symaski62

(52768) 1998 OR2 = 1,5 à 2 km diamètre

Recommended Posts

Advertising
By registering on Astrosurf,
this type of ad will no longer be displayed.
Planetary Astronomy
Observing, imaging and studying the planets
A comprehensive book about observing, imaging, and studying planets. It has been written by seven authors, all being skillful amateur observers in their respective domains.
More information on www.planetary-astronomy.com

Il y a 11 heures, symaski62 a dit :

prochaine   29 avril 2020  

 

Oui, intéressant ce passage rapproché, merci de l'avoir signalé. ;)
Un évènement en fait pas si courant pour un objet de cette taille (H = 15,8), même si la distance mini. du 29 avril reste respectable :   16,4 LD (distances lunaires) = 6,304 Gm = 0,04214 UA
Possible que seul Toutatis fasse mieux, à vérifier ...

Sa MOID (Minimum Orbit Intersection Distance) = 0.01549 UA = 2,317 Gm = 6,028 LD  (source MPC)


En consultant ses passages précédents depuis la 1ère obs. en 1987, on constate qu'il ne s'est pas produit de rapprochement aussi faible (sur les 18 oppositions) en regardant seulement les magnitudes V maxi. :   17,6 en 1998  et  14,2 en 2009.
Fin avril, 1998 OR2 devrait culminer à la mag.V = 10,8, mais avec des déclinaisons de plus en plus négatives < -20°.

 

Aussi, 1998 OR2 appartient au groupe des quelques 2000+ PHAs (Potentially Hazardous Asteroids) avec un MOID < ou = 0.05 AU (ou 7,480 Gm ou 19,46 LD) et de magnitude absolue H < ou = 22,0 (soit 140 m de taille mini. si albédo = 14 %)

 

Reste plus qu'à attendre les observations en imagerie radar qui devraient fixer sa forme et sa taille précises. Goldstone a déjà prévu du temps d'observation entre le 1er et le 31 avril ... Et peut-être aussi Arecibo ?

 

Réf. : https://www.spaceweather.com/
https://minorplanetcenter.net/db_search/show_object?object_id=52768
https://minorplanetcenter.net/iau/MPEph/MPEph.html

https://minorplanetcenter.net/iau/lists/t_phas.html

Edited by BobMarsian
  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 03/03/2020 à 14:11, BobMarsian a dit :

Reste plus qu'à attendre les observations en imagerie radar qui devraient fixer sa forme et sa taille précises. Goldstone a déjà prévu du temps d'observation entre le 1er et le 31 avril ... Et peut-être aussi Arecibo ?

 

Une première d'Arecibo capturée le 18 avril et qui n'apparaît pas encore terriblement détaillée :

 

 

+ article d'Astronomy Now & carte :
 https://astronomynow.com/2020/04/12/seek-out-1998-or2-the-brightest-predicted-near-earth-asteroid-encounter-of-2020/

 

1998_OR2_16Apr-28Apr2020_678x509.png

Mag. 12 à 11 entre le 22 et le 28 avril, trop basse ensuite pour être observé dans de bonnes conditions.

Edited by BobMarsian

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce soir 23h30 CEST ...

Clip_11.jpg.69adf507a18a2cbe900636ccc457b882.jpg

Toutes les étoile de cette carte sont plus brillantes que l’astéroïde.  ;)

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens d'aller le visiter, pas de problème, mag 12 et horaire respecté à peu de choses près.

Mais c'est pas un grand véloce, il a fallu attendre un peu pour voir évoluer le triangle équilatéral dont il formait l'un des  sommets.  10' d'arc / heure

Edited by den b

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut à tous,

Il y a 10 heures, den b a dit :

mag 12 et horaire respecté à peu de choses près.

en CCD , moi je l'ai trouvé en retard et plus à l'Est par rapport à sa position prédite

j'ai mis un peu de temps à comprendre qu'il était en dehors du champ

suivi pendant 1h 10 mn environ - magnitude mesurée : 11.7

une image du déplacement et la petite animation réglementaire :)

 

web_1998or2_20200422.jpg.c707dfc6aab359678424c747e64f0a05.jpg

 

anim_1998OR2_20200422.gif.b4b14820eddbd49aff269ec09aaebc0f.gif

 

 

Edited by compustar
  • Like 3
  • Love 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, en fait en regardant mes notes ce matin il y avait un bug dans le logiciel qui m'a servi pour la carte et une heure de décalage donc  par contre la position était correcte pour moi. elle formait le triangle équilatéral avec les deux étoiles brillantes de droite de ton anim vers 23h30.

Attention pour ceux qui utilisent Skysafari, les éléments sont dans les choux, comme pas mal de fois pour ces passages d'astéroides.

