.

 

Mais, si le problème de lumière parasite lune ou autre (écran PC, led quelconque sur la monture, raquette...) est éliminé et que le filtre est dans le bon sens, alors il faut voir du côté du driver et de la caméra : vitesse de lecture ? préflash ? rémanence ?

 

 

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous remercie pour tous ces conseils, je vais voir un peu tous ça.

Merci encore

P@sc@L

Share this post


Link to post
Share on other sites

Désolé pour le retard, problème de santé mais tout est rentré dans l'ordre.

Je pense effectivement qu'il doit s'agir d'un problème de driver ascom, mais je ne voit pas quoi et où modifier.

Je joints une capture d'écran de la partie ascom qui concerne la caméra, est-ce bon ou pas ?

Faut-il chercher ailleurs ?

merci

P@sc@L

 

Sans titre.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

un truc m'intrigue : le pré flash

il faudrait essayer sans.

 

bien vérifier les sens des filtres surtout si ça ne le fait que pour les filtres à bande étroite.

Edited by olivdeso

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/02/2020 à 14:17, fred4646 a dit :

j'ai eu un souci similaire avec une starlight , et dans le drivers ascom ont peut choisir transfert lent ou rapide , sur rapide j'avais des traces mais sur lent c'est nickel , a voir dans le drivers ascom de ta cam

 

tout [ fait, très sensible sur les CCD. Il faudrait voir à quoi correspond le read_mode 0.

En lecture lente ça prend entre 20 et 30s pour lire l'image. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

je remonte ce post car j'ai fait pas mal de manipulation et j'ai trouvé de quoi cela vient.

Tenez-vous bien, c'est le "préflash" de la caméra.

En effet, dans le logiciel "SIPS" qui est le logiciel fourni par Moravian il y a l'option "préflash" qui permet de décaler le départ de la pose suivante en cas de dithering.

Donc, Préflash OFF pas de trace sur l'image

           Préflash ON ( x secondes) des traces sur l'image.

Du coup, impossible de faire du dithering.

Je ne vois pas de solution au problème.

Peut-être un problème d'obturateur qui se rouvre après le départ de la pose ??

P@sc@L

Edited by cinlilu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By Loulou62630
      Bonsoir tout le monde,
       
      Suite à l'achat d'un MAK SW 150/1800, je souhaiterez faire de l'astrophoto avec mon vieux Canon EOS 20D, je suis sur un PO en 50,8. Que me conseillez vous comme Barlow pour du planétaire et de la photo sur Amas s'il vous plaît ?
       
      Est ce que je pars sur une barlow X2 en 31,75 genre Taka https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-2x-takahashi-coulant-31-75mm_detail à 120 € avec adaptateur ou je reste quand même en 50,8 avec une skywatcher https://www.pierro-astro.com/materiel-astronomique/accessoires-optiques/barlow/lentille-de-barlow-deluxe-ed-2x_detail
       
      Quel est l'impact sur l'astrophoto avec une barlow ED ?
       
      Budget max : 120/150€
       
      Merci de vos retours.
       
      Louis
    • By astroespo
      Bonjour,
      tout est dans le titre.
      Merci pour vos lumières.
    • By yann35
      Bonjour,
      Je recherche un complément d’infos sur la Barlow Baader VIP, (souhaitant l’acquérir).
      Pour les Astrams aillant déjà utilisés ce multiplicateur de focale modulaire.
      je souhaiterai connaitre les facteurs de grandissement avec et sans les deux bague allonge 25AI et 25AII.
      Merci
      Yann
    • By Fred_76
      Bonjour,
       
      L'objectif russe Tair 135 mm f/2.8 me fait de l'oeil. On le trouve à moins de 150 € sur le net et il est en monture M42 ce qui le rend facilement adaptable sur n'importe quel appareil photo, ou presque (45.5 mm ou moins de distance capteur-bride). Il ouvre à f/2.8 et son diaph est constitué de 20 (!!!) lames, ce qui fait qu’on peut l’enfermer un peu sans voir apparaître plein d’aigrettes sur les étoiles lumineuses.
       
      Mais que donne-t-il en astrophoto ?
       
      Si quelqu'un en a un, je veux bien qu'il le teste :
      - sur trépied, avec retardateur sur 10 s
      - viser l'étoile polaire
      - prendre des poses de 5 s à 800-1600 ISO, pas plus, à pleine ouverture
      - préciser le modèle du boitier
      - m'envoyer un RAW (contact en MP)
       
      Sa conception est à 4 lentilles (ci dessous le TAIR 11 135 mm f/2.8 en monture M39, argenté, alors qu'en monture M42 il est anodisé noir) :
       
      Quelques tests et revues :
      https://manondamoon.com/2017/05/14/a-lens-the-kmz-tair-11a-135mm-f2-8/ 
       
      http://www.reduser.net/forum/showthread.php?152436-Russian-Soviet-USSR-Lens-Survival-Guide&p=1728060&viewfull=1#post1728060
       
      https://www.pentaxforums.com/userreviews/tair-11a-135mm-f2-8.html
       
      Il y aurait aussi le Zeiss 135 mm f/2.8 T* C/Y qui pourrait convenir, à peine moins lourd que le Tair, mais plus cher (250€).
       
      A+
       
      Fred
    • By Chrishapha2019
      bonsoir à tous..
       
      POur ceux qui ne connaissent pas cette application du spectroscope il est tout à fait possible d'observer les "flammes" (protubérances) solaire en utilisant un spectroscope avec la méthode de la fente large.
      Cette technique très simple a été surtout utilisée et décrite par Angelo Secchi (jésuite italien et Astronome) . J'ai reproduit son protocole et ça fait 20 ans que je l'utilise.
       
      Son spectroscope comprenait 7 prismes et un collimateur de 120mm de focale. Il décrit lui même la dispersion de son spectro comme équivalente à un réseau de 540 t/mm que lui avait donné Rutherford pour remplacer ses 7 prismes.
      Pendant des années j'ai utilisé un réseau de 1200t/mm (conseillé dans les quelques articles récents sur cette technique).
       
      Or TROP de dispersion fini par trop étirer les images et les déformer à cause de l'effet Doppler car les protubérances sont des corps en mouvements (plus ou moins violents).
       
      Voici donc en photo comment évolue l'image lorsque je change de réseau. Le contraste augmente mais les images se déforment progressivement et la netteté même diminue!
       

       
       

       
       
      j'ai également un réseau de 2400 t/mm mais l'image est encore plus déformée et la base des protubérances est noyée par l'élargissement de la chromosphère.
      Le meilleur compromis se situe entre 600 à 1200 t/mm max car soit on augmente le contraste mais c'est au détriment de la qualité finale de l'image qui devient moins fine.
       
      En revanche si je veux détecter les petits changements d'activité alors la dispersion devient indispensable pour voir en direct l'effet Doppler.
       
       
       
  • Images