J'ai l'impression qu'il se promène pas mal d'éléments frelatés ou périmés entre les différentes sources qui les fournissent.

 

Pour ce soir, décalage corrigé , la petite étoile voisine à droite de l’astéroïde est de mag 9,2

Clip_12.jpg.ee56ba60296c247d34040472829e077a.jpg

 

Clip_13.jpg.e971a84c1db527062f30c5ec64e3acb1.jpg

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut,

 

Il y a certainement la parallaxe qui joue aussi vu qu'il est proche de la terre, çà peut expliquer les petits décalages d'un site d'observation à l'autre.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pris la nuit dernière à 22 mn d'intervalle : deux simples clichés (ISO 1600) juste pour mettre en évidence le déplacement angulaire notable de 1998 OR2 (distant alors de 6,6 Gm), soit ~ 5'39" d'arc (15,43 "/min vers 23 h TU le 26 avril).
A noter la dégradation d'image sur la dernière causée par l'abaissement sur l'horizon devenu critique ...
Voir les cartes de répérage dans l'article de Sky & Telescope :
https://skyandtelescope.org/astronomy-blogs/explore-night-bob-king/chase-potentially-hazardous-asteroid-earth-flyby/

 

P1020143_1998OR2_20200427-0047_11.2_Sextant_mp1.thumb.JPG.510a66ce5d42e81982c2b76fdf1782df.JPG

P1020149_1998OR2_20200427-0109_11.2_Sextant_mp1.thumb.JPG.c5c4cc5b9bff39841fe89c2cc29a257c.JPG

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



  • Similar Content

    • By JPMasviel
      Dans le prochain Ciel et Espace (N° de février-mars 2022), il y a un article sur l'observation depuis le Sénégal de l'occultation de l'astéroïde ORUS, l'un des objectifs de la mission LUCY.
       
      Ca m'a donné l'idée de voir ce qui serait intéressant à faire depuis la France.
      Voici le site qui présente les occultations passées et futures:  http://lucy.swri.edu/occultations.html
      Pour la France en 2022 sont prévues deux occultations concernant les astéroïdes Polymele et Eurybates:
       
      La première est difficile, avec une étoile de magnitude 12,8 et une durée de seulement 0,9 s, mais c'est fin août, donc avec des chances de météo favorable.
      La seconde est plus simple, avec une étoile de magnitude 8,69 et une durée de 10 secondes, mais c'est fin octobre sur la moitié ouest de la France.
       

       
       
      Polymele Occultation 2022-08-26 (G* = 13.6)
      The interactive map below shows our current prediction for the stellar occultation by (15094) Polymele on 2022 August 26 UT. The prediction is based on a Gaia EDR3 position for the star, corrected for parallax and proper motion, and the v20211118185722 orbit estimate for Polymele, which has a 1-sigma cross-track uncertainty of 2.6 km.
      Geocentric mid-time of the event is 04:04:17 UT. Star position is RA 06:42:56.2, Dec +30:31:42 (J2000), and its magnitude is 12.80. Polymele is moving at 31 km/s with respect to the star and its diameter is estimated to be 29 km, so central chords are expected to last 0.9 seconds.
       
      Eurybates Occultation 2022-10-23 (G* = 6.9)
      The interactive map below shows our current prediction for the stellar occultation by (3548) Eurybates on 2022 October 23 UT. The prediction is based on a Gaia EDR3 position for the star, corrected for parallax and proper motion, and the v20220111165204 orbit estimate for Eurybates, which has a 1-sigma crosstrack uncertainty of 5.0 km and a 1-sigma downtrack uncertainty of 0.1 sec (these are placeholder values).
      Geocentric mid-time of the event is 02:07:24 UT. Star position is RA 06:59:12.9, Dec +29:16:24 (J2000), and its magnitude is 8.69. Eurybates is moving at 6.5 km/s with respect to the star and its diameter is estimated to be 66 km, so central chords are expected to last 10 seconds.
       
      Jean-Pierre
       
    • By dfremond
      Bonjour!
       
         Vous l'aurez compris, je ne suis pas, personnellement, pour la séparation du forum en sous forums "planeteux" d'un coté et "profondistes" de l'autre, sans parler des "lunatiques".. Et voila une experience qui peut expliquer pourquoi!  Le mélange, la mixité et le partage plutôt que la ségrégation, il n'y a que ça de vrai (surtout par les temps qui courent...)!
      Le ciel n'a pas été sympa en fin d'année, et ça a eu le bon coté de me pousser à fouiner dans mon disque dur. Je suis tombé sur le post de christophe BF
       
      Je me suis  rappelé mon experience et ma surprise de retrouver deux asteroides sur une de mes photos de galaxie,  ngc4535. La decouverte d'un petit trait que je pensais au depart etre un artefact, m'a permis de retrouver 2 asteroides dans le champ.
       
       
         Du coup, j'ai regardé de plus pres mes clichés et je suis à nouveau tombé sur une bonne surprise. Je vais en profiter pour montrer ma petite technique. Je trouve trés sympa de retrouver ces asteroides apres coup sur des clichés ancien (pourvu qu'on ait gardé les captures), et je souhaite vous en faire profiter. 
        D'abord, j'ai un "simple" dobson  goto, de construction chinoise, un flextube 305, et je dois donc me cantonner à de la pose courte, ou semi-courte, a cause de la rotation de champ. J'utilise une camera à base d'imx 294C refroidie, le gain toujours à fond d'ailleurs, qui a l'avantage d'avoir un grand champ et d'etre tres sensible, l'inconvenient étant un bruit de lecture légèrement plus important que d'autres camera, ce qui la rend intéressante surtout si on depasse une seconde de pose. La rotation de champ, et du reste la qualité de mon ciel, me limite à un maximum de 8 secondes de pose (16 exceptionnellement). J'aligne ensuite avec l'excellent soft SIRIL, et je traite avec le non moins excellent Astrosurface (et quelquefois photoshop). 
       
         Tout commence donc  par l'examen des images finales, avec la constatation de traces lineaires plus ou moins nettes. Elles font suspecter le deplacement d'un objet pendant le temps total. Ensuite, comme je capture avec Sharpcature, directement en SER, il me sufft  de lire le SER avec SER player. Ce soft a deux avantages, d'abord la lécture accelerée, mais aussi des effets en temps reel, en particulier  gain, gamma, et conversion noir et blanc, mais aussi recadrage et export sous forme de gif.
         Dans mon image de NGC 3664, réalisée avec 140 poses de 8 secondes le 4 avril 2021 a partir de 23h19 TU (temps total un peu moins de 19 minutes), j'avais remarqué au moins trois traces lineaires plus ou moins lumineuses. Je les montre ici dans une petite animation
       
      D'abord l'image finale
       
       

       

       
       
      Ici un petit gif qui montre ce qui a attiré mon attention
       

       
       
       
      Ensuite, en lisant le ser original, et en poussant le gain et le gamma, et en lisant a 100 images/sec, on voit tout de suite les asteroides! Il suffit ensuite de recadrer, d'exporter, et on obtient des gif.
       
      J'ai malheureusement été obligé de compresser les gif, et la qualité s'en ressent un peu, néanmoins ça reste visible.
       
      Je vous conseille de telecharger les images gif et de les lire sur votre ordi, ça devient tres parlant, sinon sur le site tout est ralenti et compressé..
       
      En haut a gauche, à la limite de la visibilité, on voit l'asteroide à l'origine du petit trait (cercle rouge central sur la photo)
       

       
       
      Maintenant, en bas a gauche de la photo, il y a du monde! Pas moins de trois asteroides qui naviguent ensemble! A moins que ça ne soit le traineau et les deux rennes? En tout cas, un starlink a failli lui bruler la priorité!
       
       

       
      Enfin, a droite sur la photo, un autre asteroide isolé cette fois ci (visible un peu en bas au centre sur le gif).
      En fait non, il y en a un autre au dessus du premier, un peu a droite, vraiment à la limite de la visibilté (mais je ne le vois que si je telecharge le gif et le lit sur mon ordi!) Du coup j'ai assemblées ces images par paquet de 10, je les ai empilées dans SIRL : le rapport signal bruit devient bien meilleur et le 6eme asteroide devient evident: il y en a meme un 7 eme un peu devant le plus brillant, mais c'est à nouveau à la limite.. Et de 6!

       

      Tres simple, mais tres grisant! Par contre, je suis incapable de les nommer. Il va falloir que je demande aux spécialistes, comme Matthieu Conjat! (si tu nous écoutes...)
      Voila, bonne chasse si ça vous interesse! Et bonnes fetes de fin d'années!
       
       
       
      Re-bonjour! Grace aux conseils de COM432, j'ai appris a utiliser le plate solving de SIRIL afin de connaitre tres précisement lés coordonnée de l'image et donc des asteroides. 
      Sur l derniere animation, a droite de l'image générale, l'asteroide bien visible est  (50639)2000 EV79 de magnigude18.6,  et celui au dessu s devenu mieux visible est  de magnitude 19.9 et est appelé (108197) 2001 HQ21.  Quant à celui que je commence à entrevoir juste devant le premier 5EV79), je ne l'ai pas identifie, mais je pense qu'il est au dela de la magnitude 20, et donc non indiqué dans la liste de COM 423.  
    • By Sonne
      Bonjour,
      Le vendredi 10 décembre, quelques secondes avant 20h00 (HL), un caillou est passé devant une étoile...
       
      Vu la mauvaise météo depuis plusieurs jours, j'ai eu de la chance d'avoir eu une éclaircie. Mais sur la route, en allant sur le site, j'ai eu une grosse averse. Sur place, le ciel se dégageait avec quelques passages nuageux dont un devant l'étoile environ 15 minutes avant l'occultation et qui a duré 5 minutes. Il y avait du vent mais j'étais partiellement abrité derrière un talus.
       
      C'est ma seconde occultation "positive". Et ma première avec un astéroide non visible sur les images.
       
      Les infos :
       
       
       
      Pour la prise de vue, j'ai utilisé la caméra Basler IMX265 derrière un objectif photo de 510 mm de focale et f/6,8.
      Exposition : 40 ms (avec le recul, c'était un peu juste pour l'exposition de l'étoile occultée (variation de luminosité lié à la turbulence)
       
      Sur l'extrait de la vidéo ci-dessous, on voit bien la "disparition" de l'étoile (celle du bas) pendant 3,8 secondes environ. D'ailleurs, en théorie, c'était 2,4 s !
      Anim-2323-20211210_pipp-pr.avi
       
      Et la courbe de lumière :
       

       
      J'ai trouvé sur le site de base de données de modèles 3D d'astéroides (DAMIT), "Zverev" dans sa position lors de l'occultation.


       
      Jérôme
       
       
       
       
       
       
    • By jfleouf
      Salut à tous,
       
      Dans la nuit de mardi à mercredi (9/10 Novembre 2021), l'astéroïde géocroiseur 2019 XS passait à environ 1.5 LD (LD = distance Terre-Lune moyenne). Le bestiau est donné pour ~60 mètres de diamètres et Stellarium prévoyais une magnitude autour de 14. Voguant entre l'Éridan et la Baleine,  le caillou était bien placé dans le ciel pour se faire tirer le portrait. Avec un déplacement apparent de ~1 seconde d'arc par seconde de temps, il ne fallait pas trainer. J'ai embarqué mon ami Tom Polakis dans l'aventure pour qu'il prenne des images depuis son observatoire de Tempe, Arizona, pendant que je prenais les miennes depuis Starkville, Mississippi (environ 2,000 Km à vol d'oiseau). L'idée étant bien sur de mettre en évidence la parallaxe.
       
      On commence avec l'image prise par Tom. Série de 20 secondes entre ~8:00 et ~8:45 UTC (2021-11-10)
       

       
      Lien vers la full: https://photos.smugmug.com/photos/i-QbNQLQz/0/e1362e6e/O/i-QbNQLQz.jpg
       
      Le champ couvre ~45'x30'. On remarquera le changement d'intensité des petits traits laissés par l'astéroïde, ce qui indique que le machin doit avoir une forme assez allongée et tourner sur lui même rapidement.
       
      Voici maintenant mon image, bien gâchée par des soucis de suivit avec ma monture et des passages de nuages. En plus, j'ai goré dans l'orientation de ma caméra ...
       

       
      Et maintenant, pour la version superposée (alignée sur les étoiles) :
       

       
      La full : https://photos.smugmug.com/photos/i-DXKPnfj/0/1e845072/O/i-DXKPnfj.jpg
       
      On distingue même une petite galaxie entre les deux trainées.
       
      En mesurant la distance entre les positions de l'astéroïde sur deux images prisent au même moment, je trouve un angle de 306". Il ne me reste plus qu'à utiliser le petit bout de code que j'avais écris pour calculer la distance (https://github.com/jfgout/parallax) et je trouve une distance de 1,248,755 km. La distance indiquée par JPL Horizon était de 1,222,182 km. Pas mal, non ?
       
      Bon, faut que je soigne ma monture pour éviter d'avoir un suivit aussi pourri à l'avenir ...
       
      jf
       
    • By Diziet Sma
      Un vieux couple dont la NASA a décidé de changer ( bouleverser ? ) les très vielles habitudes .
      Cela va t-il rapprocher Monsieur de Madame  ou vice-versa ?
      https://www.sciencesetavenir.fr/espace/systeme-solaire/la-nasa-va-devier-un-asteroide-une-mission-de-defense-planetaire_158869
       
      On les connait plutôt bien ces deux là :
       
      https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/sciences-premier-asteroide-sera-devie-homme-appelle-dimorphos-81698/
  • Upcoming Events